Accueil Choix des libraires Choix du jour de libraires à Marseille, Bastia, Limoges

Choix du jour de libraires à Marseille, Bastia, Limoges

Commentaires fermés
0
41

 Sans la télé

 

Couverture du livre Sans la télé

 

Auteur : 

Guillaume Guéraud

Date de saisie : 18/11/2010

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : Rouergue, Rodez, France

Collection : DoAdo

Prix : 8.00 € / 52.48 F

ISBN : 978-2-8126-0162-0

GENCOD : 9782812601620

Sorti le : 08/09/2010

Acheter Sans la télé chez ces libraires indépendants en ligne :
L’Alinéa (Martigues) Dialogues (Brest) Durance (Nantes) Maison du livre (Rodez) Mollat (Bordeaux) Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier) Thuard (Le Mans)

 

Le roman commence par cette citation de Jean-Luc Godard : « Le cinéma fabrique des souvenirs, alors que la télévision fabrique de l’oubli ». Le ton est donné.
Si Guillaume Guéraud partage l’avis de Godard maintenant, il en était tout autrement quand il avait 8 ans. Tous les autres ont la télé dans la cour de récré, et Guillaume rêve de voir Goldorak et Tom Sawyer en dessins animés. Il demande des explications à sa mère sur cette absence, réclame, supplie, il veut la télé ! Il se met dans une colère noire mais rien n’y fera. La télé n’entrera pas dans l’appartement.

Sa mère a une autre idée.

« elle décide de m’emmener au CINÉMA. »

« Sans la télé » est un roman qui se lit d’une traite, c’est vraiment (vraiment-vraiment) bien, son auteur se dévoile et si le lecteur a lu quelques-uns de ses romans avant, des connexions se font.
Pour info, les films énoncés tout le long du roman sont répertoriés à la fin !
À lire dès… qu’on en a envie (dès 12-13 ans), ado, adulte, peu importe !

 

Dans un récit autobiographique, l’auteur raconte sa jeunesse dans une cité populaire au cours des années 1970-1980, à travers son rapport au cinéma. Sa mère refusant d’avoir la télévision, elle l’entraîne dans les salles obscures, et c’est grâce au septième art qu’il découvre le monde. Un roman émouvant, véritable ode au cinéma, pour ados et/ou passionnés de cinéma…

 

Jusqu’au moment où je les entends parler de Charles Ingalls. Et de sa fille Laura qui a soi-disant récité un poème l’autre jour qui a fait pleurer tout le monde à l’école. Je me creuse mais je ne connais pas une seule fille qui s’appelle Laura dans notre école et, dans le quartier, je connais la famille N’Dong, la famille Abdelazziz, la famille Absalon, mais aucune famille Ingalls.
- C’est qui Laura Ingalls ? je leur demande.
- La fille de la petite maison dans la prairie ! ils me répondent tous à la fois
Quelle maison ? Quelle prairie ? On habite sans un quartier où il n’ya que des immeubles, un centre commercial et un parking. A croire qu’ils se foutent de moi.

Guillaume a 8 ans et vit dans un quartier populaire de la banlieue bordelaise dans les années 70. Guillaume a 8 ans et il aimerait bien qu’on lui explique pourquoi tout le monde a la télévision sauf lui. Alors pour contrer Tom Sawyer, Zorro, Starsky et Hutch et les supers pouvoirs de Goldorak, sa mère décide de l’emmener au cinéma.
Et Guillaume voit des films, des tas de films, des films trop grands pour lui, des films qu’il ne comprend pas toujours. Mais qu’importe ! C’est dans les salles obscures, enfoncé dans des fauteuils au velours élimé du ciné-club que Guillaume va découvrir le monde : la vie avec Le Voleur de Bicyclette de De Sica, la lutte des classes avec Les Temps Modernes de Chaplin, les filles et le sexe avec Duel au soleil, la violence qui libère avec Scarface de De Palma… Des films qui font pleurer, rire, réfléchir. Des films qui lui montrent le monde tel qu’il est.
Un récit autobiographique tout en émotion, où comme au cinéma (parfois) le rire se mêle aux larmes, et pour comprendre pourquoi E.T. est finalement un héros communiste…

Télécharger le MP3

 

Une courte lecture de Guillaume Guéraud

Télécharger le MP3

 

Guillaume Guéraud au micro de Jean Morzadec


 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Choix des libraires
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Patrick Modiano lauréat du prix de la BnF 2011

Eh bien, comme ça c’est fait ! Rédigé par Cecile Mazin, le mardi 07 juin 2011 à 10h2…