• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Catalogue des manuscrits médiévaux d’Orléans

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

Catalogue des manuscrits médiévaux de la Bibliothèque Municipale d’Orléans, Paris 2010 (CNRS Éditions), 450 pages, € 95,00.

Sous la direction d’Élisabeth Pellegrin (†) et de Jean-Paul Bouhot. Notices établies par Colette Jeudy (†) et Denis Escudier.

Françoise Fery-Hue, Marie d’Harcourt, Gillette Labory, Sylvie Lefevre, Anne-Françoise Leurquin-Labie, Christine Ruby et Marie-Laure Savoye.

Collaboration éditoriale et index: Annie Dufour, Caroline Heid, Christine Melin.

Le catalogue exceptionnel qui a mobilisé une pléiade de spécialistes inventorie 294 manuscrits médiévaux latins et français, dont 210 proviennent de l’abbaye de Fleury et 84 sont issus d’autres abbayes orléanaises, de la cathédrale, d’établissements religieux de la région, de possesseurs privés. Le plus important manuscrit de la bibliothèque d’Orléans paraît être l’homéliaire de Fleury, en raison de son ancienneté (il a été copié vers 750), et de pièces rarement transcrites. Citons également le recueil des quatre Évangiles écrit à Lorsch durant le second quart du IXe s., et conservé à Orléans depuis l’époque carolingienne. D’autres sont d’un grand intérêt pour la transmission de textes : ainsi les Historiae de Salluste ne sont connues que par les débris d’un manuscrit, dont la plus grande partie est encore à Orléans. Parmi les nombreuses collections canoniques antérieures au Décret de Gratien, la Bibliothèque d’Orléans possède dans le ms. BM 221 (193) un exemplaire de l’Hibernensis, composée vers 700 en Irlande. Un outil incomparable qui participe aux travaux de recherches pour le millénaire d’Abbon, l’un des plus célèbres abbés de l’abbaye de Fleury.

Lire la suite : http://www.miniaturaitaliana.com/blog/?p=19028


 

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Le bilan du marché du Livre 2010 : une année pleine de surprises

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

 

 

 

 

 

 

En terme de vente de livres, l’année 2010 restera marquée par l’extraordinaire succès des conseils minceur de Pierre Dukan (près de 2 millions d’ouvrages vendus selon les mesures Ipsos/Livres Hebdo). A noter aussi le succès d’Indignez-vous, de Stéphane Hessel, dont les ventes se sont envolées en fin d’année pour terminer 2ème meilleure vente.

Marché du livre en 2010 : 268 millions d’ouvrages vendus neufs pour un chiffre d’affaires de 2,8 milliard d’euros. La littérature générale au grand format représente à elle seule 26% du chiffre d’affaires devant la jeunesse (17%), la littérature poche (16%), la bande-dessinée (12%), les ouvrages pratiques (11%), les beaux-livres (6%), les guides touristiques et les cartes (6%), le parascolaire et les dictionnaires (5%) et l’Informatique (1%)

Ventes en ligne : un poids désormais significatif

  • Les ventes en ligne représentent désormais 9% des ventes totales de livres en valeur, et 8% des ventes en volume. Ce circuit se situe derrière les librairies indépendantes (40% des ventes en valeur), les grandes surfaces culturelles (31% des ventes en valeur) et la grande distribution (20% des ventes en valeur)
  • Le poids des ventes en ligne varie selon les marchés : plus élevé sur les sciences humaines et techniques (plus d’un ouvrage sur cinq est acheté en ligne), Internet représente déjà en 2010, 11% des ventes de romans et essais en grand format


2010 : une année pleine de surprises

  • Véritable phénomène de l’année 2010, le succès rencontré par Pierre Dukan, dont près de 2 millions d’ouvrages auront été vendus sur l’année. A noter que son ouvrage « Je ne sais pas maigrir » sorti en poche en mars constitue la meilleure vente de l’année.
  • « Métronome » de Lorànt Deutsch qui avait déjà créé la surprise en 2009, apparait cette année encore au palmarès des meilleures ventes (6ème position) et sa version illustrée, de loin la meilleure vente sur le marché des beaux livres, fait également partie du TOP 50 des meilleures ventes de l’année.
  • « Indignez-vous » de Stéphane Hessel, 2ème meilleure vente de l’année, aura également créé la surprise : après un démarrage timide lors de sa sortie en octobre, ses ventes se sont envolées en fin d’année. A noter que même au prix de 3€, aucun essai n’a jamais figuré devant un roman au palmarès Ipsos des meilleures ventes annuelles.


La littérature générale en grand format voit ses ventes progresser

  • Avec plus de nouveautés qu’en 2009 et une rentrée littéraire réussie, les ventes de romans et essais en grand format ont progressé cette année de 1% en volume
  • La fin de l’année aura quant à elle été mitigée avec des intempéries qui n’auront pas favorisé la fréquentation en magasin et l’absence de « grosse sortie » à l’approche des fêtes de Noel comme cela avait été le cas l’année passée
  • Meilleure vente 2010 : « Indignez-vous » de Stephane Hessel, au prix de 3 euros, qui a vu ses ventes s’envoler à la fin de l’année porté par les libraires. Parmi les meilleures ventes d’essais arrivent ensuite « Métronome » de Lorànt Deutsch qui avait déjà crée la surprise en 2009 et Florence Aubenas « Le Quai de Ouistreham » au coude à coude avec Jean d’Ormesson «C’est une chose étrange à la fin que le monde »
  • Coté romans, c’est Katherine Pancol qui arrive en tête avec « Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi », suivie de Michel Houellebecq « La Carte et le territoire » (Goncourt 2010) et Guillaume Musso « La fille de papier ».

Lire la suite : http://marketgie.blogspot.com/2011/01/le-bilan-du-marche-du-livre-2010-une.html

Publié dans Economie du livre | Commentaires fermés

Un bouquiniste carolo imprime à l’ancienne un recueil de haïkus

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

 

Le poète carolo Christophe Mahy s’est associé à l’artiste Michel Gillet et au bouquiniste Michel Quinard pour un pari fou : imprimer son recueil sur une presse de 1900 !

Un bouquiniste carolo imprime à l'ancienne un recueil de haïkusIls font un peu penser à ces Gaulois résistant encore et toujours à l’envahisseur romain. En pleine ère du numérique, à l’heure des imprimantes couleur à jet d’encre, le poète Christophe Mahy, l’artiste Michel Gillet et le bouquiniste François Quinard se sont lancés dans un pari un peu fou : imprimer à l’ancienne cinquante exemplaires du recueil de haïkus que vient d’écrire Christophe Mahy. Intitulé L’heure offerte, le recueil est accompagné de dessins originaux de l’artiste Michel Gillet. Michel Quinard, dans sa librairie Arch’Libris, se charge de l’impression. Quand on parle d’impression à l’ancienne, sans remonter à Gutemberg, elle est vraiment ancienne ! Le bouquiniste utilise une antique presse à platine de marque Bertrand datant de 1900.

Source :

http://www.lasemainedesardennes.fr/Un-bouquiniste-carolo-imprime-agrave-l39ancienne-un-recueil-de-haikus,1.media?a=2243

Publié dans Arts et métiers du livre et de l'édition, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Bouquineries, bouquinistes, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Imprimerie, imprimeurs | Commentaires fermés

Que se passe-t-il lorsque (environ) 10% des livres vendus sont des livres numériques ?

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

Que se passe-t-il lorsque (environ) 10% des livres vendus sont des livres numériques ? C’est la question que je me posais en arrivant à la conférence Digital Book World en début de semaine dernière. Car c’est bien ce qui se passe aujourd’hui aux USA, où les ventes d’ebooks ont connu une croissance très rapide depuis deux ans.

La première chose à laquelle pensent les professionnels du livre, avec la perspective d’un prochain décollage du marché du livre numérique, c’est à la possibilité d’une mise en difficulté des librairies. Celles-ci n’ont pas attendu le livre numérique aux USA, l’arrivée des chaînes de librairie puis celle d’Amazon avaient déjà fait chuter dramatiquement  leur nombre. Le basculement d’un nombre de plus en plus important de lecteurs vers la lecture numérique va-t-il venir à bout de celles qui ont survécu ? C’est l’avis de Mike Shatzkin, qui annonce une réduction de 90% des rayonnages en librairie dans les dix prochaines années. Jane Friedman, ex CEO d’Harper Collins et fondatrice d’Open Road Media n’est pas d’accord : il y a, dit-elle, un avenir pour les libraires : au contact direct des lecteurs, ils ont l’opportunité de jouer un rôle de médiation au niveau local, et alors qu’il est sans arrêt question d’écouter ses clients, d’animer des communautés, de se rapprocher des lecteurs, ils sont très bien placés pour ce faire, en sachant prolonger en ligne l’activité de leur magasin. L’enquête Verso révèle par ailleurs que «  80.7% des participants ont déclaré qu’ils préfèreraient acheter des livres numériques en ligne chez leur libraire local indépendant si les livres y étaient vendus à un prix compétitif.  »

Quid des bibliothèques ? Le président de Macmillan s’est fait interpeler, dès le débat d’ouverture de la conférence, par la blogueuse Sarah Wendell (du blog dédié au roman sentimental Smart Bitches ), qui lui a demandé pourquoi, alors qu’il semblait si désireux d’atteindre tous les lecteurs, ses livres numériques n’étaient pas disponibles en bibliothèque. La réponse de Brian Napack (avant de mettre en circulation des versions numériques de nos livres en bibliothèques, nous recherchons le business model  qui conviendra ) n’a pas satisfait ni Jane Friedman, qui considère qu’il est temps de prendre au sérieux le public des bibliothèques, et que celui qui emprunte un livre numérique est tout près de l’acte d’achat. Pas de business model ? Steve Potash, le CEO d’OverDrive, n’est pas d’accord : plus de 13000 clients, bibliothèques, collèges, universités utilisent ses services pour le prêt de livres numériques, selon un modèle qui, dit-il, a fait ses preuves.  A la bibliothèque publique de New York, un bouton «  acheter  » est présent depuis quelques semaines dans l’application, mais il est encore trop tôt pour savoir dans quelles proportions ce bouton est utilisé. La simple présence des livres numériques dans les catalogues des bibliothèques leur donne de la visibilité, ce dont les livres ont le plus grand besoin. Ruth Liebmann, directrice du marketing direct chez Random House, s’intéresse de très près aux bibliothèques. Elle y effectue ce qu’elle appelle un «  Library Listening Tool  », afin de recueillir l’avis et les attentes des lecteurs de livres numériques.

La grande vedette de cette édition de DBW, ce sont les métadonnées. Il semble bien que plus les éditeurs voient grandir la part numérique de leur activité, plus ils prennent au sérieux les métadonnées.  Deux sessions leur sont entièrement consacrées, mais on en parle dans de nombreuses autres, et c’est bien. Les métadonnées ne sont pas nées avec le livre numérique, bien évidemment. Il était déjà indispensable de fournir des informations détaillées concernant les livres imprimés, pour rendre possible la commercialisation d’objets qu’il était nécessaire d’identifier convenablement et de décrire, d’une part, et aussi pour constituer des catalogues utilisables en bibliothèque. Cependant les  métadonnées demeuraient l’affaire des spécialistes de la distribution, de la diffusion, de la vente, ou du catalogage en bibliothèque : le livre un fois posé sur l’étagère d’une librairie expose lui même aux yeux des clients ses propres métadonnées. Sa localisation dans tel ou tel rayon,  informe le lecteur potentiel de la catégorie à laquelle il appartient, de la thématique qu’il aborde, sa tranche donne le titre, l’auteur, l’éditeur, et il suffit à quiconque de se saisir du livre pour découvrir sa couverture, de le retourner pour lire un résumé, de le feuilleter pour lire un extrait et se faire une idée de son contenu. Lorsque le livre est un livre numérique, cette expérience de manipulation est exclue. L’œuvre doit être présentée au lecteur sur un écran, celui d’un PC, d’une liseuse, d’un smartphone ou d’une tablette, et pour que cette présentation permette au lecteur de découvrir le livre, chacune des informations affichées doit avoir été saisie et transmise : titre, auteur(s), éditeur, ISBN, prix, type de fichier, indication de la présence ou non d’une protection (DRM), et nature de celle-ci,  argumentaire descriptif…

Et là, on est dans le cas où le livre numérique a déjà été trouvé… Mais comment a-t-il été trouvé ?
Comment en arrive-t-on à ce stade où la description d’un livre numérique se trouve affichée sur notre écran, accompagnée du bouton qui va nous permettre de l’acheter ? De bien des manières, selon que l’on est à la recherche d’un titre précis ou que l’on souhaite parcourir les rayons d’une librairie en ligne à la recherche d’une lecture, sans savoir encore laquelle,  ou bien que l’on cherche la réponse à une question ou un problème que l’on se pose, les possibilités sont nombreuses. Selon le cas, on utilisera un moteur de recherche générique, on naviguera parmi les rayons virtuels de la e-librairie que l’on préfère ou on se servira de son moteur de recherche interne, on aura suivi un lien présent sur un site, blog, réseau social. Quelles que soient les actions qui auront précédé l’affichage des informations concernant un livre particulier, ces actions, pour nous conduire vers ce livre, mettent en jeu les métadonnées. De leur qualité, de leur richesse, de la manière dont elles sont exprimées, dépend en grande partie la probabilité que le lien vers le livre en question apparaisse dans la liste des résultats générée par une requête sur un moteur, que le livre soit classé de manière pertinente dans la rubrique qui lui convient sur le site d’une librairie.

Lire la suite : http://www.archicampus.net/wordpress/?p=959

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Economie du livre, Grandes surfaces spécialisées (culture/livre), clubs, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Relieuse à Coulonges-Cohan (02) – Au bonheur des livres

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

Publié le dimanche 30 janvier 2011 à 11H00

 

 

 

Au cousoir, la relieuse passe son aiguille, suivant un itinéraire bien précis, pour relier définitivement

Au cousoir, la relieuse passe son aiguille, suivant un itinéraire bien précis, pour relier définitivement

QUELQUES mots écrits de la main de Zola pour le poète Sully Prudhomme, d’autres de François Truffaut ou d’André Malraux … Voilà qui pimente un peu la vie professionnelle d’Hélène Potin, s’il en était besoin. Son activité de reliure et de restauration de livres anciens suffit visiblement à la passionner.
Ses yeux brillent lorsqu’elle parle des livres et aussi quand elle évoque le début de sa vocation, alors que, lycéenne, elle ne savait pas trop ce qu’elle allait faire plus tard. Lors d’une rencontre avec d’anciens élèves revenus parler de leur parcours, une jeune femme « a présenté ses petits carnets » – reliés à l’ancienne -, « j’ai su que c’était ce que je voulais faire ! » Restait plus qu’à réaliser… Pas une mince affaire, néanmoins.
Il a fallu intégrer la prestigieuse école Estienne, pour apprendre les secrets de la fabrication des livres, leur histoire aussi, mais cela ne suffisait pas encore à la Sud-Axonaise, qui a complété avec une formation de restauration de livres anciens.
Aujourd’hui, elle vit de son savoir-faire, tout un art, parce qu’elle a eu la chance d’être souvent, au bon endroit, au bon moment, de rencontrer les bonnes personnes. Ce vieux monsieur de plus de 80 ans, par exemple, cherchant à vendre son matériel de reliure : « Il ne voulait pas que les machines soient séparées. » Pourtant pas prête à s’installer à l’époque, Hélène Potin a pris le risque : elle est repartie avec le tout sous le bras – c’est une image car il y a des tonnes ! – et elles les a mis sous le coude plusieurs années.
Une expérience professionnelle et une étude de marché plus tard, elle se lançait, en 2009. Elle garde sa reconnaissance pour le Cepac (Centre de parrainage et d’accompagnement continu des créateurs d’entreprises) de Soissons, qui lui a montré les bons chemins et la Région qui a financé sa formation de restauration.
Missel et journal intime
Maniant aussi bien le marteau que l’aiguille à coudre ou la peau de veau pour combler les vides d’une couverture de cuir, Hélène Potin manipule les ouvrages, surtout certains, comme des trésors. Dans son atelier niché dans la demeure de son arrière-grand-mère, une ancienne ferme, dans l’anciente d’un vieux château, elle redonne vie à des manuscrits du XVIe siècle ou plus récents, comme il y a quelques semaines, le missel d’un prêtre. Elle peut aussi fabriquer un journal intime, un carnet à dessins ou un livre d’or. « Ma palette est large ! » s’exclame cette jeune femme de bientôt 29 ans, à la voix toute douce, enroulant un ruban de soie, machinalement. L’atmosphère est si feutrée qu’Alice, deux mois et quelque, dans son berceau, n’est même pas dérangée. Comme sa maman, les livres, elle en aura toujours vus : « Ma mère était prof de français » rappelle Hélène Pottin , fille de Marie-Jeanne Potin. Aujourd’hui, elle aussi fait partager : elle peut réaliser le rêve livresque de chacun : collectionneurs, libraires mais aussi particuliers (environ 80%) font appel à ses services quand elle ne transmet pas un peu de son savoir-faire, en donnant des cours : « C’est un loisir, pour certains ! »
Laurence PICANO
Contact au 03.23.71.65.33 ou helene.potin@gmail.com.

Source : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/relieuse-a-coulonges-cohan-au-bonheur-des-livres

Publié dans Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Foires, marchés, salons cette semaine (31 janvier au 6 février)

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

Mardi 1er février
POITIERS (86), Marché aux livres, mardi 1er février 2011.
Tous les 1er et 3e mardi de chaque mois. Marché aux livres de 9h à 18h sur la place A. Lepetit (place du Palais), en plein coeur du centre ville. Exposants : environs 10 bouquinistes. Organisé par l’association des bouquinistes Poitevins 186, Grand’Rue – 86000 Poitiers. E-Mail : mickmoreau@free.fr
[MANIFESTATION MENSUELLE]
STRASBOURG (67), Marché aux livres, mardi 1er février 2011.
Mardi, mercredi et samedi. place Gutenberg, Quartier de la Cathédrale. 20 exposants de 9 h à 18 h.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
Mercredi 2 février
LIMOGES (87), Marché aux livres, mercredi 2 février 2011.
Tous les 1er mercredi de chaque mois, marché aux livres de 9 h à 18 h sur la place des Jacobins Exposants : environ 10 bouquinistes. Organisé par l’association art et collection, e-mail : librairielivresse@wanadoo.fr.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
RENNES (35), Marché aux livres, mercredi 2 février 2011.
Place Sainte-Anne, tous les mercredi (5 exposants) et tous les samedi (12 exposant).
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
SAINT-MANDE (94), Marché aux livres, mercredi 2 février 2011.
Le mercredi. Bd Galliéni. 40 exposants.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
LYON (69), Marché du livre ancien et d’occasion, mercredi 2 février 2011.
Place Carnot le premier et le troisième mercredi de chaque mois de 9 heures à 19 heures, 15 exposants professionnels de la région Rhone-Alpes. Renseignements : 04 26 99 64 90. Organisation Association Au plaisir des livres et des vieux papiers.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
MONTPELLIER (34), Marché du livre, mercredi 2 février 2011.
Tous les mercredis, cours Gambetta, « Plan Cabanes » de 9h à 18h. Marché du livre en collaboration avec La Mémoire Du Livre de Montpellier. Une vingtaine de libraires et bouquinistes. Entrée gratuite, stationnement Parking Gambetta. Contact : www.lamemoiredulivre.com, Tél.: 06 25 34 08 99.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
Jeudi 3 février
TOULOUSE (31), Marché aux livres, jeudi 3 février 2011.
Le jeudi. Place Arnaud Bernard. 20 exposants. De 9 heures à 18 heures.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
Vendredi 4 février
PARIS (75), Salon livres et papiers anciens, du vendredi 4 au dimanche 13 février 2011.
Halle Freyssinet, 55 bd Vincent Auriol, 75013. Le salon se tient conjointement avec un salon antiquités et brocante.
Située à deux pas de la Bibliothèque Nationale et d’un nouveau quartier plein de charme dans le prolongement de Bercy Village, la Halle Freyssinet est un chef d’oeuvre de l’architecture industrielle du XXème siècle. Conçu en 1927 par Eugène Freyssinet, ce site appartient au patrimoine industriel de Paris.
Pour cette édition, en plein coeur de l’hiver, nous avons choisi un thème « chaleureux », « réconfortant », « sympathique » et « classique »: Le Café.
Les 2 salons vont donc mettre en valeur « ensemble » ce thème, qui peut être suivi très facilement par tous les exposants réunis, pour les antiquaires et brocanteurs : moulins à café anciens et objets de collection autour du café, tableaux, curiosités, bibelots anciens…pour les exposants « Vieux Papiers » : les affiches, chromos, cartes postales anciennes, curiosités et imageries anciennes sur le café….
Autre nouveauté : nous profitons du cadre exceptionnel de la Halle pour ouvrir un écrin lumineux à un espace dédié à la photo ancienne.
Horaires : tous les jours de 11 h à 19 h.
Accès : Métro : ligne 6 : Chevaleret ou Quai de la Gare Bus : ligne 27 (National) ou 89 (Raymond Aron).
Parking : Parking Vincent Auriol : 21 rue Abel Gance 75013 Paris.
Service : restauration possible sur place.
Tarifs entrée : 8 €.
Informations : 01 56 53 93 93
[MANIFESTATION ANNUELLE]
ORLEANS (45), Livres et vieux papiers, vendredi 4 février 2011.
Le vendredi. Tous les vendredis de 9h à 18h (nocturne jusqu’à 21h à partir de juin). Place du Martroi, Orléans centre, environ 20 exposants. Renseignements au 02 38 79 24 83.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
Samedi 5 février
PARIS (75), Marché du livres anciens et d’occasion, samedi 5 février 2011.
Samedi et dimanche. Square Georges Brassens. 40 exposants. Organisé par le GIPPE. Adresse : Parc Georges Brassens, 104, rue Brancion, Paris XVe. E-mail gippe@wanadoo.fr, web : www.gippe.org.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
CAEN (14), Marché aux Livres, samedi 5 février 2011.
Depuis janvier 2011, chaque 1er samedi du mois, Marché aux Livres à Caen. Place St Sauveur ou dans l’Eglise du Vieux St Sauveur (l’hiver), de 9h à 19h. Une dizaine de libraires professionnels y exposent régulièrement des livres d’occasion anciens et modernes, des ouvrages de bibliophilie et de collection, des vieux papiers… sur des thématiques très variées. Pendant l’hiver, le marché aux livres mensuel de la place Saint-Sauveur se réfugie dans la halle au beurre de l’église Saint-Sauveur.
Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Mr Denis Brision au 02 31 77 03 74.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
MARSEILLE (13), Les Docks du livre, samedi 5 février 2011.
Cours d’Estienne d’Orves, à 100m du Vieux Port. Journée mensuelle des livres et documents anciens et modernes. Le premier samedi de chaque mois, de 8h à 18h. Contact : APALM. Tél. : 04 91 34 43 29, e-mail : a.althee@wanadoo.fr
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
BRUXELLES (BELGIQUE) (), Foire du livre mensuelle, samedi 5 février 2011.
Premier samedi, Musée de l’Aviation, Parc du Cinquantenaire, de 9 à 14 heures (entrée gratuite)
[MANIFESTATION MENSUELLE]
LE MANS (72), Collections disques, livres, C.P., B.D., samedi 5 février 2011.
1er samedi. Place de la République. Collections disques, livres, C.P., B.D.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
LILLE (59), Brocante et livres, samedi 5 février 2011.
1er et 3e samedi, Place de l’Opéra. 25 exposants.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
EVREUX (27), Grande brocante, samedi 5 février 2011.
1er samedi. Grande brocante. Avenue du Maréchal Foch. 10 exposants de 9 h à 18 h.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
LYON (69), Marché aux livres, samedi 5 février 2011.
Samedi, marché du livre. Place des Tapis, quartier de la Croix-Rousse. 15 exposants de 8 h à 18 h.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
STRASBOURG (67), Marché aux livres, samedi 5 février 2011.
Mardi, mercredi et samedi. place Gutenberg, Quartier de la Cathédrale. 20 exposants de 9 h à 18 h.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
LYON (69), Marché du livre ancien et d’occasion, papiers et cartes postales, samedi 5 février 2011.
Place Lyautey (6e arrdt)., les 1er et 3e samedis de chaque mois, de 8 h à 18 h. 15 exposants professionnels de la région Rhône-Alpes. Organisation : Mairie de Lyon en partenariat avec l’association Au Plaisir des livres et des papiers anciens. Renseignements : 04 26 99 64 90
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
AMIENS (80), Marché aux livres ancien ou d’occasion, samedi 5 février 2011.
Depuis le 7 mars 2009, la Ville d’Amiens organise un marché aux livres anciens ou d’occasion chaque premier samedi du mois regroupant une vingtaine de participants. Ce rendez-vous, désormais incontournable, est réservé aux professionnels proposant la vente de livres, BD, gravures, affiches et cartes postales. Les stands sont installés sous des pagodes offrant ainsi un confort certain aux bouquinistes et chalands.
Le marché se tient place Alphonse Fiquet (devant la gare) de 8H à 18H (1er avril au 31 oct.) et de 8H à 17H (du 1er nov. au 31 mars).
Renseignements : Gwénaëlle Lia, Tél. : 03 22 97 42 86, g.lia@amiens-metropole.com.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
MARSEILLE (13), Les Docks du livre, .
Cours d’Estienne d’Orves, à 100m du Vieux Port, près de la Place aux Huiles (Parking sous le cours).
Journée mensuelle des livres et documents anciens et modernes. Le premier samedi de chaque mois, de 8h à 18h, réunissant une quinzaine de libraires professionnels. Ouvrages anciens, éditions originales, illustrés, mais aussi livres documentaires dans les domaines les plus variés jusqu’aux bandes dessinées et livres policiers de collection.
Contact : Association pour la Promotion Active du Livre à Marseille, tél. : 04 91 34 43 29. E-mail : a.althee@wanadoo.fr
MOUANS SARTOUX (06), Brocante et livres, samedi 5 février 2011.
Le samedi. Place Jean Jaurès de 9 h à 18 h. 30 exposants.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
TOULOUSE (31), Livres et arts plastiques, samedi 5 février 2011.
Le samedi. Place Saint-étienne. 15 exposants.
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
Dimanche 6 février
CUISERY (71), Marché du Livre, dimanche 6 février 2011.
Les 1er dimanche de chaque mois. 30 exposants. Informations : Tél 03 85 40 16 08 ou 06 48 33 08 75.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
LYON (69), Marché du livre ancien et d’occasion, dimanche 6 février 2011.
Le premier dimanche de chaque mois. Place Jean Macé. De 9 heures à 18 heures. Exposants professionnels, Organisation : Mairie de Lyon en Partenariat avec l’association Au plaisir des livres et des vieux papiers, Renseignements : 04 26 99 64 81
[MANIFESTATION MENSUELLE]
AIX-EN-PROVENCE (13), Marché aux livres anciens, dimanche 6 février 2011.
1er dimanche. Place de l’Hôtel de Ville. 16 exposants.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
MAILHAN-SUR-GARONNE (47), Marché aux livres, dimanche 6 février 2011.
1er dimanche. Marché de l’Avant. Place des Tertres. 4 exposants.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
BECHEREL (35), Maché aux livres, dimanche 6 février 2011.
1er dimanche. Ancien centre. 6 exposants.
[MANIFESTATION MENSUELLE]
TOULOUSE (31), Marché aux livres, dimanche 6 février 2011.
Tous les dimanches de 8 à 13 heures, marché aux livres sur le parvis de l’église Saint Aubin, de 8 à 12 bouquinistes (Parking sous le parvis).
[MANIFESTATION HEBDOMADAIRE]
BLOIS (41), Marché aux livres, CD, dimanche 6 février 2011.
Place Louis XII, se tient les 1er dimanche de chaque mois, d’avril à octobre.
[MANIFESTATION MENSUELLE]

 Source Galaxidion : http://www.galaxidion.com/home/agenda.php

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Lire aux cabinets, de Henry Miller, une lecture dominicale…

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

Le livre dans son intimité même. Voici l’un de ses aspects -on n’ose écrire « fonction »-, des plus fondamental. Non pas tant du reste à cause de cette intimité à soi-même qu’engendre la littérature. Miller congédié d’un emploi parce qu’il avait été surpris par son directeur en train de lire Nietzsche au cabinet, sait bien de quoi il en retourne -il était du coup parti se réfugier dans les bois, en se posant la question, grave, de savoir s’il existe des lieux appropriés pour lire et accessoirement, méditer sur la fonction d’expulsion. Existent-ils en outre seulement, ces lieux d’aisance où, soustrait aux bruits du monde, l’on saurait toucher enfin à quelque aventure réellement personnelle ? De quelles aises au demeurant nous parleraient-ils ? Quand au vrai stationner aux cabinets pourraient ne relever que d’une stratégie agaçante destinée à vous soustraire -Miller pestant contre les stations prolongées de sa femme aux cabinets en témoigne-, aux tâches domestiques pour pratiquer enfin, mais quoi donc ? Quelque usage inédit de soi? Là n’est peut-être même pas la question. Lire au cabinet, lieu privilégié de béatitude, activité dominicale s’il en est, laisse entier la question plus troublante de savoir ce qu’on peut y lire, si l’on y tient vraiment. Existe-t-il des lectures de chiotte ? Aucun éditeur, à ma connaissance, ne s’est penché sur cette intéressante question, ou n’a voulu avouer une ligne éditoriale au fond plus généreuse qu’il n’y paraissait. Miller semble convaincu, lui, que La Phénoménologie de l’Esprit, de Hegel, y est des plus indiqués : « une lecture assommante vous sort de la vie ». Ce en quoi il se trompe : l’assommant n’est sûrement pas le critère qui convient à propos de La Phénoménologie de l’Esprit, que je tiens pour un chef-d’œuvre de construction intellectuelle. Mais le débat est ouvert. Lire pour se délivrer de la vie, du trop plein des librairies aussi bien, qui constitue peut-être secrètement l’une des ambitions de la littérature… Ce qui supposerait tout de même finalement le contraire d’une attention flottante. Non pas exactement ce que fait Miller avec ce texte, qui offre une œuvre légère et profonde, drôle et pénétrante, creusant avec une diligence toute désinvolte l’urgence d’un besoin somme toute dominical, convoquant au fond le sens profond (étymologique même) du mot prier (qui signifie se reposer en Dieu), évidemment ici appliqué moins aux remerciements dont on pourrait gratifier le Créateur d’avoir si bien su faire les choses qu’il nous faille expulser chaque jour ce qui nous encombre et pèse et plombe nos desseins, qu’à la nécessité de lâcher prise dans ces instants privilégiés d’extrême nudité existentielle.

 joël jégouzo–.

Lire aux cabinets, de Henry Miller, traduit de l’anglais par Jean Rosenthal, éditions Allia, mai 2000, 58 p., 6,70 euros, ean : 978-2844850362.

Source :

http://joel.jegouzo.over-blog.com/article-lire-aux-cabinets-de-henry-miller-une-lecture-dominicale-66104952.html


Publié dans Le livre du jour | Commentaires fermés

11 au 13 février – Fête du livre de Bron

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

25 ans de littérature française
Depuis 25 ans, la Fête du Livre de Bron est à la fois le témoin et la vitrine des œuvres les plus marquantes de la littérature française. A l’occasion de cette édition anniversaire, le festival proposera au public de revenir sur ces 25 années d’écritures contemporaines en présentant, sous des formes diverses – lectures, débats, grands entretiens, bibliothèque idéale – les écrivains majeurs, les livres clés, les thématiques récurrentes et les principaux mouvements qui ont marqué ce quart de siècle. Entre bilan et perspective d’avenir, la 25e édition de la Fête du Livre de Bron sera une fois de plus l’occasion de rencontrer de grands auteurs internationaux, de jeunes écrivains prometteurs, des voix singulières, des essayistes, mais aussi des poètes, des illustrateurs ou des auteurs de bande dessinée dans une volonté constante de découverte, de partage et de réflexion autour de la création et de la pensée.

Source :
http://www.fetedulivredebron.com/

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Datalib -Les 25 meilleures ventes toutes catégories des 7 derniers jours

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

 

Les meilleures ventes

TOUTES CATEGORIES

des 7 derniers jours

 

SE

Editeurs

Auteurs

FE

Titres

Prix

Date paru

Catégorie

1

 

INDIGENE

HESSEL STEPHANE

 

INDIGNEZ-VOUS !

3.00€

10 / 2010

ESSAIS ET DOCUMENTS

2

 

SEUIL

IRVING JOHN

 

DERNIERE NUIT A TWISTED RIVER

22.80€

01 / 2011

LITTERATURE

3

 

GRASSET

ADLER LAURE

 

FRANCOISE

22.00€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

4

 

GALLIMARD

COE JONATHAN

 

LA VIE TRES PRIVEE DE MR SIM

22.00€

01 / 2011

LITTERATURE

5

 

FAYARD

MORIN EDGAR

 

LA VOIE, POUR L’AVENIR DE L’HUMANITE

19.00€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

6

 

XXI (Les Arenes)

COLLECTIF

 

XXI 13 : LA ROUTE DE L’ASIE

15.00€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

7

 

ACTES SUD

LACKBERG CAMILLA

 

L’ENFANT ALLEMAND

23.00€

01 / 2011

POLARS SF

8

 

GRASSET

JARDIN ALEXANDRE

 

DES GENS TRES BIEN

18.00€

01 / 2011

LITTERATURE

9

 

GALLIMARD

FOENKINOS DAVID

 

LA DELICATESSE

6.20€

01 / 2011

LITTERATURE

10

 

10X18 UGE

SHAFFER MARY ANN / BARROWS ANN

 

LE CERCLE LITTERAIRE DES AMATEURS D’EPLUCHURES DE PATATES

8.60€

01 / 2011

LITTERATURE

11

 

POINTS

KELLERMAN JESSE

 

LES VISAGES

7.80€

01 / 2011

LITTERATURE

12

 

RIVAGES

ELLROY JAMES

 

LA MALEDICTION HILLIKER

20.00€

01 / 2011

POLARS SF

13

 

SEUIL

LANDAIS CAMILLE / PIKETTY THOMAS / SAEZ EMMANUEL

 

POUR UNE REVOLUTION FISCALE – UN IMPOT SUR LE REVENU POUR LE XXI EME SIECLE

12.50€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

14

 

LES LIENS QUI LIBERENT

COLLECTIF

 

MANIFESTE D’ECONOMISTES ATTERRES

5.50€

10 / 2010

ESSAIS ET DOCUMENTS

15

 

GALLIMARD

NDIAYE MARIE

 

TROIS FEMMES PUISSANTES

7.30€

01 / 2011

LITTERATURE

16

 

GALLIMARD

DELERM PHILIPPE

 

LE TROTTOIR AU SOLEIL

14.90€

01 / 2011

LITTERATURE

17

 

ACTES SUD

STOCKETT KATHRYN

 

LA COULEUR DES SENTIMENTS

23.80€

09 / 2010

LITTERATURE

18

 

LAFFONT (ROBERT)

RUIZ ZAFON CARLOS

 

MARINA

19.00€

01 / 2011

LITTERATURE

19

 

GRASSET

RAMBAUD PATRICK

 

QUATRIEME CHRONIQUE DU REGNE DE NICOLAS 1ER

14.00€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

20

 

LAFFONT (ROBERT)

FIORENTINO MARC

 

SAUVEZ VOTRE ARGENT ! MON REGIME SANTE POUR VOS ECONOMIES

13.50€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

21

 

POL

LINDON MATHIEU

 

CE QU’AIMER VEUT DIRE

18.50€

01 / 2011

LITTERATURE

22

 

STOCK

OKSANEN SOFI

 

PURGE

21.50€

08 / 2010

LITTERATURE

23

 

SEUIL

REEVES HUBERT

 

L’UNIVERS EXPLIQUE A MES PETITS-ENFANTS

7.00€

01 / 2011

ESSAIS ET DOCUMENTS

24

 

VIVIANE HAMY

KHAZANOV BORIS

 

L’HEURE DU ROI

7.00€

01 / 2011

LITTERATURE

25

 

ACTES SUD

ENARD MATHIAS

 

PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS ET D’ELEPHANTS

17.00€

08 / 2010

LITTERATURE










 

var gtbTranslateOnElementLoaded;(function(){var lib = null;var checkReadyCount = 0;function sendMessage(message, attrs) { var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); for (var p in attrs) { data.removeAttribute(p); } for (var p in attrs) { if (« undefined » != typeof attrs[p]) { data.setAttribute(p, attrs[p]); } } var evt = document.createEvent(« Events »); evt.initEvent(message, true, false); document.dispatchEvent(evt);}function checkLibReady (){ var ready = lib.isAvailable(); if (ready) { sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : false}); return; } if (checkReadyCount++ > 5) { sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : true}); return; } setTimeout(checkLibReady, 100);}gtbTranslateOnElementLoaded = function () { lib = google.translate.TranslateService({}); sendMessage(« {EVT_LOADED} », {}, []); var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); data.addEventListener(« gtbTranslate », onTranslateRequest, true); data.addEventListener(« gtbTranslateCheckReady », onCheckReady, true); data.addEventListener(« gtbTranslateRevert », onRevert, true); checkLibReady();};function onCheckReady() { var ready = lib.isAvailable(); sendMessage(« gtbTranslateLibReady », {« gtbTranslateError » : !ready});}function onTranslateRequest() { var data = document.getElementById(« gtbTranslateElementCode »); var orig = data.getAttribute(« gtbOriginalLang »); var target = data.getAttribute(« gtbTargetLang »); lib.translatePage(orig, target, onProgress);}function onProgress(progress, opt_finished, opt_error) { sendMessage(« gtbTranslateOnProgress », {« gtbTranslateProgress » : progress, « gtbTranslateFinished » : opt_finished, « gtbTranslateError » : opt_error});}function onRevert() { lib.restore();}})(); (function(){var d=window,e=document;function f(b){var a=e.getElementsByTagName(« head »)[0];a||(a=e.body.parentNode.appendChild(e.createElement(« head »)));a.appendChild(b)}function _loadJs(b){var a=e.createElement(« script »);a.type= »text/javascript »;a.charset= »UTF-8″;a.src=b;f(a)}function _loadCss(b){var a=e.createElement(« link »);a.type= »text/css »;a.rel= »stylesheet »;a.charset= »UTF-8″;a.href=b;f(a)}function _isNS(b){b=b.split(« . »);for(var a=d,c=0;c

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

Datalib – La semaine jusqu’au 29-01-11

Posté par Serge Bénard le 31 janvier 2011

Au cours des 7 derniers jours les 195 librairies du réseau DATALIB ont vendu 343 006 exemplaires de 85 406 titres différents pour un CA en prix public de 4 294 230,11 €.
Les 20 premiers titres ont été vendus à 25 105 exemplaires pour un CA de 242 111,20 €.
Ces 20 premiers titres représentent 5,64 % de l’activité.
Les titres présentés sur ce site ont été vendus au moins une fois par 40% des librairies du réseau au cours des 7 derniers jours.
Titres accessibles : 993 074   Données mises à jour au : 29-01-2011

Source Datalib

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

12345...108
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar