103e aniversaire de Stanislas-André Steeman

Posté par Serge Bénard le 23 janvier 2011

Stanislas-André Steeman (Liège, 23 janvier 1908 – Menton, 15 décembre 1970) est un auteur et illustrateur belge d’expression française.
Signes de reconnaissance pour cet écrivain exerçant au départ dans un secteur littéraire non légitimé, le roman policier : Il a été choisi comme un des Cents Wallons du siècle par l’Institut Jules Destrée, en 1995, et un centre spécialisé en paralittératuresà Chaudfontaine, porte son nom.

 unknown18.jpeg

Œuvres

1928 : Les Amants puérils
1930 : Péril
1930 : Le Doigt volé
1930 : Six Hommes morts / Le Dernier des six, Grand Prix du roman d’aventures 1931
1931 : La nuit du 12 au 13 / Mystère à Shanghaï
1932 : Le Démon de Sainte-croix
1932 : Zéro
1932 : Monstres sur mesures / Un dans trois
1932 : Le Mannequin assassiné
1932 : Les Atouts de M. Wens / Des cierges au diable
1933 : Le Yoyo de verre
1933 : Le Trajet de la foudre / L’Assassiné assassiné
1934 : M. Wens et l’automate / L’Ennemi sans visage
1934 : Le Lévrier bleu
1935 : L’Adorable Spectre / Feu Lady Anne
1936 : La Maison des veilles
1939 : L’Infaillible Silas Lord
1939 : L’assassin habite au 21
1940 : La Vieille Dame qui se défend
1941 : La Résurrection d’Atlas
1942 : Légitime défense / Quai des Orfèvres
1946 : Crimes à vendre / Le Furet
1951 : Madame la mort (une enquête de Désiré Marco)
1952 : Dix-huit fantômes / Dortoir des grandes (une enquête de Désiré Marco)
1953 : Haute tension
1955 : Poker d’enfer
1956 : Six hommes à tuer / Que personne ne sorte
1958 : La morte survit au 13
1959 : Impasse des Boiteux
1959 : Le condamné meurt à cinq heures
1960 : Une veuve dort seule
1961 : Faisons les fous (une enquête de Désiré Marco)
1962 : Tout autrement
1964 : Autopsie d’un viol
1964 : Peut-être un vendredi
Théâtre
Les Mains qui parlent
L’assassin habite au 21
Quai des Orfèvres

D’après Wikipédia.

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar