Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Décès de la romancière argentine María Elena Walsh

Décès de la romancière argentine María Elena Walsh

Commentaires fermés
0
2

La littérature argentine porte le deuil de l’une de ses grandes auteures jeunesse, María Elena Walsh. L’écrivaine avait donné vie à des personnages populaires auprès des enfants, et des livres qui ont accompagné plusieurs générations. 

Décédée à l’âge de 80 ans dans un hôpital de Buenos Aires, l’auteure y avait longuement séjourné, après une suite chronique de maladies. Depuis quelques années, elle avait d’ailleurs amplement réduit le nombre de ses apparitions en public, pour des raisons de santé. 

Une belle carrière, avec une quarantaine de livres, mais également une vingtaine de chansons reprises par des chanteurs d’Amérique latine, comme Mercedes Sosa et Joan Manuel Serrat. 

Son premier poème, María Elena Walsh l’avait publié à l’âge de 15 ans, et son premier ouvrage, Otoño Imperdonable, à 17 ans. Un exil à Paris, en 1952, avait interrompu sa carrière d’auteure, et permis l’enregistrement d’un premier album, Le Chant du Monde.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23667-marai-elena-walsh-deces-rgetine.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le livre du jour – La bibliothécaire, de Gudule

Guillaume, un jeune collégien est intrigué par la vieille dame d’en face. Elle écrit…