• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 février 2011

109ème anniversaire de la naissance de John Steinbeck

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

John Steinbeck Ernst, Jr. [2] [3] (27 Février 1902 – Décembre 20, 1968) était un écrivain américain . Il a écrit le prix Pulitzer gagner roman Les Raisins de la colère (1939) et East of Eden (1952) et le roman de Of Mice and Men (1937). Il a écrit un total de vingt-sept livres, dont seize romans, six livres non-fiction et cinq recueils de nouvelles. En 1962, Steinbeck a reçu le prix Nobel de littérature.

unknown28.jpeg

Bibliographie

Coupe d’or (1927)
Les Pâturages du ciel (1932)
Le Poney rouge (1933)
À un Dieu inconnu (1933)
Tortilla Flat (1935)
En un combat douteux (1936)
Of Mice and Men (1937)
La Long Valley (1938)
The Grapes of Wrath (1939)
Le Village oublié (1941)
Mer de Cortez: Un Journal de Voyage Tranquillement, et de la recherche (1941)
The Moon Is Down (1942)
Bombs Away: L’histoire d’une équipe Bomber (1942)
Cannery Row (1945)
Les Naufragés de l’autocar (1947)
Le Pearl (1947)
Un Journal de Russie (1948)
Burning Bright (1950)
Le journal de la mer de Cortez (1951)
East of Eden (1952)
Jeudi Sweet (1954)
Le court règne de Pépin IV: une fabrication (1957)
Il était une fois la guerre (1958)
L’hiver de notre mécontentement (1961)
Voyage avec Charley: In Search of America (1962)
Amérique et les Américains (1966)
Journal d’un roman: L’Est de lettres Eden (1969)
Viva Zapata! (1975)
Les lois du Roi Arthur et ses chevaliers Noble (1976)
Jours de travail: Le journal de The Grapes of Wrath (1989)


D’après Wikipédia.

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Agenda de la librairie Thuard au Mans (72)

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

 2641931143.jpg

 24, rue de l’étoile 72000 Le mans
02 43 82 22 22
de 9h00 à 19h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 19h30 le samedi

12/03/2011 : Conférence animée par F. Pommier
A 16h, dans notre Salon de T, le journaliste de France Inter Frédéric Pommier viendra nous présenter son livre Mots en toc et formules en tic paru aux éditions Seuil. Cet ouvrage souligne, avec humour, nos tics de langage et autres expressions toutes faites. « incontournable »…

17/03/2011 : Café Géo
Rendez-vous à ne pas rater, le Café Géo traite ce mois-ci la question suivante : « Le tourisme intérieur chinois copie-t-il les pratiques de l’Occident? ». Notre Salon de T accueille à 18h le chercheur Benjamin Taunay de l’université d’Angers.

19/03/2011 : Conférence animée par Jean-Paul Alonso
Auteur et éditeur du livre Guide de la révolution non-violente, Jean-Paul Alonso viendra à votre rencontre à 16h afin de vous présenter son ouvrage et en discuter.

19/03/2011 : Formation sur les compléments alimentaires
De 10h et 12h30 au cœur du Salon de T, le Dr Bruneau animera une formation sur le thème Compléments alimentaires et santé. Seront évoqués les intérêts, utilité et utilisation des vitamines, minéraux… Frais de participation : 14€.

22/03/2011 : Rencontre avec Salah Guemriche
A 18h dans notre Salon de T se tiendra la conférence de Salah Guemriche, auteur du livre Le christ s’est arrêté à Tizi-Ouzou, qui évoque la conversion de musulmans au christianisme depuis la fin du XXe siècle.

26/03/2011 : Conférence animée par Pierette Berger-Derouet
L’auteur du livre intitulé Oui…mais c’est CE-LA Fabrice sera présente à 16h dans notre Salon de T. Vous découvrirez son témoignage bouleversant sur les derniers jours de son fils adoptif.

Source : http://www.librairiethuard.fr/index.php

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Librairies, libraires, Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

6 Avril au 4 juillet à Ecouen (95) – Le premier imprimeur du roi s’expose

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Geoffroy Tory au musée de la renaissance

Rédigé par Minoes, le dimanche 27 février 2011 à 09h46

Le musée de la Renaissance en partenariat avec la BNF (Bibliothèque Nationale de France) ont annoncé une exposition qui promet d’être intéressante pour la période du 6 avril au 4 juillet 2011. Celle-ci s’intitule « Geoffroy Tory, imprimeur de François 1er, Graphiste avant la lettre ». 

Qui est Geoffroy Tory ? Cet homme né au XVe siècle à Paris est le fondateur des caractères d’imprimerie tels que nous les connaissons ainsi que des règles d’usage concernant la langue française. Il obtient la confiance du roi François 1er et son parcours remarquable le porte jusqu’au poste de premier imprimeur du roi. Ensuite, le brillant homme poursuit sa carrière en tant que traducteur et libraire.

6 Avril au 4 juillet à Ecouen (95) - Le premier imprimeur du roi s'expose dans Festivals, galas, spectacles, expositions, musées v-22193

Le talent de cet humaniste le pousse jusqu’à la typographie et la création de caractères particuliers (utilisables au travers de la langue et grammaire française) ou encore de magnifiques reliures.

Notons que c’est seulement quelques dizaines d’années après l’invention de l’imprimerie que Geoffroy Tory s’essaye sans faux pas à toutes les disciplines de l’édition. 

v-22195 dans Imprimerie, imprimeurs

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/24558-expo-Tory-Geoffroy-BNF-musee.htm

Publié dans Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Imprimerie, imprimeurs | Commentaires fermés

Méli-Mélo, la maison d’édition de l’IUT B invite à déguster son premier ouvrage

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

samedi 26.02.2011, 05:20 - La Voix du Nord

 Hélène, Raphaelle et Marine sont les chargées de communication de la maison d'édition école.Hélène, Raphaelle et Marine sont les chargées de communication de la maison d’édition école.

Sept étudiantes en DUT métiers du livre de l’IUT B de Tourcoing s’apprêtent à éditer le premier ouvrage de « la seule maison d’édition école de France », telle que se revendique Méli-Mélo. « Tagliatelles d’auteurs » paru en deux cents exemplaires ce 25 février. Le résultat d’un projet professionnalisant particulièrement concret.

PAR BARBARA FIRCOWICZ

Méli-Mélo, la maison d'édition de l'IUT B invite à déguster son premier ouvrage dans Arts et métiers du livre et de l'édition

tourcoing@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

Elles ont entre 19 et 22 ans, des rêves plein la tête et déjà un pied dans la réalité. En cinq mois, sept étudiantes de deuxième année de DUT métiers du livre ont réussi à redonner vie au projet initialement lancé par un professeur de l’IUT, Pierre-Alban Delannoy. L’association Méli-Mélo – qu’il a créée en 2008 pour éditer des ouvrages – va enfin voir sa raison d’être se concrétiser, grâce au projet tuteuré que ces étudiantes doivent mener dans le cadre de leurs études.

Depuis cinq mois, « on parle Méli-Mélo, on mange Méli-Mélo », dit avec le sourire Marine Leman. En sus de leurs huit heures de cours par jour, ces étudiantes se sont entièrement mises en situation professionnelle dans le « but d’éditer un livre », raconte Raphaelle Pascal. Et pas n’importe quel livre. « Un ouvrage créé par des étudiants de deuxième année de l’année dernière dans le cadre d’un cours », précise Hélène Mormede. Une « anthologie gourmande qui reprend des extraits de romans de Proust, Beigbeder, Roald Dahl, etc. Des extraits qui parlent de cuisine, de nourriture, du plaisir de manger », ajoute Raphaelle. Une quarantaine de textes, « sélectionnés pour leur qualité littéraire » et parce que « les auteurs connus, ça attire ».

L’appétissant titre de l’ouvrage, Tagliatelles d’auteurs, a été choisi par les adhérents, via le blog.

Lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/actualite/Secteur_Tourcoing/2011/02/26/article_meli-melo-la-maison-d-edition-de-l-iut-b.shtml

Publié dans Arts et métiers du livre et de l'édition, Auto-édition, micro-éditeur, compte d'auteur, Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie | Commentaires fermés

Apports et impacts des AO pour les bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Le développement de l’Open Access et de l’Open Archives Initiative, permet aux bibliothèques d’initier de nouvelles formes de médiations documentaires et de s’impliquer davantage dans l’univers du chercheur.

Avec l’émergence de l’Open Archives Initiative, la mission du libre accès est aujourd’hui remplie de plus en plus efficacement dans le monde scientifique par d’autres systèmes que les bibliothèques traditionnelles notamment par les archives ouvertes telles que ArXiv ou HAL. La communication scientifique connaît un changement de paradigme qui oblige les bibliothèques à revoir leur position et leur rôle de principal vecteur de l’information scientifique au profit des réseaux.

Dans ce contexte, quelle est la place des bibliothèques et quels rôles peuvent-elles remplir sachant que les nouvelles formes de communication réclamées par la communauté scientifique visent à exclure ou au moins à contourner tout intermédiaire ? « Comment les bibliothèques peuvent–elles mettre en place de nouvelles formes de médiations leur permettant de jouer un rôle dans les nouvelles modalités de publications numériques ? » Boukacem-Zeghmouri 2007).

La bibliothèque : un véritable dispositif d’accompagnement dans la transition vers l’Open Access

Il ne faut pas oublier que « le libre accès n’est pas une idée neuve : c’est la mission fondamentale des bibliothèques. Depuis toujours, les bibliothèques ont eu pour mission de proposer à leurs lecteurs une collection de documents librement accessibles, quitte à les extraire le cas échéant du monde marchand pour les soustraire à toute modalité transactionnelle » (Salaün 2004). Tout comme pour la communauté scientifique, les bibliothèques doivent faire face à des anomalies dans le système traditionnel de l’édition scientifique. En effet, certaines barrières économiques, technologiques ou légales limitent parfois l’accès aux contenus scientifiques.

Les bibliothèques se sont alors positionnées comme de véritables acteurs, interlocuteurs, promoteurs du mouvement open access et de nombreuses initiatives ont vu le jour à l’échelle internationale : 
- aux Etats-Unis, l’Association of Research Librairies créée, en 1998, SPARC - Scholary Publishing and Resources Coalition dont l’objectif est de tenter de corriger les dysfonctionnements existant dans le marché de la littérature scientifique en soutenant par exemple la création de revues en open access ; 
- en Europe, la Ligue des Bibliothèques Européenne de Recherche est l’instigateur d’un des plus importants workshops autour de l’Open Archives Initiative qui se tient au CERN depuis 2001 (Bosc and Harnad 2005) ; 
- en France, en 2006, le département Etudes et Prospective du consortium Couperin crée un groupe de travail sur la question des archives ouvertes.

À l’image de ces réalisations, les bibliothèques offrent des espaces de débat, des actions de communication pour sensibiliser les chercheurs aux archives ouvertes, et sont, par la même occasion, à l’écoute de leurs besoins afin de développer une diffusion scientifique innovante et optimale de leurs travaux. « Les chercheurs ne sont plus seulement un public auquel elles sont habituées à fournir des services mais également un public partenaire » (Boukacem-Zeghmouri 2007).

Lire la suite : http://www.couperin.org/archivesouvertes/spip.php?article96)


Publié dans Archives, archivistes, Bibliothèques du monde, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | 1 Commentaire »

Maroc – Elisa Chimenti l’Italienne de Tanger

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011


Saïd AFOULOUS


  Les Italiens au Maroc

Elisa Chimenti l’Italienne de Tanger

Elisa Chimenti jusqu’à 2009 était connue d’une minorité de personnes qui ne se souvenaient même plus de sa tombe dans le cimetière chrétien de la ville du Détroit. Dans une note en bas de page du livre « Eclats de mémoire » il est écrit :

« Grâce au Consul général d’Italie, on a réussi à repérer récemment la tombe d’Elisa Chimenti à Tanger, dans un état d’abandon déplorable. Elle va être restaurée pour lui restituer la dignité qu’elle mérite ». 

C’est fin 2009 début 2010 qu’une anthologie des œuvres de cet auteur italienne, ayant vécu au Maroc, a été publiée et c’est en mars 2010 que la Fondation portant son nom a été créée à Tanger, ville d’adoption de l’auteur du roman « Au cœur du harem ». Ces événements tardifs d’hommage coupent brutalement avec quarante années d’oubli soit un long purgatoire qui a duré imperturbablement depuis la mort de l’écrivain en 1969. Mais ce dit purgatoire avait en fait commencé bien avant sa mort. Elisa Chimenti était en effet tombée dans l’oubli depuis la fin des années 50 pour mourir presque dans la misère et l’abandon. En 1959, d’anciens élèves et enseignants de l’école italienne adressent une correspondance au Consul italien de Tanger pour « intéresser Rome à ce cas unique » de première enseignante italienne au Maroc. L’objectif était de la faire bénéficier d’une retraite à l’âge de soixante-seize ans. Niet. Les autorités italiennes s’étaient contentées de lui attribuer une médaille. 

Mais qui est Elisa Chimenti ? Dans l’anthologie publiée par les éditions Sirocco et Senso Unico (887 pages), Ahmed Benchekroun, ancien secrétaire particulier de l’écrivain, décrit le caractère d’une femme qui a légué totalement sa vie à l’enseignement des langues en fondant avec sa mère en 1914 la première école italienne au Maroc, une école multiconfessionnelle, en étant aussi l’unique européenne à enseigner dans la médersa du grand a’lim érudit marocain Abdellah Guennoun célèbre auteur de « Annoubough al-maghribi » et qui l’appelait « ma sœur ». 

Dans la courte biographie écrite par Maria Pia Tamburlini on apprend qu’elle connaissait beaucoup de langues et enseignait aussi bien le français que l’arabe classique. 

Lire la suite :

http://www.lopinion.ma/def.asp?codelangue=23&id_info=19126&date_ar=2011-2-26%2015:1:00

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Special flash 16 h 37 – Décès de Arnost Lustig à Prague

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Marketa Malisova, directrice de la maison d’édition Franz Kafka à Prague a annoncé le décès à Prague de l’écrivain tchèque Arnost Lustig. Il était l’auteur de nombreux romans sur l’Holocauste dont il était un survivant. Arnost Lustig avait 84 ans.

Publié dans Disparitions, nécrologies | Commentaires fermés

Hénin-Baumont (62) – Une maison d’édition baptisée Le Téetras Magic

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Fred Lardemer, amatrice « d’accidents photographiques » et d’univers oniriques

samedi 26.02.2011, 05:12 - PAR HERVÉ NAUDOT

 «Jamais sans mon Lomo», telle est la devise de Frédérique Lardemer, l'oeil et le doigt aux aguets... PHOTO « LA VOIX »«Jamais sans mon Lomo», telle est la devise de Frédérique Lardemer, l’oeil et le doigt aux aguets… PHOTO « LA VOIX »

Dans le « civil », Frédérique Lardemer travaille à la médiathèque d’Hénin-Beaumont. Mais, dans son jardin secret poussent des photos étonnantes, où le fantastique, le bizarre, ou le rigolo, prennent leurs aises. Photographe aimant les expérimentations, Fred est venue à l’image en 2003, à la naissance de sa fille.

Les bidouillages en tous genres sur logiciel photo, le top du dernier cri technologique, très peu pour elle. Pour Frédérique Lardemer la photo est un art aussi majeur que rudimentaire. Le numérique, elle n’aime pas car « c’est trop net !« Je travaille essentiellement en argentique, j’aime les expérimentations, les accidents photographiques… », dit celle qui ne se sépare jamais de son « Lomo », un appareil en plastique des plus spartiates et dont elle tire des prouesses.

Hénin-Baumont (62) - Une maison d'édition baptisée Le Téetras Magic dans Edition, éditeurs

Kezaco, un accident photographique ? C’est par exemple une pellicule grillée ou montée à l’envers qui donne à l’image une étonnante teinte rougeâtre (voir photo ci-dessous), c’est encore mettre un cache sur l’objectif pour obtenir deux images en surimpression. Au départ, la photo, elle en avait l’usage de madame tout le monde : immortaliser des moments en famille ou entre amis, mais la naissance de sa fille Eléonore, en 2003, va constituer un déclic : « Les photos numériques ne me satisfaisaient pas, j’avais envie de retrouver l’atmosphère de mon enfance. C’est pour ça que je me suis lancée.

» Prise au jeu, elle répond alors à l’appel du collectif Incarnat,qui lui propose d’exposer à l’office culturel d’Arras. Ce qu’elle fera en mars 2010, avec un projet fantastico-rigolo baptiséLe paradis des radis perdus. Une série de photos humano-animalières où l’on voit sa fille avec une tête de chameau, un homme à la tête de citrouille…« Le réel ne m’intéresse pas, confie-t-elle. Ce que j’aime, c’est créer des univers oniriques, un peu surréalistes. » Au final, ce qu’elle attend d’une photo, c’est l’effet de surprise. C’est aussi, comme Proust et sa madeleine, retrouver la saveur de l’enfance évanouie. Son jardin, source de trouvailles inépuisable, est souvent le théâtre de ses clichés.

Lire la suite :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Henin_et_Alentours/2011/02/26/article_fred-lardemer-amatrice-d-accidents-photo.shtml

 

Les travaux de Frérérique Lardemer sont à retrouver sur le site de sa maison d’édition http://www.teetrasmagic.com.


Publié dans Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Québec – Dix ans d’imaginaire

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Québec - Dix ans d’imaginaire dans Edition, éditeurs bb_remiseANeuf_01

Publié le 26 Février 2011

Dix ans déjà! Après avoir été reconnu en 2010 par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec en tant que maison d’édition agréée, Les Six Brumes bravent un 10e hiver québécois pour célébrer autant d’anniversaire

Pour souligner cette 10e année d’imaginaire, Les Six Brumes reprennent la route et, grâce au support financier de l’Association québécoise des Salons du livre et de la SODEC, lancent les caravanes des six genres à la rencontre des Salons du livre : le Salon du livre de l’Outaouais (24-27 février), le Salon du livre de Trois-Rivières (24-27 mars), le Salon du livre d’Edmunston (7-10 avril), le Salon international du livre de Québec (13-17 avril), le Salon du livre de la Côte-Nord (5-8 mai) et le Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue (26-29 mai) se trouvent sur le trajet emprunté pendant les quatre prochains mois.

À ces événements d’envergure s’ajoutent aussi trois rendez-vous intimistes, où Les Six Brumes comptent retrouver la magie des premières années : le Salon du disque et de l’art underground de Montréal (12-13 mars), le Salon du livre de Victoriaville (30 avril-1er mai) et le Congrès Boréal (13-15 mai) à Montréal, rencontre annuelle des créateurs et des passionnés de science-fiction et de fantastique québécois. D’autres événements s’ajouteront en cours d’année, au fur et à mesure que les caravanes fendront les brumes de l’Imaginaire…

Lire la suite :

http://www.lanouvelle.net/Culture/Sorties%20%C3%A0%20l’ext%C3%A9rieur/2011-02-26/article-2283679/Dix-ans-dimaginaire/1


Publié dans Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Languedoc-Roussillon – Un duo féminin pour apaiser LR2L, la turbulente filière du livre

Posté par Serge Bénard le 27 février 2011

Un duo féminin pour apaiser LR2L, la turbulente filière du livre

Photo DAVID CRESPIN

Marie-Christine Chaze et Cécile Jodlowski-Perra pilotent l’ex-Centre régional des lettres. 

Le petit monde des lettres est-il le mouton noir de la culture en région ? La question amuse Marie- Christine Chaze et Cécile Jod- lowski-Perra, respectivement présidente et directrice de l’association Languedoc-Roussillon livre et lecture (LR2L). « Sans vouloir faire table rase du passé, nous sommes là pour tourner une page et aller de l’avant », répondent-elles en chœur.

On ne reviendra donc pas sur la liquidation du Centre régional des lettres (CRL) en 2004, juste après l’élection de Georges Frêche. Ni sur la révolution de palais décapitant la tête de LR2L (licenciement du directeur, démission du président), tout juste quelques mois après sa création 

Languedoc-Roussillon - Un duo féminin pour apaiser LR2L, la turbulente filière du livre dans Actualité - Événement

en 2008.

À l’inferface des professionnels du livre (auteurs, éditeurs, libraires, médiathèques), LR2L veut jouer un rôle fédérateur tout en tenant compte des particularismes de chaque secteur. « Nous sommes sortis de la zone de turbulences. Un vrai travail a été fait. Il faut maintenant lui donner de la visibilité en nouant des relations de confiance avec les différents partenaires », commente Marie-Christine Chaze.

 

Lire la suite :

http://www.midilibre.com/articles/2011/02/26/CULTURE-LOISIRS-Un-duo-feminin-pour-apaiser-LR2L-la-turbulente-filiere-du-livre-1550203.php5

Publié dans Actualité - Événement, Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar