Accueil Economie du livre Économie : Becker et Posner à propos des librairies

Économie : Becker et Posner à propos des librairies

Commentaires fermés
0
12

Gary Becker et Richard Posner publient sur leur blog à quatre mains une paire de billets, Traditional Bookstores are Doomed-Becker et Can Bookstores Survive? Prospects and Consequences—Posner sur l’avenir des librairies face au numérique (hat tip à Moggio).

Becker et la destruction créatrice

Becker livre de la situation une analyse assez classique fondée sur l’idée de destruction créatrice schumpetérienne : Amazon et les liseuses constituent pour lui une technologie de vente de livres vouée à être strictement supérieure à celle offerte par la plupart des librairies : disponibilité rapide de la quasi-totalité des titres non-épuisés (et grâce aux efforts sur les œuvres orphelines, la plupart du reste), outils de feuilletage et de recommandation, plus grande versatilité des tablettes de lecture, etc.

À l’appui de son analyse, on peut noter que du point de vue de l’économiste, la disponibilité immédiate des livres dans une librairie ne doit pas cacher le coût de déplacement à se rendre dans une librairie, coût qui peut être conséquent dans un cadre urbain très étendu comme celui des banlieues américaines ou des campagnes françaises. De ce fait, le coût du temps à attendre la livraison doit être comparé avec le délai induit par ce coût de transport, ce qui favorise en comparaison les librairies en lignes. Exemple personnel : vous avez un enfant, il faut donc aller le chercher tôt à la crèche. Or, la plupart des librairies parisiennes ne sont pas accessibles à des poussettes. Évidemment, le livre numérique réduit ce temps au seul temps de téléchargement du texte.

En termes prospectifs, Becker pense que l’attachement des libraires à leur métier ainsi que la lenteur de la pénétration des outils numérique chez les plus âgés, traditionnellement gros consommateurs de livres, va induire une disparition lente de la plupart des librairies (avec le bémol que la possibilité d’agrandir les caractères devrait assurer aux liseuses un marché important chez les seniors). Seuls subsisteront celles pratiquant plusieurs activités (il cite la librairie d’université, vendant aussi de la papeterie ainsi que des goodies de l’université, j’aurais plutôt parlé du modèle du manga-café) ou celles s’adressant à une clientèle particulièrement pointue, sur le mode du marché de niche.

Lire la suite :

http://www.leconomiste-notes.fr/dotclear2/index.php/post/2011/01/10/Becker-et-Posner-%C3%A0-propos-des-librairies

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Economie du livre
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Journées du patrimoine chez Chateaubriand

17-18 septembre 2011 VALLEE-AUX-LOUPS- Chateaubriand – Châtenay-Malabry Maison de Chateaub…

Merci de votre visite

060408_110039_PEEL_8CP6Rm

Visiteurs depuis la création le 30 avril 2010

126 rubriques pour votre information

Calendrier

janvier 2011
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar