• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Hors série de la Revue XXI – Les Roms

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

 

Les Roms, encore eux et toujours eux… L’excellente Revue XXI publie son premier hors série, un numéro de 96 pages consacré aux reportages du photographe Alain Keller qui depuis plus de 10 ans visite des camps de Roms à travers l’Europe. Un reportage qui démarre au Kosovo en 1999, passe par la Tchéquie et la Calabre pour finir en balieue parisienne. Impossible de ne pas se sentir remué et concerné. Cela s’appelle : « Des nouvelles d’Alain ».

xxidesnouvellesdalainallainkellerroms.png

XXI, des nouvelles d’Alain, allain keller, romsMélangeant habilement photos et dessins, à la manière de la bande dessinée Le photographe de l’illustrateur Emmanuel Guibert dont il s’est adjoint le concours, Alain Keller, ex-reporter de presse courant les guerres à travers le monde, nous invite à corriger une nouvelle fois le regard que l’on porte sur la première minorité d’Europe et qu’un discours officiel s’emploie régulièrement à déformer. « Avant-guerre, la première minorité, c’était les juifs » dit-il pour commencer, manière de contextualiser les choses. De clichés en vignettes, de camps en camps, de taudis en terrains vague, il pose sur cette communauté un regard méchamment humain qui laisse des traces dans les consciences. Il rend aussi hommage à ces inconnus qui à travers l’Europe se rendent dans ces non-lieux pour y apporter une aide administrative minimale et se battre pour faire entendre la voix de ceux que l’on ne veut pas voir. Tout est très compliqué, bien sûr, mais ça vaut le coup de se battre et de réfléchir pour comprendre comment, jusqu’en France, les politiques mises en place à l’égard des roms peuvent s’avérer on ne peut plus désastreuses. « Les expulsions ne sont pas une solution. Elles cassent brutalement les soins et la scolarité, favorisent les épidémies, les trafics, et ruinent l’avenir des enfants. Elles ne règlent pas le problème, elles l’amplifient et le perpétuent. » C’est aussi simple que cela, et démontrer le contraire serait impossible. On n’apprend pas au singe à faire la grimace ni  au bon photographe à faire des clichés. Aussi apparaissent ici et là quelques phrases lumineuses qui justement déchirent des clichés mentaux : « [...] les Roms sont très largement sédentaires. S’ils ont tant voyagé, ce n’est pas par passion du camping, c’est parce qu’on les a toujours chassés d’ici pour, le lendemain, les chasser d’ailleurs. » C’est simple à dire mais on ne l’entend jamais.

Lire la suite : http://librairielescordeliers.hautetfort.com/archive/2011/01/30/hors-serie-de-la-revue-xxi.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Lu pour vous | Commentaires fermés

Agde (34) – Cambriolé, ‘BD Mundi’ tire le rideau

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

Eric Bertrand,   ce libraire dont nous avions fait le portrait au mois de décembre dernier, a les traits tirés. Depuis quelques jours déjà, la rumeur d’une fermeture imminente de son enseigne, ‘BD Mundi’, avait fait le tour d’Agde. En cause, comme trop souvent, la morosité ambiante du cœur de ville, notamment lors des fêtes de fin d’année, qui n’a pas permis à sa société de travailler correctement, à une période décisive en terme de chiffre d’affaires.

Eric Bertrand avait laissé entendre dans un premier temps qu’il plierait boutique à la fin du mois de janvier, avant de repousser cette date butoir au début du mois de mars. « J’ai été agréablement surpris de constater que les habitués sont spontanément venus me soutenir et m’acheter des bandes dessinées lorsqu’ils ont appris la nouvelle », reconnaît pourtant le libraire.

Lire la suite :

http://www.midilibre.com/articles/2011/01/29/AGDE-Cambriole-39-BD-Mundi-39-tire-le-rideau-1521618.php5


Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

De la vie débridée du bibliothécaire

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

Le bibliothécaire est un être solitaire, casanier, enfermé dans ses bouquins (haha). Pas très funky quoi. Ajoutez à ça des horaires de travail qui ne facilitent pas la vie sociale (le samedi, les soirées et le dimanche pour certains) et vous obtenez un répulsif à toute vie de couple à peu près acceptable (définition d’ »acceptable » : avoir un conjoint).
C’est en tout cas ce que l’on pourrait conclure de cette petite enquête : « Boulanger ou bibliothécaire : métier de célibataire ? » ( bon qu’il y ait plus de célibataires dans la corporation des bibliothécaires que dans celle des contrôleurs, je suis sceptique quand même).
De la vie débridée du bibliothécaire dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs 750px-Enfer_BNF-fr
Moi je pense au contraire que le bibliothécaire est un être débridé, qui adore mettre en avant les collections venues des « enfers » (aaah merci les collègues de la BnF), pique systématiquement le numéro « Spécial sexe » de l’été des Inrocks (personne n’est visé, enfin si mais ce serait pas joli de dénoncer, et moi j’aime quand c’est joli), pense à des cochonneries même quand elle catalogue des livres pour enfants, se fait draguer à la banque de prêt et sait que le rayon histoire est le plus tranquille pour se bécoter en paix.

Et puis quand on en arrive à avoir 1/3 de l’équipe de la bibliothèque qui s’est reproduit dans l’année (y a des records comme ça qu’il ne vaut mieux pas tenter d’expliquer), n’allez pas me dire que le célibat est notre marque de fabrique, quand même…

Source :

http://bulle-tine.blogspot.com/2010/10/de-la-vie-debridee-du-bibliothecaire.html


Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Un super héros étoilé : Asterios Polyp

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

Pour finir en beauté, Cécile nous a apporté l’album de l’année, voire de la décennie. Il a déjà reçu de nombreux prix, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis : quatre nominations au Eisner Award et le prix du best new graphic album, le Los Angeles times book prize et 3 Harvey Awards. Pour ce qui est de ce côté-ci de l’Atlantique, il a remporté le Grand prix de la Critique. Et il est bien entendu en lisse pour le prix d’Angoulême.

meeting.jpg
David Mazzucchelli n’est pas un inconnu dans le domaine de la bande dessinée. Il a travaillé sur plusieurs Batman et Daredevil et mis en images Cité de verre de Paul Auster. Il livre ici un album plus personnel, où aucun détail n’est laissé au hasard. Plusieurs lectures n’arriveront pas à mettre au jour la mécanique de ce roman graphique et les techniques de l’auteur.
L’histoire ? Asterios Polyp est professeur d’architecture émérite à l’université d’Ithaca, New York. Suite à l’incendie de son appartement, il décide de refaire sa vie et de quitter Ithaca. Il s’installe comme aide mécanicien à Apogee, New York, l’occasion de faire un bilan de sa vie. Des flash back ponctuent sa quête existentialiste et nous permettent de découvrir progressivement sa vie professionnelle et sentimentale et son enfance. En refermant la dernière page du livre, on a vraiment l’impression d’avoir une connaissance intime de ce personnage.

Lire la suite :

http://blog.paris3e.fr/post/2011/01/30/Un-super-heros-etoile-Asterios-Polyp

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Foires et salons du livre, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Treize romans dans la première sélection du prix de la Closerie des lilas

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

Treize romans dans la première sélection du prix de la Closerie des lilas

28/01/2011

(Relaxnews) – Le jury féminin du prix de la Closerie des lilas, a dévoilé sa sélection de 13 titres en vue de la récompense  qui sera décernée le 6 avril prochain. Une nouvelle sélection sera publiée auparavant le 10 mars prochain.

Ce prix, créé en 2007, est remis par des femmes de milieux différents, des arts, des lettres, de la presse, des sciences et de la politique. Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Emmanuelle de Boysson, Isabelle Alonso, la chanteuse Camille, Marie Drucker, Katherine Pancol, Sylvie Testud ou encore Rama Yade composent cette année le jury.

Sélection :

Dos à dos, Sophie Bassignac (JC Lattès)
Mr, Emma Becker (Denoël)
Les insurrections singulières, Jeanne Benameur (Actes Sud)
Un jardin sur le ventre, Fabienne Berthaud (JBZ & Cie)
Plein soleil, Valérie Clo (Buchet-Chastel)
La nonne et le brigand, Frédérique Deghelt (Actes Sud)
La reine Alice, Lydia Flem (Seuil)
Le vent tourne, Sibylle Grimbert (Léo Scheer)
Amours au temps du communisme, Bessa Myftiu (Fayard)
Papa was not a Rolling Stone, Sylvie Ohayo (Robert Laffont)
Cet été-là, Véronique Olmi (Grasset)
Le pays de l’absence, Christine Orban (Albin Michel)
J’attends, Capucine Ruat (Stock)

Publié dans Actualité - Événement, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Roman graphique et BD historique : les tendances d’Angoulême 2011

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

30/01/2011
Après quatre jours de dédicaces à gogo et de rencontres exceptionnelles, Angoulême retrouvera ce soir son calme et sa tranquillité. L’occasion de décrypter cette 38ème édition et de faire le point sur les tendances montantes de la bande dessinée.

mybooxendirectdufestivaldebddampampampampampampampampampampampampampampampampampampampamp039angoulme.jpeg
A commencer par le roman graphique, grande star du Festival. Ni tout à fait bd, ni tout à fait roman, ces albums séduisent. Leur principe ? Raconter une vraie histoire, avec un début, un milieu, une fin, en images. Plutôt épais et avec un format plus petit que les bandes dessinées dites « traditionnelles », ils sont faciles à repérer en librairies. D’autant plus que, contrairement à leurs ancêtres franco-belges, ils préfèrent l’intime, l’introspection et les questionnements à la folle aventure. « C’est un peu comme si nous étions passés de l’aventure classique à l’aventure intérieure » nous explique Benoît Mouchart, le directeur artistique du Festival d’Angoulême depuis 2003.
Vous l’aurez compris, le roman graphique se veut intellectuel. Pour autant, il n’en est pas moins accessible ou populaire. En effet, aujourd’hui, contrairement à il y a 40 ans, le roman graphique a sa place dans les plus grandes maisons d’édition et non plus seulement chez les indépendants. Trente ans après Ici-même de Jacques Tardi et Jean-Claude Forest, ils s’y sont tous mis. Et, dans la sélection officielle, les romans graphiques fleurissent : Coney Island Baby de Nine Antico, Trop n’est pas assez d’Ulli Lust, Asterios Polyp de David Mazzucchelli ou Omni-visibilis de Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme, il y en a pour tous les goûts !
Un succès qui pour Benoît Mouchart se justifie par la « dimension universelle » de cette forme, mais aussi des sujets qu’elle évoque, qui permet au roman graphique de « traverser les frontières ». Et notamment l’Atlantique puisque c’est de là qu’il nous vient.

Lire la suite :

http://www.myboox.fr/actualite/roman-graphique-et-bd-historique-les-tendances-d-angouleme-2011-5735.html

Publié dans Actualité - Événement, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Foires et salons du livre, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Suède – Un traducteur condamné pour des dessins pédopornographiques

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

En Suède, ce spécialiste du manga s’est peut-être intéressé de trop près à quelques représentations…

par Nicolas Gary, le samedi 29 janvier 2011 

L’incidence de l’Occident sur la création de manga n’est plus à démontrer. Les derniers événements à Tokyo qui ont agité ce petit monde le démontre : censurer pour mieux régner et exporter, tel est la nouvelle devise.
Pourtant, le Pays du Soleil Levant donne des idées. Ainsi, un traducteur suédois, nommé Simon Lundström, et âgé de 27 ans, vient de se faire condamner pour pornographie infantile, conformément à la législation en vigueur. La cour d’appel de Svea a ainsi confirmé le jugement de première instance. (Via SVD) Une situation un peu sidérante, pour cet homme, considéré comme l’un des experts nationaux des choses japonaises.
La première part du jugement avait consisté à définir si certaines images, détenues sur son disque dur, et présentées probablement dans un cadre très privé, relevaient de la pédopornographie. Réponse affirmative de la cour, et 25.000 couronnes de condamnation – soit plus de 3000 euros.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23979-manga-suede-traducteur-pedopornographie-condamner.htm

Publié dans Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Droit, législation, contentieux, conflits, procès, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Corée – Davantage de bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

L’État investit massivement pour l’ouverture de nouveaux établissements

Rédigé par Clémence Malméjean, le dimanche 30 janvier 2011 à 07h56


552 milliards de won alloués à l’ouverture de 66 bibliothèques publiques et 114 petites bibliothèques, a annoncé le ministère de la Culture, du sport et du tourisme mercredi en Corée.
Cette action fait partie du « plan de développement global des bibliothèques » mis en place sur la période 2009-2013 par le gouvernement pour promouvoir la lecture, indique le Korea Herald.
Les 552 milliards incluent 188 milliards du gouvernement, 349 des collectivités et 15 d’investissements privés.
Le ministère de la Culture dépensera 83,5 milliards, le ministère de l’Éducation 26,2, et le ministère de la Défense 7,3. Le budget du ministère de l’Éducation sera utilisé afin d’avoir plus de livres scolaires dans les bibliothèques d’étudiants, tandis que celui de la défense servira à améliorer les infrastructures des bibliothèques militaires.

Publié dans Bibliothèques du monde | Commentaires fermés

75e anniversaire de la naissance de Richard Brautignan

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

Richard Brautigan (30 janvier 1935 – 14 septembre 1984) est un écrivain et poète américain.

 auteur2853.jpg

Œuvres

Romans

A Confederate General From Big Sur (1964) Le Général sudiste de Big Sur
Trout Fishing in America (1967) La Pêche à la truite en Amérique
In Watermelon Sugar (1968) Sucre de pastèque
Revenge of the Lawn (1970) La Vengeance de la pelouse
The Abortion: An Historical Romance (1971) L’Avortement
The Hawkline Monster: A Gothic Western (1974) Le Monstre des Hawkline
Willard and His Bowling Trophies: A Perverse Mystery (1975) Willard et ses trophées de bowling
Sombrero Fallout: A Japanese Novel (1976) Retombées de sombrero
Dreaming of Babylon: A Private Eye Novel 1942 (1977) Un privé à Babylone
The Tokyo-Montana Express (1980) Tokyo-Montana express
So the Wind Won’t Blow It All Away (1982) Mémoires sauvés du vent
An Unfortunate Woman: A Journey (1982) inédit jusqu’en 2000 Cahier d’un retour de Troie

Poésie

The return of the rivers (1957) un seul poème
The Galilee Hitch-Hiker (1958)
Lay the Marble Tea (1959)
The Octopus Frontier (1960)
All Watched Over by Machines of Loving Grace (1963)
Please Plant This Book (1968) (8 sachets de graines, imprimés d’un poème chacun)
The Pill versus the Springhill Mine Disaster (1968)
Rommel Drives on Deep into Egypt (1970)
Loading Mercury with a Pitchfork (1971)
June 30th, June 30th (1978) Journal japonais
The Edna Webster Collection of Undiscovered Writings (1999), autres pièces non publiées avant (Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus, 2003).

D’après Wikipédia.

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Le Salon du Livre de Paris s’affiche

Posté par Serge Bénard le 30 janvier 2011

 salondulivredeparis2011.jpg

Le visuel de la grande messe annuelle des amoureux de la Littérature a été dévoilé. Celui-ci confirme bien la place grandissante du numérique dans le milieu des livres. Rappelons par ailleurs que ce sont les Lettres nordiques qui sont à l’honneur pour cette édition 2011. Les polars et thrillers bénéficieront également d’une place de choix dans la manifestation, qui s’étend sur trois jours, tandis que Buenos Aires a été désignée capitale mondiale du Livre de l’année 2011. Le Salon se déroulera du 18 au 21 mars 2011, Porte de Versailles, et le prix RTL-Lire sera décerné le 17 mars prochain, à l’occasion de l’ouverture du Salon.

par A.O., le 29 janvier 2011

Source : http://www.viabooks.fr/news/le-salon-du-livre-de-paris-s-affiche-20659

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

1...34567...108
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar