Accueil Librairies, libraires Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne Google ebookstore : un choix intéressant pour les libraires ?

Google ebookstore : un choix intéressant pour les libraires ?

Commentaires fermés
0
5

googleebooksbooksellersandretaillocations.jpeg

Par Clément Monjou

Google cherche à bâtir un écosystème complet autour du livre numérique, à la manière de ce qu’a réalisé Amazon ou encore Apple. Cependant, le géant du web a pris en considération un acteur souvent oublié des pure-players du numérique : les libraires. Ainsi, on remarque que Google propose déjà à trois librairies indépendantes de passer par son outil pour commercialiser des ebooks sur leur site respectif : Alibris, Powell’s Books mais aussi tout le groupement de libraires indépendants rassemblés sur IndieBound.org (le site de l’ABA, American Booksellers Association).

En une de ce dernier, toute la liste des libraires qui proposent dès maintenant des ebooks sur leur site Internet avec la plateforme Google eBooks. Celle-ci est plus ou moins bien intégrée sur les différents sites mais trône à chaque fois en page d’accueil. Il suffit de taper le nom d’un bestseller pour tomber aussitôt sur la page-produit qui présente l’ebook. Nous avons fait l’essai avec la librairie Alabama Booksmith et c’est assez étonnant.

theappealalabamabooksmith.jpeg

Malheureusement, nous n’avons pas pu aller plus loin dans le processus en raison des restrictions géographiques qui empêchent d’acheter depuis l’Europe. En attendant de pouvoir essayer le service par nous-même, il faudra se contenter de la FAQ présente sur le site de chaque libraire partenaire, comme chez Alibris.

Au final, la solution de Google à destination des libraires est performante. L’expérience utilisateur est la même que sur le site de Google, et l’acheteur pourra lire son ebook à partir de n’importe quelle application Google eBooks (de l’iPhone aux smartphones Android en passant par l’iPad, les readers Sony ou Barnes&Noble ainsi que n’importe quel navigateur web). Reste à savoir quel est le pourcentage proposé par Google aux libraires. De plus, l’outil semble, pour l’instant, se limiter à un simple widget aux couleurs du site du libraire. Par conséquent, cela ne laissera pas de liberté au libraire pour décider des ouvrages qu’il souhaite mettre en avant.

Mais n’est-ce pas le prix à payer pour des frais d’installation nuls ? Les premiers retours des libraires partenaires de Google eBooks vont être à suivre de près et risquent de déterminer l’engouement éventuel de cette plateforme auprès des libraires européens.

Source :

http://www.ebouquin.fr/2010/12/09/google-ebookstore-un-choix-interessant-pour-les-libraires/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+ebouquin/articles+(eBouquin)

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Figure de style – Lefebvre copié-collé

“Ce livre, je tiens à le souligner, fait 522 pages. Plus de 800 000 signes. C’est considér…