• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 avril 2011

La BnF lance un nouveau marché de numérisation de collections imprimées

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011


Financé par le Centre national du livre, le marché est prévu pour une durée de 3 ans renouvelable un an

La BnF vient de signer un nouveau marché avec le groupement solidaire Jouve-Safig-Diadéis portant sur la numérisation de ses collections imprimées.

Mandataire principal de l’opération, le groupe Jouve aura pour tâche, en partenariat avec Safig, Diadéis et le sous-traitant BancTec, de numériser plus de 70 000 ouvrages par an dont environ 70 % provenant des collections imprimées de la BnF et 30 % issus des collections de bibliothèques partenaires. Financé par le Centre national du livre, le marché est prévu pour une durée de 3 ans renouvelable un an.

Le précédent marché lancé en 2007 avait été attribué au groupement Safig-BancTec-Diadéis. Il a permis de numériser et d’océriser 36,6 millions de pages.

Le nouveau marché offrira des standards de qualité très élevés : résolution de 400 DPI, numérisation en couleurs ou niveau de gris, taux minimum d’OCR (reconnaissance optique de caractères) garanti de 98,5 % pour les documents postérieurs à 1750, 20 % des documents numérisés en OCR haute qualité (taux de 99,9 %). Enfin, au moins 10 % des documents seront également fournis en version ePub, compatible avec les lecteurs nomades.

Les documents enrichiront Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF. Ils couvriront de nombreux domaines comme l’Histoire de France, l’art, la littérature française, la philosophie, le droit, l’économie, la politique, les sciences et les techniques …

Source : http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article/la-bnf-lance-un-nouveau-marche-de-numerisation-de-collections-imprimees.html?id=23163&crt=397

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Editions, librairies et bibliothèques numérisées, Marchés, parts de marché | Commentaires fermés

Turquie : livre promotionnel négationniste en 11 langues

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

 

 

Turquie : livre promotionnel négationniste en 11 langues dans Actualité - Événement h-20-2465051-1302696919Info Collectif VAN - www.collectifvan.org 

- « Un livre promotionnel remis à jour, présentant la Turquie au monde a été publié en 11 langues. Préparé par la Direction générale de la presse et de l’information du Premier ministre (BYEGM), le livre est disponible en turc, arabe, chinois, anglais, farsi, français, allemand, japonais, portugais, russe et espagnol. Des questions, tant historiques que contemporaines concernant la Turquie sont traitées. Par exemple, un chapitre du livre est entièrement consacré aux revendications arméniennes de 1915, et des preuves historiques soutenant la position de la Turquie sont fournies. Le livre est surtout conçu pour les étrangers impliqués dans les domaines culturels et artistiques, les politiciens, les diplomates et les médias internationaux. » annonce Hasan Bozkurt dans le quotidien turc de langue anglaise, Today’s Zaman. On s’en souvient, un autre livre « Esquisse de 2000 ans d’Histoire de la Turquie », diffusant également des thèses négationnistes concernant le génocide arménien, a été distribué en mars dernier au Salon du Livre 2011 à Paris, sur le Stand de la Turquie. Rappelons que le site du Ministère …

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Publié dans Actualité - Événement, Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

12-15 mai à Caen (14) – Festival littéraire de Caen

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

Festival littéraire de Caen (12-15 mai) : Enthoven, Jardin, Laurent Gaudé, Abd Al Malik…

Littératuremercredi 13 avril 2011

La deuxième édition du festival littéraire de Caen « Passages de témoins », se déroulera du jeudi 12 au dimanche 15 mai, principalement au château. Sa programmation est organisée autour de l’actualité littéraire et du thème « Etre né quelque part », thème que développera dans une conférence le philosophe Raphaël Enthoven, le samedi après-midi.

Plusieurs temps forts sont annoncés : l’inauguration du festival par l’homme de cirque et poète Alexandre Romanès et ses musiciens tziganes ; le concert d’Abd Al Malik au Cargö le vendredi 13 ; une rencontre avec Alexandre Jardin pour son récit « Des gens très bien » ; la lecture par l’écrivain Laurent Gaudé de son recueil de nouvelles « Les oliviers du Négus », le samedi soir au théâtre de Caen. La slameuse marocaine Tata Milouda clôturera le festival le dimanche en fin d’après-midi. Deux centenaires seront aussi fêtés : celui de l’écrivain et éditeur Maurice Nadeau et celui des Editions Gallimard par l’exposition Gallimard, un siècle d’édition à l’église du Vieux-Saint-Sauveur.

Parmi les autres écrivains attendus, on note : Laure Adler, Nicolas Fargues, Philippe Grimbert, Irène Frain, Pierre Assouline, Daniel Picouly, Fabrice Humbert, François Bégaudeau, Benjamin Stora, Colette Fellous…

Source : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Festival-litteraire-de-Caen-12-15-mai-Enthoven-Jardin-Laurent-Gaude-Abd-Al-Malik%E2%80%A6_40771-1763217-pere-bno_filDMA.Htm

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Le Bris parachève un roman de Stevenson

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

Par L’Express, publié le 13/04/2011 à 07:00

Gallimard publiera à la mi-mai le roman posthume de Robert Louis Stevenson. Michel Le Bris a donné une fin au récit resté jusqu’alors inachevé de l’écrivain écossais.

La Malle en cuir ou la société idéale: c’est sous ce titre que Gallimardpubliera à la mi-mai le roman de… Robert Louis Stevenson (1850-1894). Roman posthume, bien sûr, et inédit, que l’écrivain écossais laissa inachevé lorsqu’il embarqua pour la Californie en 1877. Il manquait donc une fin à ce récit du monde idéal de la société nomade de l’écrivain. C’est Michel Le Bris, spécialiste émérite de l’auteur, qui a pris la plume pour parachever ce manuscrit déniché dans une bibliothèque américaine.

Source : http://www.lexpress.fr/culture/indiscrets/le-bris-paracheve-un-roman-de-stevenson_982161.html

Publié dans À paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Metropolis sur Arte – La petite histoire de…la Pléiade

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

SAMEDI 16 AVRIL 2011 À 00H10 – 17 AVRIL À 17H45

Souvent surnommée la « Rolls-Royce de l’édition », la bibliothèque de la Pléiade fête ses 80 ans. Véritable référence en matière de prestige et d’élégance, la collection compte à ce jour 568 volumes pour plus de 200 auteurs.

Parmi eux, André Gide, Claude Lévi-Strauss, André Malraux ou encore Marguerite Yourcenar. Ils ont laissé leurs écrits se poser délicatement sur du papier bible et s’enfermer luxueusement dans une reliure de cuir pleine peau et de dorure. Outre cet esthétisme, la volonté de Jacques Schiffrin, le créateur, était d’offrir au lecteur des oeuvres classiques en format poche et cela avec un grand confort de lecture. Metropolis retrace l’histoire de cette collection si à part qu’elle en devient même encyclopédique.

Un sujet de Simon Dronet

 

Video : http://www.arte.tv/fr/Echappees-culturelles/metropolis/cette-semaine/L-emission/3830766,CmC=3830744.html



Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Edition, éditeurs, Livre, histoire, bibliographie, Radio/Télé - Voir et/ou entendre, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Arcachon (33) – Un parfum de début de saison

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

 

Après les jardins le week-end dernier, le public va pouvoir cette fois jeter son dévolu sur l’univers du livre et de l’écrit.

 

Les vacances de Pâques marquent traditionnellement le retour des touristes au Moulleau. Beaucoup d’habitués, de familles qui viennent là depuis de nombreuses années. Et ils ont eu la chance de pouvoir profiter, le week-end dernier, d’un avant-goût de la saison qui s’annonce, avec les Jardins éphémères.

Malgré l’incertitude qui pesait sur la fin des travaux, la manifestation a eu lieu – avec seulement trois exposants, mais le hasard a fait qu’ils présentaient des styles très différents. Plutôt traditionnel avec l’utilisation de bois pour Arcachon nature ; décor tendance zen, entre minéral et bois pour Passion nature ; et un style résolument contemporain avec Paysage et nature. De quoi satisfaire tous les amateurs de beaux jardins.

Et ce week-end, les visiteurs du Bassin auront quant à eux la chance de pouvoir participer à la seconde édition de L’Écrit, le livre et ses métiers, une manifestation organisée par le Comité Moulleau village, présidé par Paul Scappazzoni. Deux jours consacrés au livre où l’on pourra rencontrer des auteurs (lire ci-contre), assister en direct au travail de deux artistes calligraphes, Alain Bonzom et Michel Charmasson, ou découvrir des maisons d’édition : Ana-Éditions, Catybou, Les Dossiers d’Aquitaine, Le Festin, La Part des anges, Sangam, Vents salés.

