Accueil Reliure, relieur, restauration, entretien Maurice Salmon, relieur, artiste et artisan

Maurice Salmon, relieur, artiste et artisan

Commentaires fermés
0
58

Après trente ans passés à la Krutenau dans son atelier de reliure, Maurice Salmon déménage à Neudorf, au 9 rue de Guebwiller pour, dit-il, « trente nouvelles années » de reliure d’art. Rencontre.

Le public a eu la possibilité de découvrir les nouveaux locaux, lumineux, de Maurice Salmon pendant le premier week-end d’avril, dans le cadre des portes ouvertes organisées par la Fremaa (Fédération régionale des métiers d’art d’Alsace).

Comme chaque année, les journées des métiers d’art sont l’occasion pour le grand public de découvrir ou redécouvrir les coulisses d’ateliers où se pratiquent encore des techniques à l’ancienne, non standardisées, avec des démonstrations de savoir-faire. 
Membre de la Fremaa depuis plusieurs années, au titre de relieur, Maurice Salmon avait prévu de répondre aux questions des visiteurs et néophytes tout en poursuivant tout au long du week-end l’un ou l’autre chantier de restauration de livre. Deux autres artisans d’art, une brodeuse, Françoise Wintz, et un verrier au chalumeau, Daphné Binckli, partageaient l’espace avec leurs créations. 

« Une restauration fait appel à de nombreuses opérations et demande du temps »

« C’est un travail que l’on ne peut confier qu’à un professionnel », précise d’emblée Thierry Hatt, un client de Maurice Salmon, particulièrement satisfait des prestations réalisées par le relieur sur de précédents travaux qu’il lui avait confiés. Il apporte ce jour les 9 volumes de son Dictionnaire des Antiquités romaines et grecques qu’il tient de ses aïeux et qui figurent en bonne place dans sa bibliothèque particulièrement fournie en ouvrages de qualité. La collection date d’une époque s’étendant de 1870 à 1919 et nécessite d’être réparée, les dos ayant subi les ravages du temps et des manipulations. « Je prévois une bonne semaine de travail à temps complet pour restaurer le dos, reprendre quelques coutures, changer les pages de garde abîmées et refaire les titres dorés sur pièce », annonce le spécialiste. Thierry Hatt envisage déjà de lui confier ultérieurement une nouvelle mission de restauration sur un autre ouvrage de famille.

Tous les clients de Maurice Salmon n’ont pas des livres anciens en cuir, demi-cuir ou en toile à faire réparer. La reliure est plurielle. Outre la reliure traditionnelle, essentiellement utilisée pour des livres anciens et précieux, il y a la reliure contemporaine qui se décline également en cuir ou en toile, mais aussi le cartonnage qui concerne tout une palette de produits dits de papeterie (livres d’or, calepin, album photos) tous de fabrication artisanale. 

Maurice Salmon et un client
Salmon (à gauche) écoute son client lui indiquer les parties abîmées
des ouvrages qu’il veut lui confier pour restauration de la reliure.

 

Lire la suite : http://www.alsatica.eu/fr/actualites/2011/maurice-salmon-relieur-artiste-et-artisan-04-08-fr,13720.html


  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Reliure, relieur, restauration, entretien
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Oscar Wilde, victime de ses admiratrices

[29/11/2011] Au Père Lachaise, le sphinx sculpté par Jacob Epstein et qui orne la tombe d&…