• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 janvier 2011

Les enfants, les livres : double passion de Valérie

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

jeudi 13 janvier 2011


Au départ, le projet pouvait paraître périlleux : ouvrir une librairie pour enfants à Vitré. Valérie Brantone raconte comment elle a réalisé son rêve. Avec prudence et détermination.

« En avril prochain, cela fera trois ans que la librairie est ouverte », confie Valérie Brantone. Tout au bout de cette rue de Paris un peu grise, les lumières de l’enfance se sont invitées. « Le Chat botté » s’est installé au numéro 64, plein de surprises pour les jeunes lecteurs et leurs parents.

Originaire de Cherbourg, Valérie a d’abord été aide-éducatrice pendant quatre ans à Angoulême. D’esprit curieux, la jeune femme a alors entrepris des études de droit. « Et j’ai trouvé ça magique, passionnant. Le droit, au fond, ce ne sont que des histoires Cela aide à comprendre pourquoi les gens se chamaillent tout le temps ! Vous savez, il y a beaucoup d’humour derrière tout cela. » Ce regard amusé n’empêchera tout de même pas Valérie d’obtenir son Deug puis sa licence.

Grâce à l’école

Mais l’idée de la librairie, comment est-elle venue ? « ll faut dire d’abord que j’ai toujours aimé lire, beaucoup. C’est l’école qui m’a amenée au livre, car dans ma famille il était peu présent. Ensuite, il m’a été impossible de m’en détacher… Et puis un jour, je me suis demandé ce que je voulais faire de ma vie. Je me suis dit : j’aime les enfants, j’aime les livres. On doit pouvoir construire quelque chose à partir de cela. » Le projet est venu tout naturellement.

Lire la suite:

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-enfants-les-livres-double-passion-de-Valerie-_-1652914——35360-aud_actu.Htm

Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

Le testament politique de Louis XVI retrouvé

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

Déclaration autographe de Louis XVI adressée aux Français à sa sortie de Paris le 20 juin 1791

Tout esprit cultivé, royaliste ou non, a en mémoire ce que la presse nous a appris à l’occasion de la découverte, en mai 2009, de ce testament politique de Louis XVI du 20 juin 1791 

La dernière page du manuscrit, qui en compte seize en tout, racheté par un collectionneur français. Louis XVI termine son message par ces mots : « Français, et vous surtout Parisiens, vous habitants d'une ville que les ancêtres de Sa Majesté se plaisaient à appeler la bonne ville de Paris, méfiez-vous des suggestions et des mensonges de vos faux amis, revenez à votre Roi, il sera toujours votre père, votre meilleur ami. Quel plaisir n'aura-t-il pas d'oublier toutes ses injures personnelles, et de se revoir au milieu de vous lorsqu'une Constitution qu'il aura acceptée librement fera que notre sainte religion sera respectée, que le gouvernement sera établi sur un pied stable et utile par son action, que les biens et l'état de chacun ne seront plus troublés, que les lois ne seront plus enfreintes impunément, et qu'enfin la liberté sera posée sur des bases fermes et inébranlables. A Paris, le 20 juin 1791, Louis.» (DR)

Avant de fuir en juin 1791, le roi de France avait rédigé un texte pour se justifier. Le manuscrit, qui avait disparu, a été découvert aux États-Unis.

Dans son introduction de l’ouvrage ” Testaments et Manifestes de Louis XVI “ ( Edition présentée par Jean-Christian Petifils, Ed. des Equateurs, déc 2009 ) Jacques de Saint Victor rappelle que la signature du président de l’Assemblée Nationale de l’époque, Alexandre de Beauharnais, authentifiait le document  découvert aux USA, selon l’avis de l’expert consulté par la société Aristophil !  

Et Jacques de Saint Victor s’interroge en vain pour essayer de répondre aux questions posées par la disparition, dans des conditions encore inconnues aujourd’hui, de ce monument de l’Histoire de France !

” Comment un document même de la main même du roi a-t-il pu quitter la France et atterrir dans une collection américaine ? Est-il possible qu’il ait échappé à le vigilance des autorités ? Quand a-t-il quitté le territoire français ? Qui l’a fait disparaître ? “

Lire la suite :

http://cril17.org/2011/01/13/declaration-autographe-de-louis-xvi-adressee-aux-francais-a-sa-sortie-de-paris-le-20-juin-1791/


Publié dans Archives, archivistes, Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies | Commentaires fermés

Le Livre Vermeil de Montserrat : manuscrit catalan du XIVe siècle

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

13 janv. 2011 Emilie Pécheul

Manuscrit du Livre Vermeil de Montserrat - google imageManuscrit du Livre Vermeil de Montserrat - google image

Ce recueil anonyme de musique médiévale nous est parvenu sur un magnifique manuscrit contenant enluminures et partitions en l’honneur de la Vierge Noire

Ce recueil de musique médiévale que Jordi Savall a contribué à faire redécouvrir est issu d’un manuscrit datant du XIVe siècle, trouvé dans le Monastère Santa Maria de Montserrat, un haut lieu de pèlerinage médiéval en Catalogne. Ce précieux manuscrit est une pièce d’exception tant pour ses enluminures que pour le fruit de ses partitions, splendides mélodies qui ravissent l’âme des amoureux de la musique médiévale.

Le manuscrit catalan du Livre Vermeil de Montserrat : histoire de ce texte du XIVesiècle

Tout commence à Montserrat à la fin du IXe siècle : la légende des lieux nous raconte qu’en 880 en effet, quelques jeunes bergers virent une grande lumière alors qu’ils se trouvaient dans les monts catalans de Montserrat : ils entendirent les anges chanter. Chaque jour pendant un mois, bergers, familles, et visiteurs se pressèrent sur les flancs de la montagne pour y voir eux aussi cette étrange clarté et écouter les chants angéliques à proximité d’une grotte, et l’on vénère aujourd’hui encore une statue de la Vierge Noire à Montserrat où chapelles, églises et ermitages se multiplièrent au fil des siècles.


Read more at Suite101:
 Le Livre Vermeil de Montserrat: manuscrit catalan du XIVe siècle http://www.suite101.fr/content/le-livre-vermeil-de-montserrat-manuscrit-catalan-du-xive-siecle-a23435#ixzz1B1AyPNC2

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

L’autobiographie de l’acteur Pete Postlethwaite sera publiée à titre posthume en juin 2011

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

Pete Postlethwaite dans 'Les Virtuoses'

L’autobiographie de l’acteur Pete Postlethwaite sera publiée à titre posthume en juin 2011

13/01/2011

(Relaxnews) – L’autobiographie du comédien britannique Pete Postlethwaite, décédé le 3 janvier dernier à l’âge de 64 ans, sera publiée cette année, probablement en juin par Weidenfeld & Nicolson. L’éditeur avait reçu le manuscrit de l’acteur quelques semaines avant son décès. Il comptait dans un premier temps publier cet ouvrage en juin 2012, mais a préféré avancer cette publication d’un an.

Le livre de l’acteur de The Usual Suspects et des Virtuoses est intitulé A Spectacle of Dust : The Autobiography.

Source : http://www.myboox.fr/node/5479

Publié dans À paraître, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Calixthe Beyala recevra 40.000 € de Michel Drucker

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

La cour d’appel tranche en faveur de la jeune femme

Rédigé par Cecile Mazin, le jeudi 13 janvier 2011 à 12h12

Le procès durait depuis un bon moment, il vient d’aboutir à la condamnation de Michel Drucker, que la cour d’appel de Paris a frappé d’une amende de 40.000 €, en dédommagement de la biographie écrite par Calixthe Beyala, en 2006. 

Déboutée en juillet 2009, l’auteure avait subi de plein fouet le verdict du Tribunal de Grande Instance. Ce dernier avait estimé que « le travail de Mme Beyala n’est donc qu’un travail technique et elle ne peut revendiquer une quelconque qualité d’auteur ». Et ainsi, l’avait condamnée à 1 euro de dommages-intérêts en faveur de Michel Drucker. 

Calixthe Beyala recevra 40.000 € de Michel Drucker dans Droit, législation, contentieux, conflits, procès v-9955Et pas question de toucher les 200.000 € réclamés au titre de dommages-intérêts. L’avocat de Michel Drucker, Me Jean-Pierre Mignard avait vu dans cette procédure une « stratégie perverse et sournoise de Mme Beyala ». (notre actualitté) 

Mais l’intéressée ne l’avait pas entendu de cette oreille : « Mon avocat et moi n’avons pas réclamé de droits d’auteurs. Nous voulions que je sois payé pour un travail que j’ai effectué. Ce qui n’est pas du tout la même chose. La juge entretient la confusion dans l’esprit du public en parlant de droits d’auteurs alors qu’il s’agit d’un livre qui n’allait pas être à mon nom, mais au nom de Michel Drucker. La juge est-elle une spécialiste de la littérature ? A-t-elle fait appel à une spécialiste de la littérature pour savoir que le manuscrit n’était pas empreint de mon style ? Je ne crois pas. »

Retournement de situation

Le verdict rendu par la cour d’appel renverse donc la tendance. Pour le tribunal, Calixthe Beyala a effectivement « oeuvré à la composition du manuscrit ». Et l’AFP d’ajouter que sur les douze questions posées par le tribunal, portant sur sa participation à l’oeuvre l’auteure répondait bien à la totalité. Le TGI n’avait à l’époque retenu que trois réponses, sur les 12.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23691-beyala-drucker-justice-livre-ecriture.htm

Publié dans Droit, législation, contentieux, conflits, procès | Commentaires fermés

Hausse de fréquentation vertigineuse pour Gallica

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

La bibliothèque numérique a accueilli plus de 85 % de visiteurs de mieux qu’en 2009

Rédigé par Cecile Mazin, le vendredi 14 janvier 2011 à 11h28

Un communiqué diffusé apr lma BnF montre que l’engouement pour Gallica, la bibliothèque numérique a explosé durant l’année 2010, avec une hausse de 85 % en regard de 2009. 

La bibliothèque numérique de la BnF ferait pâlir de jalousie n’importe quel quotidien en ligne, ou tout autre site internet, avec un pareil résultat. « Celle-ci est passée de 4 millions en 2009 à 7,4 millions en 2010, soit une augmentation de 85 %. »

Ce qui donne à la BnF l’occasion de commenter, en ajoutant que la barre des 30.000 visiteurs uniques par jour est « régulièrement dépassée ». En outre, l’accord avec le moteur de recherche Bing, propulsé par Microsoft, devrait, espère l’établissement, améliorer encore ces résultats.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23715-bibliotheque-gallica-numerique-augmentation-bin.htm

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Numérique | Commentaires fermés

Argentré-du-Plessis (35) – La bibliothèque devient municipale

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

La bibliothèque devient municipale et vise 12 000 livres

mercredi 12 janvier 2011

 

Pourquoi ? Comment ?

Depuis plus de quarante ans, la bibliothèque d’Argentré-du-Plessis, était affiliée à l’association, Culture et Bibliothèques Pour Tous (CBTP) d’Ille-et-Vilaine. Depuis le 1 er janvier 2011, elle est municipale. Elle a quitté, la rue Alain d’Argentré pour le numéro 7, de la Place Notre-Dame, dans des locaux plus fonctionnel et autrement plus agréable. Objectif, 12 000 livres à terme.

Pourquoi une bibliothèque municipale

Pour Aurélie Courtois, l’adjointe en charge de la culture, « la bibliothèque d’Argentré-du-Plessis était jusqu’ici, gérée par l’association nationale et régionale, Culture et Bibliothèque Pour Tous (CBPT). Les subventions octroyées à cette association, le loyer, le matériel, le mobilier et la mise à disposition de l’association de Lynda, la bibliothécaire, devenaient de plus en plus importants et de plus en plus coûteux pendant que, les besoins de notre population n’étaient pas toujours suffisamment satisfaits. Cela a conduit la municipalité à prendre cette nouvelle orientation, reprendre donc à son compte, la gestion de la bibliothèque.»

Lire la suite :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-bibliotheque-devient-municipale-et-vise-12-000-livres-_35006-avd-20110112-59694483_actuLocale.Htm

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Brive-la-Gaillarde (19) – Bibliothèque sonore: Un prix pour la Foire du livre ?

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

VENDREDI 14 JANVIER 2011 – 10:21







 





 

Brive-la-Gaillarde (19) - Bibliothèque sonore: Un prix pour la Foire du livre ? dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs 102159123.jpg_300x235
 dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé

 

L’association nationale des Bibliothèques sonores a créé l’an passé un prix littéraire. Ce prix d’audio-lecture est unique car décerné par des audio-lecteurs, donc malvoyants.

Lors de sa visite jeudi soir à Brive, le président national, Jacques Roborel a fait savoir qu’il souhaitait que le prix 2011 soit remis à l’occasion de la Foire du livre de Brive.

Une idée qui lui a été soufflée par Hélène Carrère d’Encausse, membre perpétuel de l’Académie Française et qui préside ce prix récompensant de jeunes auteurs.

Ancienne présidente de la Foire du livre, Hélène Carrère d’Encausse a même assuré la Bibliothèque sonore de sa présence à Brive. Reste maintenant à convaincre les organisateurs, contactés en décembre.

Source :

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/brive/bibliotheque_sonore_un_prix_pour_la_foire_du_livre_@CARGNjFdJSsBFRgGBx8-.html


Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé, Radio/Télé - Voir et/ou entendre | Commentaires fermés

États-Unis : Little Haïti, enclave créole en plein Miami

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

Ulysse | 14.01.11 | 10h12  •  Mis à jour le 14.01.11 | 14h21

États-Unis : Little Haïti, enclave créole en plein Miami dans Librairies, libraires

La façade de la librairie Mapou, à Little Haiti.La façade de la librairie Mapou, à Little Haiti.CAROLE RAP

« Ne manquez pas Little Haïti, l’un des plus beaux quartiers de Miami », recommande le Lonely Planet consacré à la Floride. « Quartier déshérité essentiellement peuplé par des Haïtiens, arrivés à Miami de 1975 à 1985. A éviter », indique à l’inverse leGuide du Routard dans son édition 2010. La curiosité en éveil, vous décidez de vous forger votre propre opinion et embarquez dans un taxi (jaune).

pub300t dans Librairies, libraires

Première halte à la librairie Mapou, située sur NE 2nd avenue, l’artère principale du quartier. Sur le fronton d’une jolie façade rose, la sage inscription « Libreri MapouBookstore«  ne dénote rien d’inquiétant. Affable et souriant, Jan Mapou, 68 ans, évolue au milieu de quelque 3 000 ouvrages. Le prix Médicis 2009, décerné à l’écrivain d’origine haïtienne Dany Laferrière pour L’énigme du retour, jouxte des essais politiques en français ou en anglais, des romans en créole et des dictionnaires créole-anglais.

Lire la suite :

http://www.lemonde.fr/voyage/article/2011/01/14/little-haiti-enclave-creole-en-plein-miami_1463909_3546.html

Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

Borders en passe de trouver une solution économique

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

Rédigé par Clément S., le vendredi 14 janvier 2011 à 09h47

Lors d’une réunion qui s’est tenue hier entre les éditeurs et Borders, le libraire a annoncé que la situation financière était sur le point de s’arranger. Les négociations sont en cours et le restent, alors qu’il a annoncé qu’il ne paierait ses fournisseurs qu’avec du retard.

Selon le New York Times, des garants financiers, qui ont demandé l’anonymat, seraient en effet disposés à donner un coup de pouce financier. Les discussions d’hier – qui durent depuis fin décembre – se poursuivront toutefois. 

Borders en passe de trouver une solution économique dans Economie du livre v-14155

Un éditeur annoncé que le plan n’était toutefois pas une stratégie convaincante pour que la société continue. Mais comme ce dernier a également parlé sous couvert d’anonymat, donc impossible de savoir si cette réflexion reflète l’ensemble de l’avis des acteurs. Elle trouverait cependant un écho auprès de plusieurs autres noms de l’édition, outre-Atlantique. 

Mary Davis, porte-parole de Borders a refusé de commenter directement les discussions, mais par email, souligne que le groupe met l’accent sur la mise en place d’un plan de financement, pour transformer la maque. 

Elle explique que 15 postes à la direction seront supprimés.

Source :

http://www.actualitte.com/actualite/23711-borders-librairie-finances-negociations-editeurs.htm

Publié dans Economie du livre, Librairies, libraires | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar