• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 janvier 2011

Spécial flash 19 h 01 – Nouvelle biographie de Alfred Hitchcock

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Ce début d’année  hitchcockien verra la parution en librairie de la traduction d’une nouvelle biographie, Alfred Hitchcock, une vie d’ombres et de lumière, de Patrick McGilligan (en librairie le 12 janvier). Parue en 2003 aux Etats-Unis, elle passe pour être définitive. Le mot n’est pas usurpé. Mieux qu’une hypothétique révolution, ce livre de plus de mille pages est un travail de restauration inégalé. http://abonnes.lemonde.fr/cinema/article/2011/01/03/un-hiver-en-compagnie-de-sir-alfred-hitchcock_1460375_3476.html#ens_id=1452819

Publié dans À paraître, Flashes | Commentaires fermés

95ème anniversaire de la naissance de Yves Gibeau

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }div.Section1 { page: Section1; }ol { margin-bottom: 0cm; }ul { margin-bottom: 0cm; }

 unknown1.jpeg

Yves Gibeau est né le 3 janvier 1916 à Bouzy, Marne. Décédé le 14 octobre 1994, Yves Gibeau a tenu à être enterré dans le cimetière de la vieille ville de Craonne qui a été détruite pendant la Première Guerre mondiale.

Bibliographie[modifier]

     1946: Cinq ans de prison, éditions Malesherbes

     1946 : Le grand Monôme, Calmann-Lévy

     1950 : …et la fête continue, Calmann-Lévy

     1952 : Allons z’enfants, Calmann-Lévy (adaptation cinématographique : Allons z’enfants par Yves Boisset, film sorti en 1981)

     1953 : Les gros sous, Calmann-Lévy (Prix du roman populiste 1953)

     1956 : La ligne droite, Calmann-Lévy (Grand Prix de Littérature sportive 1957, adapté au cinéma en 1961 par Jacques Gaillard)

     1961 : La guerre, c’est la guerre, Calmann-Lévy

     1984 : Chemin des dames, Albedo

     1988 : Mourir idiot, Calmann-Lévy

2005 : Les dingues, éditions des Equateurs

 

D’après Wikipédia

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Philippe Lefait : Des mots et des livres

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

philippelefait1.jpg
Avec son émission, Des mots de Minuit, Philippe Lefait est l’hôte courtois d’une des rares émissions culturelles de la télévision publique, qui reçoit les artistes sans les brusquer, en créant de véritables moments de grâce. Un rendez-vous hebdomadaire qui  donne à découvrir de nombreux auteurs, tout en accordant sa pleine valeur à leurs textes, lus par la comédienne Alexandra LeMasson. Philippe Lefait a accepté de nous dévoiler les coulisses de son émission. Il nous a reçus dans son bureau tapissé de bibliothèques remplies de livres, de souvenirs et de pages en suspension…

Viabooks : Avec  votre émission Des mots de Minuit vous considérez-vous comme un découvreur ou un passeur ?

Philippe Lefait : Un découvreur certainement. Un passeur, je l’espère. Je revendique l’éclectisme, la liberté dans nos choix d’invités. Viennent souvent sur notre plateau des écrivains ou des artistes qui passent très rarement ou jamais à la télévision. Ce qui ne nous empêche pas de recevoir des personnalités plus présentes sur les plateaux de télévision.
VB : Votre émission est l’une des rares à recréer une vraie intimité de plateau. C’est important pour vous cette atmosphère ?

P.L : Essentiel. Nous réalisons l’émission dans les conditions du direct. Nous ne créons pas d’effets d’accélération de rythme artificiels. Chacun écoute l’autre. Nous laissons même une place au silence. Quelques secondes de silence créent une grande intensité, c’est un luxe aujourd’hui à l’antenne. Cette atmosphère particulière est devenue une spécificité, car nous allons à contre -courant du brouhaha et d’une forme d’hystérie dans le divertissement. Nous ne cherchons pas la polémique et laissons le temps à chacun de s’exprimer. Plus un invité se sent à l’aise, meilleure sera la part qu’il prendra à la conversation.

Lire la suite :

http://www.viabooks.fr/interview/philippe-lefait-des-mots-et-des-livres-19757

Publié dans Radio/Télé - Voir et/ou entendre | Commentaires fermés

La parenthèse Gutenberg

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Par Xavier de la Porte le 03/01/11

La lecture de la semaine n’est pas toute jeune, il s’agit de la retranscription d’un entretien donné en avril dernier au Nieman Journalism Lab (voir également sur le Forum du MIT) par un professeur danois du nom de Thomas Pettitt. Le Nieman Journalism Lab est un projet de l’université de Harvard, aux Etats-Unis, qui vise à interroger la possibilité de faire un journalisme de qualité à l’ère numérique. Ce professeur Thomas Pettitt applique aux questions journalistiques une théorie qu’on appelle la “parenthèse Gutenberg” et qui postule que nous aurions vécu avec l’imprimerie une parenthèse, et que la révolution à laquelle on assiste en ce moment est une révolution au sens littéral du terme, dans la mesure où elle nous ramène à un état antérieur, celui d’avant l’imprimerie, d’avant le prima du livre comme support de la vérité. Voici comment l’explique Thomas Pettitt :

“Il y a des changements qui se produisent et qui sont liés les uns aux autres. La grande révolution de l’imprimerie a changé beaucoup de choses, et était liée à de grands changements qui se déroulaient ailleurs — par exemple la manière dont nous regardions le monde et dont nous catégorisions les choses du monde. Et si la même chose se déroule aujourd’hui, et que nous vivons la même révolution qu’à l’époque de Gutenberg, mais en sens inverse, alors on peut prédire ce qui va se passer. On avance vers le passé. 

Si je m’intéresse à des éléments comme la vérité, ou la fiabilité de ce qu’on entend dans les médias, j’ai tendance à penser que nous sommes dans une mauvaise passe. Auparavant, il y avait une hiérarchie. Pendant cette parenthèse (la parenthèse Gutenberg), les gens s’en référaient à des catégories — notamment dans ce qu’ils lisaient. L’idée était que dans les livres, on trouvait la vérité. Un livre, c’est solide, on peut s’y fier, c’est quelqu’un d’intelligent qui l’a écrit. Les mots, les mots imprimés — dans de belles et droites colonnes, avec de beaux volumes – on peut leur faire confiance. C’est l’idée qui a prévalu pendant toute cette période.Les livres brochés étaient déjà moins fiables, quant aux journaux, ils l’étaient encore moins. Et les rumeurs qu’on entendait dans la rue ne l’étaient pas du tout. On savait où on était – ou plutôt, on pensait savoir où on était. Car à la vérité, on ne pouvait sans doute pas accorder plus de crédit à ces livres qu’aux rumeurs qu’on entendait dans la rue.Je dis souvent à mes étudiants qu’ils devraient commencer leur cursus de littérature par déchirer un livre. Prenez un livre, un livre d’occasion, qui a l’air impressionnant, et mettez-le en pièce. Vous verrez alors qu’il n’est fait que de colle et de reliure. Qu’il n’est pas invulnérable. Il a été fabriqué par quelqu’un. Ce n’est pas forcément la vérité parce que ça a l’air bien.

Lire la suite :

http://www.internetactu.net/2011/01/03/la-parenthese-gutenberg/

 

Publié dans Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

Le singe est l’ami du romancier : la preuve en 10 livres

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Posté par Céline le 03.01.11 à 09:42

58816.jpg

Une idée reçue veut que ce soit le chat qui ait les faveurs de la littérature (Baudelaire, Colette, Burroughs, etc). C’est oublier un peu vite le singe, qui, reconnu depuis plus de 200 ans maintenant comme notre ancêtre le plus acceptable, est pourtant le seul animal à avoir joué si souvent les premiers rôles en littérature : singe menaçant, ami, sacré, ou magicien ; orang-outang (méchant), chimpanzé (gentil) ou gorille (dans la brume).

Les romanciers ont apprivoisé la créature depuis plus longtemps qu’on ne le croit. On pourrait citer des légions de singes savants ou de singes tueurs : on a choisi dans ce petit précis de littérature simiesque de retenir nos 10 livres de singes préférés. L’occasion de donner une petite illustration des utilisations du primate en littérature.

Source :

http://livres.fluctuat.net/blog/47014-le-singe-est-l-ami-du-romancier-la-preuve-en-10-livres.html

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés

Album jeunesse, prévention de l’illetrisme guide pratique

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Rédigé le 03 janvier 2011 par Le CRLL

« Faire connaître et partager les pratiques de prévention et de lutte contre l’illettrisme qui réussissent, développer des modes d’action efficaces, mutualiser les expériences, c’est ce que propose le Forum Permanent des Pratiques de l’ANLCI. »

Le Groupe régional Nord Pas-de-Calais de l’ANLCI vient de publier un kit du praticien sous le titre « L’Album, une littérature pour tous les publics », en partenariat avec Quand les livres relient, l’Agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse.

« Ce kit est une précieuse boîte à outils et à réflexion, qui répond aux questions que se posent tous ceux qui souhaitent mener des actions de prévention de l’illettrisme. Qu’est-ce que lire à voix haute, comment choisir un album, travailler en partenariat en direction des personnes éloignées de l’écrit… »

Télécharger la kit du praticien
Pdf – 2,3 Mo

Toutes les informations sur le site http://www.anlci.gouv.fr/

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Québec – 3e édition du Salon du livre à Victoriaville

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

(Victoriaville) – C’est sous le thème «Une grande aventure en écriture» que sera présentée la 3ème édition du Salon du livre de Victoriaville.

L’évènement aura lieu le 30 avril et le 1er mai prochain au Cégep de Victoriaville. Plusieurs auteurs et maisons d’édition seront présents pour l’occasion. Les auteurs ainsi que les maisons d’édition peu connues peuvent s’inscrire à ce 3e Salon du livre.

Les producteurs d’articles qui se rapportent à la littérature, tel que signets et crayons sont également invités à s’inscrire.

Lire la suite :

http://www.o973.com/autresactualites.aspx?categoryid=1

Publié dans Foires et salons du livre, Francophonie, langue française | Commentaires fermés

Une traduction en turc des Versets sataniques de Salman Rushdie

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Pour la liberté d’expression, une véritable révolution


Rédigé par Nicolas Gary, le lundi 03 janvier 2011 à 14h54


La nouvelle est d’envergure : un éditeur basé à Istanbul s’apprête à publier une version des Versets sataniques. Elle sortira le 28 janvier prochain et se pose avant tout comme un test face à « l’intolérance en Turquie ».

L’éditeur Kara Güneş Basım, vient de l’annoncer sur son blog. Et l’événement est de grande ampleur, attendue que depuis la fatwa lancée contre le romancier (le 14 février 1989), des violences ont éclatées un peu partout dans le monde, avec notamment en mars 90, alors qu’un incendie se déclarait dans un hôtel turc, à Sivas.

Des manifestants protestaient contre Aziz Nesin, traducteur turc de Rusdhie, et leur colère avait provoqué la mort de 37 personnes.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23493-traduire-turquie-versets-sataniques-rushdie.htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Edition, éditeurs, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

De la NRF aux éditions Gallimard : un siècle, un anniversaire

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

Et une centaine de bougies ?

Rédigé par Cecile Mazin, le lundi 03 janvier 2011 à 17h18


En 1911, Gaston Gallimard prit en charge la maison d’édition aujourd’hui marque éditoriale la plus connue dans le pays et à l’étranger. Elle va célébrer cette année son centenaire… Une grosse bougie…

Fin mai, André Gide et Jean Schlumberg, créateurs des Éditions de la Nouvelle Revue française, parviennent à convaincre Gaston Gallimard de prendre la tête de la boutique. En 1908, les écrivains avaient en effet monté une revue littéraire, où il était, trimestriellement question de littérature et de critiques. Le premier numéro parut en février 1909.

C’est l’occasion de créer une première et unique collection, la Blanche, en référence aux couvertures couleur crème qui laissent béats d’admiration tous les auteurs cherchant la publication… Cette même couverture qu’arborait la Nouvelle Revue française.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23498-nrf-gallimard-centennaire-anniversaire-proust.htm

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

L’auteure d’«Absolument dé-bor-dée» retrouve son poste à la Région Aquitaine

Posté par Serge Bénard le 3 janvier 2011

La haut fonctionnaire, auteure du pamphlet intitulé Absolument dé-bor-dée! sur les dysfonctionnements du conseil régional d’Aquitaine, qui lui a valu quatre mois de suspension pour manquement à l’obligation de réserve, a indiqué à l’AFP avoir repris le travail lundi.«Je suis chargée de mission grand emprunt et veille juridique européenne» à la Région, a expliqué Aurélie Boullet, alias Zoé Shepard.

 

«Sa mission consiste à oeuvrer à l’optimisation, pour la région Aquitaine comme pour ses partenaires, d’une participation accrue aux grands programmes, initiatives et investissements d’avenir (plus connu sous le nom de Grand emprunt) impulsés par la France et par l’Europe», a précisé l’institution.

 

C’est lors d’un entretien avec le président PS de la région Aquitaine, Alain Rousset, le 23 décembre, qu’elle a reçu le descriptif de son poste, a-t-elle indiqué.

 

«Son retour a été géré de façon normale, comme tout agent qui intègre le conseil régional», selon le service de communication de l’institution.

Lire la suite :

http://www.liberation.fr/societe/01012311313-l-auteure-d-absolument-de-bor-dee-retrouve-son-poste-a-la-region-aquitaine

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar