Décès de l’écrivain argentin Ernesto Sabato (épouse)

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011


BUENOS AIRES, 30 avr 2011 (AFP) – 30.04.2011 13:25

L’écrivain argentin Ernesto Sabato est décédé à l’âge de 99 ans dans sa maison de Santos Lugares, dans la province de Buenos Aires, a annoncé samedi à la presse son épouse, Elvira Gonzalez Fraga.

« Il a eu une bronchite il y a quinze jours et à son âge, c’est terrible », a déclaré Mme Gonzalez Fraga en confirmant le décès de celui qui était le plus grand écrivain argentin encore en vie.

L’auteur du Tunnel (1948), de « Héros et Tombes » (1961) et de « L’Ange des ténèbres » (1974) aurait été centenaire le 24 juin, et il devait faire l’objet dimanche d’un hommage à la Foire du Livre de Buenos Aires.

Lire la suite : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-redir.htm?&rub=5&xml=110430132514.n266dmbb.xml

Publié dans Choix des libraires, Disparitions, nécrologies | Commentaires fermés

Caissargues (30) – La petite bibliothèque possède les derniers bestsellers

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

dsc0056.jpeg

Josette Guiot, présidente de la bibliothèque.

Depuis trente-cinq ans, le local, situé au rez-de-chaussée du château de Tzau, place Cocconato, abrite les livres de la bibliothèque de Caissargues. Depuis trente-cinq ans, c’est Josette Guiot qui est la présidente de cette association.

Elle gère, avec Denise Navarro, Madeleine Sperto, Marie-Jo Perolini et Marie Fournier cette petite bibliothèque avec toujours autant de plaisir : « Nous étions une équipe de jeunes femmes et nous travaillions quand nous avons débuté la bibliothèque. C’est la Bibliothèque pour tous de Nîmes, qui nous a un peu mis le pied à l’étrier. A la retraite, j’ai continué avec une nouvelle équipe. J’aime beaucoup lire et la vie associative est agréable, elle permet de garder le contact avec les gens. »  Sur une petite surface d’environ 40 m2, mise  à disposition par la municipalité, ce sont 3 000 livres qui sont recouverts et  répertoriés par les cinq bibliothécaires.

Des romans, des thrillers, des livres du terroir ou encore d’aventures… le choix est très hétéroclite et s’adresse à un public d’adultes car « nous avons quasiment pas d’enfants qui viennent à la bibliothèque, c’est dommage » regrette Josette Guiot.

Une centaine d’adhérents, « des hommes, des femmes,  des jeunes retraités » indique la présidente trouvent dans ce petit espace les conseils et les romans qui viennent de sortir dans les librairies. « Nous achetons une vingtaine de livres tous les mois, en fonction de la demande des adhérents et par conséquent de leur goût. Nous nous intéressons aux nouveautés, à travers des émissions télé, les magazines ou dans les grandes librairies. »

Ce mois-ci, sur la vingtaine de livres choisis par les bibliothécaires, Josette Guiot a une préférence pour les thrillers comme  Faute de preuve d’Harlan Coben et Havre des morts de Patricia Cornwell. Pour le Dôme, le dernier bestseller de Stephane King, elle indique en souriant   : « C’est trop tordu. Il décortique avec un couteau de boucher sans endormir ! ».Ses préférences restent sans contexte les romans du terroir ou les livres historiques, mais quoi qu’il en soit il y en a pour tous les goûts dans cette petite bibliothèque.

  • Tarif adhérent 5 euros l’année par famille et un vingtième du prix du livre pour chaque emprunt (soit moins de 1 euro le livre). Permanences tous les mercredis et vendredis après-midi de 16 heures à 18 heures. La trilogie sur les loups du Caissarguais Bruno-Antoine Pol est également à la bibliothèque.

 Source : http://caissargues.blogs.midilibre.com/archive/2011/04/30/la-petite-bibliotheque-possede-les-derniers-bestsellers.html

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Canada – Le Prix Nelligan annonce ses finalistes

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011


La Fondation Émile-Nelligan annonçait cette semaine les finalistes à son prix de poésie pour les auteurs émergents.
Les poètes en nomination sont :

Frédéric Marcotte, Évangile, Les Herbes rouges
Philippe More, Le laboratoire des anges, Poètes de brousse
Maggie Roussel, Les Occidentales, Le Quartanier

Le prix sera décerné le 16 mai prochain à la Grande Bibliothèque par un jury présidé par Denise Brassard. Le lauréat recevra une bourse de 7 500$

La Fondation Émile-Nelligan est une société consacrée à la mémoire du poète.

Source : http://www.lelibraire.org/detail_actualites.asp#3632

Publié dans Francophonie, langue française, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Déménagement de la Librairie du Centre du Québec

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011


Déménagement de la Librairie du Centre du Québec

La Librairie du Centre du Québec, à Drummondville, s’est jointe au groupe Buropro le 1er octobre dernier.Quelque fois, le changement a du bon puisque depuis le 21 avril dernier, le commerce est déménagé au 1050 boul. René-Lévesque, suite 200. Nouveaux locaux, mais mêmes libraires attentionnés pour les clients!

Rappelons que la Librairie St-Jean, de Victoriaville, fait également partie, depuis peu, du groupe Buropro.

Pour de plus amples informations ou tout simplement pour les curieux qui voudraient quelques choix de lecture et des commentaires critiques sur des ouvrages, visitez le Librairieducentre.ca.

Source : http://www.lelibraire.org/detail_actualites.asp#3632

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Rencontres auteurs Actes Sud

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Sorour Kasmaï – lundi 2 mai à 20h à Versailles

Dîner Littéraire  » Paroles du Monde », avec Sorour Kasmaï pour La Vallée des aigles.

Rencontre organisée avec l’association Paroles d’encre.

Réservation au 01.39.53.55.08 ou parolesdencre@wanadoo.fr

Frédérique Deghelt – vendredi 6 mai à 18h – Librairie Les Extraits

Rencontre

 

Marthe Keller lit les textes de Siri Hustvedt – le 4 mai au Reid Hall

Siri Hustvedt - La femme qui tremble, Un été sans les hommes,
Lecture par Marthe Keller, avec la participation de Jean-Claude Ameisen
Mercredi 4 mai 2011 à 20 h

Réservation au 06 12 72 55 36.
Participation aux frais : 10 euros, étudiants 5 euros (caisse ouverte à partir de 19h15 à la librairie Tschann).
Pour les membres entrée libre. Avec le concours de la DRAC Ile-de-France, du Centre national du livre,
de la Ville de Paris, de Columbia University Paris-Reid Hall.

La lecture, qui a lieu au Reid Hall, est organisée par la librairie Tschann et l’association textes et voix.

 

 

 

 



 


 

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

Les ventes de livres en baisse au mois de mars

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Par rapport à février, le marché du livre s’est contracté de 2 %. Les hypermarchés sont les plus touchés, selon le baromètre publié parLivres Hebdo.

La vente à distance (sites Internet et clubs) ne sauve donc pas la mise. Seule catégorie de vente à progresser par rapport au mois précédent (+ 8 %), elle ne compense pas les chiffres des autres circuits de distribution, tous orientés à la baisse.

Une tendance annuelle stable

Ce sont les hypermarchés qui sont les plus affectés par cette régression du marché. Ils perdent 6  %. Les ventes dans les librairies de deuxième niveau, qui regroupent les librairies de taille modeste, les points de vente de proximité, les supermarchés et les magasins populaires, diminuent, elles, de 4 %. Quant aux librairies de premier niveau, qui rassemblent les grandes librairies et les grandes surfaces culturelles, elles ne baissent que de 2 %.

Sur les douze derniers mois, la tendance est moins défavorable, puisqu’elle se maintient légèrement en-dessous de 0 %.

Les chiffres sont exprimés en euros courants, c’est-à-dire qu’ils tiennent compte de l’inflation.

(d’après Livres hebdo)

Source : http://www.enviedecrire.com/les-ventes-de-livres-en-baisse-au-mois-de-mars/

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes,, Economie du livre | Commentaires fermés

Des lettres et des peintres au Musée des lettres et manuscrits

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Paris, le 29 avril 2011, Art Media Agency (AMA).

Le Musée des lettres et manuscrits expose plus de 50 artistes tous plus célèbres les uns que les autres. L’événement commence aujourd’hui autour du thème des lettres et peintures.

Au programme, Delacroix, Manet, Gauguin, Matisse et bien d’autres nous montrent leurs secrets de création. Des lettres explicatives, des croquis et des carnets illustrés nous aident à mieux comprendre les œuvres des artistes. Plus de deux siècles de l’histoire de l’art sont couverts. 200 lettres de ces grands peintres nous plongent dans leur intimité, qu’il s’agisse d’un problème d’argent, de reconnaissance, d’amour, de frustration ou d’espoirs. Toutes les petites anecdotes sont abordées par l’exposition « des lettres et des peintures ».

On y découvre aussi les grandes relations qui ont poussé la création et enrichi considérablement l’histoire de l’art. Si la correspondance de Van Gogh est bien connue, celle de Pissaro, du marchand d’art Paul Durand-Ruel ou de Delaunay, l’est peut être un peu moins. Ces correspondances sont d’autant plus intéressantes qu’elles sont enrichies de dessins originaux.

Un catalogue dont la préface est rédigée par Gérard Lhéritier — Président-fondateur du Musée des lettres et manuscrits — accompagne l’exposition qui est à découvrir jusqu’au 28 août 2011.

Source : http://www.artmediaagency.com/11183/des-lettres-et-des-peintres-au-musee-des-lettres-et-manuscrits/

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Edition numérique, éditon en ligne, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Création du Prix Zoom Japon

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Logo-ZOOM-JAPONLancé en juin 2010, Zoom Japon, mensuel gratuit d’actualité sur le Japon, souffle sa première bougie après avoir vécu une belle année du point de vue de son développement. Depuis sa création, Zoom Japon a toujours accordé une place importante à l’actualité du livre, consacrant notamment la couverture de son premier numéro au polar made in Japan.

C’est donc naturellement que Zoom Japon a décidé de créer son prix littéraire, le Prix Zoom Japon, pour célébrer son premier anniversaire. Il distinguera chaque année le meilleur roman et le meilleur manga traduit en langue française. Il sera décerné par un jury composé de lecteurs de Zoom Japon et d’un membre de sa rédaction. Avec ce prix, il s’agit de mettre en valeur le travail des éditeurs et des traducteurs qui, depuis des années, se démènent pour assurer la diffusion de la culture japonaise dans l’univers francophone. Remise chaque année le 1er avril (date de la rentrée au Japon), la récompense se compose d’une somme de 1000 euros (moitié pour l’auteur, moitié pour le traducteur) et de trois encarts publicitaires (pour l’éditeur).La première édition 2012 concerne les ouvrages qui seront parus entre le 1er février 2011 et le 1er février 2012.

Source : http://blog.prix-litteraires.info/2011/04/creation-du-prix-zoom-japon.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Prix-litteraires+%28Prix-Litteraires+%3A+Le+blog%29

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Le piratage des ebooks, une source inattendue de bénéfices pour les éditeurs

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

 

 

Puisqu’on vous le dit.

 

 

Rédigé par Adrien Aszerman, le samedi 30 avril 2011 à 14h18

 

Selon un rapport de l’association américaine des éditeurs (American Association of Publishers), la vente de livres numériques a dépassé, au mois de février aux Etats-Unis, la vente des livres de poches et beaux livres physiques.

Une information qui intervient seulement quelques mois après qu’Amazon ait annoncé  vendre désormais davantage de livres pour Kindle que de livres papier.
Mais l’augmentation des chiffres ne vaut pas seulement pour les livres numériques vendus. Elle vaut aussi pour les livres numériques piratés.

On recense aujourd’hui deux principales stratégies de piratage. La première est la numérisation d’ouvrages physiques, ensuite mis en ligne sur des sites de partage ou distribués par peer to peer. La seconde est le téléchargement légal d’oeuvres, dont le pirate va ensuite supprimer les verrous numériques. 
Une opération aisée pour un pirate un tantinet expert, à tel point que cette diffusion d’ouvrages légalement téléchargés mais ensuite dépouillés de DRM est la principale source de téléchargements ensuite illégaux.

Le piratage des ebooks, une source inattendue de bénéfices pour les éditeurs dans ebooks, livres numériques, livrels, etc. v-19966

Selon un consultant pour diverses maisons d’édition américaines, Brian O’Leary, il est impossible de tracer l’ensemble des ouvrages disponibles sur le marché. S’il est certain que le nombre de lecteurs d’ouvrages numériques s’accroit de jour en jour, sa proportion n’est pas nécessairement reflétée sur le marché de l’édition.

O’Leary estime cependant qu’il est possible de faire un lien entre le nombre de fichiers disponibles au téléchargement pour un ouvrage et l’impact de la piraterie sur le marché.  Pour ce faire, il suffit de choisir un titre, attendre qu’il soit piraté, et comparer ses chiffres de vente avant et après.

Et le résultat de la comparaison est, contre toute attente, favorable à l’éditeur.
Car le comportement d’un individu qui va télécharger illégalement un livre, va être de l’utiliser comme un « échantillon » avant d’ouvrir son portefeuille et d’acheter l’ouvrage sous sa forme physique.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/25810-ebook-piratage-livres-numeriques-editeurs.htm

Publié dans ebooks, livres numériques, livrels, etc., Edition, éditeurs | Commentaires fermés

La légende d’André Laude

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Les éditions Levée d’encre viennent de publier La Légende du demi-siècle, un ouvrage d’André Laude, poète insurrectionnel décédé en juin 1995. Une chaude virée dans les mouvements artistiques qui ont agité le monde entre 1920 et 1975.

La légende d'André Laude dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. h-20-2480823-1304101559

Disons deux mots sur les éditions Levée d’encre pour commencer. Elles sont animées par deux écrivains, Thierry Guilabert et François Vignes. Le premier n’est pas un inconnu puisque nous avons présenté ici sa biographie de Jean Meslier, un extraordinaire curé athée et révolutionnaire, publiée par les éditions Libertaires. Le second est notamment l’auteur du livre Les Compagnons du Verre à Soif qui rendait hommage à André Laude, poète anarchiste avec qui il fut ami pendant trente ans. La sortie de La Légende du demi-siècle ne doit donc rien au hasard.

Dans la préface, Il était un foie… André Laude, François Vignes revient sur l’année 1975. André Laude avait alors 39 ans. Il pigeait dans Le Monde, dans Les Nouvelles littéraires… Ce titre entrait dans sa cinquante troisième année et voulait tirer un numéro spécial consacré à un demi-siècle de littérature. Pour une somme modique et une caisse de bière, André Laude fut choisi pour relever le défi. La « légende » serait ainsi née dans l’urgence et la précipitation. « Si j’utilise le conditionnel, c’est qu’André avait souvent tendance à romancer sa vie, précise François Vignes. Et elle était parfois si miséreuse qu’il en avait toujours une de rechange sous la main. » En effet, digne héritier de Blaise Cendrars, André Laude pratiquait le « mentir vrai ». Ne fut-il pas dépucelé par Rosa Luxemburg ? C’est dire…



Lire la suite : http://www.lepost.fr/article/2011/04/29/2480803_la-legende-d-andre-laude.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs | Commentaires fermés

12345...125
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar