• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 1 février 2011

Commercialiser le livre numérique : les propositions de l’IABD

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

Attention, on s’accroche

Rédigé par Cecile Mazin, le mardi 01 février 2011 à 07h49

 

La loi sur le prix unique du livre numérique, ou PULN, encore un bien bel acronyme, telle que proposée, risque de « de tuer dans l’œuf un marché émergent », rappelle l’IABD, qui a fait part de ses craintes durant un rendez-vous le 26 janvier dernier, à l’Assemblée nationale. 

La défense présentée par l’IABD, pour faire en sorte que soit modifiée la proposition de loi est dense. Cependant, quelques points essentiels en ressortent. 

« Dans sa rédaction actuelle, la proposition de loi sur le PULN consacre implicitement un modèle de commercialisation du livre numérique, et un seul. Afin de répondre à ce problème, un projet de modification du texte s’est fait jour, autorisant la vente au catalogue, mais exclusivement pour les bibliothèques universitaires. »

Et donc de proposer un modèle B to B, incluant les bibliothèques publiques. D’autre part, « les bibliothèques sont friandes des modèles pick and choose (sélection titre à titre des ouvrages acquis), plus adaptés à leurs besoins : elles mettent en œuvre les politiques documentaires définies par leurs institutions de tutelle, et ces politiques sont sélectives ».

 

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/24018-bibliotheques-prix-unique-livre-numerique.htm

Publié dans Actualité - Événement, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Economie du livre | Commentaires fermés

Québec – Les employés des bibliothèques rejettent l’offre patronale à 98 %

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

Publié le 01 février 2011 à 05h00 | Mis à jour à 05h00

Les employés des bibliothèques rejettent l’offre patronale à 98 %

Le Soleil

(Québec) Les employés de l’Institut Canadien de Québec, gestionnaire des bibliothèques publiques de la ville de Québec, ont rejeté à 98 % la proposition finale pour le renouvellement de la convention collective dimanche soir.

Le syndicat des employés de la Bibliothèque de Québec (SEBIQ-FISA), qui représente 130 membres, attend maintenant que l’employeur revienne à la table de négociations. Sans quoi, le comité exécutif mettra à exécution le mandat de déclencher des moyens de pression au «moment jugé opportun», qui lui a été donné par les deux tiers de ses membres à l’unanimité dimanche.

La présidente du syndicat, Manon Gauthier, explique que l’offre déposée par l’employeur ne reconnaît pas les «demandes fondamentales» des syndiqués.

«On demande à ce que l’ancienneté soit reconnue, une durée de convention raisonnable et rétroactive à celle échue en 2009», a résumé Mme Gauthier. «Tout ce qu’on trouvait important a été balayé du revers de la main.»

Lire la suite :

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/la-capitale/201101/31/01-4365578-les-employes-des-bibliotheques-rejettent-loffre-patronale-a-98-.php

Publié dans Bibliothèques du monde | Commentaires fermés

Bibliothèque d’État de Bavière : une plateforme pour les comptes-rendus

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

La Bibliothèque d’État de Bavière (Bayerische Staatsbibliothek) à Munich annonce la mise en ligne (depuis le 21 janvier dernier) de recensio.net, plateforme de recensions d’ouvrages pour la recherche historique européenne:http://www.recensio.net/front-page-fr

Dans la lignée fondée par les grandes revues bibliographiques de l’Ancien Régime, dont au premier chef le Journal des savants, recensio.net est conçu comme une plateforme plurilingue européenne destinée à héberger des recensions de travaux scientifiques d’histoire. Financé par l’Agence allemande pour la recherche (Deutsche Forschungsgemeinschaft), elle associe la Bibliothèque d’État de Bavière à Munich (BSB), l’Institut historique allemand de Paris (IHA) et l’Institut d’histoire européenne de Mayence (IEG).
Le projet repose sur trois axes principaux:
1) recensio.net rassemble d’abord des comptes rendus critiques «classiques». Mais les rédactions de revues classiques publiant des comptes rendus peuvent aussi donner à ceux-ci une plus grande visibilité en les mettant en ligne (en prépublication ou en postdocument). Le site n’exige pas l’exclusivité de ses contenus, mais a pour objectif de rassembler des comptes-rendus souvent épars et difficiles d’accès pour les mettre à la disposition de la communauté des chercheurs. Les comptes rendus sont référencés dans le catalogue thématique et par le biais du moteur de recherche de la plateforme.

Lire la suite :

http://histoire-du-livre.blogspot.com/2011/02/une-plateforme-pour-les-comptes-rendus.html

Publié dans Bibliothèques du monde, Livre, histoire, bibliographie | Commentaires fermés

Bibliothèques – Négociations sur les agents non titulaires

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

Publié par Administrateur le Mardi 1 février 2011

 

Bibliothèques - Négociations sur les agents non titulaires dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs fsuCompte rendu des séances du 11 et 17 janvier 2011.

 

Le document de travail qui nous a été adressé fin décembre et transmis en même temps au journal Les Echos est, sur des questions essentielles, très éloigné des positions défendues de manière convergente par les organisations syndicales dans les groupes de travail de l’automne.

La FSU a donc participé à la construction des interventions, textes et courrier unitaires qui ont regroupé toutes les organisations, sauf FO qui a choisi une expression particulière « fortement convergente ».

Le ministre du budget et de la Fonction publique, et le secrétaire d’Etat ont dû retenir la méthode de travail exigée par les syndicats, celle de réunions multilatérales, pour la première phase au moins, et renoncer à travailler par audiences bilatérales.

Sur le fond, ce n’est qu’après que les ministres aient réaffirmé le principe statutaire de l’occupation des emplois permanents par des fonctionnaires, qu’ils aient convenu qu’il serait débattu des conditions d’accès des contractuels en CDD aux concours spécifiques envisagés pour l’accès à la titularisation et reporté la proposition du « contrat de projet » (contrat au terme indéfini) que les organisations syndicales ont estimé possible de débuter les négociations.

Examen des orientations générales des volets 1 et 2.

 

La première phase du travail consiste à débattre des orientations générales du document d’orientation, les formulations retenues seront examinées dans un deuxième temps. Le cabinet du ministre n’entend pas diffuser de nouvelles rédactions du texte avant la fin de ces deux premiers temps.

Lundi 17 janvier, seules les orientations générales des deux premiers volets du document gouvernemental ont été abordées.

Le 1er volet propose une mesure ponctuelle d’accès au CDI des agents qui au moment de la publication de la loi totalisent au moins six années de contrat dans les 8 dernières années et la mise en œuvre d’un concours spécifique pendant 3 années accessibles aux agents en CDI, et grace à nos interventions, à ceux en CDD « selon des modalités à définir ». Il n’y a que pour les contractuels de « haut niveau » que d’autres modalités sont envisagées, celles d’une liste d’aptitude.

Lire la suite :

http://bibliothequesenlutte.wordpress.com/2011/02/01/negociations-sur-les-agents-non-titulaires/

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Saint-Germain-de-la-Rivière (33) – La Fête du livre monte en puissance

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

1 février 2011 06h00 | Par Frédéric Dupuy    

 Les divers partenaires de la Fête du livre se sont réunis pour faire le bilan de 2010 et préparer 2011.  PHOTO F. D.

Les divers partenaires de la Fête du livre se sont réunis pour faire le bilan de 2010 et préparer 2011. PHOTO F. D.

Marie-France Régis, vice-présidente chargée de l’enfance et la jeunesse à la Communauté de communes, Véronique Rousseau, conseillère pédagogique de la circonscription de Saint-André-de-Cubzac, les responsables de l’Office fronsadais des arts et de la culture (Ofac) et des bibliothèques du canton, les bénévoles, les libraires et les animateurs de la Fête du livre se sont retrouvés à la Maison de Pays pour faire le point et tracer des perspectives 2011 de cette manifestation.

Un tremplin pour les écoliers

Cette troisième édition a été placée sous le signe de l’élargissement et de la « montée en puissance ». Les enseignants ont exprimé leur satisfaction envers ce projet qui renforce la motivation de leurs élèves pour les apprentissages, la production d’écrits, la création, et favorise l’ouverture d’esprit vers d’autres formes d’expressions.

Lire la suite :

http://www.sudouest.fr/2011/02/01/la-fete-du-livre-monte-en-puissance-306106-3072.php

Publié dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Les conseils littéraires de Larry Weber

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011


1 février, 2011

Le monde change

Le consommateur n’achète pas qu’un livre, il achète tous ce qu’il représente en potentialité de fantasmes vivants.

Est-ce que votre entreprise de pensée fictionnante a une histoire originale à raconter ? Pas le contenu du livre en lui-même, mais votre entreprise de pensée. Autrement dit : l’écrivain ou le penseur en tant qu’entité de fabrication. Alors je vous le dit ici, est-ce que votre livre est lui-même en tant qu’objet une histoire originale à raconter ? Une histoire si captivante et si unique que nous soyons prêts à payer pour y croire, pour en faire partie. Parce qu’à chaque fois qu’un consommateur achète votre livre, il se sent participer d’un réseau occulte, il se sent un autre que celui qu’il est, qu’il s’imagine faire quelque chose de dangereux, quelque chose d’interdit, que le consommateur se sente impliqué dans des évènements qui le dépasse. Il faut toucher le fantasme même du consommateur, ses fantasmes de sortir de sa petite vie bien pourri. Il faut lui faire vivre son fantasme, non pas dans la fiction, mais par tous les aspects extérieurs au livre, les éléments qui ont construits le livre. Parce que vous comprenez bien que l’histoire du livre doit laisser des indices, des vrais indices qui peuvent se rencontrer véritablement, dans des lieux existants, sur le réseau, dans des jeux vidéo multijoueurs sur internet. Le consommateur n’achète pas qu’un livre, il achète tous ce qu’il représente en potentialité de fantasmes vivants. C’est tout cela une entreprise fictionnelle. Lorsque vous écrivez un livre, ce qui doit prendre le moins de temps c’est l’écriture elle-même, ça c’est subalterne, d’ailleurs cette activité doit être absolument externalisée, des ateliers de confection peuvent être établis facilement, installez-le en Chine, la main d’œuvre sera peu chère, et des histoires ils n’ont pas arrêté de s’en raconter pour se constituer en tant que peuple. Lorsque vous pensez un livre, l’enjeu principal est de ne pas rater son objectif, mais imaginer un produit pour ne le vendre qu’à 5000 unités, c’est décevant. Bien entendu c’est au long terme qu’il faut également penser, il faut investir dans l’innovation, prendre des risques.

Source : Les conseils littéraires de Larry Weber.

Publié dans Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Fonds d’urgence à destination de la librairie généraliste en Tunisie

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

 Le Centre national du livre lance un fonds d’urgence à destination de la librairie généraliste en Tunisie

« C’est en plein accord avec les principaux libraires tunisiens et dans le droit fil de nos relations anciennes de coopération, que nous avons décidé de cette action exceptionnelle. Car nous sommes convaincus que dans cette période de démocratisation, le livre reste un levier indispensable pour nourrir le débat. C’est aussi une manière de marquer notre attachement aux échanges culturels constants entre les deux rives de la Méditerranée » a déclaré Jean-François Colosimo, président du CNL. Ce fonds financera, avec le concours logistique de la Centrale de l’édition, l’approvisionnement des libraires tunisiens francophones en livres français.

Source : http://www.centrenationaldulivre.fr/?Le-Centre-national-du-livre-lance

Publié dans Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , Librairies, libraires | Commentaires fermés

Fédération des Villages du Livre de France

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

 Jo Taboulet 

 05:22

La Fédération des Villages du Livre de France est en cours de création

Une journée a eu lieu en novembre à Paris au Salon du Livre Ancien pour mettre en place la Fédération des Villages du Livre de France avec une Charte liant les participants. Des journées interprofessionnelles sont prévues dont une première à Cuisery début octobre, il sera débattu de la Charte.

Les villages du livre tiendront un stand commun et harmonisé lors du prochain Salon du Livre ancien (28 avril/1er mai) et une journée de travail le lendemain servira à valider la naissance de la Fédération des Villages du Livre de France.


Publié dans Cités, villes et villages du livre ou de la littérature | Commentaires fermés

10 Avril à Ambierle (42) – Marché du Livre « autour du livre »

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

 

 Jo Taboulet 

 05:55

10 avril : journée « autour du livre » avec des invités qui feront partager leur savoir-faire : – M. Méchin, imprimeur de Tours (association La Typographie d’Antan) : fabrication de papier, presse à pédale pour de petits tirages…

- Mathilde Démarest : initiation à la calligraphie, fabrication de papier recyclé…

- Philippe Jansana : démonstration de dorure

- Marion Colombier, les ateliers du Pic : création de livres d’or, carnets, petites séries… en bois

- Patricia Muller : enlumineuse qui nous vient de La Charité sur Loire

et l’atelier de reliure d’Ambierle…

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Cités, villes et villages du livre ou de la littérature, Imprimerie, imprimeurs, Papier, papier électronique, Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Spécial flash 10 h 55 – Nouveau orix littéraire franco-allemand

Posté par Serge Bénard le 1 février 2011

Un nouveau prix littéraire franco-allemand, doté de 10.000 euros, sera décerné le 10 décembre prochain à l’occasion du Conseil des ministres commun à Fribourg (Allemagne). Cette récompense baptisée « prix Franz Hessel » vise à« approfondir le dialogue littéraire entre l’Allemagne et la France mais aussi à encourager des auteur(e)s contemporain(e)s », indique un communiqué du ministère. Un auteur francophone et un écrivain germanophone seront récompensés par Bernd Neumann et Frédéric Mitterrand, ministres allemand et français de la Culture.

Publié dans Flashes, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar