Accueil Livres Le livre du jour Le livre du jour – Bons baisers de Cora Sledge, Leslie Larson

Le livre du jour – Bons baisers de Cora Sledge, Leslie Larson

Commentaires fermés
0
12


bonsbaisersdecora« Avec tout ce qu’on voit à la télévision, je crois que je n’étais pas sortie après la tombée de la nuit depuis dix ou quinze ans. Mais, d’un geste de magicien, Vitus a agité la main vers le jardin. Soudain, on aurait dit une scène dans un film, où la musique s’élève, les oiseaux se mettent à chanter et les papillons voltigent de fleur en fleur. Je voyais les étoiles, je sentais le jasmin de nuit. Et je me suis dit : Merde alors, pourquoi pas ? Ma vie est derrière moi. Qu’est-ce que ça peut faire si je tombe raide morte ? »

Cora est une octogénaire pleine d’humour mais il est difficile pour elle d’accepter cette nouvelle situation, cette résidence médicalisée dans laquelle ses enfants ont jugé bon de l’envoyer. La chambre est petite, impersonnelle, ses voisins de table imposés pour toujours sont irascibles et son avenir semble à jamais limité. Sa petite maison lui manque, celle où elle a partagé tant de souvenirs avec son mari Abel, des inconnus l’occupent. Sa chienne Lulu a été adoptée par ses petits enfants. Bien entendu, Cora est un peu trop forte, obèse même, fume beaucoup et est accroc aux pilules, alors les siens se sont inquiétés, quitte à la jeter dans une prison pour vieux prénommée Palisades. 
La vieille femme trouvera pourtant dans l’écriture, les bons soins de Marcus et l’amour délicat de Vitus, des remèdes efficaces à la morosité et à la fatalité…

De ce livre, j’ai tout d’abord aimé la couverture. Puis, le billet de Clarabel m’a décidé à le dénicher. Un partenariat de Bob et hop voilà qui était fait.

Pour être honnête les premières pages de cet épais roman m’ont un peu ennuyées au préalable, j’ai été décontenancée par leur ton et le langage faussement choquant du personnage principal. Et puis, en rentrant doucement dans cette histoire, je me suis prise de sympathie pour Cora, pas forcément pour cette vieille femme qui tombe amoureuse du haut de ces quatre-vingt-deux ans – quoique – mais pour la jeune-femme qu’elle fut et qu’elle nous raconte via les cahiers qu’elle remplit avec gourmandise. Avec cette histoire pleine d’énergie, on se prend à regarder d’un autre oeil nos propres faiblesses et à se dire que rien n’est trop tard, que la vie est pleine de surprise et d’ornières, mais qu’elle ne devrait jamais nous obliger à renoncer à nous-même.

Une lecture tonique et pleine d’espoir, donc.

bouton3 Editions 10/18 – 18€ – 20 janvier 2011

Un grand merci à BOB pour le partenariat et à 10/18 pour l’envoi.

http://www.10-18.fr/

Source : http://antigonehc.canalblog.com/archives/2011/02/07/20320732.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Le livre du jour
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Frédéric Dard et San Antonio en librairie pour la rentrée

Bienvenue dans un monde noir et drôle. Rédigé par Cecile Mazin, le lundi 22 août 2011 à 09…