On y croisera aussi deux libraires d’aujourd’hui (la Librairie Générale et Autour de la BD), et les livres d’hier et d’avant-hier seront représentés par J.-P. Lemasson, L’Amour du livre et M. Mulot. Enfin, on verra Isabelle Blivet et Rebeca Zéa, deux restauratrices de livres anciens de réputation internationale, et les amoureux de belles reliures cuir pourront s’entretenir avec Jérôme Verdier, de la tannerie-mégisserie Alran.

Lire la suite : http://www.sudouest.fr/2011/04/14/un-parfum-de-debut-de-saison-371682-2733.php

 

Publié dans Edition, éditeurs, Foires et salons du livre, Librairies, libraires, Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Livre ultrapoche et papier bible

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

 A peine plus long qu’un poudrier, à peine plus lourd qu’un paquet de cigarettes: soixante ans après l’invention du livre de poche, la formule prend un coup de neuf… Les Editions Point Deux sortent ce prototype repensé, amélioré, décoiffant. Cet ultrapoche mesure 8 cm sur 12, impose une lecture verticale sur des lignes plus longues. En plus, le procédé de fabrication est écologique. Emmanuelle Vial, 36 ans, directrice de Point Deux, filiale du groupe La Martinière, raconte cette aventure éditoriale. 

Cécile Lecoultre | 13.04.2011 | 20:36

A peine plus long qu’un poudrier, à peine plus lourd qu’un paquet de cigarettes: soixante ans après l’invention du livre de poche, la formule prend un coup de neuf… Les Editions Point Deux sortent ce prototype repensé, amélioré, décoiffant. Cet ultrapoche mesure 8 cm sur 12, impose une lecture verticale sur des lignes plus longues. En plus, le procédé de fabrication est écologique. Emmanuelle Vial, 36 ans, directrice de Point Deux, filiale du groupe La Martinière, raconte cette aventure éditoriale.

D’où vient ce concept?

Il est né aux Pays-Bas. Un imprimeur de bibles cherchait un moyen de diffuser cet ouvrage. Il a totalement repensé l’objet livre et, au fil de ses expérimentations, n’a retenu que l’essentiel: le texte. Il s’est alors retrouvé avec un petit format qui, pour le confort de l’œil, retrouve le sens de lecture du rouleau. Le succès fut immédiat dès septembre 2009 et 100 titres ont vu le jour dès la première année (ndlr: 100 000 exemplaires vendus en un an).

Lire la suite : http://www.tdg.ch/node/330985

 

Publié dans Edition, éditeurs, Livre, histoire, bibliographie, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

À Bruxelles, Mitterrand évoque le livre numérique et la culture

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

Pas vraiment un voyage touristique…

Rédigé par Nicolas Gary, le mercredi 13 avril 2011 à 18h14

Ce lundi 11 avril, le ministre de la Culture avait gagné d’un coup de Thalys la capitale belge, pour évoquer avec le vice-président de la Commission européenne en charge de la concurrence, plusieurs dossiers touchant à la politique culturelle. 

Mais le Frédéric Mitterrand n’était pas là que pour prêcher en faveur de la loi sur le prix unique du livre numérique ou la TVA réduite à 5,5 % sur les ebooks. En effet, le ministre souhaitait, par cette visite «mobiliser les parlementaires européens sur les principaux chantiers culturels en Europe ».

Dans un communiqué, la rue de Valois fait état de ces rendez-vous, avec notamment Doris Pack, présidente de la Commission culture. «Avec Joaquin Almunia, le ministre a discuté du livre numérique, dont la régulation du prix fait l’objet d’une proposition de loi en cours de discussion au Parlement français. [NdR : et qui pourrait être votée le 5 mai, voir notre actualitté]


À Bruxelles, Mitterrand évoque le livre numérique et la culture dans Actualité - Événement v-22911

Il a souligné les enjeux de diversité culturelle qui sont au centre de la démarche des autorités françaises et qui ont déjà fondé l’acceptation par les institutions européennes de la loi sur le prix unique du livre. Il a également fait valoir les priorités françaises pour l’avenir de la politique d’aide au cinéma. »

Du livre, donc, et du grand livre, mais pas simplement. « Frédéric Mitterrand s’est entretenu de dossiers européens stratégiques pour l’avenir du secteur de la culture. Outre le livre numérique, il a abordé le dossier de la TVA des biens culturels, sur lequel le Président de la République a confié une mission à Jacques Toubon, ainsi que celui de la numérisation des biens culturels, dans le cadre d’Europeana ». 

Plaidant en faveur de l’autonomie et la consolidation des programmes CULTURE et MEDIA dans les futures perspectives financières, le ministre a également porté l’accent sur la nécessaire pérennisation des sommes allouées au financement d’Europeana. 

Et puis, en prévision de son déplacement prochain à Deauville, à l’occasion du G8 sur les droits d’auteur, le ministre a pu s’entretenir avec Marielle Gallo, « des enjeux du respect des droits de propriété intellectuelle ».

Source : http://www.actualitte.com/actualite/25481-ebook-bruxelles-mitterrand-parlement-culture.htm

Publié dans Actualité - Événement, Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , ebooks, livres numériques, livrels, etc., État, gouvernement, administration, organismes publics, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Save the date : le 4 mai, journée contre les DRM

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

Defective By Design

Rédigé par Clément S., le mercredi 13 avril 2011 à 18h43

Nous aurons l’occasion d’y revenir plus longuement, mais dans quelques jours – une petite vingtaine, en fait – sera lancée la journée nationale, à vocation mondiale, contre les DRM. Mais qu’est-ce qu’une DRM ?

Facile : techniquement, les DRM sont des solutions logicielles qui avaient à l’origine vocation à d’identifier les ayants droit d’une oeuvre, et qui sont rapidement devenues des outils pour empêcher ou limiter l’utilisation d’une oeuvre numérique, quel que soit son support. 

Save the date : le 4 mai, journée contre les DRM dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir v-23193

MP3, films, ebooks, tout y passe, et tout devient propice à limiter l’usage possible de son achat, selon les décisions prises par les éditeurs de contenus. La journée du 4 mai sera donc dédiée àa la sensibilisation du public, mais également à la découverte de solutions autres pour préserver les oeuvres et le droit des auteurs. 

Rendez-vous sur le site Defective by Design pour en savoir plus. 

Et surtout, à vos agendas !

Via eBooknewser 

Source :

http://www.actualitte.com/actualite/25483-journee-DRM-defectueux-design-lutter.htm

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Numérique | Commentaires fermés

Paris – Librairie Antre Monde : ésotérisme, érotisme, et plus si affinités

Posté par Serge Bénard le 14 avril 2011

Rédigé par Nicolas Gary, le mercredi 13 avril 2011 à 17h48

 

Dans une période où les librairies ferment, où le climat est morose et que tout le monde redoute fébrilement l’avenir en numérique, Taly Lefebvre vient d’ouvrir sa boutique. L’Antre Monde, c’est tout à la fois une librairie et une galerie, en plein Paris, avec derrière plus qu’un concept : une vocation. 

Paris - Librairie Antre Monde : ésotérisme, érotisme, et plus si affinités dans Librairies, libraires v-23187Souhaitant répondre à un besoin des lecteurs et amateurs tout à la fois d’ésotérisme d’érotisme, de Bit-Lit, de Steampunk, d’uchronie, de fantasy et d’imaginaire plus globalement, Taly a également ajouté une note esthétique, en mettant en avant des créatrices de bijoux uniques, mais également tout un univers ésotérique, dans un rayon dédié. Enfin, photographes, illustrateurs et artistes seront les bienvenus dans l’établissement, puisque la galerie leur est grande ouverte. 

Quant aux paresseux, un rocking-chair les attend, au fond de la boutique. Parce que, lire de l’érotisme dans un rocking-chair, c’est la classe. ActuaLitté a décidé, intrigué, de fureter un peu dans cet établissement qui ouvrira officiellement ses portes le 17 avril. Et en quelques questions, faire dévoiler à la jeune libraire tout son projet.

L’Antre Monde est un lieu éclectique. Comment as-tu réuni tous ces univers ? 

C’est la volonté de vouloir mélanger certaines thématiques tout à la fois librairie et produits dérivés, qui font fuir le libraire généraliste moyen, les institutions et les banques alors que le public est là, bien que personne ne veuille l’admettre.

 

 

Lire la suite : http://www.actualitte.com/dossiers/1393-antre-monde-librairie-paris-esoterisme.htm

Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar