• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Périgueux (24) – Les enchères de Laurière ont atteint des sommets

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

Plusieurs centaines d’ouvrages appartenant à feu Patrick de Brou de Laurière ont été dispersées samedi. Le produit de la vente alimentera la recherche médicale.

 Certains lots ont dépassé de loin les estimations. Des cartes de la seconde moitié du XVIIe siècle ont été adjugées 35 100 euros.  photo arnaud loth

Certains lots ont dépassé de loin les estimations. Des cartes de la seconde moitié du XVIIe siècle ont été adjugées 35 100 euros. PHOTO ARNAUD LOTH

 

 

C’était plutôt de bon augure. Samedi après-midi, la foule était au rendez-vous dans la salle des ventes de Périgueux, où pas moins de 362 lots issus de la bibliothèque de Patrick de Brou de Laurière attendaient de trouver acheteurs. Jacques Larcher, l’exécuteur testamentaire du défunt, disparu en mai 2010 à l’âge de 82 ans, pouvait s’en féliciter.

Comme le souhaitait Patrick de Laurière, les sommes ainsi collectées pourront en effet prolonger le mécénat, commencé de son vivant, par la création d’un fonds de dotation qui porte son nom et dont l’objectif est d’aider la recherche médicale dans les maladies telles que le cancer, Alzheimer et Parkinson, et de promouvoir l’art-thérapie.

Des montagnes de livres

Après la vente du mobilier du château de Rossignol et celle des bijoux de la famille qui a eu lieu le 10 février à l’hôtel Drouot à Paris, le rendez-vous de samedi, assuré par le commissaire-priseur Bertrand Miallon, permettait au public d’acquérir des ouvrages qui témoignaient de la passion de son propriétaire pour les arts, l’histoire, les sciences et les voyages.

Des montagnes de livres souvent issus du XVIIe ou du XIXe siècle, des caisses de manuscrits, des catalogues et des biographies par dizaines, mais aussi des correspondances, des cartes postales, des encyclopédies, des dictionnaires et des mémoires composaient la vente qui a connu un grand succès

Lire la suite : http://www.sudouest.fr/2011/02/28/les-encheres-de-lauriere-ont-atteint-des-sommets-328975-1980.php

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

Poésie – sonnant, de Michel Robic (Anne Malaprade)

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

 

RobicToutes les matières, toutes les couleurs, toutes les surprises, tous les vides du son paraissent recueillis dans sonnant : le participe présent orthographié sans majuscule cadre l’espace-temps d’une partition qui est à la fois lue, déchiffrée et interprétée, toujours avec brio, et avec ce que le trac permet d’audace et d’invention, de dérapage et de transgression, de révolte et de ricanements. Espace-temps d’un son frénétique et plein étiré jusqu’au sonnant : ça ne durera qu’un temps, celui d’un livre qui recherche, sur le chemin de la plus grande exactitude verbale, toutes les virtualités d’une composition musicale passant par les nuances les plus ténues d’abord, les plus explosives ensuite. Du pianissimo au piano, du double au triple piano, la gamme des intensités moindres est parcourue page après page, tandis que celle des aigus s’accompagne d’une révélation : « un contre-fa miraculeux/à ébranler les voûtes/et faire sauter les pierres/et atteindre l’estomac/siège de toutes vertus ». Ce voyage sonore traverse des contrées dialoguées, d’autres intimes et patrimoniales, comme si le son ne se déployait finalement que dans le registre d’un for intérieur nourri des harmonies les plus diverses, les plus lointaines.

Ce voyage dans le sonnant des sons se déploie en mouvements successifs. Ouverture ou prologue à l’imparfait qui présente le décor et le personnage anonyme qui va, par la suite, restituer son expérience. Premier mouvement, en prose : écoute et restitution littérales d’un bloc sonore, et première tentative d’entrer dans le son par les mots et par la ponctuation. Deuxième mouvement, versifié : écoute technique, cette fois, qui décompose les sons, les individualise, les circonscrit, les identifie à l’échappée d’un instrument, le violon par exemple. L’esprit, alors, est analytique. Troisième mouvement : c’est au tour de la mémoire de se mettre à résonner – plutôt qu’à sonner. Le son se métamorphose en hurlement, il se fait agressif, il attaque, et le corps n’en sort pas indemne. Bouleversement, douleur, plaisir, intrusion, effraction. Quatrième mouvement : le son interroge l’autre, il dialogue, restitue des questions, des échos qui ne trouvent pas de réponse. Le sonnant parcourt les êtres, les bouleverse, les brusque. Cinquième mouvement : l’enquête arrive à ses premières conclusions. Il n’y a pas d’écoute collective, et le sonné tente d’identifier ce qui permet que ça sonne en lui, entre lui, par lui : la langue se fragmente et se désolidarise d’avec elle-même pour dire certaines des conditions du son. Solitude, méditation, exploration de l’espace interne du corps. La radicalité et l’exigence de la perception du sonnant conduisent à une fermeture telle de soi sur soi, de soi en soi, qu’on en vient à une paradoxale surdité. Le monde ne parle plus que par signes muets, et le son se matifie au point d’absorber toutes les résonances secondaires. Sixième mouvement : l’on retrouve un homme, interprète ou passeur de sons, celui qui sait laisser (faire) passer les sons. Certains, dépossédés de toute couleur, dénués de sens et d’accents, décomposés jusqu’à la déconstruction, ne parviennent plus à être verbalisés. Un blanc, suivi de guillemets, prouve pourtant que quelque chose a bien eu lieu, qui s’est fait entendre, sans abandon. Septième mouvement : réflexion sur le silence, cet étonnant produit du son, « entrenotes horizontal » et « vertical », effectuation d’un sonnant. Le sonnant est un acte d’énonciation musicale, une prière, un bruit conçu de mille matières, et le silence également. Pour se moquer des spécialistes du silence, piètres et prétentieux mystiques qui le prennent pour un dérèglement du son, le ton se fait malicieux, voire satirique. À l’écoute des silences, Michel Robic interroge la langue : expressions figées, synonymes, locutions, titres, images, tout est bienvenu. C’est bien le bruit des mots qui en dit le plus sur les qualités paradoxales de ce fruit du son. Coda, enfin, multidirectionnelle. Explosion du sonnantdémultiplié par une acoustique exceptionnelle, dons des langues, déclinaison des possibles, traductions des vibrations, multiplication des claviers, des tempi, des tonalités, reprises et déprises : « ça se gâte, de près ou de loin, grincements bois, bois raclé râpé, grincements, papier froissé, crissements métal, ruptures bois, crac, brisures, effondrements, gronde et gronde à tout casser, tremblement, gronde avalanche, parasites dans le système (…) ». La fin du texte met le feu au son, et ne rompt pas le silence.

Jusqu’au bout on aura écouté, on aura aimé, on aura craint, on sera tombé dans les sons silencieux, dans les silences sonores, étant entendu qu’il n’y a de son que passant par le corps des mots. Sonnant, finalement, peut être perçu comme le produit du son par le silence. C’est familier et cependant inouï. Tombé dans l’aventure du son, on ne s’en remettra pas. La fin est une promesse qui, elle aussi, s’écoute, dans la suspension de toute ponctuation définitive : « alors on n’entend plus rien, pas même,/surtout pas, le silence ».L’Oeil écoute, dixit Claudel. Pour Michel Robic, le sonnant constitue une enveloppe corporelle seconde, et l’une des matières du monde les plus énigmatiques qui soient.

Anne Malaprade

Michel Robic, sonnant, éditions Albertine, 2011, 72 pages, 12 €

Source : http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/02/-de-michel-robic-anne-malaprade.html

Publié dans Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Lu pour vous | Commentaires fermés

Plus de 600 livres précieux dérobés à la Bibliothèque nationale du Pérou

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

Haut de page

Publié le 28 février 2011 par mmo

Plus de 600 livres précieux dérobés à la Bibliothèque nationale du Pérou dans Bibliothèques du monde Biblioteca_nacional_del_Peru

(Photo : la BN du Pérou, à Lima © DR)

L’établissement de Lima fermera ses portes pendant 90 jours pour estimer l’ampleur du préjudice.

La Bibliothèque nationale du Pérou a annoncé la fermeture au public pour 90 jours de ses installations suite à la disparition au fil des dernières années d’environ 663 ouvrages de grande valeur historique.

Parmi les titres disparus figurent l’Erasme de Rotterdam publié à Paris en 1524, plusieurs manuscrits originaux de l’écrivain péruvien José María Arguedas, ainsi que des exemplaires reliés et gravés à la poudre d’or édités aux XVe et XIXe siècles.

Dans un communiqué publié jeudi 24 février, le directeur national de la bibliothèque, Ramón Mujica, a annoncé que« suite à de graves irrégularités » constatées aux fonds anciens, un grand inventaire va être réalisé dans toute la bibliothèque. Il durera trois mois, coûtera 180 000 dollars et mobilisera 330 employés.

« La bibliothèque nationale ferme car il n’est plus possible d’accepter tant de désordre et de précarité. Et de laisser faire les mafias qui de manière systématique viennent dérober les titres de grande valeur, ceux qui se vendent plus de 50 000 dollars au marché noir », a déclaré pour sa part Hugo Neira, l’ex-directeur de la bibliothèque au journal local El Comercio.

Source : http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=6206#6206


Publié dans Bibliothèques du monde | Commentaires fermés

18 au 21 Mars – Auditorium du Centre national du livre

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

Stand N54

Vendredi 18 mars

10h à 13h 
Opération Chèques Lire - 14 000 chèques de 7 € offerts par le CNL aux scolaires

14h à 15h 
Table ronde Année des Outre-mer 
Devoir de mémoire ou droit à la fiction. Avec Mohammed Aissaoui, Rodolphe Alexandre, Roland Brival, Alain Foix, Simone Schwarz Bart et Chantal Spitz

15h à 16h 
Coopération France -Turquie 
Convention entre le TEDA et le CNL

16h à 18h 
Table ronde « Homo nordicus » avec Kari Hotakainen, Audur Ava Olafsdottir etHerbjørg Wassmo animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Point et radioFrance Culture

18h à 20h 
Carte blanche à la Délégation générale de la langue française et des langues de France (DGLFLF) 
Demain le français. Avec Xavier North et Marc Fumaroli

20h à 22h 
Table ronde « La place d’Eve » avec Mara Lee, Sara Strisberg et Linn Ullmann animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Point et radio France Culture

Samedi 19 mars

11h à 13h 
Table ronde « Nostalgie de l’Eden ou le mythe écologique » avec Erlend Loe, Merete Pryds Helle, Johanna Sinisalo et Jovnna-Ànde Vest animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Point et radio France Culture

14h à 16h 
Carte blanche à la Société des gens de lettres (SGDL) 
L’auteur et ses valeurs à l’ère du numérique.

16h à 18h 
Table ronde « Ecrire la mémoire » avec Per Olov Enquist, Jens Christian Grøndahl etSofi Oksanen animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Point et radio France Culture

18h à 20h 
Les traducteurs et la traduction : le Rapport de Pierre Assouline

Dimanche 20 mars

10h à 13h 
Littérature et Audiovisuel : projections de films 
« ¿Qué tal Colombia ? » de Laurent Nunez – Les Belles Etrangères Colombie 2010 
« Empreintes, la créolisation du monde » consacré à Edouard Glissant par France 5 en 2010

14h à 15h 
Carte blanche au Magazine Littéraire. 
« Soi-même comme un autre » : Jonas Hassen Khemiri, entretien avec Augustin Trapenard, journaliste

15h à 18h 
Table ronde « Le Polar qui vient du froid » avec Leif Davidsen, Knut Faldbakken, Matti Rönkä et Arni Thorarinsson animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Pointet radio France Culture

18h à 20h 
Table ronde : l’avenir des revues

Lundi 21 mars

11h à 12h 
La numérisation en question 
L’action publique et ses acteurs.

12h à 13h 
À vous de Lire 2011 ! 
Présentation de la 2ème édition de la fête nationale du livre et de la lecture (26 au 29 mai)

14h à 16h 
Table ronde « Secrets de famille » avec Jonas T. Bengtsson, Erling Jepsen, Anne B. Ragde et Tore Renberg animée par Frédéric Ferney, écrivain et journaliste Le Point et radio France Culture

16h à 18h 
Table ronde Année des Outre-mer 
De quel pays vient l’écrivain ? Avec Alfred Alexandre, Memona Hintermann, Alexis Gloaguen et Nicolas Kurtovitch

Source : http://www.centrenationaldulivre.fr/?Auditorium-du-Centre-national-du

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

18 au 21 mars – Café littéraire du Centre national du livre

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

Vendredi 18 mars

12h à 13h 
Les marchés du livre numériques, un an après : France, Etats Unis, Europe, Japon. Avec le Service du Livre et de la Lecture (SLL)

14h à 15h 
Une heure avec Per Petterson présenté par Nils C. Ahl, critique pour Le Monde des Livres

15h à 16h 
Lecture de poésie avec Vénus Khoury Ghata (Grand Prix de l’Académie Française 2010)

16h à 17h 
France – Amérique : regards croisés sur la numérisation 
Avec le Service du Livre et de Lecture (SLL)

17h à 18h 
Une heure avec Erik Fosnes Hansen présenté par Marianne Payot, rédactrice en chef ajointe Livres deL’Express

18h à 19h 
Une heure avec Jo Nesbo présenté par Christine Ferniot, journaliste pour LIRE et Télérama

19h à 20h 
Une heure avec Jens Christian Grøndahl présenté par Alexandre Fillon, journaliste pour Lire, Madame Figaroet Livres Hebdo

20h à 22h 
Table ronde « L’étranger » avec Jonas Hassen Khemiri et Annika Thor, animée par Sabine Audrerie, critique pour La Croix

Samedi 19 mars

11h à 13h 
Table ronde « Paroles et musiques » avec Monika Fagerholm, Trude Marstein et Steinunn Sigurdardóttir, animée par Brigitte Kernel, écrivain, journaliste littéraire et productrice-animatrice pour France Inter

14h à 15h 
Une heure avec Jørn Riel, présenté par Josyane Savigneau, journaliste pour Le Monde

15h à 16h 
Carte blanche au Bureau international de l’édition française (BIEF) - Lecture franco-allemande – Programme G.A. Goldschmidt.

16h à 18h 
Table ronde Année des Outre-mer, avec la DGLFLF 
Écrire ici, écrire là­bas, écrire ailleurs ? Avec Axel Gauvin, WenikoIhage, Daniel Maximin, Max Rippon et Elie Stephenson.

18h à 20h 
Table ronde « Entre Ciel et mer » avec Carsten Jensen et Jón Kalman Stefánsson, animée par Hubert Artus, critique pour RUE 89

Dimanche 20 mars

11h à 13h 
Table ronde « En quête d’un refuge » avec Helle Helle, Hanne Ørstavik et Anne Swärd, animée par Xavier Houssin, écrivain, éditeur et chroniqueur pour Le Monde et France Culture

14h à 15h 
Une heure avec Carl-Johan Vallgren, présenté par Françoise Dargent, critique pour Le Figaro

15h à 17h 
Le printemps arabe : enjeux intellectuels

17h à 18h 
Coopération France – Haïti 
Signature d’une convention entre les éditions universitaires d’Etat de Haïti et le CNL

18h à 20h 
Table ronde « Envers et contre tous » avec Bodil Bredsdorff, Seita Parkkola et Johanna Thydell, animée par Marc Blanchet, écrivain et critique

Lundi 21 mars

12h à 13h 
10 ans de médiation de l’édition publique 
Avec Marianne Lévy-Rosenwald et le Service du Livre et de la Lecture (SLL)

14h à 15h 
Une heure avec Per Olov Enquist, présenté par Marc de Gouvenain, écrivain, traducteur et agent littéraire

15h à 16h 
Prix du Jeune écrivain de Muret (Midi-Pyrénées)

16h à 17h 
Une heure avec Herbjørg Wassmo, présentée par Valérie Gans, critique pour Le Figaro Madame

Source : http://www.centrenationaldulivre.fr/?Cafe-litteraire-du-Centre-national

var gtbTranslateOnElementLoaded;(function(){var lib = null;var checkReadyCount = 0;function sendMessage(message, attrs) { var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); for (var p in attrs) { data.removeAttribute(p); } for (var p in attrs) { if (« undefined » != typeof attrs[p]) { data.setAttribute(p, attrs[p]); } } var evt = document.createEvent(« Events »); evt.initEvent(message, true, false); document.dispatchEvent(evt);}function checkLibReady (){ var ready = lib.isAvailable(); if (ready) { sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : false}); return; } if (checkReadyCount++ > 5) { sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : true}); return; } setTimeout(checkLibReady, 100);}gtbTranslateOnElementLoaded = function () { lib = google.translate.TranslateService({}); sendMessage(« {EVT_LOADED} », {}, []); var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); data.addEventListener(« gtbTranslate », onTranslateRequest, true); data.addEventListener(« gtbTranslateCheckReady », onCheckReady, true); data.addEventListener(« gtbTranslateRevert », onRevert, true); checkLibReady();};function onCheckReady() { var ready = lib.isAvailable(); sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : !ready});}function onTranslateRequest() { var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); var orig = data.getAttribute(« gtbOriginalLang »); var target = data.getAttribute(« gtbTargetLang »); lib.translatePage(orig, target, onProgress);}function onProgress(progress, opt_finished, opt_error) { sendMessage(« gtbTranslateOnProgress », {« gtbTranslateProgress » : progress, « gtbTranslateFinished » : opt_finished, « gtbTranslateError » : opt_error});}function onRevert() { lib.restore();}})(); (function(){var d=window,e=document;function f(b){var a=e.getElementsByTagName(« head »)[0];a||(a=e.body.parentNode.appendChild(e.createElement(« head »)));a.appendChild(b)}function _loadJs(b){var a=e.createElement(« script »);a.type= »text/javascript »;a.charset= »UTF-8″;a.src=b;f(a)}function _loadCss(b){var a=e.createElement(« link »);a.type= »text/css »;a.rel= »stylesheet »;a.charset= »UTF-8″;a.href=b;f(a)}function _isNS(b){b=b.split(« . »);for(var a=d,c=0;c

Publié dans Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Deeeemandez les bonnes lectures…

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

On ne sait plus où donner des yeux tant il paraît de bons livres, qui ne sont pas nécessairement ceux dont on parle le plus. Trois lus récemment, dans trois genres très différents.

 

 

Les-liaisons-ferroviaires_Jean-Pierre-Martin.jpgUn roman, pour commencer. Un roman drôle, réjouissant, brillant : Les liaisons ferroviaires, de Jean-Pierre Martin, aux éditions Champ Vallon. Pensées, regards, échanges entre les passagers d’une rame de TGV, qui s’observent, s’attirent, se désirent, se draguent. (Ça ressemble un peu à du Laclavetine, celui de Matins bleus notamment). Voilà un texte qui a cette vertu de légèreté vantée par Calvino (vertu que j’admire d’autant plus qu’elle demeure hélas hors de ma portée, je suis un mi-lourd incorrigible, en catégorie sportive comme en littérature). Pour autant, l’air de rien, sans avoir l’air d’y toucher, il dit beaucoup de choses, joue avec la psychanalyse, avec la sociologie. C’est un de ces livres allègres et piquants comme on savait en faire au XVIIIe siècle.

Lire la suite : http://pierre-jourde.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/28/deeeemandez-les-bonnes-lectures.html

Publié dans On en parle | Commentaires fermés

Les Drac rappellent leur rôle de soutien aux projets culturels des bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

Par Christelle Di Pietro, le 28 février 2011

Une circulaire du ministère de la Culture en date du 17 février 2011 revient sur les modalités du concours particulier créé au sein de la dotation générale de décentralisation (DGD) pour les bibliothèques municipales et les bibliothèques départementales de prêt.

La circulaire rappelle le triple objectif de la réforme : améliorer l’attribution des crédits de la seconde fraction , procéder à un meilleur ajustement du concours au regard des investissements d’équipements des bibliothèques et, enfin, soutenir les collectivités dans la mise en accessibilité des bibliothèques territoriales aux personnes en situation de handicap, en termes de cadre bâti comme de services offerts. Elle rappelle également que les services centraux du ministère et les directions régionales des affaires culturelles (Drac), « sont à la disposition des élus locaux et des professionnels pour leur apporter l’expertise et l’aide scientifique et technique nécessaires en ce qui concerne la rédaction du projet culturel de la bibliothèque« .

Lire la suite : Une circulaire précise les nouvelles modalités du concours particulier pour les bibliothèques, Localtis, 24 février 2011 & Circulaire MCCB1026892C du 17 février 2011 relative au concours particulier créé au sein de la dotation générale de décentralisation (DGD) pour les bibliothèques municipales et les bibliothèques départementales de prêt.

Drac Rhône-Alpes

Le Grenier d’Abondance – Drac Rhône-Alpes

Pour aller plus loin :

Source : http://www.enssib.fr/breves/2011/02/28/les-drac-rappellent-leur-role-de-soutien-aux-projets-culturels-des-bibliotheques

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Tintin à Bruxelles : succès de la vente aux enchères

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

La vente aux enchères organisée par Banque Dessinée s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur, ce dimanche à Bruxelles (notre actualitté).

Le fameux coffret WWF contenant 10 lithographies de Tintin, datant de 1981, s’est vendu 16 000 euros alors qu’il était estimé entre 15 000 et 20 000 euros ce qui signifie que tout en restant correctes, les enchères n’ont peut-être pas flambé autant que prévu.

La nostalgie a été moins forte qu’escomptée puisque l’album original de Tintin au pays des soviets est partie à seulement 4 200 euros, alors qu’il avait été estimé entre 6 000 et 7 000. Parallèlement, On a marché sur la Lunea réveillé de vieux rêves d’enfants qui, apparemment, valaient bien quelques 5 600 euros.

Tintin à Bruxelles : succès de la vente aux enchères dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse v-19955


Toutefois, d’autres lots ont surpris : par exemples deux cartes de fin d’année, de la main d’Hergé et représentant l’une Tintin et Milou et l’autre Dupont et Dupond, ont étés adjugées à 800 et 1 000 euros alors qu’elles avaient été estimées bien moins chères.

De son côté, Franquin a eu également beaucoup de succès, et son illustration à l’encre de Chine représentant Gaston est partie à 4 600 euros.

Selon RTBF, la conclusion de la vente a révélé que plus de 90% des lots ont étés vendus pour une somme totale atteignant 360 000 euros, pour la grande joie des organisateurs et des acquéreurs.

 

Source : http://www.actualitte.com/actualite/24569-vente-encheres-tintin-herge-succes.htm

Publié dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Enchères, ventes, bibliothèques privées, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Sur l’agenda de Poezibao

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

samedi 5 mars 2011, 10h30, Paris, Jean-Christophe Bailly
lira un chapitre de
 Dépaysement, en avant-première de sa parution aux éditions du Seuil en avril.
Musée Rodin, auditorium du musée, 21 bd des Invalides, 75007, réservation recommandée ici ou au 01 44 18 61 24
en savoir plus sur la résidence de Jean-Christophe Bailly au Musée Rodin

Jeudi 10 mars à 18 h 30, Bordeaux, Jean-Marie Gleize
La librairie la Machine à Lire reçoit Jean-Marie Gleize qui vous propose une réflexion sur la poésie de résistance dans un recueil intitulé « Tarnac : un acte préparatoire » publié aux éditions du Seuil dans la collection Fiction et Cie.
Le débat sera animé par Didier Vergnaud, éditeur aux éditions le Bleu du ciel et organisateur de Poésie espace public
Librairie La Machine à Lire – 8, place du Parlement – 33000 Bordeaux -Le site de La Machine à Lire

19 et 20 mars 2011, Calais, festival 5/cinq « poete, bête de rive »
avec notamment Patrick Dubost, Christian Prigent et Jean-Pierre Verheggen
en savoir plus

Source : http://poezibao.typepad.com/poezibao/

Poezibao a ouvert ses colonnes à la toute fin 2004. Ce site est entièrement dédié à la poésie (moderne et contemporaine et publiée, Poezibao travaillant en aval des éditeurs)

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

13ème Printemps des poètes, du 7 au 21 mars

Posté par Serge Bénard le 28 février 2011

arton25581e75f.jpg
D’infinis paysages

Le Printemps des poètes, manifestation nationale placée sous l’égide du Ministère de la culture et de la communication, se déroulera sur le thème « D’infinis paysages » et aura pour marraine Juliette Binoche. Concomitante du lancement des manifestations littéraires de l’Année des outre-mer français, l’inauguration du lundi 7 mars mettra à l’honneur les poésies des Caraïbes, de l’Océan indien et du Pacifique. Durant toute la durée de la manifestation, un éclairage particulier sera porté sur les œuvres des poètes Michel Butor, René Depestre, André Velter et Kenneth White. Une soirée en leur honneur, le 13 mars au musée du quai Branly, sera l’un des temps forts de cette édition 2011.

Source : http://www.printempsdespoetes.com

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

12345...96
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar