Accueil Livres Le livre du jour Le livre du jour – Un garçon singulier, de Philippe Grimbert

Le livre du jour – Un garçon singulier, de Philippe Grimbert

Commentaires fermés
0
13

Un garçon singulier

Le livre du jour - Un garçon singulier, de Philippe Grimbert dans Le livre du jour philippe_grimbertPhilippe Grimbert est psychanalyste. Il a publié des essais mais aussi trois romans dont Un secret, sans doute le plus connu car porté à l’écran.

Dans son nouveau livre Un garçon singulier, il développe ses thèmes favoris : l’enfance, l’amitié, l’autisme. Tout cela parsemé, bien sûr, de notions psychologiques.

Le roman débute par une petite annonce : un couple recherche un étudiant pour s’occuper quotidiennement de leur enfant « singulier » à Horville. Louis se sent immédiatement concerné : lui-même se considère « en marge » des autres et, surtout, le lieu de résidence a le goût de ses étés d’enfant. Il part donc rejoindre l’adolescent et sa mère dans la station balnéaire désertée.

Rapidement, le lecteur découvre que ce huis-clos ouvre le roman sur trois histoires : l’évolution de la relation entre Louis et Ianis évidemment, mais aussi le jeu de séduction entre la mère et l’étudiant et enfin, l’émergence de souvenirs enfouis par le jeune homme. Car son passage dans cette famille atypique et surtout dans cette ville va fonctionner comme une véritable thérapie sur Louis. Au gré de ses balades et des réactions de son protégé, des moments douloureux qu’il avait refoulés depuis son enfance vont ressurgir. Au fil des pages et des flashbacks, les morceaux du puzzle s’emboîtent. Peu à peu, le lecteur a donc accès au fonctionnement psychologique des deux personnages : on découvre le drame vécu par Louis et on pénètre dans le psychisme de Ianis en prévoyant ses crises, en devinant ses capacités, en percevant sa souffrance. La mère tient elle aussi un rôle fort : tour à tour désemparée et dominatrice, figure maternelle et objet de désir, peu présente et pourtant omnisciente, c’est elle qui contrôle ce huis-clos.

Philippe Grimbert nous livre ici un roman complexe aux multiples lectures, où se mêlent fiction et concepts de psychologie. On y retrouve, en effet, souvent, des faits très connotés psychanalytiquement : la symbolique des excréments, le complexe d’Œdipe, le refoulement, la fonction du Père… Le désir de l’auteur de mélanger ces ingrédients à son écriture est compréhensible et constitue même son originalité. Mais cela gêne parfois la lecture, l’alourdit, au point  que l’on éprouve le sentiment embarrassant d’être retourné, avec Louis, sur les bancs de la fac pour suivre un cours de psychologie.


Nathalie Clément

Source : http://www.froggydelight.com/article-10195-Un_garcon_singulier


          

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Le livre du jour
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Par pitié, ne vendez pas vos propres livres !

LE MONDE DES LIVRES | 31.03.11 | 11h33 On peut voir, depuis quelque temps, de drôles d&rsq…