• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 16 mars 2011

Edmond Kiraz reçu par Delanoë pour la Médaille Vermeil

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Rendez-vous à noter…

Rédigé par Cecile Mazin, le mercredi 16 mars 2011 à 13h52

Comme toujours, la Ville de Paris nous donne des nouvelles de son agenda, avec la remise prochaine d’une nouvelle Grande Médaille de Vermeil, décernée à Edmond Kiraz.

Edmond Kiraz reçu par Delanoë pour la Médaille Vermeil dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir v-22537

Bertrand Delanoë remettra au peintre et dessinateur, créateur des Parisiennes, le lundi 21 mars à 11h, la récompense qui lui revient. L’homme, originaire du Caire, avec des ascendances arméniennes, est arrivé à Paris vers 20 ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Depuis, pas question de quitter la ville…

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/24908-kiraz-parisiennes-medaille-vermeil-delanoe.htm

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Le gourou des révolutions arabes

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Avec un petit bouquin de 130 pages, Gene Sharp, ancien professeur à Harvard, a inspiré bon nombre d’insurrections pacifiques, d’Ukraine en Birmanie. Il serait aujourd’hui le théoricien des soulèvements arabes

Le gourou des révolutions arabes dans On en parle 1610227Gene Sharp, auteur de « De la dictature à la démocratie », l’ouvrage qui a inspiré les révolutions arabes. (Sipa)

On raconte que les photocopies d’un livre circulaient sur la place Tahrir du Caire, pendant le grandsitting où la foule enjoignait Moubarak de dégager. Il s’agissait de «De la dictature à la démocratie», de l’Américain Gene Sharp. Le vieux prof de Harvard, aujourd’hui retraité, explique qu’il s’agit plus d’un «livret»que d’un livre. Il fait tout de même 137 pages. Les universitaires, déformation professionnelle, surestiment souvent les capacités de lecture des hommes du commun.

Cent trente-sept pages pour dire quoi? «De la dictature à la démocratie» se présente comme un manuel de révolution non-violente. Les chapitres s’intitulent «Faire face avec réalisme aux dictatures», «les Dangers de la négociation», «l’Application de la défiance politique» ou «Désintégrer la dictature». Ils composent un exposé méthodique et systématique de la marche à suivre pour piétiner un tyran, du premier rassemblement insurrectionnel improvisé à la rédaction d’une nouvelle constitution.

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110311.OBS9521/le-gourou-des-revolutions-arabes.html

Publié dans On en parle | Commentaires fermés

Lille (59) – En 2013, la médiathèque du quartier préfigurera les bibliothèques du futur

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

mercredi 16.03.2011, 05:20 - La Voix du Nord

 La future médiathèque, à la sortie de la station de métro Saint-Maurice-Pellevoisin.La future médiathèque, à la sortie de la station de métro Saint-Maurice-Pellevoisin.

| SAINT-MAURICE-PELLEVOISIN |

C’est l’un des chantiers les plus attendus dansle quartier. La médiathèquede Saint-Maurice-Pellevoisin verra le jour en 2013. Les études sont déjà lancées, les travaux démarreront à la fin de l’année. Par ses serviceset ses aménagements,cet équipement préfigurerales bibliothèques lilloises du futur.

PAR SAMI CHEBAH

lille@lavoixdunord.fr REPRO « LA VOIX »

Au hit-parade des infrastructures attendues dans le quartier, la bibliothèque municipale occupe l’une dxes premières places. Les lecteurs peuvent désormais sortir leur agenda et cercler de rouge l’année 2013. Dans deux ans (et 1,1 ME), une médiathèque ouvrira, juste en face de la sortie de la station de métro Saint-Maurice-Pellevoisin. « Ma fille est obligée de se rendre à Wazemmes pour emprunter des livres. Alors oui, c’est une bonne chose ! », se réjouit Christiane, une riveraine.

Les études sont déjà lancées, l’architecte choisi, les travaux commenceront à la fin de l’année. La médiathèque, adossée à l’une des anciennes bâtisses de la rue du Faubourg-de-Roubaix, devrait s’élever sur trois niveaux et offrira plus de 300 m² de surface. Dans son prolongement : les futurs logements de la rue du Chevalier-Français (que l’on devine à droite sur notre illustration), actuellement une friche.

La médiathèque préfigurera les bibliothèques lilloises du futur. « Avec beaucoup de multimédia, de la dématérialisation de documents, des ebooks, un accès wifi et de nombreux postes informatiques », énumère Catherine Cullen, adjointe à la culture, qui veut s’inspirer du modèle des pays du Nord. « Aujourd’hui, le lecteur vient avec son ordinateur portable, son iPad, pour travailler à la bibliothèque.

Lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lille/actualite/Secteur_Lille/2011/03/16/article_en-2013-la-mediatheque-du-quartier-prefi.shtml

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Guebwiller (68) – Soultz Café littéraire avec un libraire

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Soultz  Médiathèque

Dans le cadre des « cafés littéraires », la médiathèque de Soultz a accueilli ce samedi Luc Widmaier de la librairie Bisey de Mulhouse. Avec la directrice Nathalie Schellenbaum, une quinzaine de passionnés ont assisté à cette rencontre et ont pleinement apprécié les commentaires de ce spécialiste. Après avoir parlé des divers métiers de l’édition et notamment de son métier de libraire qui est devenu une passion, Luc …

Lire  la suite (abonnés) :http://sitemap.dna.fr/articles/201103/16/soultzcafe-litteraire-avec-un-libraire,guebwiller,000008812.php

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs | Commentaires fermés

Rémunération des auteurs : des à-valoir toujours modestes

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Rédigé par Adrien Aszerman, le mercredi 16 mars 2011 à 09h29

 

La Scam (Société civile des auteurs multimédia) vient de publier son 3e baromètre des relations auteurs/éditeurs. Une enquête qui révèle un déséquilibre perdurant dans la relation qui unit les écrivains à leur(s) maison(s) d’édition et un secteur qui n’a pas encore trouvé son modèle face au numérique.

L’enquête a porté sur un échantillon de 600 auteurs qui ont répondu par écrit à 26 questions entre le 1er décembre 2010 et le 31 janvier 2011. La majorité relève des éditeurs indépendants (40 %) contre 26 % des grands groupes.

Note positive, 71 % des auteurs se déclarent globalement satisfaits des relations avec leurs éditeurs contre 69 % en 2010. Une note d’ensemble qui se nuance cependant selon le domaine concerné. Les auteurs ne sont ainsi que relativement satisfaits par les contrats proposés par les maisons (78 % attribuent entre 5 et 6 sur 10 à leur éditeur), tout comme par le travail de collaboration sur la création (6 sur 10 pour 61 %).

Rémunération des auteurs : des à-valoir toujours modestes dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. v-22527

Mais ils estiment à 62 % l’exploitation commerciale faible (5 sur 10 ou moins), tout comme pour le travail de communication et de promotion autour du livre auquel 68 % des auteurs attribuent une note inférieure ou égale à la moyenne.

 

 

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/dossiers/1336-auteurs-editeurs-relations-scam-rapport.htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira | Commentaires fermés

Claude Lanzmann, lauréat d’un prestigieux prix littéraire allemand

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Ambassade d’Allemagne en France - 11/11/2010 14:45:00

Claude Lanzmann a reçu le prestigieux prix littéraire du quotidien « Die Welt », vendredi 5 novembre, à Berlin. Âgé de 84 ans, l’écrivain, journaliste et cinéaste français s’inscrit ainsi dans la lignée d’écrivains tels qu’Irme Kertesz, Amos Oz et Philip Roth, précédents lauréats de cette récompense dotée de 10.000 euros. L’auteur du documentaire « Shoah » a publié ses mémoires, intitulées « Le lièvre de Patagonie », en 2009.

Dans son éloge, Nike Wagner, arrière-petite-fille du compositeur Richard Wagner, a retracé l’exceptionnel parcours de Claude Lanzmann, tissé d’engagement, de réflexivité et de créativité. Elle est revenue sur la signification de la métaphore qu’il a lui-même choisie pour se dépeindre : le lièvre n’est pas seulement le symbole de la peur et de la fuite, a-t-elle souligné. Il est aussi « le symbole de la fécondité et de la productivité -c’est-à-dire non seulement de la survie mais aussi de la perpétuation de la vie, des expériences et de la création ».

Source : http://www.newspress.fr/communique_234456_1225_RSS-FR-CAT-183.aspx


Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | 1 Commentaire »

Retour sur les parutions de février

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

9 mars 2011  par Le délivré

Comme à chaque début de mois, les libraires arpentent le Salon des nouveautés pour repérer les titres s’étant démarqués au sein de l’effarante production du mois écoulé. En voici un aperçu, question de s’aiguiser l’appétit livresque…

À signaler dans le secteur général

LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE

Retour sur les parutions de février etr

Brooklyn, Colm Tóibín, Robert Laffont, coll. « Pavillons », 314 p.
Cette vie ou une autre, Dan Chaon, Albin Michel, coll. « Terres d’Amérique », 406 p.
Les imperfectionnistes, Tom Rachman, Grasset, 392 p.
Dernière nuit à Twisted River, John Irving, Seuil, 562 p.
La vie très privée de Mr Sim, Jonathan Coe, Gallimard, 448 p.

LITT-ETR-POCHE-La-disparition-de-Paris-

En poche :

La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique, Martin Page, Points, 222 p.
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, M. A. Shaffer et Annie Barrows, 10/18, 411 p.
La délicatesse, David Foenkinos, Gallimard, coll. « Folio », 210 p.
Le grand Quoi, Dave Eggers, Gallimard, coll. « Folio », 688 p.
Mister Pip, Lloyd Jones, Le livre de Poche, 286 p.

LITTÉRATURE QUÉBÉCOISE ET CANADIENNE

qc

La tête de mon père, Elena Botchorichvili, Boréal, 80 p.
Aminata, Lawrence Hill, Pleine Lune, 568 p.
La marche en forêt, Catherine Leroux, Alto, 312 p.
La nuit sur les ondes, Elizabeth Hay, XYZ, 371 p.

BIOGRAPHIES

bio

Françoise, Laure Adler, Grasset, 490 p.
Joseph Staline, Radzinsky Edvard, Le Cherche Midi, coll. « Documents », 698 p.
Ernest Hemingway à 20 ans : Un homme blessé, Luce Michel, Au diable Vauvert, coll. « à 20 ans », 155 p,
Sur ces pierres tu bâtiras des écoles : Des livres plutôt que des bombes, pour la paix en Afghanistan et au Pakistan, Greg Mortenson, Penguin Canada, 380 p.
 
Lire la suite : http://www.librairiemonet.com/blogue/2011/un-apercu/retour-sur-les-parutions-de-fevrier/

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Deuxième sélection du Prix de La Closerie des Lilas 2011

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Le jury du Prix de La Closerie des Lilas s’est réuni afin d’établir une deuxième sélection de six  romans de femmes parus entre janvier et mars 2011. Le prix sera attribué le 6 avril.

Commandez ce livre

Commandez ce livre

Commandez ce livre

Jeanne Benameur
Les insurrections singulières
Actes Sud

Fabienne Berthaud
Un jardin sur le ventre
JBZ

Lydia Flem
La reine Alice
Seuil




Commandez ce livre

Commandez ce livre

Commandez ce livre

Nora Hamdi
La couleur dans les mains
Léo Scheer

Bessa Myftiu
Amours au temps du communisme
Fayard

Sylvie Ohayon
Papa was not a Rolling Stone
Robert Laffont




>> Revoir la première sélection

Source : prixlilasblog.over-blog.com


Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Égypte – Un Sphinx aux pieds d’argile (33)

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Où l’on remarque que les programmes de soutien au secteur du livre n’ont pas toujours l’accueil escompté, même dans le plus grand pays arabophone…

Troisième volet de l’analyse sur l’édition en Egypte (lire la première et la deuxième partie), tirée de mes discussions avec Sherif Bakr (éditions Al-Arabi, Arab Academy for Professional Publishing), Heba Salama (éditions Book House), Ali Hamed (éditions Sanabel) et Balsam Saad (éditions et librairie Al-Balsam) au Caire.

Accompagnement du fameux koshary égyptienLe problème structurel de l’édition égyptienne, on l’aura compris, c’est une distribution mal organisée qui, en conséquence, rend l’accès aux livres difficile. Afin d’encourager, malgré tout, les lecteurs à acheter des livres, Suzanne Moubarak, l’épouse de l’ex-président égyptien, a lancé la campagne Reading for All. Cette initiative a permis de réduire le prix de vente des livres sélectionnés, qui sont passés d’une vingtaine de pounds en moyenne (environ 2,5 euros), à 4 pounds environ (0,50 euros). A plus grande échelle encore, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a confié à l’Academy for Educational Development (AED), ONG basée à Washington, la réalisation d’un programme de mise en place de bibliothèques dans les écoles égyptiennes. Avec 400 millions de dollars, les tirages des titres choisis s’élevaient de 40.000 à 100.000 exemplaires. Sur une page Internet dédiée à ce projet, USAID proclame : “Plus de 24 millions de livres ont été fournis aux 39.000 bibliothèques scolaires égyptiennes”.

Mais Sherif Bakr, désabusé, déplore que ces bonnes intentions aient été sapées autant par la corruption que par “la stupidité américaine”. En effet, le programme mettait en avant la nécessité de promouvoir uniquement des messages de paix et de tolérance. “Mais l’histoire n’est faite que de guerres, surtout en Egypte, qui a une si longue histoire ! USAID voulait plus de tolérance, moins de violence, moins de religion…” Sherif secoue la tête : “Vous imaginez, en Egypte : moins de religion ?” D’après lui, l’échec de ce programme s’explique aussi par un détail de fonctionnement : pour tout livre perdu ou volé, 100 pounds devaient être versés par l’instituteur responsable. Du coup, les bibliothèques de classe ont été mises sous clé…

L'éditrice et libraire Balsam SaadMalgré tout, ce programme a largement encouragé la création de livres jeunesse de qualité. L’éditrice Balsam Saad, qui nous a présenté ses éditions Al-Balsam et sa librairie jeunesse, nous raconte que, bien qu’elle n’ait rien fait spécifiquement pour ce programme USAID, elle a pu en bénéficier. “En 2006, j’avais proposé une maquette à Nahdet Misr, un important éditeur égyptien, qui publie notamment Harry Potter en arabe. Or, USAID voulait soutenir les grandes maisons d’édition travaillant en coopération avec les petites, comme la mienne”. C’est ainsi que, via Nahdet Misr, quatre titres d’Al-Balsam ont été sélectionnés, et imprimés respectivement à 8.000, 11.000, 20.000 et 40.000 exemplaires ; les plus nombreux étaient destinés aux écoles primaires, les autres aux écoles secondaires. “C’était formidable pour nous ! Dans ce cadre-là, nous avons notamment pu lancer notre ‘Harry Potter’ à nous, un roman de Tarik A. Bary, qui raconte l’histoire d’un petit garçon qui peut parler aux objets… L’auteur pense déjà au deuxième tome, c’est dire !”

Quant aux éditions Book House, deux de ses titres ont été retenus pour ce projet USAID, et ont chacun été imprimés à 32.000 exemplaires. “Bien sûr, cela m’a encouragée”, raconte Heba Salama. “J’ai profité de ce climat favorable pour monter d’autres collections pour enfants, notamment des biographies illustrées de gens célèbres : Marco Polo, Marie Curie… Sur les 3.000 exemplaires de chaque titre, 1.500 ont été achetés par laFondation Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, basée à Dubaï. Mais depuis l’arrêt du projet USAID, les exemplaires qui restent en stock s’avèrent très difficiles à écouler…”

Biographies chez Book HouseAinsi, à l’instar peut-être de beaucoup de programmes d’aide internationale, celui-ci, en s’arrêtant, a révélé ses effets pervers. Sherif résume la situation : “Depuis USAID, tous les tarifs ont augmenté : illustrateurs, imprimeurs, designers… Et maintenant, les éditeurs égyptiens ne veulent plus entendre parler de livres pour enfants, car le marché est saturé. Vous n’imaginez pas la quantité de projets restés en souffrance dans les tiroirs !”

Ainsi, les éditeurs égyptiens que j’ai rencontrés parlent sur différents tons : d’un côté, de nombreux projets se concrétisent, depuis les librairies indépendantes jusqu’aux formations professionnelles, tandis que de l’autre, des lames de fond balaient à contre-courant ces initiatives positives, depuis l’absence d’unité du secteur jusqu’aux programmes d’aide qui, voulant trop bien faire, s’avèrent criticables… Avec ces différents sons de cloche, comment savoir si l’édition égyptienne connaît les prémices d’un envol, ou si les pieds d’argile de ce Sphinx vont continuer de s’effriter ?

Source : http://www.frankfurter-buchmesse.eu/magali/2011/03/15/un-sphinx-aux-pieds-dargile-33/

Publié dans Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Week-end au Marteau

Posté par Serge Bénard le 16 mars 2011

Week-end_marteau_2011Cette année, c’est les 26 et 27 mars 2011, que le Symev, organise sur toute la France son « Week-End au Marteau » , manifestation qui a pour but de communiquer sur les activités et le savoir-faire des Commissaires Priseurs.
Chaque commissaire-priseur qui souhaite participer à ces Journées Portes Ouvertes organise sa manifestation pour mieux faire connaître les ventes dites volontaires (ventes de successions, de collections, d’indivision ou plus simplement de toute personne souhaitant mettre en vente un objet personnel).

Cette année, c’est la 6è édition d’une manifestation ouverte au plus grand nombre, pour découvrir le monde des enchères et aussi, « faire de bonnes affaires ».
Comment faire estimer un objet, comment acheter aux enchères et connaître les astuces des professionnels, autant d’animations , de journées gratuites d’expertises organisées dans bon nombre d’ Hôtels des ventes.

L’année dernière , le Week-End au Marteau soutenait l’UNICEF; cette année, le projet consiste à aider à construire une école à Madagascar et ce, en proposant à la vente des oeuvres d’art, réalisées spécifiquement par des artistes contemporains, tels Soulages, Enki Bilal, Jacques Monory,…. « Pour 100 briques, t’as une école !  »
Madagascar_briques_ecole

100 briques fabriquées à Madagascar sont transformées en oeuvres d’art et vendues au profit de l’association écoles du monde . 
Magnifique initiative !
Découvrez le programme 2011: Téléchargement Week-end_marteau_2011 

 Sur toute la France, un ensemble de manifestations pour dénicher le bel objet de vos rêves !…. et pour tous les budgets !!
Dupont_francois_sandrine_morlaix

Source : http://www.leblogantiquites.com/2011/03/week-end-au-marteau.html

Publié dans Enchères, ventes, bibliothèques privées | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar