• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 4 février 2011

Retour aux livres papier aux Etats-Unis

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

03/02/2011

Ceux que le Kindle ne convainc pas vont pouvoir revenir au livre papier. C’est un libraire de Portland, dans l’Oregon, qui propose à ses clients de se débarrasser de la liseuse numérique lancée par Amazon.com en échange de l’équivalent de son prix en livres papier. Avec un Kindle entre 139 et 189 dollars – pour les Kindle Wifi+3G - et des titres entre 2 et 6 dollars, les clients peuvent ainsi récupérer jusqu’à 90 livres.

Il est donc possible de troquer sa bibliothèque virtuelle contre des livres bien réels. On ne sait pas encore ce que le libraire de Portland compte faire des Kindle ainsi récupérés, mais cet étrange compromis tient plus de l’acte militant que de l’opération commerciale. Il témoigne des réticences d’une grande partie du public à adopter le livre numérique.

Source : http://www.myboox.fr/actualite/retour-aux-livres-papier-aux-etats-unis-5790.html

Publié dans Actualité - Événement, Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Librairies, libraires | Commentaires fermés

Émile Zola, correspondance, XI, lettres retrouvées

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

PARUTION LIVRE (ÉDITION)

Information publiée le vendredi 4 février 2011 par Laure Depretto

_blank

Emile Zola, Correspondance, XI, Lettres retrouvées

Sous la direction de Owen Morgan et Dorothy E. Speirs 

Montréal: Presses de l’université de Montréal

2010, 380 pages

  • ISBN: 978-2-7606-2217-3
  • Prix: 54 euros, 60 $

Présentation de l’éditeur:

Voici un ensemble de quelque 500 lettres – dont plus de la moitié n’ont jamais été publiées – d’Émile Zola à divers correspondants, de 1858 à 1902. Le célèbre écrivain s’adresse, parmi les proches et les fidèles, à sa femme Alexandrine, à Georges Charpentier, à Numa Coste et à Marius Roux. Parmi les collaborateurs et les disciples, on retrouve Huysmans et Maupassant ; parmi les écrivains et les journalistes contemporains, Paul Bourget, Jules Claretie, Alphonse Daudet et Mallarmé. Citons également l’illustrateur Gustave Doré, la romancière Georges de Peyrebrune et Louis Montchal, bibliothécaire genevois dont les nombreuses lettres adressées à Zola offrent un témoignage fascinant sur la réception du naturalisme dans la ville de Calvin.

Cette richesse épistolaire laisse voir tour à tour le lycéen déraciné qui semble voué à une carrière d’ingénieur, le chef de la publicité de la librairie Hachette qui fait jouer le réseau de ses relations pour lancer ses premiers livres, le jeune journaliste confiant dans la vigueur de sa plume, le candidat à un poste de sous-préfet après la débâcle de l’Empire, ainsi que le créateur passionné de l’édifice des Rougon-Macquart.

Lire la suite : http://www.fabula.org/actualites/emile-zola-correspondance-xi-lettres-retrouvees_42562.php

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

5 février à Paris (12) – Café littéraire

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

Café Littéraire 
Samedi 5 février 2011 à 17h30

Rencontre avec Salim Bachi, Amours et aventures de Sindbad le Marin (Gallimard), Fatou Diome, Celles qui attendent (Flammarion) et Brigitte Paulino-Neto, Dès que tu meurs, appelle-moi (Verticales), en lice pour le Prix littéraire de la Porte Dorée 2011

Rendez-vous à la Cité de l’Immigration


Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs | Commentaires fermés

Février, mois de l’Histoire des Noirs

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011


2 février 2011
  par Alice Liénard

 

Février, mois de l’Histoire des Noirs dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir logo-1-300x174

Être libraire ce n’est pas seulement partager des lectures, c’est aussi s’impliquer socialement et culturellement.

« Mais les grands évènements laissent un écho persistant, faisant planer dans l’air cette sensation d’attente comparable au grand silence qui suit souvent un orage spectaculaire, nous empêchant d’oublier à jamais ce qui a eu lieu. » – Homi K. Bhabha

Depuis 20 ans, février est le mois de l’Histoire des Noirs. À cette occasion, nous vous proposons une sélection de livres que nous avons mûrement choisis et décidés de mettre en avant.

Lors de la préparation de cette sélection, une phrase de Julius Lester, dans Les larmes noires, m’est sans cesse revenue à l’esprit : « L’Histoire ce n’est pas seulement ce qui s’est passé tel jour à tel endroit. C’est aussi la biographie émotionnelle de ceux à qui l’Histoire s’est imposée avec une cruauté que nous pouvons à peine imaginer. » Plus que des dates, ce que nous conservons de l’esclavage, de la ségrégation raciale, des tueries, est un sentiment d’horreur et de répulsion face à ces libertés brimées, ces douleurs vécues, ces vie détruites. Les cours d’histoire, les documentaires et essais rapportent des faits, des images, des analyses. L’horreur est là, étalée. Elle frappe de plein fouet.

La littérature permet une approche plus émotive, si je peux dire. On entre dans un livre, on s’y installe, on le ressent, on le vit. Cette sensation est effrayante, et belle à la fois, car les émotions explosent. Il ne faut pas en avoir peur, bien au contraire ; malheureusement, le discours ambiant des divers prescripteurs va dans le sens opposé. Car ces émotions nous permettent d’apprendre, non pas au sens didactique du terme, mais plutôt sensoriel ; elles permettent de voir, encore une fois, « la biographie émotionnelle de ceux à qui l’Histoire s’est imposée avec une cruauté que nous pouvons à peine imaginer. » Car l’imagination nous fait souvent défaut lorsqu’il s’agit de considérer l’existence intrinsèque des autres.

Lire la suite : http://www.librairiemonet.com/blogue/2011/litterature-jeunesse/fevrier-mois-de-lhistoire-des-noirs/

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Librairies, libraires | Commentaires fermés

Prisunic : ce texte ne parle pas de culture mais d’économie

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

Ou alors d’économie de la culture ?

Rédigé par Nicolas Gary, le jeudi 03 février 2011 à 08h19

L’examen aura finalement été rapide. La commission des affaires culturelles n’aura pas tarder et de toute manière les vraies discussions débuteront le 15 février. Cependant, la proposition de loi sur le prix unique du livre numérique a été fortement interrogée. 

Le député Lionel Tardy, membre de la commission des affaires économiques, nous précise avoir voulu « poser les bonnes questions avant l’examen en séance publique », convaincu que « le débat sur les amendements auront lieu à ce moment ». En l’état, la loi pose en effet de « vrais problèmes sur de droit de la consommation », souligne-t-il. Aussi, dont acte, rendez-vous à l’hémicycle. 

À noter tout de même l’absence du ministre de la Culture et l’absence notable « de membres des affaires économiques » dans les discussions d’hier. Sans pour autant ramener cette loi à des enjeux purement économiques, certains commentateurs pointent tout de même qu’il s’agit bien de « légiférer sur des enjeux financiers », et qu’à ce titre, les affaires économiques auraient probablement leur mot à dire. 

Autre point, l’article 5, concernant les relations commerciales « entre fournisseurs et distributeurs. C’est un grand classique de la commission des affaires économiques, qui se cristallise dans les relations entre la grande distribution et ses fournisseurs. Je crains que ce schéma ne se reproduise pour le livre numérique », ajoute-t-il sur son blog (avec vidéos).

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/24081-prix-unique-livre-numerique-gaymard.htm

Publié dans Actualité - Événement, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Economie du livre | Commentaires fermés

Critique influent et écrivain célébré : Jérôme Garcin

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

Un cumul légitime ? L’exemple de Jérôme Garcin

Publié le 2 février 2011 par Didier Duterrier, Mathias Reymond, Nicolas Boderault

Animateur et producteur du « Masque et la Plume » sur France Inter, directeur adjoint du Nouvel Observateur, Jérôme Garcin est régulièrement invité dans les émissions de la radio publique comme écrivain. Ses livres jouissent systématiquement d’une critique très favorable, notamment de la part de ceux qui participent à l’émission qu’il produit et qui collaborent à des médias qui l’emploient. Étonnant, non ?

L’influence de Jérôme Garcin dans le monde littéraire a peu d’équivalent en France. Non pas qu’il soit un richissime propriétaire de maison d’édition ou ministre de la Culture. Mais simplement parce qu’il anime la célèbre émission culturelle de France Inter, « Le Masque et la Plume », écoutée par près de 600.000 auditeurs tous les dimanches soirs. Des auditeurs fidèles, voire « captifs », qui s’en remettent volontiers au jugement des chroniqueurs de l’émission. En effet, dans un sondage réalisé en 2010 auprès de 400 librairies [1], « Le Masque et la Plume » arrive en tête des émissions de radio citées comme « influentes » pour les ventes de livres. L’influence de l’émission est d’autant plus grande que Jérôme Garcin est aussi directeur adjoint du Nouvel Observateur dans lequel il tient une chronique de critique littéraire (dans le supplément Bibliobs).

Le critique littéraire se double d’un écrivain : deux activités difficilement compatibles, comme Jérôme Garcin l’avait très bien compris et expliqué : « Je crois qu’on ne peut pas faire ce métier de critique littéraire, de journaliste culturel [et être écrivain]. On ne peut pas être juge et partie. […] Je n’arrive pas à penser sérieusement qu’on puisse dire ce qu’on pense chaque semaine, sinon chaque jour et en même temps aller soumettre aux confrères tous les ans sa petite production. Je crois que c’est ce qui a gangrené ce milieu… » C’était il y a vingt ans, dans l’émission de Thierry Ardisson, « Lunettes noires pour nuits blanches » (4’44’’)…

Lire la suite : http://www.acrimed.org/article3527.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critique, journaliste, faiseur d'articles, Radio/Télé - Voir et/ou entendre | Commentaires fermés

L’album design des librairies des Amériques et d’Asie

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011


Pour faire suite à son Album design des librairies d’Europe, Cafeduweb a sillonné virtuellement les continents américains et asiatiques, à la recherche des librairies réalisées par les plus grands architectes et designers. La liste n’est pas exhaustive mais suffisamment longue pour s’offrir une plaisante escapade.

L'album design des librairies des Amériques et d'Asie dans Librairies, libraires Davila_1_260111
Davila_2_260111 dans Librairies, libraires
Davila_3_260111
Livrarie Da Vila, Sao Paulo, Brésil. Architecte : Isay Weinfeld.Date d’achèvement : 2008. Source : Best Home Gallery

 

Lire la suite : http://lecture.cafeduweb.com/lire/12439-album-design-librairies-ameriques-asie.html


Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

13 – 17 avril -Le Printemps du livre de Grenoble

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

En quête d’origines


9e édition 

Rendez-vous en France à Grenoble dans 68 jours

Du mercredi 13 avril 2011 au dimanche 17 avril 2011
Le Printemps du livre de Grenoble 2011
A livre ouvert.
Au cœur des bibliothèques de la ville deGrenoble, le Printemps du Livre propose des animations, des rencontres et des conférences autour du livre. Et sous les chapiteaux du Jardin de ville, les librairies exposent leurs livres et les auteurs font des séances de dédicaces. En tout, c’est plus d’une trentaine d’auteurs du monde entier qui participent à ces cinq journées pour explorer le vaste thème de la question des origines.
Tout un programme vous attend pour cette nouvelle édition du Printemps du livre de Grenoble.

Le thème de cette 9e édition est : « En quête d’origines »

Au programme de cette 9e édition : Pascal Picq, Mona Ozouf, May Angely, Robert Rober, Philippe Forest, Séverine Vidal, Lucie Land, Didier Eribon, Hélène Rajcak…

Tél. : 04 38 37 20 83 (organisateur) ou par mail à Printemps du Livre 
Egalement dans les bibliothèques de la ville
Gratuit

Plus d’information sur cette sortie :
Le Printemps du livre de Grenoble : « En quête d’origines »

 

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

La France gourmande des livres des autres

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

 

Par Marianne Payot, publié le 03/02/2011

 

La France gourmande des livres des autres

Irving signe son grand retour dans les librairies avec Dernière nuit à Twisted River  REUTERS/Michael Kooren

 

 

 

Irving, Ellroy, Läckberg, Coe, Oksanen, Follett. Les français sont définitivement friands de littérature étrangère.

 

 

France, terre d’accueil

Les librairies françaises ne connaissent pas le protectionnisme. C’en est ainsi : nos frontières s’ouvrent largement à la littérature mondiale, ce dont nous nous réjouissons bien évidemment. D’autant que les lecteurs s’enthousiasment pour ces romans venus d’ailleurs, certes policiers en majorité – ce qui n’a rien de répréhensible en soi – mais pas seulement. Dans les 20 premières places de notre classement de la semaine, on notera donc la présence de 4 Américains (Irving,Stockett, Ellroy, Carlson), d’une Suédoise (Läckberg), d’un Anglais (Coe), d’un Espagnol (Zafon), d’une Finlandaise (Oksanen). Au delà de la 20e place, sont également à signaler un Gallois (Follett), un Américain (Berry), un présumé anglais (l’Anonyme), une Islandaise (Olafsdottir) et un Cubain (Padura).

Lire la suite :

http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-france-gourmande-des-livres-des-autres_958674.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes,, Librairies, libraires | Commentaires fermés

La nuit du livre à Esquelbecq (59)

Posté par Serge Bénard le 4 février 2011

 
esquelbec.jpgCathy Delanssay participera à la 2e édition de la Nuit du livre qui se déroulera le 5 juillet 2008 à Esquelbecq dans le Nord-Pas-De-Calais.Rencontrez l’espace d’une nuit, la talentueuse illustratrice venue de Douai qui a réalisé Donne-moi la lune , un conte d’amour féerique, sublimé par l’écriture de Roxane Marie Galliez, et découvrez son dernier album, La Gardienne des océans , un conte écologique empreint de poésie qui s’inscrit dans la prise de conscience actuelle du monde pour les enjeux liés à la préservation de notre planète.Esquelbecq, le village du livre, met à l’honneur, pour la deuxième fois, le livre dans un décor de fête. De 16 heures à minuit, écrivains, poètes, conteurs, comédiens, artisans, bouquinistes, libraires vous attendent et vous invitent à participer aux différentes animations prévues pour les enfants comme les plus grands.

site web : http://esquelbook.wordpress.com/communication 

Publié dans Cités, villes et villages du livre ou de la littérature | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar