Accueil Librairies, libraires L’herbe rouge, une librairie extraordinaire à Antrain (35)

L’herbe rouge, une librairie extraordinaire à Antrain (35)

Commentaires fermés
0
66

mercredi 09 février 2011


Philippe Marvier.< /> » /></span></font></p>
<p><font face=Imaginer un petit espace rempli de livres jusqu’au plafond. Depuis 25 ans, Philippe Marvier libraire exigeant et éclectique trouve dans cet entassement de livres une certaine poésie qu’il entretient soigneusement. Cette librairie tient à la fois de la caverne d’Ali Baba par les trésors que l’on y découvre, et du jardin foisonnant entretenu par la profusion des ouvrages.

« Je suis depuis toujours un passionné des mots, de l’écriture, et des livres. Les auteurs sont des créateurs, leurs ouvrages ne doivent pas être traités n’importe comment. Le désordre apparent de mes rayons est une chance pour le lecteur qui peut trouver au détour d’une pile, des textes à découvrir, auxquels il n’aurait jamais songé. Je connais la place de tous les livres que je possède, dans le cas contraire je les commande, explique Philippe Marvier, qui livre son sentiment. Un livre est trop précieux pour être mis en rayon comme un vulgaire produit de consommation. Pour cette raison, je suis très attaché aux petits éditeurs qui restent des artisans de la connaissance, et non des commerciaux qui produisent de la ligne renouvelable ».

Le livre outil de réflexion

Philippe Marvier se voit comme un conseiller pour ses lecteurs, mais l’inverse existe parfois, il arrive que les lecteurs lui fassent découvrir un auteur, un titre, une oeuvre « Durant ces dernières années le lectorat n’a pas évolué véritablement, ici viennent des lecteurs de tous âges et conditions, l’amour des livres n’est pas réservé à une classe sociale. Le livre est un outil de réflexion et de culture, l’une et l’autre peuvent être ouvertes, variées, drôles, pertinentes. C’est un support qui accepte toutes les formes d’écriture et d’expression, le livre est vivant. Le papier a une odeur, les nouveaux supports d’écriture, aussi performants qu’ils soient, n’ont pas ce pouvoir d’appropriation, d’ailleurs ne dit-on pas : – mon livre », conclut Philippe Marvier. Les piles d’ouvrages qui remplissent cette librairie sont autant de petites montagnes magiques, qu’il fait bon escalader des yeux. Y sont réunis BD, romans, littérature classique ou contemporaine, policiers, entre autres. Pratique : L’herbe Rouge, 7, rue de la mairie, Dol de Bretagne.

Source :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-herbe-Rouge-une-librairie-extraordinaire-_35004-avd-20110209-59875891_actuLocale.Htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Librairies, libraires
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

22e anniversaire de la mort de Sándor Márai

Sándor Márai, né le 11 avril 1900 à Kassa alors partie de l’Empire austro-hongrois (…