Accueil Livres Leur premier livre Leur premier livre – Miguel Syjuco : Philippines, au pays de la fiction

Leur premier livre – Miguel Syjuco : Philippines, au pays de la fiction

Commentaires fermés
0
48

 jesavaisquesijevoulaisdevenire769crivain.jpeg

«Je savais que si je voulais devenir écrivain, je devais quitter les Philippines. Parce que cela me libérait des attentes de ma famille, de la classe sociale dont je suis issu. Cela me donnait aussi la distance nécessaire pour voir le pays clairement», explique Miguel Syjuco.

PHOTO: ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Marie-Claude Girard
La Presse

Montréalais d’adoption depuis 2009, le Philippin Miguel Syjuco signe un impressionnant premier roman. Autant une fresque politique et familiale sur les Philippines qu’une quête initiatique et une réjouissante réflexion sur l’importance de la littérature.

Crispin Salvador, grand écrivain de la diaspora philippine, est retrouvé mort, les bras en croix, dans le fleuve Hudson, à New York, alors qu’il venait d’achever un livre potentiellement explosif sur les dirigeants de son pays natal.

Son élève Miguel Syjuco, Philippin tout comme lui, entreprend de faire la lumière sur la mort de son mentor et sur cet ouvrage curieusement disparu.

C’est là le point de départ d’Ilustrado, premier roman du véritable Miguel Syjuco, dont le manuscrit, écrit en anglais, a remporté le Man Asian Prize 2008 et a été finaliste au Grand prix du livre de Montréal l’automne dernier. S’il démarre sur le mystère d’une mort, ce roman inclassable s’ouvre bien vite aux mystères de la vie et de l’écriture. C’est un roman sur l’immigration, l’exil et le passage à la maturité. C’est aussi une fiction historique, un commentaire politique et littéraire, une saga familiale…

Le succès d’Ilustrado a presque coïncidé avec l’arrivée du jeune trentenaire à Montréal. Il y a trois ans, il a suivi sa copine australienne venue faire un échange d’un an à McGill. «Nous pensions rester un an et apprendre le français. Mais nous n’avons pas vraiment appris le français et nous sommes restés! Nous sommes tombés amoureux de Montréal», raconte-t-il, attablé devant une tasse de thé dans un café d’Outremont.

Lire la suite : http://www.cyberpresse.ca/arts/livres/201104/08/01-4387821-miguel-syjuco-philippines-au-pays-de-la-fiction.php 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
  • Rencontres Vincent Almendros

      A l’occasion de la parution de Ma chère Lise aux éditions de Minuit, rencontrez Vincent …
  • Tout sur ma mère

    Dimanche 20 novembre 2011 à 06h00 0 Voilà un joli premier roman, à l’écriture raffin…
  • Entretien avec Sébastien Marnier, auteur de Mimi

    20 NOVEMBRE 2011     La critique du roman Madamedub.com : Mimi est votre premier roman, qu…
Charger d'autres écrits dans Leur premier livre
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Un livre à soi, de Francis Scott Fitzgerald

 Crédit photo : © Francis Scott Fitzgerald et sa femme Zelda avec leur fille Scottie ©Visu…