Accueil Numérique ebooks, livres numériques, livrels, etc. SPÉCIAL SALON DU LIVRE DE PARIS 2011 – Libraire et ebook : Arrêtons de dévaloriser la lecture numérique

SPÉCIAL SALON DU LIVRE DE PARIS 2011 – Libraire et ebook : Arrêtons de dévaloriser la lecture numérique

Commentaires fermés
0
47

Petit coup d’oeil sur les angoisses existentielles des uns et des autres

 

Rédigé par Nicolas Gary, le samedi 19 mars 2011 à 10h50

Vivre avec son temps… c’est le message passé hier durant la conférence réunissant autour de la table différentes personnes en relation directe ou moins, avec la librairie. Au menu, Florent Argentier, directeur marketing de DirectGroup France, Jérôme Dayre, co-directeur de la librairie Atout-Livre, coordinateur numérique réseau Librest, Gilles de La Porte, président de 1001libraires.com, Vincent Marty, directeur général de Dilicom, Marie-Pierre Sangouard, directrice du Livre à la FNAC, Denis Zwirn, PDG de Numilog.

« Vivre à notre époque », c’est en ces termes que Jérôme Dayre ouvre la conférence. Avec l’usage intensif d’internet, les clients fidèles d’une librairie et les points de vente physique ne sont plus des atouts majeurs. La présence sur le net est essentielle, mais les coûts de création d’un site élevé. De là l’origine du regroupement de libraires de l’est parisien, sous l’appellation Librest. 

Pour Fnac, c’est la notion de service qui prime. Commander en ligne, c’est bien, mais pouvoir obtenir son livre ensuite en magasin est tout aussi important. « On a besoin de parler à quelqu’un », explique Mme Sangouard. Et Florent Argentier d’expliquer que dans le cas de la commande, le délai devient problématique, à l’exception des ouvrages anciens et rares, où le consommateur accepte de patienter. 

SPÉCIAL SALON DU LIVRE DE PARIS 2011 - Libraire et ebook : Arrêtons de dévaloriser la lecture numérique dans ebooks, livres numériques, livrels, etc. v-22630

De quoi introduire facilement la relation au livre numérique et son immédiateté d’achat. Certes en France, la proportion d’ebooks disponible augmente, mais pour Sangouard, « en France, on a un catalogue ridicule ». Petite nuance apportée par Denis Zwirn : « Nous ne sommes pas au paléolithique, ce serait péjoratif de dire cela. » Et de souligner que les éditeurs numérisent depuis deux ou trois ans maintenant, de manière à ce que le livre papier et le numérique puissent aujourd’hui sortir simultanément, sans peine. Une solution qui le rend d’ailleurs particulièrement optimiste.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/24982-libraires-numerique-ebook-inquietude-respect.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans ebooks, livres numériques, livrels, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

L’Olivier, 20 ans de bonnes feuilles

RENCONTRE AVEC OLIVIER COHEN Propos recueillis par Thomas Stélandre Pendant que Gallimard …