La mort de Pierre Courtaud

Posté par Serge Bénard le 13 janvier 2011

 

Poezibao reçoit ce message de Françoise Favretto, éditrice de l’Atelier de l’Agneau : 

« Pierre Courtaud nous a quittés le 11 janvier. Il venait de fêter les 20 ans de sa maison d’édition de poésie La Main Courante.
Il habitait la Creuse (La Souterraine) qu’il quittait peu, à cause d’un diabète qui l’a emporté ce 11 janvier 2011 à l’âge de 59 ans. Ses fréquentations préférées : Raymond Roussel, John Cage, Wittgenstein et Kafka, Kierkegaard, Tchouang-tseu et Chopin. Mais surtout Gertrude Stein à qui il a consacré sa vie de traducteur. Pierre Courtaud pratiquait aussi le chinois, qu’il traduisait. Auteur très prolixe, il écrivait plusieurs livres par et publia beaucoup.
Editeur-découvreur, il ne craignait pas de publier Jean-Paul Chague et Huguette Champroux. John Cage et Claude  Pélieu faisaient partie de son catalogue. Il avait publié récemment Baby beat Generation traduit en français par Mathias de Breyne. Il était également directeur de la revue Littérature en marche. L’Atelier de l’agneau diffusait quelques-uns de ces livres et sa revue. »

Source :

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/01/la-mort-de-pierre-courtaud.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar