• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 janvier 2011

Le groupe Mollan va reprendre la librairie Autrement

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

  • publié le 27 janvier 2011

Le groupe Mollan va reprendre la librairie Autrement

 

Les portes de “L’Entrepôt” (ex-Virgin) de la rue Marchéral-Leclerc se sont refermées définitivement hier midi. (photo FLY)

 

Une page s’est tournée pour le groupe Autrement, hier midi, avec la fermeture définitive de l’Entrepôt Médiastore et la liquidation de la SAS Megastore prononcée par le tribunal de commerce. L’avenir de la librairie Autrement reste lui en suspens jusqu’au 24 mars. Le groupe Mollan, spécialisé dans la papeterie, a fait savoir qu’il souhaitait acquérir des parts dans l’entreprise.

Sans grande surprise, le tribunal mixte de commerce de Saint-Denis a prononcé, hier après-midi, la liquidation de la SAS Mégastore, la société propriétaire de l’Entrepôt Mediastore, situé rue Maréchal-Leclerc (ex Virgin). Malgré le sursis de 3 mois accordé pour liquider les stocks, Bernard Besomi, dirigeant et actionnaire principal, n’a pas pu redresser la barre, face au passif de 4 millions d’euros du groupe Autrement (composé de la société Autrement et de l’Entrepôt Médiastore). Faute de repreneur, l’Entrepôt a fermé ses portes définitivement hier midi, laissant 28 salariés sur le carreau. “Je suis triste. On assiste à la fermeture du plus beau magasin culturel de l’océan Indien. Je pense aussi aux employés qui ont travaillé dignement jusqu’à la fin”, explique Bernard Besomi, à la sortie de l’audience, entouré d’une poignée d’ex-salariés de l’Entrepôt venus le soutenir. “Mais le plus important, c’est le plan de restructuration qui se met en place avec de nouveaux investisseurs pour développer la librairie.” Le sort de la librairie Autrement, située rue Juliette-Dodu, semble donc retrouver des couleurs : le tribunal de commerce a pris en compte hier l’offre d’acquisition faite par le groupe Mollan, spécialisé dans la papeterie en gros. Déjà présent à Saint-Denis et à Saint-Pierre, le groupe Mollan est prêt à prendre des parts dans la société Autrement, composée de la librairie et d’une plate-forme logistique basée près de Gillot. Une bonne nouvelle pour la vingtaine de salariés de la librairie qui devraient tous conserver leur emploi, avec le plan de continuation présenté hier. En revanche, les 8 personnels administratifs de la holding Autrement ne seront pas repris. L’avenir des 12 personnes travaillant à la logistique sera étudié au cas par cas, le groupe Mollan disposant déjà de son propre réseau. Bernard Besomi prendra, lui, la direction de la librairie. La décision officielle du tribunal de commerce a été reportée au 24 mars, le temps de présenter aux créanciers du groupe Autrement le plan d’étalement des dettes. C’est à cette date que la holding sera définitivement liquidée et que le groupe Mollan prendra les rênes de la librairie Autrement E.M

Source : http://www.clicanoo.re/11-actualites/13-economie/271374-271374.html

Publié dans Economie du livre, Librairies, libraires | 1 Commentaire »

Maison des écrivains et de la littérature, du 28 au 30 janvier 2011

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Maison des écrivains et de la littérature, du 28 au 30 janvier 2011 dans Journées, rencontres, événements, voyages arton2550-25e35

 

Ile-de-France, Paris, auditorium du Petit-Palais, Musée des Beaux-arts de la ville de Paris Littérature, enjeux contemporains

 

 

 

Organisées par la Mel, en collaboration avec des universitaires, des chercheurs, des critiques et des écrivains, ces rencontres réuniront durant trois jours, une vingtaine d’auteurs qui « seront questionnés et questionneront à leur tour leur pratique d’écriture et leur relation au monde ».

Avec : Paul Audi, Thierry Beinstingel, Pierre Bergounioux, Robert Bober, Bernard Chambaz, Céline Curiol, Didier Daeninckx, Ludovic Degroote, Chloé Delaume, Arlette Farge, Roberto Ferrucci, Philippe Forest, Anne-Marie Garat, Jacques Henric, Charles Juliet, Camille Laurens, Edmundo Gomez Mango, Jean-Yves Masson, Jean-Paul Michel, Marie-José Mondzain, Jean-Benoît Puech, Jean Rolin, Gisèle Sapiro, Cécile Wajsbrot, Pierre Wat.

http://www.m-e-l.fr

Publié dans Journées, rencontres, événements, voyages, Maisons d'écrivains, résidences d'auteurs, maisons du l | Commentaires fermés

12 et 13 Février à Mouscron (Belgique) – 16e Salon du Livre et de la BD

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Salon du Livre et de la BD MOUSCRON Belgique (2011)

MOUSCRON

Salon du Livre et de la BD  -  16ème Edition
Organisé par « a.d.f. salon du livre et de la bd mouscron »
www.salonbdmouscron.be

12 et 13 Février 2011016_2011_gf

Posté par _0_6_7_3_m à 09:11
source : http://jjprocureur.canalblog.com/archives/2011/01/27/20230854.html

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Je suis inscrite à la Bibliothèque !

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

raconté par Lilie, dans La Culture de Lilie, le 27 janvier, 2011

Je dirais même plus, je suis inscrite dans toutes les bibliothèques de prêt de Paris ! C’est simple comme un petit formulaire d’une page à remplir.

En ce moment, je lis beaucoup, j’adore ça ! Mais avouons-le, les livres ont un coût et surtout prennent de le place. Alors, même si j’adorerais avoir une pièce aux murs tapissés de livres avec une échelle pour monter chercher ceux du haut, pour le moment j’ai pris la décision de profiter des linéaires municipaux ! Bien sûr, je vais prendre soin de noter les intitulés des livres que j’emprunterai afin de tous les acheter pour les exposer chez moi … quand je serai riche.

bibliotheque municipale Je suis inscrite à la Bibliothèque !

Dans cette attente (ce n’est l’affaire que de quelques années), je me suis donc inscrite à la bibliothèque. Pour les parisiens, il faut l’avouer, c’est hyper simple et facile ! Télécharger ce formulaire, rendez-vous dans la bibliothèque la plus proche de chez vous et récupérer votre carte gratuitement. Vous pourrez ensuite prendre des livres dans toutes les bibliothèques parisiennes (en les ramenant là où vous les aurez pris), suivre votre « compte » sur un espace dédié sur le site de la Mairie de Paris, en profiter pour réserver vos futures lectures, faire des recherches sur des titres etc …

Bref avouons le c’est hyper pratique !!! Envie de comprendre la guerre de 100 ans ? Envie de cuisiner chinois ? Envie de préparer un voyage en Ecosse ou en Australie (vous hésitez encore) ? Rendez-vous à la bibliothèque !!!

Pour ma part, mes premières lectures sont des BDs … suite à l’exposition Archi & BD j’ai décidé d’en découvrir quelques unes ! Et vous, ce sera quoi ?

Source :

http://www.laviedelilie.fr/la-culture-de-lilie/je-suis-inscrite-a-la-bibliotheque/

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Genève (Suisse) – Des Bibliothèques performantes grâce à nos impôts

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Les Bibliothèques Municipales sont un service du Département de la culture de la Ville de Genève et fonctionnent en réseau de lecture publique. Elles offrent aujourd’hui dans les quartiers de la ville des espaces adultes et jeunesse permettant de consulter et d’emprunter des documents sur tous les sujets et supports.

Les collections, sans cesse actualisées, reflètent l’évolution du savoir et de la culture a travers de près de 700’000 documents : livres, périodiques, disques compacts, vidéocassettes ou de DVD pour s’instruire, s’informer ou se divertir. Ce sont aussi des accès internet et des blogs qui sont proposés aux habitantes et habitants. Le réseau met également au service du public un personnel chargé de le renseigner, le conseiller et le former à l’utilisation des bibliothèques. Des animations pour tous les publics sont organisées chaque semaine gratuitement dans le réseau.

1’600’000 prêts sont effectués en moyenne chaque année. Ce qui montre qu’une politique volontariste amène des résultats.

Une charte d’accueil témoigne des valeurs et des engagements pris auprès de la population : égalité d’accès pour toutes et tous, respect des publics, exhaustivité des collections, diversité culturelle et sociale. Il s’agit d’accès au savoir, d’accès à l’information, de préparation de nos futurs citoyens.

Voilà un service public qui marche, qui fait sens et qui ne serait possible sans le mécanisme de redistribution que permet l’impôt. Voilà une prestation de proximité qui montre le rôle qu’une Ville peut jouer. Or, pour voter les budgets nécessaires, il faut une majorité politique.

Source :  Le blog de Boris Candidat Vert au Conseil administratif de la Ville de Genève

et

http://boris-drahusak.blog.tdg.ch/archive/2011/01/26/des-bibliotheques-performantes-grace-a-nos-impots.html

Publié dans Bibliothèques du monde, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Université: dans les pavés, le plagiat

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Malaise dans le milieu universitaire français où deux cas majeurs de plagiat d’Edgar Morin et Umberto Eco déclenchent les passions.

Le plagiat, ce n’est pas que PPDA. L’université française est en plein trouble avec la concomitance de deux affaires majeures de plagiats. Depuis quelques années, les cas de plagiats de thèse se multiplient et pourrissent l’ambiance sur les campus, mais c’est la première fois que deux personnalités aussi haut placées dans la hiérarchie universitaire se font prendre la main dans le sac.

Le sociologue Ali Aït Abdelmalek, vice-président de la 19e section du Conseil national des universités (CNU), chargé à ce titre de la gestion de carrière des sociologues français, est accusé d’avoir plagié Edgar Morin… dans un livre sur Edgar Morin sorti en 2010. La linguiste Louise Peltzer, présidente de l’université de Polynésie française, est elle suspectée d’avoir recopié Umberto Eco dans un livre publié en 2000.

Le cas Ali Aït Abdelmalek

Le 2 décembre, Pierre Dubois, sociologue à la retraite, publie sur son blog les preuves de 87 copié-collés d’Edgar Morin dans une dizaine de pages de l’ouvrage Edgar Morin, sociologue de la complexité d’Ali Aïd Abdelmalek. Ironie de l’histoire: le livre d’Abdelmalek est préfacé par Edgar Morin. En voici un exemple, pris sur les scans de Pierre Dubois.

La version d’Abdelmalek:

Université: dans les pavés, le plagiat dans Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira capture_decran_2011-01-26_a_17.31.34

La version de Morin:

capture_decran_2011-01-26_a_17.29.30 dans Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira

Ali Aïd Abdelmalek justifie l’absence de guillemets par une demande expresse d’Edgar Morin. Le plagié serait complice du plagiat:

«J’avais mis des guillemets partout.. car c’est difficile de redire en plus mal ce qui a été très bien écrit et défini, dans une présentation d’une théorie…, et l’intéressé lui-même -Edgar Morin à qui je transmets votre mail- m’a demandé de les enlever, « si j’étais d’accord avec le contenu » de la présentation de la méthode complexe.»

Le 19 décembre, Edgar Morin réagit enfin à l’affaire qui commence à occuper sérieusement les blogs de sociologues. Le célèbre sociologue se fait apôtre de la culture libre, inventant une nouvelle forme delicence Creative Commons autorisant les reprises non sourcées à condition que ce soit pour dire du bien de l’auteur d’origine:

«J’ai envoyé un message à Ali Abdelmalek où je lui disais qu’il ne peut y avoir plagiat pour un auteur dont on fait l’éloge dans un livre, quand certaines citations sont dépourvues de guillemets. Le plagiat lèse le plagié, que le plagieur ignore et fait ignorer. Ali Abdelmalek fait un livre utile à mon oeuvre sociologique, qui vous le savez, est particulièrement ignorée chez les sociologues.»

Peut-on toujours parler de plagiat? «Pour décider s’il y a plagiat, il faut se mettre du côté du lecteur: est-il, ou non, trompé sur l’identité de l’auteur des phrases qu’on lui donne à lire? [...] Il n’y a pas le moindre doute: il y a plagiat», estime Jean-Noël Darde, maître de conférences à Paris 8, qui tient un très méticuleux blog sur le plagiat universitaire.

Lire la suite : http://www.slate.fr/story/33291/universite-plagiat

Publié dans Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira | Commentaires fermés

Cafés parisiens littéraires et artistiques

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

 

cafedeparisplanlarge650.jpeg   cafedeparis300.jpeg

 

 

Photographies : Café Tortoni de Paris sur le boulevard des Italiens. Illustration provenant de la revue La Mode datant de 1837. Ouvert au mois de juillet 1822 à Paris, ce café est situé à côté du Café Tortoni célèbre au temps des merveilleuses et des incroyables. Le Café de Paris est fréquenté notamment par des artistes comme George Sand et Alfred de Musset.


J’ai écrit un précédent article sur les cafés parisiens à partir d’une gravure que j’ai achetée à Drouot représentant le Café Royal d’Alexandre : Les cafés de Paris en 1787. J’ai découvert depuis uneestampe (cliquer ici) peignant un incendie de hautes coiffures au Café Royal d’Alexandre  qui présente une femme avec sur la tête une volumineuse composition qui prend feu lorsqu’elle passe sous un lustre. Le jeune homme qui l’accompagne a lui aussi une chevelure élevée de même que la personne derrière le comptoir. Le Café Royal d’Alexandre doit donc être à l’époque de cette mode un lieu de rendez-vous des petits maîtres. Comme nous l’avons vu dans l’article précédemment cité, cet endroit a de très hautes portes et est spacieux, assez pour accueillir ces élégants.

Aujourd’hui, sur la devanture principale du Café Procope, un médaillon en marbre indique : « ~ Café Procope ~ ici Procopio dei Coltelli fonda en 1686 le plus ancien café du monde et le plus célèbre centre de la vie littéraire et philosophique au 18e et au 19 e siècles. Il fut fréquenté par La Fontaine, Voltaire, les Encyclopédistes, Benjamin Franklin, Danton, Marat, Robespierre, Napoléon Bonaparte, Balzac, Victor Hugo, Gambetta, Verlaine, et Anatole France. » Ce café est le plus ancien subsistant de Paris, peut-être d’Europe si ceux d’Autriche, d’Angleterre n’existent plus ; et du monde si on considère que ce genre est né en Europe. Seulement cette mode nous vient d’Orient. La plante produisant le café provenant d’Éthiopie et la boisson qui l’utilise s’étant répandue depuis le Yémen jusqu’en Turquie bien avant de s’implanter en Europe, peut-être reste-t-il de ces lieux de réunion plus anciens dans ces contrées.

L’histoire des cafés parisiens est encore très présente dans Paris. L’un des plus anciens, le Procope, fondé vers 1684 est toujours en activité. Il en reste beaucoup d’autres témoignant de la vie artistique et littéraire française, des modes et des usages, de véritables îlots de culture témoins de moments importants de la vie sociale parisienne, depuis les cafés des Lumières ; en passant par le Café de la Paix sur les boulevards (XIXe siècle) ; les cafés de Montparnasse durant les années folles et les surréalistes (début XXe) avec La Closerie des Lilas, La Rotonde ou La Coupole ; Les Deux Magots et le Café de Flore dans le quartier Saint-Germain particulièrement virulents au temps des existentialistes (après guerre, années 50) …

 

procope650.gif

Photographies du dessus : Extérieur du Café Procope du côté du passage couvert et intérieur.

Lire la suite :

http://www.lamesure.org/article-cafes-parisiens-litteraires-et-artistiques-65854700.html

Publié dans Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs | Commentaires fermés

19 février à Villefranche-sur-Saône – Vente beaux livres anciens et modernes illustrés

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Vente du Samedi 19 février 2011

Vente Beaux Livres Anciens et Modernes Illustrés

Thème(s) de la vente : Livres, B.D., Autographes

Era Enchères – 69400 Villefranche sur Saone

Horaire : 14h30
Lieu : 1725 Route de Riottier – 69400 Villefranche sur Saone
Exposition : Vendredi 18/02 de 14h à 19h et samedi 19/02 de 10h à 12h
Informations : Expert :
Edgard Daval
Expert C.N.E. 
Livres Anciens – Manuscrits 
40 rue de Charendon 
F.03500 Bransat 
(sur rendez vous)
Tel : 06 22 47 30 81. 

Pour tout renseignement, veuillez contacter Edgard Daval au : 06 22 47 30 81.

Descriptif : Catalogue visible quelques jours avant la vente.


Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Enchères, ventes, bibliothèques privées | Commentaires fermés

Nouveau-Brunswick (Canada) – La politique d’achat du livre s’en vient

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Nadia Gaudreau/L’Étoile

Cela fait des années qu’on en parle, mais le gouvernement devrait finalement présenter dans les prochains mois une politique d’achat pour accompagner la politique du livre lancée en 2008. La politique d’achat est une demande de longue date des libraires du Nouveau-Brunswick puisque selon eux, c’est la seule façon de réellement créer une industrie du livre dans la province.

Le ministre du Mieux-être, de la Culture et du Sport, Trevor Holder, a confirmé à L’Étoile cette semaine que la politique d’achat se concrétise rapidement.

Agrandir

«Le groupe de travail s’est réuni trois fois en 2010. Une première ébauche de la politique est en cours de révision par le ministère», soutient-il.

La dernière réunion de ce groupe de travail, qui est composé d’intervenants du secteur culturel, de libraires, d’éditeurs et de représentants de divers ministères (Éducation, Approvisionnement et Services, Affaires intergouvernementales, Mieux-être, Culture et Sport et Éducation postsecondaire, Formation et Travail), a eu lieu le 13 décembre.

La directrice générale de l’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick, Carmen Gibbs, a siégé au comité. Elle se dit heureuse que les choses semblent débloquer.

«On n’a pas encore le résultat final, mais on est en train de travailler sur la politique d’achat de livre. Ça, ce n’est pas seulement bénéfique pour les auteurs, mais c’est bénéfique pour les maisons d’édition et les librairies. Il y a aussi une volonté de mieux faire connaître nos auteurs d’ici, autant du côté francophone qu’anglophone et même du côté des Premières Nations», dit-elle.

Lire la suite :

http://etoilepa.jminforme.ca/culture/article/1373970

Publié dans Economie du livre, Livre, histoire, bibliographie | Commentaires fermés

Premières parutions pour le format court de Kindle

Posté par Serge Bénard le 27 janvier 2011

Premières parutions pour le format court de Kindle dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse amazonDe nombreux auteurs d’ouvrages pratiques ou experts sont à la fois blogueurs, journalistes et auteurs, ce qui leur permet de s’exprimer dans des formats courts ou longs. Mais il manquait un format moyen, entre le billet et l’ouvrage. Kindle avait annoncé l’arrivée de Kindle Singles il y a déjà quelques temps, pour répondre à cette demande….

Un nouveau type d’ouvrages pour le Kindle

Kindle-Store dans ebooks, livres numériques, livrels, etc.

Amazon sait depuis longtemps qu’il manque un format d’ouvrage courts à sa collection. Jusqu’en octobre 2010, Amazon ne proposait que 2 possibilités de taille d’ouvrage à ceux qui voulaient proposer leurs ouvrages sur le catalogue Kindle (- de 10.000 ou + de 50.000 mots).

Kindle Single est alors arrivé pour proposer un nouveau format intermédiaire, entre 10.000 et 30.000 mots, soit 30 à 90 pages. Une taille suffisante pour approfondir une idée sans automatiquement en faire un pavé.

Ce format est particulièrement intéressant pour des informations relativement courtes, pour des auteurs allant droit à l’essentiel, et évite aussi ces livres de 300 pages dont l’information tient en quelques pages, mais où l’auteur a du « remplir des pages ».

Répondre aussi à la demande de bas prix

Avec des prix entre 0,99 et 4,99 dollars, plus en phase avec la demande du consommateur, Amazon espère bien reprendre son combat pour des prix bas. Bien sûr, les ouvrages sont plus courts, mais seulement pour des ouvrages où cela se justifie vraiment.

Bien sûr, la nouveauté, c’est que Kindle le propose. Le format court existe et est déjà proposé, entre autres en France, avec des catalogues plus ou moins spécialisés dans des formats courts, et à petit prix.

Mais pour Amazon, proposer ce format a un autre intérêt : attirer un nouveau type d’auteur, pas nécessairement en rapport avec un éditeur « traditionnel », tout en répondant enfin à la demande des consommateurs pour des prix bas.

Comme le disait Amazon, « Cette annonce d’aujourd’hui est un appel aux auteurs, penseurs, scientifiques, hommes d’affaires, historiens, responsables politiques et éditeurs à rejoindre Amazon pour fournir ce type d’oeuvre à travers le monde. »

Les premiers ouvrages viennent de sortir

  • « Lifted » de Evan Ratliff (34 pages, $1.99)
  • « The Happiness Manifesto » de Nic Marks (40 pages, $2.99)
  • « Piano Demon » de Brendan I. Koerner (37 pages, $1.99)
  • « Leaving Home » de Jodi Picoult (43 pages, $2.99)
  • « The Dead Women of Juarez » de Robert Andrew Powell (31 pages, $1.99)
  • « Pakistan and the Mumbai Attacks » de Sebastian Rotella/ProPublica (38 pages, $.99)
  • « The $500 Diet » de Ian Ayres (39 pages, $2.99)
  • « Darkstar » de Christopher R. Howard (44 pages, $2.99)
  • « Homo Evolutis » de Juan Enriquez and Steve Gullans (58 pages, $2.99)
  • Lire la suite : http://actu-des-ebooks.fr/2011/01/27/kindle-single-1eres-parutions-pour-le-format-court-amazon/

 

Publié dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, ebooks, livres numériques, livrels, etc. | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar