• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 janvier 2011

Norvège – Maria Amélie en attente de son sort

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011


Maria Amélie en attente de son sort (109)Maria Amélie, en situation irrégulière, a été remise en liberté suite à la décision de la cour d’appel d’Oslo. Elle risque néanmoins encore l’expulsion.

Des milliers de Norvégiens ont protesté dans tout le pays après l’arrestation de Maria Amélie, plaidant pour sa libération, et la possibilité pour elle de rester en Norvège.

Les membres du gouvernement ont travaillé tout le week-end dans l’espoir de trouver un compromis qui permettrait de calmer l’indignation public sur l’arrestation de Maria Amélie en attente d’expulsion. Malgré la crainte de ses partisans, elle n’a pas été renvoyé chez elle lundi mais la menace d’expulsion plane toujours au dessus de sa tête.

Le Premier ministre Jens Stoltenberg ne compte pas céder sous la pression du public mais ne veut pas paraître « sans coeur ». Il insiste toutefois sur le fait que Maria Amélie ne doit pas avoir un traitement spécial. « Les règles sont les régles », affirmant qu’il serait injuste qu’on lui permette de rester en Norvège, tandis que des centaines d’autres sont renvoyés dans leur pays.

A 25 ans, Maria Amélie a passé son week-end au centre d’asile Trandum à proximité de l’aéroport d’Oslo à Gardermoen. Elle a été arrêté par huit agents de police mercredi 12 janvier vers 23h, après une lecture de son livre à la Nansen School de Lillehammer. Le tribunal a ordonné sa libération. Elle est sortie du centre de rétention mardi matin à 11h. Elle sera libre jusqu’à son éventuelle expulsion avec l’obligation de se présenter régulièrement au poste de police en attendant la décision de la Cour Supreme.

Maria Amélie vit illégalement en Norvège depuis ses 17 ans après avoir fuit avec ses parents le Nord Caucase. Elle s’est parfaitement intégrée et a su se faire apprécier des norvégiens. Elle parle parfaitement le norvégien et a fait de brillantes études. Elle a écrit un livre intitulé Ulovlig Norsk (Illégalement norvégienne) qui met l’accent sur le sort des étrangers en situation irrégulière en Norvège.

Le fait que Maria Amélie ait reçu des offres d’emploi et pourrait signer un contrat de travail, jouerait probablement en sa faveur.

La Gauche socialiste (SV), a fait du lobbying pour un assouplissement des règles, afin que Maria Amélie puisse obtenir une autorisation de séjour permanent en Norvège.

Pendant ce temps, les ventes de son livre ont explosé et son éditeur Pax Forlag a du commander des tirages supplémentaires pour répondre à cette forte demande.

Info @ Laetitia

Publié dans Actualité - Événement, Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

20 janvier à Paris – « Lire à l’ère du numérique. Technologies, usages et économie numérique en débat »

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

 

19 janvier 2011

Par Delphine Cavallo

Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte, interviendra lors de la sixième session du cycle Une société créative, les sciences, l’innovation et l’éducation en question organisé par l’Institut des hautes études pour la science et la technologie. Cette session, intitulée « Lire à l’ère du numérique. Technologies, usages et économie numérique en débat », aura lieu le jeudi 20 janvier à la Cantine, 75002 Paris.

Introduction

L’impact de la technologie sur les usages, le développement de l’économie numérique et les débats que ces changements technologiques suscitent seront abordés sous l’angle des objets scientifiques, culturels et patrimoniaux.

 

Notre approche des pratiques culturelles et de notre propre culture en seront-t-elles modifiées ? La lecture en sera-telle modifiée? Comment les différents groupes sociaux (les jeunes, les scientifiques, usagers des bibliothèques…) réagissent-ils à ces changements?  Que se passe-t-il à l’étranger ?

 

La session sera l’occasion de regarder comment les technologies numériques se sont développées et ont été absorbées ou non par la société. Les regards de praticiens éclaireront les usages actuels et futurs dans une économie numérique en plein développement.

Lire la suite :

http://leo.hypotheses.org/5911


Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Librairies L’Harmattan – Dédicaces et rencontres d’auteurs

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

 

Régulièrement, les librairies L’Harmattan organisent des rencontres avec leurs auteurs, à l’occasion de la parution d’un nouvel ouvrage, soit lors de signatures, soit lors de conférences, ou encore de lectures poétiques. Elles accueillent en particulier les auteurs régionaux qui ont été publiés par les Editions L’Harmattan. Les auteurs autopubliés, ou venant d’autres éditions, sont également les bienvenus, et à leur demande peuvent venir dédicacer leur livre.

dsc06651.jpegConférence du Docteur Anne-Marie Piffaut (de Lyon), sur le traitement des acouphènes,en novembre 2010

17oct3jpg2.jpeg

Dédicace de Paul Vannier (Châlon-sur-Saône), octobre 2009

coltice3jpg.jpeg

Lecture de Jean-Jacques Coltice (Bourg en Bresse), mars 2010, à l’occasion du Printemps des Poètes

conference29mai1.jpeg

Conférence commune en mai 2010 du Docteur Hanania Alain Amar, psychiatre et psychothérapeute (de Lyon), et de Thierry Feral, historien de l’Allemagne, directeur de la collection « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui » aux Ed. L’Harmattan

ddicacejouhaud.jpeg

Dédicace commune de Fred Jouhaud et André Lhomme, en février 2010, pour la parution de leur roman, La ligne du Corail.

dscf4055.jpeg

Dédicace devant la boutique Grande-Rue lors du Marché du Livre, juillet 2010.

dscf40621.jpeg

Publié dans Librairies, libraires, Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

Tabac : la fin de la chasse à la cigarette dans les affiches et les livres ?

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011


Montage de visuels censurés à cause des cigarettes qu'ils figurent (DR)

Fini l’amputation de photos ou d’œuvres d’art, le rabotage de pipe ou le gommage de clope, sous prétexte qu’il ne faut pas faire de promotion « directe ou indirecte » pour le tabac ?

Les députés de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale ont adopté ce mercredi une proposition de loi, à la quasi-unanimité, visant à assouplir la loi Evin.

L’élu à l’origine de cette initiative est un député du groupe socialiste, Didier Mathus. Dans sa proposition de loi, il défend l’exclusion du patrimoine culturel du champ d’application de la loi de janvier 1991 :

« Les falsifications de l’histoire, la censure des œuvres de l’esprit, la dénégation du réel (…) doivent rester la marque infamante des régimes totalitaires. »

Lire la suite :

http://www.rue89.com/2011/01/19/tabac-la-fin-de-la-chasse-a-la-cigarette-dans-les-affiches-186481

Publié dans Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils | Commentaires fermés

Joe Sacco et Gaza 1956, prix de la BD d’actualité et de reportage 2011

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

Pour la 17e édition de son prix France Info, récompensant une BD d’actualité et de reportage, la station de radio a encore fait un choix particulièrement bon. 

C’est en effet le titre de Joe Sacco, publié chez Futuropolis, Gaza 1956, en marge de l’Histoire, qui a été promu.

Âgé de 50 ans, né à Malte, Joe Sacco vit à Portland, aux États-Unis et fait figure de chef de file de ce que l’on appelle la BD reportage. Il effectue un vrai travail de journaliste de terrain et en rend compte en bande dessinée.

Avec « Gaza, 1956 », il introduit une nouvelle dimension dans son travail : la recherche historique. Sa BD met en scène son enquête et propose des allers-retours entre ce jour funeste de novembre et Gaza aujourd’hui.

Joe Sacco et Gaza 1956, prix de la BD d'actualité et de reportage 2011 dans Arts graphiques, BD, illustrateurs v-21530

Le président du jury, Philippe Chaffanjon, et directeur de France Info, avait à ses ordres neuf journalistes et chroniqueurs pour élire ce titre, suite à la sélection de 10 ouvrages réalisés par Jean-Christophe Ogier, le spécialiste maison. 

Découvrir l’intégralité du titre en prépublication sur Futuropolis.

Source :

http://www.actualitte.com/actualite/23812-sacco-gaza-1956-actualite-reportage.htm

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

25 au 27 mars à Lyon – Quais du polar

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

Dès à présent, pour les passionnés du genre policier, je vous conseille vivement de réserver votre week-end du 25 au 27 mars 2011 afin de vous rendre au Palais du Commerce à Lyon. C’est là que se tiendra la 7ème édition du festival international Quais du polar.

Au programme de cette manifestation, des étals remplis de livres aux couvertures noires et rouges bien sûr, mais également une série de conférences ainsi qu’un espace dédié à la jeunesse totalement repensé pour cette nouvelle édition.

Vous pourrez venir à la rencontre de pas moins de cinquante auteurs venus du monde entier dans le cadre de ce festival. On y retrouvera aussi bien les Anglais R.J. Ellory et David Peace que l’Italien Donato Carrisi, le Suédois Lars Kepler ou bien encore l’Américain Megan Abbott.

25 au 27 mars à Lyon - Quais du polar dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. v-21523
Attention, n’allez pas croire cependant que les auteurs français ne seront pas là. Et parmi ces derniers, on peut déjà retenir la venue de Marcus Malte, Antonin Varenne, Dominique Sylvain, Jean-François Parot ainsi que celle de Dominique Manotti.

Cette 7ème édition met l’accent sur le Mexique, placé en invité d’honneur, et les auteurs Gabriel Trujillo Munoz, Elmer Mendoza, Sergio Gonzalez Rodriguez et Francisco Haghenbeck seront autant d’appels à la découverte de nouvelles terres créatives en matière de polars.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations disponibles sur cette manifestation en vous rendant directement sur le site de Quais du polar.

 

Source : http://www.actualitte.com/actualite/23809-quais-polar-2011-edition-mexique.htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Ventes de manga en retrait, les one-shot BD en forte hausse

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

Mais dans l’ensemble, le chiffre d’affaires est meilleur

 

Rédigé par Cecile Mazin, le jeudi 20 janvier 2011 à 08h49

Le secteur manga qui avait jusqu’à lors le vent en poupe, vient de perdre de sa superbe. Si l’ACBD considère que le manga représente 40 % du marché de la BD, une étude de GfK montre que ce dernier accuse le coup de ventes en recul. 

Pour 2010, on compte 39 millions de BD vendues, affichant un chiffre d’affaires de 400 millions €. Le secteur des BD pour adultes reste vivace, bien qu’accusant une baisse en termes de volume. On enregistre -0,9 % pour l’ensemble du secteur – mais -5,3 % pour le manga. 

Cependant, en chiffre d’affaires, ça monte de 3 %.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23815-manga-bd-ventes-resultats-2010.htm

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes,, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Bibliothèque, politiques publiques, service public

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

Le comité de rédaction de Bibliothèque(s), la revue de l’ABF, a eu la bonne idée de consacré le dossier du numéro 53-54 (décembre 2010) au service public.

Cela donne un ensemble qui ne fait certes pas le tour de la question mais aborde le sujet de différents angles, avec des points de  vue en partie discordants. C’est tant mieux.

Dans mon article intitulé Bibliothèque, politiques publiques, service public , j’ai tenté de mettre par écrit une réflexion que je me suis souvent faite. Je suis frappé de ce que nous, bibliothécaires, allons pour fonder l’utilité des bibliothèques le plus souvent chercher nos références dans un corpus exclusivement bibliothécaire, duManifeste de l’Unesco pour la bibliothèque publique (écrit part l’Ifla) à la Charte des bibliothèques du Conseil supérieur des bibliothèques .

D’une manière générale, nous produisons notre propre légitimité dont nous pensons qu’elle s’impose en elle-même à nos autorités. Il me semble important de nous replacer dans un contexte de politique publique, dont les bibliothèques ne constituent qu’un segment parmi d’autres.

On voit alors que les bibliothèques, ou dans le domaine territorial la lecture publique, se situent au croisement de politiques publiques locales culturelles, éducatives, sociales, urbaines, etc. Et qu’il est d’utilité publique que les bibliothèques soient instrumentalisées (terme généralement utilisé de façon péjorative), c’est-à-dire soient des instruments au profits de tout ou partie de ces politiques publiques.

Cette approche permet de rendre vain le débat sur les limites de la bibliothèques (est-ce à la bibliothèque de faire ci ou ça, ou même est-ce « notre métier » de faire ci ou ça) ? Si le contexte local fait que la bibliothèque peut servir à quelque chose d’intérêt public, alors pourquoi pas. En d’autres termes, les limites d’intervention ou d’action de chaque bibliothèque ou réseau de bibliothèque ne découlent pas d’une nature a priori des bibliothèques et encore moins de la définition du métier de bibliothécaire, mais de choix locaux de politique publique.

Naturellement, le contexte démocratique impose que ces politiques publiques soient conformes aix principes du service public (égalité, continuité, adaptabilité) et à l’intérêt général, ce qui est l’affaire des citoyens, mais aussi des professionnels dans le cadre de l’aide à la décision. C’est à ce titre qu’ils peuvent représenter une continuité et qu’ils peuvent nourrir leurs recommandation des grandes références sur les bibliothèques, évidemment utiles, pour peu que le lien soit fait avec les politiques publiques locales.

Ce faisant je suis dans le continuité ce que j’écrivais ici,  ou là-bas. Et aussi de ma définition des trois métiers.

J’ai aussi écrit pour ce même numéro :

Source :

http://lahary.wordpress.com/2011/01/20/bibliotheque-politiques-publiques-service-public/


Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Le marketing de la méthode Dukan atteint le Québec

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011


Le marketing de la méthode Dukan pour maigrir atteint le Québec

Le marketing de la méthode Dukan atteint le Québec dans Actualité éditoriale, vient de paraître image5547

Le marketing du régime Dukan atteint le Québec. Le livre La méthode Dukan (adaptée pour le Québec),, publié par Flammarion Québec sera disponible sur les tablettes des librairies cette semaine. Il sera aussi publié ce printemps aux États-Unis.

Qu’est-ce que ce régime amaigrissant, le plus populaire en France actuellement? Il s’agit d’un régime dit hyperprotéiné qui mise sur la consommation de protéines animales qui sont peu caloriques (4 calories par gramme comparativement à 9 calories pour les lipides et les glucides), qui réduisent l’appétit, dont le métabolisme entraîne une dépense calorique non négligeable et qui préviennent la fonte musculaire.

Lire la suite :

http://www.psychomedia.qc.ca/maigrir/2011-01-19/methode-regime-dukan-quebec


Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Francophonie, langue française | Commentaires fermés

Club de lecture : deuxième acte

Posté par Serge Bénard le 20 janvier 2011

Nous étions neuf hier soir à nous retrouver au Café livres autour d’un verre et du livre de Tatiana de Rosnay « La mémoire des murs« . J’ai pour ma part passé un moment très agréable à discuter de ce livre et d’autres choses !

Club de lecture : deuxième acte dans Clubs et comités de lecture 9782253127710FS

Avant le débriefing, voici un bref rappel de l’histoire de ce roman :

L’appartement correspondait exactement à ce que Pascaline, informaticienne quadragénaire, imaginait pour sa nouvelle vie de femme divorcée, sans enfants. Un deux-pièces calme et clair qui donne sur une rue animée. Mais à peine installée, Pascaline apprend par une voisine qu’un drame s’est déroulé dans ces lieux. Comment vivre dans des murs marqués par l’horreur ? Comment continuer à dormir là comme si de rien était ? Et pourquoi Pascaline ne cesse-t-elle d’y penser ? Lentement mais sûrement, par touches infimes, cette tragédie fera resurgir chez Pascaline une ancienne douleur, une fragilité secrète restée trop longtemps enfouie. Seule face à la mémoire des murs, elle devra affronter son passé.

Les avis sur ce livre ont été assez mitigés. Ce roman, qui peut faire froid dans le dos au cours de ses premières pages, se révèle au fil de la lecture très sombre, peut-être un peu trop d’ailleurs pour certains participants.

Plus que l’histoire en elle-même, c’est surtout le personnage de Pascaline qui a fait débat.

Si certaines d’entre nous ont pu être très touchées par  cette femme seule et hantée par ses souvenirs, d’autres n’ont pas été sensibles à sa personnalité trop négative et obsessionnelle. Il sera d’ailleurs intéressant d’avoir l’avis de nos recrus masculines sur ce sujet le mois prochain.
Tout le monde était néanmoins d’accord sur le fait que l’écriture de Tatiana de Rosnay apporte au livre une fluidité très appréciable et en fait un livre agréable et rapide à lire.

Lire la suite :

http://thegndblog.blogspot.com/2011/01/club-de-lecture-deuxieme-acte.html

Publié dans Clubs et comités de lecture | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar