• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 janvier 2011

Des Opus en bibliothèques à Lorient et Bordeaux

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 

 

OpusA signaler, Lorient et Bordeaux sont les deux premières bibliothèques à tester le service mis en place par l’ADDNB (Association pour le développement des documents numériques en bibliothèques). Depuis le 3 janvier, des lecteurs Opus de chez Bookeen « circulent, sont regardés, examinés et utilisés par les bibliothécaires et/ou les lecteurs » (via Michel Fauchié).

 

Source : http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2011/01/des-opus-en-biblioth%C3%A8ques-%C3%A0-lorient-et-bordeaux.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+typepad/OEkF+(Aldus+-+2006)

 

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Amazon Kindle Singles : océan de livres

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 

 

OceanSigne de l’océan de livres numériques qui s’annonce, le programme Kindle Singles qu’ouvre Amazon aux éditeurs et aux auteurs pour les textes de 5.000 à 30.000 mots (30 à 50 pages environ), vendus entre 0,99 et 4,99$. L’annonce parue aujourd’hui. 9 titres pour l’ouverture, combien dans un an seulement? Beaucoup d’articles sur le web vont ainsi rapidement devenir des livres, tendance que l’on observe déjà sur des sites d’auto-publication comme Feedbooks. Je serais curieux d’une projection du nombre de titres à l’horizon 2015! Sans aucun doute vertigineux!

 

PS: Affordance revient sur cette logique du Single à 0,99€ qui présente en effet bien des analogies avec l’univers de la musique!

Source : http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2011/01/amazon-kindle-singles-oc%C3%A9an-de-livres.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+typepad/OEkF+(Aldus+-+2006)

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne | Commentaires fermés

Les éditions Sonatine s’ouvrent aux jeunes auteurs contemporains

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 

Les éditions Sonatine s’ouvrent aux jeunes auteurs contemporains dans À paraître sonatine_logo

2011 sera décidément l’année des petites révolutions éditoriales. Après l’annonce par les éditions 13e Note et la collection Lot 49 de leur ouverture aux littératures non anglo-saxonnes, voici que les éditions Sonatine s’apprêtent à publier de jeunes auteurs contemporains.
Plus connu pour ses romans policiers et ses livres de cinéma (la trilogie du Livre sans nom, les romans de R.J. Ellory, etc.), Sonatine est devenu en quelques années l’un des poids lourds de l’édition française. Son implication dans les premiers romans non-policiers en est d’autant plus appréciable. Les deux premiers parutions de cette initiative sont annoncés pour le printemps prochain.
Le 12 mars sortira Comment je suis devenu un écrivain célèbre, premier roman du producteur et scénariste de télévision Steve Hely (30 rock, The office US). Le texte nous plonge dans les arcanes de l’édition avec la question que se pose tout auteur : comment écrire un best-seller ?. On y suit Pete, un jeune écrivain vivant dans un désarroi complet, qui va subir un électrochoc lorsque son ex annonce son mariage. Dans le seul de l’humilier, Pete se lance dans l’écriture d’un best-seller. Et ça marche ! Jeune prodige de l’édition, il va toutefois en devenir un paria lorsqu’il révèle toutes les ficelles du métier dans une interview télévisée.
Changement de décor complet avec Une certaine idée du bonheur de Rachel Kadish, qui paraîtra le 12 mai. Premier roman de l’auteur traduit en France, le livre a pour ambition de dynamiter tous les codes de la “chick-lit” à travers le portrait d’une trentenaire new-yorkaise. Universitaire, Tracy Farber décide de vivre en retrait pour consacrer son existence à l’étude du bonheur. Mais lorsqu’elle tombe amoureuse à son tour, elle va rapidement se rendre compte que ses théories diverses ne lui seront pas d’un grand secours.

Lire la suite :

http://www.culture-cafe.fr/site/?p=1951

Publié dans À paraître, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Baromètre des ventes livres : « Indignez-vous » de Stéphane Hessel toujours en tête

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

27/01/2011

(Relaxnews) – Selon le classement EdiStat-TiteLive du 17 au 23 janvier 2011, le livre de Stéphane Hessel,Indignez-vous ! conserve une nouvelle fois la tête des ventes devant L’enfant allemand de Camilla Läckberg etLes visages de Jesse Kellerman. Des gens très bien, le nouveau livre d’Alexandre Jardin perd une place.

La revue trimestrielle XXI, vendue en librairie, et laQuatrième chronique du Règne de Nicolas Ier de Patrick Rambaud sortent du classement. De son côté, Laure Adler entre directement dans le top à la 5ème place avecFrançoise.

Classement livres du 17 au 23 janvier 2011 :

  Livre Auteur Editeur

1 Indignez-vous ! S. Hessel Indigène    

 

Méthodologie : Le classement des meilleures ventes est établi sur 1.200 points livres du réseau EdiStat-TiteLive (www.edistat.com). Toute reprise de ce classement doit impérativement avoir été validée par la société TiteLive.

Source :

http://www.myboox.fr/node/5679

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

Annecy Libris : le blog patrimonial des bibliothèques d’Annecy

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 

 

Bonjour,

Annecy Libris : le blog patrimonial des bibliothèques d’Annecy dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs

En voilà une excellente initiative. La Bibliothèque d’agglomération Bonlieu et le réseau des bibliothèques municipales d’Annecy nous propose (depuis juin 2010)  de découvrir leurs documents patrimoniaux par l’intermédiaire d’un blog bien nommé « Annecy Libris » . Pas facile à première vue de choisir quel document présenter, comment… Les bibliothécaires ont trouvé la solution : en fonction des fonds patrimoniaux des bibliothèques et en associant le tout aux Rendez-vous du bibliophile, rencontre mensuelle autour d’une présentation thématique de documents. On trouvera donc comme catégories du blog : la bibliophilie contemporaine, la conservation jeunesse, le fonds ancien, le fonds Savoie et une catégorie « reliure ».  En haut à droite dans l’onglet A propos vous en saurez plus sur les fonds conservés à Annecy en lien avec ces catégories. Je découvre ainsi qu’ils ont un fonds de conservation jeunesse, publications trop souvent encore délaissées.

Quelques articles pour vous faire saliver : la femme dans la caricature française (Gustave Kahn), les petits ramoneurs savoyards, « Rose Goret… », le Grand livre(présenté dans sa valise de 4 m de long !) ou encore la signature de relieurs, un article que j’aurais aimé écrire. Un blog à suivre de près.

Le blog Annecy Libris

Léo Mabmacien

Source : http://bibliomab.wordpress.com/2011/01/28/annecy-libris-le-blog-patrimonial-des-bibliotheques-dannecy/

 

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Patrimoine culturel, patrimoine écrit, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

Amazon : un trimestre à 10 milliards et des Kindle par millions

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

Amazon : un trimestre à 10 milliards et des Kindle par millions dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne Kindle-with-books-white-smallCela ne fait plus de doute, la Kindle est un business florissant pour Amazon. Alors qu’Amazon annonçait le 19 juillet 2010 avoir vendu plus de versions Kindle que livres brochés (hardcover), les récentes ventes ont aussi dépassés celle des livres de poches (paperback). L’entreprise vend donc plus de livres numériques que de livres papiers dans sa librairie. C’est historique ! Cette croissance tire son succès des millions de Kindle troisième génération vendus, comme se plait à la rappeler Jeff Bezos, CEO d’Amazon, dans le communiqué de presse officiel. Ainsi, le firme de Seattle décroche un autre record historique : elle réussit son premier trimestre à plus de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaire.

Pour 100 paperback vendus, Amazon “livre” 115 éditions Kindle. De plus, durant ce trimestre, Amazon a vendu trois fois plus d’ebooks que d’éditions hardcover (chiffres Amazon). L’entreprise précise également que les livres gratuits ne sont pas comptabilisés dans ces chiffres. Au total, le catalogue Kindle atteint les 810 000 références, avec 670 000 commercialisés à moins de 9,99$. A cette offre payante, il faut rajouter les millions d’ebooks gratuits et libres de droits disponibles sur le Kindle Store.

Lire la suite :

http://www.ebouquin.fr/2011/01/28/amazon-un-trimestre-a-10-milliards-et-des-kindle-par-millions/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+ebouquin/articles+(eBouquin+-+Articles)

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne | Commentaires fermés

Oxford – Philipp Pullman se bat pour les bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

Un discours passionné, prononcé par l’auteur Philip Pullman à deux ou trois cents personnes, lors d’une réunion des militants de la bibliothèque Oxfordshire plus tôt ce mois-ci, s’est propagé comme un virus grâce à l’influence des réseaux sociaux.
Le discours, mis en ligne et lu quelque 20.000 fois en deux jours, a fait le tour de Twitter et été salué comme une pièce maîtresse de l’art oratoire. Il a déjà été traduit en français par la romancière Joanne Harris, qui a titré « Laissez nos bibliothèques en paix ! » et qualifié Pullman d’« impressionnant », demandant s’il était possible d’en faire le ministre de l’Éducation ; tandis que l’acteur Samuel West déclarait que l’auteur avait fait « un des grands discours ». Beaucoup d’utilisateurs de Twitter ont réagi, à l’image de ce commentaire de @jamesswyer : « Waouh. Le cri de ralliement de Philip Pullman pour sauver les bibliothèques laisse une boule dans la gorge ».
Oxford - Philipp Pullman se bat pour les bibliothèques dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs v-21636Pullman s’est alerté à ce sujet en voyant les mesures du Conseil du comté de l’Oxfordshire, qui prévoit de cesser le financement de près de la moitié des bibliothèques du comté. L’écrivain compare ces restrictions à la destruction de la grande bibliothèque d’Alexandrie, réservant son mépris à l’idée de laisser les bibliothèques être gérées par des bénévoles. « Est-ce qu’ils pensent que le travail d’un bibliothécaire est si simple, si vide de contenu, que n’importe qui peut intervenir et le faire contre un remerciement et une tasse de thé ? » a demandé l’auteur.
« Pensent-ils que tout ce qu’un bibliothécaire fait est de ranger des étagères ? Et qui sont ces bénévoles ? Qui sont ces gens dont la vie est si vide, dont le temps se déploie devant eux comme les steppes infinies de l’Asie centrale, qui n’ont pas familles à s’occuper, pas de travail à faire, aucune responsabilité d’aucune sorte, et pourtant, sont si riches qu’ils peuvent offrir des heures de leur temps chaque semaine pour travailler pour rien ? Qui sont ces bénévoles ? Connaissez-vous quelqu’un qui pourrait donner de son temps de cette façon ? »
L’auteur de la célèbre trilogie A la Croisée des Mondes a également tourné en dérision la proposition du Conseil selon laquelle les différents groupes communautaires doivent prendre l’argent d’un pot central pour financer leurs projets pour la bibliothèque, disant avec amertume : « Nous devons faire le beau pour elle, comme des petits chiens, et remuer nos queues lorsque nous avons un sucre ! », ajoutant que cette proposition ne ferait qu’installer la discorde entre les communautés. 

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23975-pullman-bibliotheques-angleterre-solidarite-budget.htm

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Les traductions de livres français bien cotées aux États-Unis

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 

 

 

 

28/01/2011| Fil des lettres

 

 

 

Parmi les vingt-cinq titres retenus pour la palme de la meilleure traduction en anglais, on retrouve sept livres écrits en français. Le palmarès sera annoncé le 29 avril, sous l’autorité de l’Université de Rochester (New York), associée, pour la première année, à amazon.com.

 

C’est avec une certaine méfiance que les éditeurs de littérature étrangère avaient appris, en automne dernier, que les «Best Translated Book Awards» seraient dorénavant sponsorisés par amazon.com. La polémique avait été lancée par Dennis Johnson, co-fondateur de la maison d’édition Melville House, dont aucun des ouvrages n’apparaît sur la liste des vingt-cinq sélectionnés pour le prix. L’éditeur, qui avait qualifié le site de «prédateur» et de «voyou», n’a cependant pas tenu à alimenter la controverse, en rappelant que seulement trois livres de Melville House étaient éligibles pour faire partie du classement : «De ce point de vue, il n’y a rien de remarquable à ce qu’ils n’aient pas été retenus», a-t-il précisé. En revanche, la littérature française et francophone est la mieux représentée, avec sept titres en compétition. Parmi ces livres, on retrouve une anthologie des nouvelles de Georges-Olivier Châteaureynaud (A Life On Paper), Pseudode Romain Gary, signé sous le nom d’Émile Ajar (1976, trad. Hocus Bogus) et le premier roman d’Amélie Nothomb (Hygiène de l’assassin, 1992, devenu Hygiene and the Assassins). En outre, on notera la présence de trois autre écrivains de langue française : le romancier suisse Jacques Chessex (Un Juif pour l’exemple, 2008, trad. A Jew Must Die), deux ouvrages de l’Égyptien Albert Cossery, (La Violence et la dérision, 1964, trad.The Jokers et Un Complot de saltimbanque, 1975, trad. A Splendid Consipiracy) et le Marocain Abdelfattah Kilito (La Querelle des images, 1995, trad. The Clash Of Images).

 

Source :

 

http://www.magazine-litteraire.com/content/breves/article?id=18337

 


Publié dans Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Festival d’Angoulême – En France, trois jeunes maisons d’édition

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

 LE MONDE DES LIVRES | 27.01.11 | 18h14  •  Mis à jour le 27.01.11 | 18h33

La bande dessinée est sans doute aujourd’hui le seul secteur de l’édition où de jeunes gens entreprenants peuvent s’imposer rapidement. Après Glénat, Delcourt et Soleil, devenus des poids lourds du secteur, Bamboo, Jungle et Ankama sont les nouvelles marques commerciales qui percent, en optant résolument pour une production « populaire » qui mise sur l’humour, les jeux vidéo et la culture télévisuelle. Il y a quinze ans, elles n’existaient pas ; aujourd’hui, elles pèsent entre 2 % et 3 % du marché et affichent des chiffres d’affaires qui tournent autour de 10 millions d’euros.

L’humour, c’est le créneau retenu par Olivier Sulpice, 39 ans, autodidacte vivant à Mâcon (Saône-et-Loire), qui a d’abord fait ses classes avec Henri Jeanfèvre, le dessinateur de Joe Bar Team, l’un des grands succès de la BD populaire. Ensemble, dans les années 1990, ils créent le studio d’animation Bamboo Grafic. Puis, en 1997, Olivier Sulpice se lance seul dans l’aventure de l’édition, en fondant Bamboo, dont il est le seul actionnaire. Bamboo, c’est d’abord « Les Profs » d’Erroc et Pica, quatorze titres depuis 2001, soit entre 3 et 3,5 millions d’albums écoulés, dont 500 000 exemplaires pour le premier tome. Depuis, Olivier Sulpicea décliné ce modèle : « Les Gendarmes », « Les Sisters », « Les Winners » etc. « Tous les ans, j’ai un ou deux auteurs qui changent de vie, car ils passent de 10 000 exemplaires vendus à plus de 100 000″, se réjouit-il. Sa maison est « née en supermarché », mais aujourd’hui, les libraires se sont rendu compte qu’il n’était pas « honteux » de vendre un album de la série « Les Profs ».

Lire la suite :

http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/01/27/en-france-trois-jeunes-maisons-d-edition_1471242_3260.html


 

Publié dans Actualité - Événement, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Point de vue – Guignol’s gang

Posté par Serge Bénard le 29 janvier 2011

LEMONDE.FR | 27.01.11 | 13h1

Si M. Céline scandalise c’est que Dieu l’a fait pour ça  » écrivait dès 1932 Georges Bernanos, à propos de celui qui faisait une entrée fracassante dans le monde des Lettres avec la publication de Voyage au bout de la nuit. On créditera M. Bernanos d’une forme de prescience, en 2011, cinquante ans après sa mort, Céline scandalise encore ! L’événement était prévisible, et le rendez-vous a été honoré. Dès que Louis-Ferdinand Céline s’empare de l’actualité littéraire et artistique, c’est la bronca. Dès qu’un livre paraît, dès qu’un documentaire audiovisuel est annoncé, c’est la levée des boucliers. Si la réaction de M. Klarsfeld à l’inscription de Céline aux « Célébrations nationales » était attendue, on ne peut que s’interroger sur ses motivations.

Le 1er juillet 2011, nous célèbreront le cinquantième anniversaire de la mort de Louis-Ferdinand Céline, romancier majeur du XXe siècle, styliste de génie mais pamphlétaire contestable. L’événement était attendu par ses admirateurs, et préparé par de nombreux éditeurs. Rien d’anormal à cela, car Céline est l’écrivain français le plus lu et le plus étudié actuellement. Le volume des « Célébrations nationales » a été diffusé dès la fin de l’année 2010, mais M. Klarsfeld a préféré attendre la présentation officielle du ministre pour faire l’esclandre. Le coup est habile, soigneusement préparé… Toutefois, il est dommage que M. Klarsfeld ait préféré la facilité au dialogue. La colère à la pédagogie. Le coup d’éclat à la réflexion. Cet anniversaire aurait pu être l’occasion d’un débat intéressant et fécond sur les engagements politiques et littéraires de Céline. De s’interroger sur son rôle pendant l’Occupation. D’éclairer le lecteur sur la portée de ses écrits. Et in fine de comprendre comment un écrivain de génie ait pu mettre son génie littéraire dans une cause qui ne le méritait pas. Les nombreuses publications consacrées à l’écrivain permettent aujourd’hui de mieux appréhender cette période trouble de sa vie. Nul doute que M. Klarsfeld aurait trouvé des personnes pour en débattre avec lui, et nul doute que tout le monde y aurait trouvé son compte.

Lire la suite :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/27/guignol-s-gang_1470674_3232.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar