Un siècle de Gallimard, ça valait bien une messe ou deux…

Posté par Serge Bénard le 13 février 2011

Multiples prix Nobel, Goncourt à foison, cela fait cent ans que Gallimard envoûte petits et grands. Chez Gallimard, la bibliothèque de la pléiade côtoie la littérature jeunesse et les biographies coudoient les ouvrages de sciences humaines, car la diversité est de mise.

C’est en 1911 que tout commence. Gaston Gallimard est sollicité par André Gide et Jean Schlumberger pour reprendre les Editions de la Nouvelle revue française. Le catalogue est inauguré avec Isabelle de Gide et L’Otage de Claudel et les livres revêtent la célèbre couverture blanche siglée NRF.

Un siècle de Gallimard, ça valait bien une messe ou deux... dans Anniversaires, fêtes, commémorations v-21254

Huit ans plus tard, ces éditions acquièrent un nouveau nom, Les éditions Gallimard. C’est le nom qu’elles ont gardé jusqu’ici, puisque l’entreprise reste dans la famille : à Gaston succédera Claude, son fils, puis Antoine, le petit-fils qui est toujours actuellement le P.D.G. de la plus grande maison d’édition indépendante française.

En 1913, André Gide refusera le manuscrit de Proust « La recherche du temps perdu », ce qui restera « l’un des remords les plus cuisant de [sa] vie ». Il réussit cependant à regagner Proust pour son deuxième ouvrage « À l’ombre des jeunes filles en fleurs » qui recevra le prix Goncourt en 1919 se souvient l’AFP.

 

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/24272-gallimard-siecle-edition-centennaire-anniversaire.htm

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar