Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Trinh Xuan Thuan, descendant des étoiles

Trinh Xuan Thuan, descendant des étoiles

Commentaires fermés
0
16

« L’espace est très grand, et donc l’homme ne peut pas aller voir sur place les étoiles, le seul lien entre l’homme et l’Univers, c’est la lumière. La tâche de l’astronome est de recueillir la lumière, ce code cosmique, l’histoire de notre origine. » L’astrophysicien, auteur et bouddhiste Trinh Xuan Thuan discute de la place de l’homme dans l’Univers.

« Les étoiles naissent, vivent leur vie et meurent, comme les humains. »

« Nous savons maintenant que nous sommes des poussières d’étoiles, tous les atomes dans nos corps sont formés des étoiles. » 

Trinh Xuan Thuan est professeur d’astronomie à l’Université de Virginie, à Charlottesville, et chercheur à l’Institut d’astrophysique de Paris. En 2009, il a remporté le prix Kalinga de vulgarisation scientifique de l’UNESCO.

Il présente demain à 19 h 30, à l’auditorium Henry-Teuscher du Jardin botanique de Montréal, la conférence « Le big bang et après : la place de l’homme dans l’Univers ». La conférence affiche malheureusement complet.

Source :

http://www.radio-canada.ca/emissions/christiane_charette/2009-2010/chronique.asp?idChronique=123586

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Citation du 11 août

Oui, monsieur, j’ai souvent déjeuné d’une page de Tacite et soupé d’une …