Accueil Livres On en parle Algérie – Moines de Tibrihine : Le livre qui taille en pièces la thèse du général Buchwalter

Algérie – Moines de Tibrihine : Le livre qui taille en pièces la thèse du général Buchwalter

Commentaires fermés
0
12

Algérie - Moines de Tibrihine : Le livre qui taille en pièces la thèse du général Buchwalter  dans On en parle guitton-en-quete-de-veriteCe livre taille en pièces la thèse d’une bavure de l’armée algérienne dans la mort des sept moines français, enlevés en mars puis tués en mai 1996. « En quête de vérité: le martyre des moines de Tibhirine» (éd. Calmann-Lévy), de l’écrivain et philosophe René Guitton, apporte des éléments inédits sur l’enlèvement puis l’assassinat des sept moins trappistes du monastère de Tibhirine.

 

 


René Guitton qui a déjà signé en 2001 un ouvrage sur les moines de Tibhririne « Si nous nous taisons… Le martyre de moines de Tibhrine) apporte de nouvelles pièces qui démontent la version du général Buchwalter, attaché militaire à l’ambassade de France à Alger au moment des faits. 

 

L’auteur qui s’est rendu à plusieurs reprises en Algérie, en Belgique, en Italie, en Suisse, s’est appuyé sur de nouveaux témoignages des acteurs directs et indirects de cette tragédie ainsi que sur des pièces qui n’ont pas été jusque là portées à la connaissance du public.

Le contexte

Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines du monastère de Tibhiirine, à Médéa, sont enlevés par un groupe armé. Le 30 mai 1996, les têtes des sept religieux ont été retrouvées au bord d’une route, certaines enveloppées dans un sac suspendu à un arbre. Le Groupe Islamique Armé (GIA) à l’époque dirigé par Djamel Zitouni, avait revendiqué l’enlèvement et l’assassinat des sept trappistes.

Les trois thèses sur l’assassinat

Quinze ans après les faits, trois théories sont avancées par les uns et les autres pour expliquer cette tragédie. Pour les officiels algériens, la mort des moines ne fait aucun doute dès lors qu’elle a été revendiquée par le GIA.

Cette thèse est contestée par des déserteurs de l’armée algérienne lesquels affirment que les services secrets de leur pays avaient manipulé Djamel Zitouni pour discréditer le GIA et obtenir le soutien de la France dans la lutte anti-terroriste.

Depuis juin 2009, une nouvelle thèse est venue relancer l’enquête sur ce dossier devenu au fil des ans une véritable affaire d’Etat. Cette théorie a été avancée par le général Buchwalter, attaché militaire à Alger au moment de l’enlèvement et de la mise à mort des religieux.

Lire la suite : http://dna-algerie.com/politique/42-interieure/1569-moines-de-tibrihine-le-livre-qui-taille-en-pieces-la-these-du-general-buchwalter.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans On en parle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Séance foraine de Dole

ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ÉTUDESCONFERENCE D’HISTOIRE ET CIVILISATION DU LIVRE Monsieur Fr…