• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 mars 2011

TV5MONDE aime le Cercle littéraire de la BnF

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

 Lancé par Bruno Racine et Laure Adler, Le Cercle littéraire de la BnF est une émission littéraire diffusée uniquement sur internet et qui a pour mission de promouvoir de façon originale la littérature francophone contemporaine. 

Chaque mois, des écrivains sont invités à parler en profondeur de leur travail et de leur projet d’écriture, pendant 50 minutes. 

A la fin de chaque émission, le Magazine littéraire, partenaire de l’émission, donne son « coup de cœur » du mois. 

TV5MONDE soutient cet événement et vous propose de découvrir ses coups de coeur du moment :Philippe Sollers, Pierre Guyotat, Roger Grenier, Frédérique Clemençon et Mathieu Lindon.

 Source : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/lf/Tous-les-dossiers-et-les-publications-LF/Le-Cercle-litteraire-de-la-BNF/p-14772-TV5MONDE-aime-le-Cercle-litteraire-de-la-BnF.htm

Publié dans Radio/Télé - Voir et/ou entendre, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

22, v’là les blondes ! – Sur le Salon du livre

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011


 

F_046a953cff36db2e756b21cfc5a148864cf67c48a4015.jpgMAASTA_39296b.jpgPas de danger que les Reader et autres Kindle ne fassent une percée en Scandinavie. Allez emprisonner un oiseau dans une tablette. Oui, dans les pays du nord, les livres sont une matière vivante, animale, gourmande, odorante. Ca crisse sous la dent. Ca brûle la langue et le cerveau. De son dernier roman, «Darling River», Sara Stridsberg, la dernière bombe littéraire suédoise, dit volontiers qu’il est comme «un oiseau qui tournoierait au-dessus des quatre créatures» dont il raconte l’histoire. Après un premier livre extraordinaire, poétique, enfantin et sulfureux à la fois, Sara Stridsberg réinvestit, à sa manière, le «Lolita» de Nabokov. Lo roule dans la vieille Jaguar de son père, dormant et mangeant et rêvant sur la banquette arrière, urinant aussi dans des barquettes empilées dans le coffre. Le paysage défile, apocalyptique, avec ses incendies permanents qui semblent finir de consumer ce qui reste d’amour en ce bas monde. On se croirait chez un Lynch qui aurait sniffé du Lewis Carroll. Même s’il déçoit un peu, par la légère naïveté de son propos, on retrouve dans le livre de Sara Stridsberg cette force poétique envoûtante qui a conquis les lecteurs de son premier roman, et qui fera sa gloire dans les années qui viennent.

 

 

Si d’autres éditeurs s’honorent de publier Helle Helle (première Danoise à recevoir le Prix Per Olov Enquist), Anne B. Ragde (un suspense écolo chez Balland), ou Herbjorg Wassmo (la star des lettres nordiques, traduite en 24 langues), on reste confondu devant la richesse du domaine scandinave des Editions Stock: Sara Stridgsberg, Sofi Oksanen, remarquée il y a an avec son puissant «Purge» (Prix Fémina étranger 2010), Monika Fagerholm aussi. Monika, reine du nord. Se souvient-on avoir jamais lu quoique ce soit d’aussi puissant, d’aussi original, que ses «Femmes merveilleuses au bord de l’eau»? Problème d’arithmétique appliqué à la littérature: un livre est plus qu’un livre, une œuvre, plus que la somme des ouvrages qui la composent. C’est le théorème Monika. Cet écrivain finlandais d’expression suédoise vit près de Helsinki et passe des semaines entières recluse dans l’univers de ses histoires. Son nouveau roman, «La Scène à paillettes», glisse de lieu en lieu, le «coin», la «pointe», le marais de Bule (où s’est tuée, en 1969, une jeune fille américaine, Eddie de Wire, dans les circonstances mystérieuses que décrivait son précédent roman, «La Fille américaine»). Avec «La Scène à paillettes», Monika redistribue les cartes, et raconte les mêmes événements sous un autre éclairage, plus diffus, lorsque le temps commence à effacer les souvenirs des protagonistes du drame. Il y a du Max Ophüls chez Monika Fagerholm, dans son art somptueux, «à paillettes», d’enchanter le réel, d’une manière enfantine, tragique, infiniment complexe comme la traque qu’elle raconte, celle du passé infidèle et des impressions évanouies.

Lire la suite : http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/28/les-romancieres-du-nord.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Foires et salons du livre | Commentaires fermés

La vie de J.K Rowling portée au petit écran

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011


15/03/2011

(Relaxnews) – La chaîne américaine Lifetime vient de démarrer le tournage de Magic Beyond Words : The J.K Rowling Story, un téléfilm qui romancera la vie et la carrière de l’écrivain écossaise qui a créé Harry Potter. Le journal canadien Times Colonist dévoile les premières images du tournage de ce biopic non autorisé par la romancière.

jkc3357164131w200.jpg

La publication de Victoria, ville où l’équipe de Lifetime a posé ses caméras, met en ligne sur son site des photos de l’actrice australienne Poppy Montgomery. L’ancienne comédienne de la série FBI : Portés disparus y incarne le premier rôle, celui de J.K Rowling.
Attendu fin 2011 à la télévision américaine, le téléfilm retracera la vie et la carrière de J.K Rowling devenue célèbre en 1997 avec la publication du premier tome d’Harry Potter. Déclinées depuis en sept tomes, les aventures du jeune sorcier se sont vendues à plus de 400 millions d’exemplaires à travers le monde. Son succès s’est poursuivi au grand écran devenant l’une des séries les plus lucratives aux côtés de Star Wars.

Source : http://www.myboox.fr/actualite/la-vie-de-jk-rowling-portee-au-petit-ecran-6225.html

Publié dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc. | Commentaires fermés

Acquansù Éditions – Jean Lorrain et René Bazin : 2 nouveaux petits classiques sur la Corse

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011


Heures de Corse, de Jean Lorrain, 1905. Promenades en Corse, de René Bazin, 1913, extrait de « Nord-Sud ».

Si le nom de Jean Lorrain évoque surtout les excentricités d’un dandy des années folles, on a oublié qu’il était, à la fin du XIXe siècle l’un des chroniqueurs les mieux payés des journaux parisiens. On ne lit plus guère ses romans ou ses poèmes, on ne joue plus ses pièces au théâtre, mais on peut redécouvrir avec bonheur le récit des escapades qu’il fit en Corse. Et pour elle, il a trempé sa plume dans une encre moins acide que le vitriol dont il se servait pour critiquer ses contemporains.Lorsqu’il publie Nord-Sud en 1913, René Bazin est membre de l’Académie française depuis dix ans déjà. Il tombe sous le charme des beautés de l’île et plaide pour le sort de ses habitants : « [...] de quoi vivent-ils ? C’est leur secret. Je les ai vus cueillir l’olive et la châtaigne ; ils restent maigres ; ils dépensent en politique un beau goût d’aventure, en querelles locales un courage ombrageux ; ils n’aiment au fond que la Corse, que la très pauvre Corse. »

Source : http://www.rue-des-livres.com/quotidien/aujourdhui.html#livre_du_jour

Publié dans On en parle | Commentaires fermés

25 au 27 Mars à Paris – 4ème Fête du Livre et des Cultures Italiennes

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

Vendredi 25 Mars > Dimanche 27 Mars 2011

La Fête du Livre et des Cultures Italiennes, créée et organisée par la librairie Leggere per et par la communauté la Repubblica dei Lettori de Florence, se déroule chaque année en plein cœur du Marais et rassemble à chaque fois pas moins de 15 000 visiteurs.
Cette quatrième édition est placée sous le thème générique du Voyage et, comme les précédentes, présentera de l’Italie une facette sémillante et d’une grande diversité.
Lieu :
Espace des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille du Temple, Paris 4ème
Contact :
Françoise Laigle : francoise@carouzel.com – 06 13 61 43 12

Entrée libre

Source : http://www.lemotif.fr/fr/actualites/agenda/bdd/article/1202

Publié dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Concours particulier des bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011


Une nouvelle circulaire datée du 17 février précise ses modalités, de la mise en œuvre du fonds de concours au montage de dossiers de financement.

Le texte vise à :
- améliorer l’attribution des crédits de la seconde fraction en assurant une meilleure répartition géographique et renforcer le mécanisme d’éligibilité des projets intercommunaux à cette subvention ;
- procéder à un meilleur ajustement du concours au regard des investissements d’équipements des bibliothèques : le concours a été complété par de nouvelles possibilités d’investissement et de nouvelles modalités d’instruction des opérations informatiques ;
- soutenir les collectivités dans la mise en accessibilité des bibliothèques territoriales aux personnes en situation de handicap, tant au niveau du cadre bâti que des services offerts.

Circulaire du 17 février 2011

Décret n° 2010-767 du 7 juillet 2010 relatif au concours particulier de la dotation générale de décentralisation relatif aux bibliothèques municipales et aux bibliothèques départementales de prêt.

Source : http://www.lemotif.fr/fr/actualites/bdd/article/1256

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie | Commentaires fermés

La mort obscure d’un expert en antiquités

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

Un homme de 65 ans a été retrouvé, égorgé, dans son appartement des beaux quartiers parisiens.

Le corps de Jimmy D. a été trouvé dimanche soir vers 19 h 20 dans son appartement du VIe arrondissement parisien, rue d’Assas

Le corps de Jimmy D. a été trouvé dimanche soir vers 19 h 20 dans son appartement du VIe arrondissement parisien, rue d’Assas MaxPPP

La semaine prochaine, Jimmy D. avait rendez-vous dans les Cévennes, pour la préparation d’un livre sur une compagnie de chemins de fer locale dont il envisageait de raconter l’histoire. Le 15 avril, il avait prévu son départ pour l’Ouzbékistan. Quinze jours de vacances, à randonner dans la steppe. Deux projets brutalement interrompus dimanche, en début d’après-midi, dans l’appartement du VIe arrondissement parisien de l’homme de 65 ans, rue d’Assas. Un expert réputé des salles de ventes de l’hôtel Drouot.

La mort obscure d’un expert en antiquités dans Actualité - Événement mirror_FBCH_300x250_FR

Le corps de Jimmy D. a été trouvé dimanche soir vers 19 h 20 par l’un de ses amis, avec qui il devait dîner. Abandonné, égorgé, dans son lit, au quatrième étage de l’immeuble. Les premières constatations laissent estimer que le décès remonterait au début de l’après-midi de dimanche, et que l’appartement du Quartier latin, situé à quelques pas du RER Port-Royal, n’avait pas été cambriolé. Un inventaire plus détaillé avec l’aide des membres de sa famille sera probablement mené dans les jours qui viennent.

« Un type très pointu »

Originaire d’une petite ville minière du Gard au nord d’Alès, premier des trois enfants d’un électricien d’une houillère des Cévennes, Jimmy D. avait commencé sa carrière comme instituteur en banlieue parisienne. Puis, au hasard des rencontres, il avait pris une autre orientation : « Il y avait un libraire du VIe arrondissement spécialisé dans la médecine qui cherchait quelqu’un pour des recherches destinées à un catalogue sur les instruments scientifiques anciens », raconte son frère Jack. Une occasion qui fera toute sa carrière, puisqu’après avoir intégré cette prestigieuse librairie de livres anciens en tant que salarié puis comme actionnaire, il deviendra un expert respecté auprès de plusieurs commissaires-priseurs dans ce domaine. « C’est un type gentil, carré, très droit, se rappelle un commissaire-priseur parisien en relation avec Jimmy D., et très pointu, notamment sur les microscopes. J’ai un dossier en cours, je ne sais pas à qui m’adresser… Je suis très ému, j’espère que tout ça se résoudra rapidement. »

Lire la suite :

http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/mort-obscure-d-un-expert-en-antiquites-81914.html

Publié dans Actualité - Événement, Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Expertise, estimations, cotations, catalogues | Commentaires fermés

Écommoy (72) – Nadine Enguehard a soufflé les dix bougies de sa librairie

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

samedi 12 mars 2011


Sandra Coronado, employée de la librairie, et Nadine Enguehard.

Nadine Enguehard s’installe à Ecommoy en février 2001. Auparavant employée au sein d’une librairie en Normandie, la jeune femme souhaitait s’établir à son compte. « Je recherchais une librairie avec des possibilités d’évolution, disait-elle à l’époque.Écommoy a été mon premier coup de coeur. » En l’espace d’une décennie, Nadine Enguehard a fait du chemin.

En 2003, elle annexe le 4, place de la République et gagne donc en superficie. « Je suis passée de 40 à 74 m 2 . Cela m’a permis de développer mon activité. » En 2007, elle lance le site internet www.papeterie-librairie.com « Un outil simple et pratique pour les particuliers comme pour les professionnels, qui donne les produits disponibles en magasin ou à la commande. Ce site va néanmoins disparaître pour laisser place à un nouveau. »

En effet, la libraire a noué un partenariat avec Rouge papier, qui est une enseigne nationale en papeterie. « Ainsi, j’accrois le nombre de mes références en papeterie. Dans un premier temps, cela va me permettre de mieux servir ma clientèle de professionnels ; mais à terme toutes les références seront également accessibles au particulier via mon nouveau site internet. »

L’une des plus belles réussites de la libraire reste cependant la création d’un salon du livre baptisé « Des auteurs près de chez vous » et qui, depuis sa création en décembre 2001, ne cesse de gagner en notoriété. « Ce salon draine de plus en plus de monde chaque année. En décembre dernier, je suis parvenu à faire venir des grandes signatures : Patrick Banon ou Anne-Marie Gaignard. »

Lire la suite :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Nadine-Enguehard-a-souffle-les-dix-bougies-de-sa-librairie-_72124-avd-20110312-60062376_actuLocale.Htm

 


Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Librairies, libraires | Commentaires fermés

Apple est devenu libraire et réclame son dû

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

LEMONDE.FR | 15.03.11 | 09h56  •  Mis à jour le 15.03.11 | 10h36

Le livre numérique, dérivé du livre papier, se développe maintenant sur des plates-formes de vente directe telles que l’iBook stores d’Apple ou sur des applications d’acteurs différents, comme Numilog, Mobilire ou autres distributeurs. Ces nouvelles structures représentent les nouveaux libraires d’aujourd’hui, capables de gérer la commercialisation numérique ne faisant qu’évoluer. Seules les grandes plates-formes comme Apple peuvent s’en charger. Avec son iPad, son iPhone, et son iPod Touch, Apple dispose des outils nécessaires pour cette commercialisation. Par conséquent, de nombreux programmes, appartenant au monde du livre, profitent de cette plateforme, sans qu’Apple ne touche de pourcentage sur les ventes.

Lire la suite : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2011/03/15/apple-est-devenu-libraire-et-reclame-son-du_1493002_3232.html

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne | Commentaires fermés

Québec – Association franco-culturelle de Hay River: Cap vers la bibliothèque

Posté par Serge Bénard le 15 mars 2011

Publié le lundi 14 mars 2011

Édith Vachon-Raymond

Lors de sa réunion publique, lundi dernier, il a été annoncé que la bibliothèque virtuelle de l’AFCHR allait être en ligne, dès les prochaines semaines! La phase du projet prévue pour l’année 2010-2011 allait être complétée d’ici la fin du mois de mars : plus de 1000 titres de livres et de films disponibles à l’AFCHR se retrouveront sur leur site Web afin d’en faciliter l’emprunt. La bibliothèque francophone virtuelle de l’AFCHR est un projet cadrant dans son projet de réseautage avec le sud du lac, pour l’année 2010-2011. « L’idée c’était de desservir Fort Smith, Fort Simpson et Fort Resolution, en plus de Hay River », rapporte l’agente de développement, Catherine Boulanger, avant d’ajouter que le plan initial tend maintenant à prendre une plus grande envergure.

 

Lire la suite :

http://journaux.apf.ca/index.cfm?Voir=article&Id=58886&secteur=070&M=0

Publié dans Editions, librairies et bibliothèques numérisées | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar