Accueil Actualité - Événement Sylvie Testud : « Mon compagnon vit mal le fait que je gagne plus que lui… »

Sylvie Testud : « Mon compagnon vit mal le fait que je gagne plus que lui… »

Commentaires fermés
0
56

arton229829b461.jpg

NEWS PUBLIÉE HIER, LE LUNDI 7 MARS 2011 À 19:11

Sylvie Testud est sur les écrans de cinéma comme dans les librairies, avec la sortie le 2 mars du film Avant l’aube, avec Jean-Pierre Bacri, et celle de son dernier roman, Chevalier de l’ordre du Mérite (éditions Fayard). L’occasion d’entrer dans l’univers de cette actrice et romancière de talent, qui aime partager ses impressions d’artiste et de femme tout simplement ! Extraits de l’interview de Femme Actuelle. 

C’est en lisant le livre d’Elisabeth Badinter, Le Conflit, la femme et la mère, qu’elle a eu envie d’écrire son dernier ouvrage, sorte d’oeuvre féministe sur l’histoire d’une femme qui essaie de vivre selon des règles édictées par la société. 

Son livre fait donc écho à sa vie, celle d’une femme à la carrière professionnelle bien remplie, d’une compagne et d’une maman de deux enfants, Ruben, 6 ans, et Esther, née en janvier dernier : « Aujourd’hui, mon fils a de la fièvre. Il a 39°c. Quand je suis sortie pour venir vous voir, il m’a dit : « T’es méchante ! » Demain, il va falloir que je lui explique. Quand il aura 20 ans, il me rappellera que je préférais sortir plutôt que de m’occuper de lui.« 

A parler du quotidien des femmes dans cet ouvrage, elle utilise donc le sien. Qu’a ressenti alors son compagnon en le lisant ? « Le livre l’a ému. Lui et moi sommes ensemble depuis longtemps. On se met parfois une pression de dingue. » Et chacun a ses faiblesses : « Mon compagnon vit mal le fait que je gagne plus que lui. C’est souvent moi qui signe les chèques.« 

Avec son franc-parler et sa spontanéité, Sylvie Testud arrive sans mal à s’imposer dans la vie. Depuis l’enfance, cette fille d’une famille d’immigrés napolitains a dû s’affirmer : « Je ne ressemblais à personne, à l’exception de mon père qui est français. J’ai grandi sans lui. Je l’ai rencontré très récemment. Je crois que les gens sont plus émus que moi de cette histoire. Mon père ne m’a jamais manqué, car il n’a jamais fait partie de ma vie.« 

Lire la suite : http://www.purepeople.com/article/sylvie-testud-mon-compagnon-vit-mal-le-fait-que-je-gagne-plus-que-lui_a75462/1

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Filière L

    Ouverture du site bovarynet.com

    5 janvier 2013 Bonjour aux amateurs de Filière Livre ! Vous pouvez aussi trouver mille cho…
Charger d'autres écrits dans Actualité - Événement
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Paris : la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville ouverte au public le 21 septembre

Après une inauguration aujourd’hui… Par Cécile Mazin La Ville de Paris sera en…