Accueil Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils Régulation du sexe et boycott du Tokyo Anime Fair

Régulation du sexe et boycott du Tokyo Anime Fair

Commentaires fermés
0
48

Alors, quid?

Rédigé par Mario Geles, le jeudi 20 janvier 2011 à 11h09


Le bras de fer entre les éditeurs japonais de manga et le gouvernement régional de Tokyo, Shintaro Ishihara en tête, se poursuit. On se souviendra que ce dernier a réussi récemment à faire passer un amendement à la loi 156 dans le but de réguler les images qui « glorifient injustement ou exagèrent » certains actes sexuels ou pseudo sexuels.

Un projet que le gouverneur de Tokyo a en tête depuis un certain temps puisqu’il avait déjà essayé, mais sans succès, de faire passer une loi similaire en mars dernier.

Selon l’amendement, il appartiendrait aux éditeurs de réguler eux-mêmes ces images et de les rendre inaccessibles aux moins de 18 ans. Un autre volet de cette loi permettrait au gouvernement régional de censurer les images montrant des actes « considérés comme troublant excessivement l’ordre social ».

L’amendement devrait prendre effet le 1er juillet prochain et bien évidemment, il n’est pas du goût des éditeurs. Une dizaine de maisons d’édition (dont les 3 plus grosses) ont décidé de boycotter le Tokyo Anime Fair et envisagent même de créer un nouveau festival. Parmi, les auteurs certains comme Tite Kubo (auteur de Bleach) ont affirmé leur soutient aux éditeurs. Le Premier ministre, Naoto Kan, quant à lui semble appeler à la conciliation entre les deux parties.

Cela dit l’heure n’est pas vraiment à la conciliation. Shintaro Ishihara ne fléchit pas et les éditeurs montrent de plus en plus clairement leur opposition. Des responsables de Shueisha ont notamment encouragé les jeunes créateurs à ne pas se brider assurant que la rédaction du magazine Shonen Jump continuerait à éditer tout ce qui l’enthousiasmera. La maison d’édition a lancé un appel au boycott en direction des autres éditeurs du Komikku 10 Sakai, et a demandé à ce qu’aucun anime tiré de ses manga ne soit projeté au Tokyo Anime Fair.

Pour bien comprendre pourquoi cette régulation crée la polémique mais aussi pour appréhender un peu mieux la place du sexe au Japon et dans les manga nous vous proposons de découvrir l’analyse de Jean-Marie Bouissou.

Il est l’auteur de l’édifiant Manga : Histoire et univers de la bande dessinée japonaise (éditions Philippe Picquier) mais aussi un spécialiste du Japon contemporain et directeur de recherche à Science Po.
Découvrir l’interview : Sexe, censure et manga http://www.actualitte.com/dossiers/1277-sexe-censure-manga-editeur-bouissou.htm

Source : http://www.actualitte.com/actualite/23820-tokyo-censure-manga-scenes-sexuelles.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

15 au 17 octobre – Foire aux livres à Rouen (76)

La halle aux toiles de Rouen accueille la foire aux livres qui se déroulera du 15 au 17 Oc…