Histoire du livre en Angleterre

Posté par Serge Bénard le 17 janvier 2011


Marie-Françoise Cachin,
Une nation de lecteurs? La lecture en Angleterre (1815-1945),
Villeurbanne, Presses de l’Enssib, 2010,
268 p., ill. (coll. « Papiers »).
ISBN 978-2-910227-79-1


« Il n’existait pas, jusqu’ici, de synthèse en français sur la place et l’importance de la lecture en Angleterre, et cet ouvrage se propose de combler ce manque. J’ai délibérément choisi une période assez longue pour faire apparaître les évolutions de la lecture au regard des contextes politiques, sociaux et culturels successifs » (Avant-propos, p. 7).
« Sont ici analysées, grâce à une présentation chronologique, les modalités de l’alphabétisation de la population, l’émergence de nouveaux lectorats, le rôle des cabinets de lecture, la création de bibliothèques publiques, les pratiques et les modes de lecture spécifiques de ce pays [l'Angleterre] » (4e de couverture).

Sommaire

Avant-propos
Introduction
Première partie. 1815-1850: la propagation de la lecture
1) Progrès de l’alphabétisation dans la première moitié du XIXe siècle. 2) Accès au livre et pratiques de lecture. 3) Le recours aux bibliothèques privées.
Deuxième partie. 1850-1880: lecture utile, lecture futile.
1) La naissance des bibliothèques publiques. 2) Poursuite de l’alphabétisation. 3) Presse, romans et feuilletons.
Troisième partie. 1880-1914: la lecture sous surveillance
1) L’Angleterre alphabétisée. 2) Essor des bibliothèques publiques, survie des cabinets de lecture. 3) le contrôle des livres.
4) Quatrième partie. 1914-1945: la lecture consolatrice
1) La lecture pendant la Première Guerre mondiale. 2) L’entre-deux-guerre: évolution des pratiques de lecture. 3) La lecture pendant la Seconde Guerre mondiale.
Conclusion
Bibliographie sélective
Traduction des citations

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar