17e anniversaire de la mort de Eugène Ionesco

Posté par Serge Bénard le 28 mars 2011

Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu le 26 novembre 1909 à Slatina, Roumanie et mort le 28 mars 1994 à Paris, est un auteur dramatique et écrivain roumain et français. Il passa une majeure partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie. Représentant du théâtre de l’absurde, il a écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont La Cantatrice chauve, Les Chaises ou bien encore Rhinocéros.

 

unknown7.jpeg

Théâtre

  La Cantatrice chauve (1950)

  Les Salutations (1950)

  La Leçon (1951)

  Les Chaises (1952)

  Le Maître (1953)

  Victimes du devoir (1953)

  La Jeune Fille à marier (1953)

  Amédée ou Comment s’en débarrasser (1954)

  Jacques ou la soumission (1955)

  Le Nouveau Locataire (1955)

  Le Tableau (1955)

  L’Impromptu de l’Alma (1956)

  Tueur sans gages (1959)

  Scène à quatre (1959)

  Rhinocéros (1959)

  Apprendre à marcher (1960)

  Délire à deux (1962)

  L’avenir est dans les œufs (1962)

  Le roi se meurt (1962)

  La Photo du colonel (1962)

  Le Piéton de l’air (1963)

  Exercices de conversation et de diction française pour étudiants américains (1964)

  La Soif et la Faim (1965)

  La Lacune (1966)

  L’Œuf dur, Pour préparer un œuf dur (1966)

  Jeux de massacre (1970)

  Macbett (1972)

  Ce formidable bordel ! (1973)

  L’Homme aux valises (1975)

  Voyage chez les morts (1980)

  La Colère (19..)

  Le salon de l’automobile (19..)

  Pour préparer un œuf dur (19..)

  La vase (19..)

Livret d’Opéra

      Maximilien Kolbe (1985) sur une musique de Dominique Probst.

Essais

  Notes et contre-notes, (L’auteur et ses problèmes; I. Expérience du théâtre ; II. Controverses et témoignages ; III. Mes pièces ; IV. Vouloir être de son temps c’est déjà dépassé) (Nouvelle édition augmentée) (Collection Idées, n°107), Gallimard, 16.5.1966

  Découvertes, (illustrations de l’auteur), Coll. Les Sentiers de la Création, éd. Albert Skira, Genève 1969

  Antidotes (Oser ne pas penser comme les autres ; I. De Prague à Londres, la honte ; II. La culture n’est pas l’affaire de l’État ; III. J’aurais écrit, de toute façon ; IV. Notes, fragments, polémiques, entretiens ; Pourquoi j’écris ; l’Académie ; Hommage à mes amis disparus), Gallimard, août 1977

  Un homme en question – essais (L’homme en question “Tel Quel”, fév. 1978 ; Culture et politique ; Discours d’ouverture du Festival de Salzbourg 1972; Délivrons-nous de nos idées “La NRF”, sept. 1977; Tout à recommencer ? “La NRF”, nov. 1977; Il m’est de plus en plus difficile… “La NRF”, jan. 1978 ; Quelques nouvelles raisons de désespérer “La NRF”, avril 1978; Un mois plus tard “La NRF”, août 1978; Monologues et mise en scène de certains rêves “La NRF”, 1.3.1979 ; Myriam et autres ; Le docteur I.V. arrive en France; Peur de l’utopie ; Événements inexplicables qui me sont arrivés “Cahiers de l’Est”, n° 1, jan. 1975; J’accuse… “Le Figaro”, 24 déc. 1977 ; Ces Américains anti-Américains Le Figaro, 25 déc. 1978; Contre les metteurs en scène censeurs, “Le Figaro”, 10 fév. 1979 ; Staline : l’archétype du tyran Le Figaro, 4 mars 1978; Lettre à M. ; A bas les politiciens L’Express, 9 jan. 1978; La Cantatrice vingt ans après L’Express Magazine, 9-15 jan. 1978 ; “Job et l’excès du mal” de Philippe Nemo Le Quotidien de Paris, 8 juin 1978; Miró, le seul peintre qui ose démontrer à Dieu qu’il s’est trompé Paris-Match, 10 nov. 1978 ; Le monde est invivable Le Soir (Bruxelles), 14 fév. 1979; Paul Goma Le Monde, 9 mars 1979 ; Le 31 août 1978), Gallimard, mai 1979

  Hugoliade, (traduit du roumain par Dragomir Costineanu avec la participation de Marie-France Ionesco – titre original: “Viata grotesca şi tragica a lui Victor Hugo”(écrit en 1935-36), Gallimard, août 1982

  Non (traduit du roumain et annoté par Marie-France Ionesco) (Première partie : “Moi, Tudor Arghezi, Ion Barbu et Camil Petresco” ; Deuxième partie : “Faux itinéraire critique”), Gallimard, avril 1986

  La Quête intermittente (Gallimard, coll. Blanche, 1987)

Récits

  La Photo du colonel (Gallimard, 1962) nouvelles (Oriflamme, La photo du colonel, Le piéton de l’air, Une victime du devoir, Rhinocéros, La vase, Printemps 1939)

  Le Solitaire (1973) roman

Journaux

  Journal en miettes (récits de rêves, opinions, souvenirs, réflexions morales, notes sur la littérature), Mercure de France, 1967

  Présent passé, passé présent, Mercure de France, juillet 1968

Source : Wikipédia

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar