• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 27 décembre 2010

La disparité des marchés du livre dans l’espace francophone

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Luc Pinhas, Maître de conférences à l’Université Paris 13 – Villetaneuse

Qu’on les considère sous l’angle de la production ou de la commercialisation, les marchés du livre francophones restent aujourd’hui encore caractérisés par des disparités extrêmement fortes et flagrantes. Les raisons premières, certes, en sont multiples et assez évidentes. D’un point de vue spatial, d’abord, l’espace francophone ne constitue pas un tout homogène, mais se trouve au contraire disséminé aux quatre coins du monde, en Europe, en Afrique, en Amérique et en Océanie, pour ne pas parler de l’Asie où le français n’occupe plus guère aujourd’hui qu’une présence résiduelle. D’un point de vue démographique, ensuite, il regroupe des pays fortement peuplés, au premier rang desquels la France, mais aussi des régions ou territoires à bien plus faible densité de population, parfois isolés dans un environnement non-francophone. D’un point de vue économique, encore, il reproduit la grande coupure entre le Nord et le Sud, autrement dit entre pays riches et industrialisés et pays pauvres, longtemps soumis aux aléas de la colonisation et en difficile voie de modernisation – et l’on sait au demeurant que la Francophonie compte dans ses rangs un certain nombre d’États qui sont classés parmi les derniers du monde dans l’échelle du développement. Par ailleurs, en termes proprement linguistiques, l’hétérogénéité, dans cet espace est tout autant de mise, au-delà des grands décomptes de francophones plus ou moins réels que, depuis Onésime Reclus, l’on se plaît parfois à faire, puisque le français, en réalité, n’est parlé à l’heure présente, même dans des pays où il a le statut de langue officielle ou de langue de communication, que par une faible minorité de personnes, et qu’il est encore moins lu et écrit. Enfin, et surtout, le poids de la France – s’agissant d’un bien culturel comme l’est le livre, on devrait dire de Paris – apparaît écrasant tant d’un point de vue économique qu’historique et symbolique.

C’est d’ailleurs par ce dernier aspect que je voudrais commencer, car le regard historique semble nécessaire pour comprendre, au-delà de la seule considération sur l’exiguïté de la plupart des marchés francophones locaux, les difficultés du livre de langue française à exister hors de l’Hexagone et la faiblesse des échanges transversaux que l’on constate dans l’espace francophone.

Le livre francophone : un espace historiquement réduit Au cours du passé, l’édition francophone s’est en effet toujours trouvée confrontée à la force du «tropisme parisien, arme la plus efficace de la librairie française » (1) , ainsi que le remarquait Jean-Yves Mollier, qui a fait de la capitale française, durant longtemps, le centre de cette «république mondiale des Lettres » (2) dont parle Pascale Casanova et, aujourd’hui encore, force est de constater que Paris reste, sauf exceptions rarissimes, la «porte d’entrée du marché mondial des biens intellectuels» (3) pour les auteurs francophones.

Lire la suite :

http://www.sgdl.org/la-documentation/les-dossiers/259?1f378a47b733c0dcd5b334d850ee4020=97d7540ea9f8709e5cccf469629a07d2

Publié dans Economie du livre, Francophonie, langue française | Commentaires fermés

Québec – Bouquiner ou « ebouquiner »?

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010



Louise Bourget
Publié le 27 Décembre 2010 Louise Bourget 

Deux options, mais un seul but : le plaisir de lire

Après la musique, voici que les œuvres littéraires (et les livres en général) constituent la prochaine niche dont le potentiel lucratif commence à être exploité.

Il suffit de constater la grande popularité des lecteurs numériques, dont le célèbre iPad et le Kindle, pour comprendre qu’il ne s’agit que du début d’un bouleversement majeur dans les habitudes de lecture et de consommation littéraire des consommateurs.

La mode du livre numérique a été lancée aux États-Unis. Sur le site Internet Webdepart, on apprend que l’entreprise Amazon, en 2010, a vendu plus de livres électroniques que de livres en papier pendant une période de vacances. Cela devait arriver.

Toujours selon Webdepart, pendant le deuxième trimestre de l’année, ils ont vendu 143 livres électroniques pour chaque centaine de livres en papier. Et la tendance s’accélère, avec un taux de 180 livres électroniques pour 100 en papier pendant le mois de décembre. Par rapport à 2009, ils ont réussi à placer trois fois plus de livres électroniques en 2010.

Lire la suite :

http://www.hebdorivenord.com/Culture/2010-12-27/article-2063017/Bouquiner-ou-%26laquo;-ebouquiner-%26raquo;%3F/1

 


Publié dans Lecture, lecteur, lectorat, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

425e anniversaire de la mort de Pierre de Ronsard

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

220pxpierrederonsard1620.jpg

Pierre de Ronsard (né en septembre 15241 au manoir de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine2), est un des poètes français les plus importants du xvie siècle.

Bibliographie

Les éditions collectives

D’après François Rouget :

  1560 : in-16, comprend 24 pièces nouvelles.

  1567 : in-4.

  1571 : in-16 comprend 29 pièces nouvelles.

  1572-1573 : in-16 comprend 1 pièce nouvelle.

  1578 : in-16, comprend 238 pièces nouvelles.

  1584 : la dernière publiée du vivant de l’auteur, comprend 32 pièces nouvelles.

  1586 : édition posthume, comprend 30 pièces nouvelles


D’après Wikipédia

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Les meilleures ventes des 7 derniers jours des librairies du réseau DATALIB

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Au cours des 7 derniers jours les 195 librairies du réseau DATALIB ont vendu 907 456 exemplaires de 123 030 titres différents pour un CA en prix public de 13 463 430,00 €.
Les 20 premiers titres ont été vendus à 63 177 exemplaires pour un CA de 708 651,30 €.
Ces 20 premiers titres représentent 5,26 % de l’activité.
Les titres présentés sur ce site ont été vendus au moins une fois par 40% des librairies du réseau au cours des 7 derniers jours.

Titres accessibles : 983 314   Données mises à jour au : 26-12-2010

Source :

http://www.datalib.net/info.php?lib=           

 

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes,, Librairies, libraires | Commentaires fermés

Les marchés aux livres cette semaine

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Demain, mardi 28 décembre
STRASBOURG (67), Marché aux livres, mardi 28 décembre 2010.
Mardi
, mercredi et samedi. place Gutenberg, Quartier de la Cathédrale. 20 exposants de 9 h à 18 h.
[Manifestation hebdomadaire]
NANTES (44), Le Mardi du livre ancien et d’occasion, mardi 28 décembre 2010.
Entre 10 et 20 bouquinistes professionnels sur toute la place de la Bourse, de 13h00 à 19h00, tous les mardis de l’année. Entrée gratuite.
Informations exposants : les bouquinistes doivent adhérer à l’association pour exposer. Merci de prendre contact avec un membre du bureau. Vous trouverez leurs coordonnées sur le blog du mardi du livre ancien et d’occasion. Blog : mardidulivre.over-blog.com/.
Contact, réservation : tél : 06.28.54.04.71, 02.51.80.55.55
Mercredi 29 décembre
MONTPELLIER (34), Marché du livre, mercredi 29 décembre 2010.
Tous les mercredis
, cours Gambetta, « Plan Cabanes » de 9h à 18h. Marché du livre en collaboration avec La Mémoire Du Livre de Montpellier. Une vingtaine de libraires et bouquinistes. Entrée gratuite, stationnement Parking Gambetta. Contact : www.lamemoiredulivre.com, Tél.: 06 25 34 08 99.
[Manifestation hebdomadaire]
RENNES (35), Marché aux livres, mercredi 29 décembre 2010.
Place Sainte-Anne, tous les mercredi (5 exposants) et tous les samedi (12 exposant).
[Manifestation hebdomadaire]
SAINT-MANDE (94), Marché aux livres, mercredi 29 décembre 2010.
Le mercredi. Bd Galliéni. 40 exposants.
[Manifestation hebdomadaire]
Jeudi 30 décembre
TOULOUSE (31), Marché aux livres, jeudi 30 décembre 2010.
Le jeudi. Place Arnaud Bernard. 20 exposants. De 9 heures à 18 heures.
[Manifestation hebdomadaire]
Vendredi 31 décembre
ORLEANS (45), Livres et vieux papiers, vendredi 31 décembre 2010.
Le vendredi. Tous les vendredis de 9h à 18h (nocturne jusqu’à 21h à partir de juin). Place du Martroi, Orléans centre, environ 20 exposants. Renseignements au 02 38 79 24 83.
[Manifestation hebdomadaire]

Janvier 2011

Samedi 1er janvier
MOUANS SARTOUX (06), Brocante et livres, samedi 1er janvier 2011.
Le samedi. Place Jean Jaurès de 9 h à 18 h. 30 exposants.
[Manifestation hebdomadaire]
D’après Galaxidion : http://www.galaxidion.com/home/agenda.php

Publié dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Bibliothèques – Les enfants sur les chemins de la vie

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Des séances de contes sont proposées par le centre culturel Europe, ce soir à la bibliothèque Europe, demain à la bibliothèque Bel’Flore et vendredi au centre Europe.« Ce que j’aime dans le conte, c’est qu’il parle de la vie en montrant des chemins, des solutions, en opposition à l’information qui ne donne pas toujours confiance dans la vie », raconte Marie Barthélemy qui donnera des séances de contes ce soir à la bibliothèque Europe, demain à la bibliothèque Bel’Flore et vendredi au centre Europe. Conteuse depuis bientôt vingt ans, elle sait captiver à merveille son auditoire par ses intonations, ses jeux de scène, sa poésie et son humour. Son spectacle, « Le baptême de l’enfant éléphant », est constitué de comptines. « Les comptines ont toujours eu un effet magique sur les enfants, puisqu’elles sont à la fois de la rime, de la musique et de la poésie. C’est léger et rassurant ».

D’abord surpris, les enfants rentrent vite dans le jeu. Des personnages variés traversent le spectacle, comme la petite souris grise, le crapaud et le hérisson.

Lire la suite :

http://www.lepays.fr/fr/article/4362589/Les-enfants-sur-les-chemins-de-la-vie.html

 

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Lecture, lecteur, lectorat, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Curvy : le livre australien des artistes féminines

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Le livre Curvy est né en Australie en 2003 et a pour ambition de révéler chaque année, les meilleures artistes et illustratrices féminines dans le monde. Au début il n’était consacré qu’aux australiennes, puis petit à petit, il recense maintenant les artistes féminines au niveau mondial. D’ailleurs, dans l’édition de 2010, Garance Doré en faisait partie avec son illustration qui avait fait la Une du ELLE uk.

Lors de son lancement à la galerie Lo-Fi, il y avait beaucoup de filles évidemment, et une battle artistique en live qui opposait une fille (pour le livre Curvy) et un garçon (pour Muscle Up, le pendant masculin de Curvy).

Lire la suite :

http://kissesfromaustralia.com/2010/12/14/curvy-le-livre-australien-des-artistes-feminines/

Publié dans Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Angoulême 2011 – La Fureur de vivre d’Emma Bovary ?

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010


BD et Parodie, tout le monde y passe…

Rédigé par nicolas Gary, le dimanche 26 décembre 2010 à 10h51

Veut, veut pas, tout le monde y passe : la parodie est une activité à temps complet, depuis les premières planches de Goetlib, mettant en scène Super Dupont ou Newton, en passant par les plus grands classiques de la littérature, gentiment malmenés.

Le Festival international de la BD d’Angoulême qui ouvrira les festivités de cette nouvelle année, du 27 au 30 janvier, proposera en effet de découvrir tout un pan de la littérature graphique, qui s’adonne avec joie et bonheur à la parodie des grands noms, d’hier et d’aujourd’hui, d’ailleurs.

Angoulême 2011 - La Fureur de vivre d'Emma Bovary ? dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir v-21209L’exposition Parodie, la bande dessinée au second degré, débutera elle, le 5 janvier, pour s’achever le 24 avril. « Des détournements situationnistes, aux parodies de l’Oubapo, en passant par les parodies coquines, les innombrables mises en boîte du mythe du super héros et le phénomène de l’auto parodie, ce sont toutes les formes de la bande dessinée au second degré qui trouvent place dans cette exposition », assure Gilles Ciment, directeur général de la Cité internationale de la BD et de l’image.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23430-parodie-bd-angouleme-exposition-batman.htm

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

LG prévoit un marché de 20 à 30 millions de lecteurs ebook en 2012

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010

Et son patron, qui plus est…

Rédigé par Nicolas Gary, le dimanche 26 décembre 2010 à 13h17

Selon le DigiTimes, toujours bien informé, citant le Commercial Times, journal chinois pas mal placé non plus pour les révélations, les prévisions de la société LG Display, en matière de lecteurs ebooks sont particulièrement enthousiastes.

En effet, le PDG de la firme, Young Soo Kwoon, vient de livrer ses attentes pour l’année 2012, concernant le marché mondial des lecteurs ebook. Il ne s’agit là que des appareils à base d’encre électronique, et ne prend pas en compte l’évolution du secteur des tablettes.

LG envisage ainsi qu’en regard des 10 millions d’unités vendues durant l’année 2010, le marché représenterait entre 20 et 30 millions d’unités pour l’année 2012. 

LG prévoit un marché de 20 à 30 millions de lecteurs ebook en 2012 dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse v-21213

Un taux de croissance qui fait qu’il ne se mouille pas des masses, le bonhomme, bien que le chiffre avancé n’en reste pas moins important. Important, mais conforme aux prévisions des uns et des autres.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23435-lecteurs-ebook-millions-2012-previsions.htm

 

Publié dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, Economie du livre | Commentaires fermés

Chefs-d’oeuvre oubliés dans des greniers

Posté par Serge Bénard le 27 décembre 2010


par Sandra Imsand

Il n’est pas rare que des créations majeures apparaissent dans des endroits insolites.

storybild

Sous une croûte se cache parfois un trésor. (photo: AFP)

La découverte de 271 croquis et esquisses inédits de Picasso, en novembre, a mis le monde – et les héritiers du maître espagnol – en émoi. Comment ces trésors, qui ne sont répertoriés dans aucun catalogue de l’artiste, ont-ils pu rester cachés si longtemps? L’enquête en cours cherche à vérifier les déclarations de l’électricien français Pierre Le Guennec. Lequel affirme avoir reçu les œuvres en cadeau de Mme Picasso. L’affaire devrait trouver son issue juridique début 2011.

Un tableau du peintre mexicain Tamayo a été retrouvé dans les poubelle à New York.

Un tableau du peintre mexicain Tamayo a été retrouvé dans les poubelle à New York

.Pierre Le Guennec, électricien de son état, aurait reçu 271 croquis de Picasso avant sa mort.Pierre Le Guennec, électricien de son état, aurait reçu 271 croquis de Picasso avant sa mort

.Jules Petroz déclare avoir déniché un Manet et un Van Gogh au marché aux Puces de la Plaine de Plainpalais à Genève.Jules Petroz déclare avoir déniché un Manet et un Van Gogh au marché aux Puces de la Plaine de Plainpalais à Genève

.Un fragment dun codex de Léonard de Vinci a été retrouvé par un journaliste tenace en novembre dernier à Nantes. Les conservateurs en avaient oublié lexistence. Un fragment d’un codex de Léonard de Vinci a été retrouvé par un journaliste tenace en novembre dernier à Nantes. Les conservateurs en avaient oublié l’existence.

L’anecdote en rappelle d’autres. Des livres, des tableaux, des films et des partitions ont été découverts (ou redécouverts) dans les endroits les plus saugrenus. Depuis la découverte des manuscrits de la mer Morte entre 1947 et 1956 dans des grottes de Trans­jordanie, il n’est pas rare que des documents importants ressurgissent dans des lieux insolites comme des poubelles, des caves ou en­core des marchés aux puces.

Et chacune de ces annonces fait fantasmer. Forcément, quand l’antiquaire genevois Jules Pétroz déclare avoir trouvé un authentique Manet au marché aux puces, tout le monde rêve d’en faire de même au détour d’une brocante. Retour sur les découvertes les plus spectaculaires de ces dernières années.

Lire la suite :

http://www.20min.ch/ro/life/lifestyle/story/18098866

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Patrimoine culturel, patrimoine écrit | Commentaires fermés

12
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar