Accueil Entretiens, portraits, rencontres, interviews C’est le Bordel avec Roland Moreno

C’est le Bordel avec Roland Moreno

Commentaires fermés
0
8

De la carte à puce, à l’iPad

Rédigé par Clémentine Baron, le dimanche 27 mars 2011 à 10h38

A l’occasion de la parution de la Victoire du Bordel Ambiant, Roland Moreno l’auteur et illustre inventeur de la carte à puce, nous invite dans son humble demeure germanopratine pour prendre un petit déjeuner.

L’appartement n’est pas tellement en bordel finalement, mais tout de même jonché d’instruments de torture atypiques : une machine à tirer à pile ou face, un mobile à cadran solaire, un pendule décisionnel et divers engins, tournants, cliquetants et mouvants dont l’utilité est, souvent, aussi mystérieuse que l’apparence. Mélangées à tout cela, des œuvres d’art d’époques et de styles variés : de la statuette égyptienne à la Vierge à l’enfant d’X ou Y grand peintre hollandais. De toute façon des copies puisque Moreno revendique ouvertement l’usage de faux dans les musées comme dans les salons.

C'est le Bordel avec Roland Moreno dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews v-22857

Soleil matinal sur macaron et jus de fruit. Rien de tel pour discuter avec Moreno et son interprète d’occasion MC Solaar. 

En effet, le rappeur a prêté sa voix pour lire des extraits du Bordel, destinés à l’application iPad. Cette dernière, disponible quelques semaines avant la parution en librairie du livre papier, dévoilait et dévoile encore, chaque jour, un passage du texte et deux fois par semaine, des vidéos réalisées par diverse personnalités : de Thierry Lhermitte, à Louis Bertignac en passant par Agnès Varda, sans oublier notre cher Claude MC, tous se sont prêtés au jeu de la lecture bordélique.

Alors, le Bordel qu’est ce que c’est ?

« Le Bordel n’a pas de structure, pas de plan, ni début, ni fin. Ce ne sont pas vraiment des mémoires, plutôt des anecdotes autobiographiques.»

Le tout divisé en plusieurs sections : des « moments de solitudes », des réflexions, des blagues, des souvenirs… Vous y découvrirez le syndrome d’Andromaque ou encore la solitude du pain de mie mou.

v-22858 dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews

Moreno ne se considère pas comme un homme d’affaires, mais plutôt comme un bricoleur et autodidacte. Le Bordel a commencé par un site Internet : Déliro, où l’auteur postait chaque jour une anecdote, un avis sur tel ou tel sujet, une image amusante etc. « Je suis partageux » explique-t-il. Petit à petit le contenu grossissant a accouché d’un pavé de papier et d’une application iPad. La version numérique téléchargeable est également en projet. (voir son site)

Mélangeant aussi bien les supports que les genres, le Bordel porte bien son nom.

Source : http://www.actualitte.com/actualite/25134-victoire-bordel-ambiant-moreno-roland.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La Bibliothèque nationale suisse sur Facebook

Même les plus vénérables institutions se mettent au goût du jour, et c’est très bien…