Fayard publie le Ken Bruen inédit d’avant Jack Taylor

Posté par Serge Bénard le 24 février 2011

Posté par Maxence le 24.02.11 à 11:02

Fayard publie le Ken Bruen inédit d'avant Jack Taylor dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 59865C’est désormais clair pour tout le monde : si la Série Noire de Gallimard est dévolue à la publication des aventures de Jack Taylor, le privé irlandais « malchanceux » (c’est un euphémisme) de l’écrivain Ken Bruen, ainsi qu’aux exactions des flics londoniens Robert & Brant (R&B pour les intimes), les éditions Fayard de leur côté, s’attachent à sortir tout ce que Bruen a pu écrire parallèlement à ces deux séries (exception faite deCauchemar américain).

Après les incontournables London Boulevard, En effeuillant Baudelaire, Hackman Blues, Rilke au noir ou encore Brooklyn Requiem, Fayard nous offre la possibilité de découvrir le Bruend’avant le noir, avant Taylor, avant les flics du Gros Coup. Ce Bruen-là n’écrivait pas encore de polars, mais des nouvelles et des courts romans (sa spécialité) qui portaient déjà un regard désabusé sur le monde qui nous entoure.

Avec le deuxième volume d’Une pinte de Bruen, les fans de l’écrivain, irlandais jusqu’au bout des ongles (qu’on imagine incarnés, forcément), pourra se régaler d’histoires qui font écho à celles que nous connaissons, Bruen usant déjà de la matière brute qui fera son oeuvre postérieur : l’alcool, la déchéance, la vengeance, la mélancolie (évidemment, on est en Irlande), la haine des moeurs actuelles et la musique, toujours beaucoup de musique. Au niveau du style, sont présents aussi, et déjà, un goût pour les découpages hors-normes, pour les listes, et les citations comme s’il en pleuvait.

Ces écrits-là sont longtemps restés introuvables et on ne peut que remercier l’éditeur de les avoir exhumés. La légende, car encore une fois nous sommes en Irlande, veut d’ailleurs que l’intéressé distribuait gratuitement ces textes le soir, dans les pubs qu’il fréquentait à Galway, sa ville natale. Dispersés, ils forment une somme aujourd’hui introuvable sous leur forme originale et ont acquis le statut d’écrits cultes.

A leur lecture, on verra que Bruen, qui sait si bien passer du rire aux larmes, nous travaille encore une fois aux sentiments dans ces quinze textes (huit petits romans et autant de nouvelles inédites), dans lesquels il aborde tous les sujets, ou presque, qui feront le ferment des récits à venir d’un écrivain  alors inconnu, mais déjà, magistral !

Ken Bruen, Une pinte de Bruen 2, Fayard, 2011.

Lire aussi : 
Ken Bruen au cinéma : les premières images de London Boulevard
DOSSIER : Le polar US, région par région

 

Source : http://livres.fluctuat.net/blog/47804-fayard-publie-le-ken-bruen-inedit-d-avant-jack-taylor.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar