Rentrée littéraire de janvier 2011, les romans étrangers

Posté par Serge Bénard le 26 décembre 2010

Rentrée littéraire de janvier 2011, les romans étrangers dans À paraître rl11_big_etranger

Si le nombre de romans français annoncés pour la rentrée littéraire de janvier 2011 est en légère augmentation, les textes étrangers perdent eux pas moins de trente titres par rapport à 2010. Les statistiques, néanmoins, ne font pas tout, et c’est au rayon étranger que l’on devrait trouver les plus belles surprises, avec la parution des nouveaux romans d’auteurs très attendus, et de quelques rééditions notables.

Plusieurs événements majeurs sont ainsi dans les cartons des éditeurs. A leur tête, le nouveau roman de John Irving, qui revient quatre ans après Je te retrouverai. Son nouveau texte, Dernière nuit à Twisted river (Seuil), est aussi foisonnant que les précédents livres de l’auteur, et nous plonge dans l’histoire d’un père et de fils dans un petit village du New Hampshire, sur trois générations. Les ours, chers à l’auteur, répondent également présents dans ce nouveau texte. Autre auteur très aimé du public français, Jonathan Coe, qui revient avec un nouveau récit intimiste,La vie très privée de Mr. Sim (Gallimard), que nous avons déjà évoqué.

Autre événement de cette rentrée de janvier, le très attendu dernier roman de l’auteur portugais José Saramago, prix Nobel de littérature décédé en juin dernier. Paru quelques mois avant sa disparition, Caïn (Seuil) avait déclenché une vive polémique au Portugal. Toujours aussi critique envers le catholicisme, Saramago dénonce dans ce livre la mauvaise influence de la Bibl sur  les catholiques, et investit de nouvelles hypothèses dans la responsabilité de Caïn sur la mort de son frère Abel.

cain dans Actualité - Événement

On devrait également beaucoup parler du nouveau livre de Jonathan Safran Foer, Faut-il manger les animaux ? (L’Olivier). Abandonnant pour un livre le roman, l’auteur de Extrêmement proche et incroyablement près s’interroge dans cet essai sur les tendances carnivores de la société, et leur justification morale. Entre un centre d’abattage industriel et une ferme d’élevage traditionnel, Foer se lance dans une enquête sans concession, couverte d’éloges lors de sa parution américaine. James Ellroy met lui aussi sur pause sa carrière de romancier pour La malédiction Hilliker (Rivages), un traité sur les femmes qui ont marqué sa vie, et les circonstances cruelles de la mort de sa mère (voir nos articles). Les amateurs de William T. Vollmann seront ravis de découvrir un nouveau tome du Livre des violences consacré à l’Asie, Roi de l’opium et autres enquêtes en Asie (Tristram), déjà évoqué sur ce site. Enfin, Nick McDonell, jeune auteur très remarqué lors de la parution de son premier roman Douze, et également correspondant du Time, livre un texte polémique sur le retrait des troupes américaines d’Irak dans La fin des opérations majeures de combat (Denoël).

Source :

http://www.culture-cafe.fr/site/?p=1824

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar