Accueil Edition, éditeurs M@n, les lecteurs deviennent éditeurs

M@n, les lecteurs deviennent éditeurs

Commentaires fermés
0
12

Nouveau venu dans le monde littéraire sur la Toile, le site M@n vient d’être lancé en grande pompe par les éditions Léo Scheer et Patrick Le Lay (ex-PDG de TF1). Dans la lignée de la librairie en ligne editionsdupublic.com, ou encore sandawe.com (spécialisé dans la BD), ce nouveau service basé sur le « crowdsurfing » propose un financement alternatif pour les jeunes auteurs. M@n permet en effet aux candidats de mettre en ligne leurs manuscrits et d’être éventuellement publiés grâce au vote de la communauté. Pour en être membre, il faut au préalable pré-acheter trois livres qui seront « élus » par cette communauté (l’abonnement est de 50 euros par an). Une fois inscrits, les membres peuvent discuter et critiquer les œuvres postées sur le site et enfin voter pour celles qui leur semblent mériter d’être publiées. Les premiers votes seront clos le 1er septembre. Les lauréats des manuscrits sélectionnés recevront des droits d’auteur de 15 % sur l’ensemble des exemplaires vendus. Le site compte ainsi publier grâce à ce système de financement trois livres par an.

Newsletter http://www.lemonde.fr/

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Edition, éditeurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le français, grand perdant de 2012, redoute Danièle Sallenave

 Par Hubert Artus | Rue89 | 25/04/2011 | 16H19 Cette femme-là peut-elle bousculer l’…