Définition du jour : Didot

Posté par Serge Bénard le 14 mars 2011

Didot. Police de caractères créée en 1783 par François-Ambroise Didot l’Aîné (1730-1804). Les Didot constituent une véritable dynastie dont les travaux influencèrent l’imprimerie pendant plus d’un siècle. Unité de mesure typographique, du nom de son inventeur. Le développement de l’imprimerie n’a pas d’emblée donné naissance à des règles précises. La plus belle anarchie a longtemps régné, par exemple, en matière de mesures typographiques. En 1737, Fournier-le-Jeune, graveur-fondeur inventa une unité appelée le point. Le mot resta, mais pas la mesure qui lui correspondait. Il fallut attendre François-Ambroise Didot pour trouver une solution durable. Le point Didot devint dès lors une unité de mesure utilisée par tous les imprimeurs. Il correspond à 0,3759 mm. Inventé avant le système métrique, il a toujours été en décalage avec cette autre unité de mesure. Mais le pli était pris et il eût été trop coûteux pour les imprimeurs de modifier leur matériel. De ce fait, on a du avoir recours longtemps à des tables de concordance entre les deux systèmes. Didot a cependant mis au point un  point métrique que seule l’Imprimerie nationale a utilisé.  

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar