Accueil Anniversaires, fêtes, commémorations De la NRF aux éditions Gallimard : un siècle, un anniversaire

De la NRF aux éditions Gallimard : un siècle, un anniversaire

Commentaires fermés
0
1

Et une centaine de bougies ?

Rédigé par Cecile Mazin, le lundi 03 janvier 2011 à 17h18


En 1911, Gaston Gallimard prit en charge la maison d’édition aujourd’hui marque éditoriale la plus connue dans le pays et à l’étranger. Elle va célébrer cette année son centenaire… Une grosse bougie…

Fin mai, André Gide et Jean Schlumberg, créateurs des Éditions de la Nouvelle Revue française, parviennent à convaincre Gaston Gallimard de prendre la tête de la boutique. En 1908, les écrivains avaient en effet monté une revue littéraire, où il était, trimestriellement question de littérature et de critiques. Le premier numéro parut en février 1909.

C’est l’occasion de créer une première et unique collection, la Blanche, en référence aux couvertures couleur crème qui laissent béats d’admiration tous les auteurs cherchant la publication… Cette même couverture qu’arborait la Nouvelle Revue française.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23498-nrf-gallimard-centennaire-anniversaire-proust.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Anniversaires, fêtes, commémorations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

À la recherche de librairies indépendantes – The Dover Bookshop (G. – B.)

Par l’Ogresse Si vous aimez décalquer des images désuètes, rêvez d’habiller des Napo…