Accueil Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs La redocumentarisation en quatre images

La redocumentarisation en quatre images

Commentaires fermés
0
1

Pour avancer dans les réflexions sur la redocumentarisation et la théorie du document dans la continuité du travail collectif sur Roger II, voici quatre images et quelques réflexions. Tous les commentaires et critiques sont bienvenues, j’avance sur un terrain encore à défricher.

Documentarisation

La première image est issue du livre testament de P. Otlet, premier théoricien de la documentation, et date de 1934 :

Otlet-1934.jpg

Les quatre premières lignes veulent présenter la construction des documents. À partir de l’univers, se forment les représentations grâce aux intelligences humaines particulières qui ensuite s’organisent et se confrontent dans la dynamique de la science et sont consignées dans des livres eux-mêmes réunis dans les bibliothèques.

Les trois lignes suivantes présentent les principaux éléments de l’ordre documentaire nouveau selon P. Otlet. Il s’agit d’abord de rédiger des notices bibliographiques et de les réunir dans un répertoire bibliographique universel. L’ensemble de ces fiches réunies dans les meubles à tiroirs a constitué le catalogue de la bibliothèque jusqu’à l’arrivée de l’informatisation à la fin des années soixante-dix. Il s’agit d’abord de l’outil de repérage des documents dans une collection de bibliothèque. La notice bibliographique est donc un substitut du document qui le remplace avantageusement dans le système documentaire du fait de son formalisme, aujourd’hui nous dirions qu’il s’agit de ses métadonnées. Le système documentaire est piloté par des catalogues normalisés et reliés entre eux. Pour P. Otlet, il doit même être centralisé dans un répertoire universel. L’auteur suggère un instrument supplémentaire, l’Encyclopédie, constituée d’une série de dossiers de synthèse sur tous les sujets constituant le savoir humain, réalisés et actualisés par les documentalistes à partir des documents existants et diffusables à la demande. Dernier élément essentiel à l’ordre documentaire : la classification. La classification joue pour P. Otlet un rôle central, organisant et reliant l’ensemble des instruments.

Ce modèle systématise et justifie le rôle de la bibliothèque qui l’appliquera et le perfectionnera jusqu’à aujourd’hui. Il sépare clairement la production du livre de la documentarisation qui vient ensuite.

 

Lire la suite : http://blogues.ebsi.umontreal.ca/jms/index.php/post/2011/03/30/La-redocumentarisation-en-quatre-images

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Citation du 17 Mars

Dites-vous bien que la littérature est un des plus tristes chemins qui mènent à tout. Andr…