• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

«Gommer le mégot de Malraux, c’est une falsification grotesque!»

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Le groupe PS a déposé mardi à l’Assemblée Nationale une proposition de loi visant à mettre fin aux aberrations dues à une application trop stricte de la loi Evin. Instigateur du projet, le député Didier Mathus s’explique.Sartre, Malraux, Tati, mais aussi Coco Chanel (alias Audrey Tautou), Serge Gainsbourg (campé par Éric Elmosnin) et Alain Delon, tous ont fait les frais d’une application pour le moins rigide de la loi Evin. Le groupe socialiste à l’Assemblée a proposé ce mardi 14 décembre, sous l’impulsion du député de Saône et Loire, Didier Mathus, un aménagement de la loi (qui interdit la publicité en faveur du tabac) afin d’arrêter «de falsifier l’histoire au nom de la vertu sanitaire.»Pour Didier Mathus:«La loi Evin a donné lieu à un concours d’absurdités. Effacer la Boyard de Sartre, gommer le mégot de Malraux ou de Gainsbourg, remplacer la pipe de Monsieur Hulot par un ridicule moulin à vent, sont autant de réinterprétations grotesques, de falsifications de l’histoire. C’est pourquoi, je propose d’ajouter une dérogation à celles déjà contenues dans la loi Evin, qui s’appliquerait aux œuvres de l’esprit, à l’exception de celles qui seraient financées par l’industrie du tabac.»Heureux que son projet ait reçu «une certaine approbation» (il a été accepté à l’unanimité par le groupe PS à l’Assemblée) et sûr du soutien «de tous les milieux culturels», le député ne se fait toutefois guère d’illusion quant à la réussite de son entreprise: «Nous devrions savoir fin janvier si cette proposition sera soumise au vote de l’Assemblée. Mais très peu de voix osent s’élever contre l’hygiénisme normatif ambiant de notre société.» Même s’il constate avec satisfaction «une certaine prise de conscience et le sentiment assez profond d’une sorte de malaise», et même si Claude Evin lui-même s’est plaint de «ces outrances», cela devrait ne pas peser bien lourd face au «poids du lobby de la police des mœurs.»

Lire la suite :

http://bibliobs.nouvelobs.com//actualites/20101216.OBS4864/gommer-le-megot-de-malraux-c-est-une-falsification-grotesque.html 

Publié dans Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils | Commentaires fermés

2010 en livres

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

30 Décembre 2010 Par Christine Marcandier-Bry

Edition : BookclubLes mains dans les pochesQuais du polar

Rétrospective à la subjectivité assumée. Les livres de mon année 2010, un best of en quelque sorte : 5 romans français, 5 romans étrangers, 5 poches et 5 livres  »manqués ».

(cliquez sur les titres pour retrouver les articles publiés dans le Bookclub, Les Mains dans les Poches, Quais du polar ou ailleurs)

5 romans français :

2010 en livres dans Lu pour vous les-pierres-qui-montent

Geneviève Brisac, Une année avec mon père, L’Olivier : « J’aimerais pouvoir écrire ce récit à la manière des gens qui se souviennent de tout. J’aimerais avoir accès à la manière circonstanciée, aux faits, aux preuves, mais j’oublie, il ne me reste que des miettes. Une sensation de virage, une odeur de voiture et d’hôpital, une nausée permanente, une branche jaune, un panneau routier, une publicité pour Mobalpa à l’embranchement du funérarium. Tout se mêle. Le lit d’hôpital où s’agite faiblement papa et la morgue où repose le corps de maman. Parfois je ne sais plus très bien qui est où, et pour quoi faire, et c’est risible, irréel et risible ».

Fanny Chiarello, L’Eternité n’est pas si longue, L’Olivier : « Je ne fais pas une dépression, le monde s’effondre. Je me permets d’y voir une nuance ».

Hédi Kaddour, Les Pierres qui montent, Gallimard : « L’imparfait comme passé, comme inachèvement, comme serpent, comme démon. * Comment conserver le ʺmurmure de l’imparfaitʺ dans un journal ? ».

Emmanuelle Pagano, L’Absence d’oiseaux d’eau, P.O.L : « Je sais comment je te tiens, par les mots et par le sexe ».

Thomas B. Reverdy, L’Envers du monde, Seuil : « (…) deux ans plus tôt un énorme pied invisible avait foulé le sol de l’Amérique, il avait laissé une empreinte large comme un quartier entier. Un trou, si profond qu’on aurait dit que les tours s’étaient comme retournées dans le sol, un simple creux, mais qui était comme l’envers du monde. Et maintenant, il fallait reconstruire, redescendre en cet enfer et le redresser vers le ciel, dans la chaleur écrasante d’août ».

5 romans étrangers :

NK dans Lu pour vous

Rodrigo Fresán, Le Fond du Ciel, Seuil : « Chaque question, on le sait, cache trop de réponses possibles. Et, en quelque sorte, toutes sont justes même si elles sont incorrectes. La vérité est fractale. Elle tombe en morceaux et se disperse dans d’infinies directions. Alors comment l’atteindre… ».

Nicola Keegan, Nage libre, L’Olivier : « Le passé c’est le passé, l’avenir c’est l’avenir, mais à l’intérieur, tout coexiste ».

Leonard Michaels, Sylvia, et Le Club, Christian Bourgois : « Nous nous étions rencontrés une heure plus tôt, et pourtant, il semblait que nous étions ensemble, dans la plénitude de ce moment, depuis toujours. (…) Cette histoire a commencé sans début » (Sylvia).

Lionel Shriver, Double faute, Belfond : « Double faute étant moins un roman sur le tennis que sur le mariage – un sport un peu différent ».

Gonçalo M. Tavares, Apprendre à prier à l’ère de la technique, Viviane Hamy : « Lenz prit la décision d’abandonner complètement la médecine – il n’avait plus rien à conquérir dans ce domaine – et d’entrer dans le monde de la politique. […] Il était las d’avoir à traiter avec des hommes individuels et d’être lui-même un homme individuel ; il voulait opérer la maladie d’une ville entière et non d’un seul être vivant insignifiant ».

Lire la suite :

http://www.mediapart.fr/club/edition/bookclub/article/301210/2010-en-livres

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés

Journal d’un libraire lecture journalière d’un libraire…

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Le grand Joseph

A A. et son grand-père.

2010… 2010 était fait de tellement de livres, comment choisir ? Peut-être un plus discret qui parlait au cœur et à l’intelligence ?… Kochka revenait encore une fois au Liban avec « Le grand Joseph » chez Thierry Magnier. Pourquoi le grand Joseph ? « Téta souris, tant elle était petit alors que Geddo Joseph était grand ! » Un très vieil homme, un homme du siècle d’avant. « C’est à cause de sa grande taille et de la légende qui l’entoure, il a un si grand passé ! ». Qu’a-t-il laissé ? Quelques phrases, de la tendresse surtout. Geddo Joseph Boustani, un très vieil homme si tendre et protecteur avec sa petite fille que Joumana raconte. Qu’est-ce qu’il faisaitt en égrenant les grosses perles d’un chapelet : « C’est pour calmer les choses, m’a-t-il dit. Parce que les choses s’apaisent au son de la poésie… Ou alors elles se réveillent et se mettent doucement à rire… »

Lire la suite :

http://journaldunlibraire.hautetfort.com/archive/2010/12/31/le-grand-joseph.html

Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

A l’année prochaine, Charlotte !

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Par Fred Oberson

 

A l’année prochaine, Charlotte ! dans Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes 450px-Charlotte_signs-bis

Dans la nuit de mes insomnies, l’idée me prend d’écrire moi aussi un livre intimiste. Il me faut trouver une trame, raconter une histoire. Vais-je copier, plagier la mélancolie amoureuse  d’un sexagénaire ? Bien sûr que je peux conjuguer l’amour, le flirt, l’amourette, l’idylle, la liaison, la passade à tous les temps !

Tomber amoureux, c’est se lancer dans une aventure comme l’explorateur qui part en expédition en terra incognita. Mais lui, le baroudeur, il choisit, l’Afrique ou l’Amazonie. Alors que l’amour nous tombe dessus sans crier gare, comme la foudre, la grêle ou la pluie. Admettons plutôt que ça nous tombait dessus ! C’est invraisemblable, métaphysique, ça ne s’explique pas, ça se vit, ça se pleure, ça fait du bien, ça fait souffrir. C’est un mal nécessaire ! On parle toujours du printemps de l’amour, tout de sensibilité, d’approche, de découverte… Puis vient l’été torride où les corps fusionnent, s’enflamment comme une torche de la Saint-Jean au solstice d’été. L’automne apaise les passions, assagit, raisonne les amants délirants. Tout rentre dans l’ordre pour aborder l’hiver des corps froids, des sentiments en hibernation. Combien de bouquets survivront au printemps ?

Ecrire, c’est souvent plagier, ne serait-ce qu’en utilisant les mêmes mots que des milliers d’auteurs avant nous. Ceux du dictionnaire, pardi ! Tout l’art est dans la manière de les ordonner, de les placer ici plutôt que là, de jouer avec les temps, de jongler avec ces sacrés subjonctifs, de chasser les synonymes, de maltraiter la grammaire. Mais l’histoire, la trame d’un roman, c’est toujours du pareil au même : il n’y a pas mille manières de séduire une femme, de lui faire l’amour, des enfants et de la délaisser pour une plus jeune.

Lire la suite :

http://www.mediapart.fr/club/blog/fred-oberson/311210/5-l-annee-prochaine-charlotte

Publié dans Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Spécial flash 14 h 55 – Le libraire américain Borders met Lagardère en difficulté

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

L’éditeur français Lagardère, très présent aux Etats-Unis, a reconnu auprès du Wall Street Journal être affecté par les difficultés du libraire américain Borders, qui a décidé de retarder le règlement de ses factures envers certains de ses grands fournisseurs. (http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5g44k0ZDq8CYt_05xXNsTrzDU5nAQ?docId=CNG.ec9a19fc2de5be4ebe39ad42e04088d5.61)

Publié dans Economie du livre, Edition, éditeurs, Flashes | Commentaires fermés

Saint-Fargeau (89) – La bibliothèque mise sur la jeunesse

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

VENDREDI 31 DÉCEMBRE 2010 – 06:37

aurenne Jannotredacteur3.yr@centrefrance.com







 





Saint-Fargeau (89) - La bibliothèque mise sur la jeunesse dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs 063702471.jpg_300x235
 dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs

L’année 2010 a été plutôt fructueuse pour la bibliothèque municipale de Saint-Fargeau qui voit tous ses indicateurs exploser. Nombre d’inscrits, nombre de prêts, dons effectués et jeux empruntés Tout augmente, et de manière conséquente.

« Il y a peu d’adolescents et de jeunes adultes »

Un constat qui n’est pas sans lien avec l’emploi d’Alban Pedrizetti, qui travaille au sein de la structure à mi-temps depuis plus d’un an. Auparavant, l’édifice était géré par des bénévoles, qui y effectuent toujours de menues besognes. « Nous sommes très contents. Ça nous prenait du temps et c’était difficile à gérer en parallèle de notre travail. Maintenant, la bibliothèque est plus souvent ouverte. Les gens viennent plus parce que les plages horaires sont beaucoup plus grandes », remarque Pilar Mathéos, une des bénévoles.

Source
http://www.lyonne.fr/editions_locales/puisaye/la_bibliotheque_mise_sur_la_jeunesse@CARGNjFdJSsBFBIGBhg-.html

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Fontenilles (31) – La médiathèque en janvier

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Voici les activités de la médiathèque en ce début d’abnnée 2 011

Fontenilles (31) - La médiathèque en janvier dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs.

Club d’espagnol, tous les mercredis à 17 h 30 à partir du 5 janvier. Inscriptions sur place, pour tout public.

Palette, le musée des couleurs : exposition du 5 janvier au 6 février, une expo arc en ciel conçue par Caroline Desnoëttes pour découvrir des œuvres d’art à partir d’une couleur dominante, puzzles et jeux de mémory.

Lectures en anglais proposées par Mme Mac Cann le mercredi 19 janvier à 11 heures pour tout public.

« Toulouse », le livre, présentation et dédicaces par Gilles Bernard et Robert Fuggetta le samedi 22 janvier à 11 heures.

De nombreux nouveaux ouvrages sont dernièrement venus alimenter le stock de la médiathèque qui réouvrira le 4 janvier (le 3, pour la ludothèque).

Source :

http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/31/980390-Fontenilles-La-mediatheque-en-janvier.html


Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Livre numérique : des professionnels en parlent

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Par Chalu le 29/12/2010 à 18h09 | 1 réponse

Mots-clefs :

Livre numérique : des professionnels en parlent

Le livre numérique, on en parle surtout au travers des supports de lecture, les fameuses liseuses. Mais qu’en est-il des droits d’auteurs ? Du rôle du libraire ? Du prix du livre ? Des pratiques de lecture du grand public ?
1001libraires.com, site de vente en ligne de la librairie indépendante dont l’ouverture est imminente, propose 5 vidéos avec Matthieu de Montchalin, libraire à Rouen, Hervé Gaymard, député de Savoie, et Olivier Dahan, co-fondateur de la société Booken. Ils répondent aux questions concernant le cadre législatif et le prix du livre numérique, la place du libraire dans cette économie, un état du marché du numérique en France, le futur site 1001libraires, et le livre dans l’économie du numérique.
Ce sont nos nouvelles pratiques de lecture qui orienteront en grande partie l’économie du livre : seront-elles toutes numériques ? Sûrement suffisamment pour bouleverser les us et coutumes de la chaîne du livre !

Source :

http://www.libfly.com/livre-numerique-des-professionnels-en-parlent-billet-738-162.html

Publié dans ebooks, livres numériques, livrels, etc. | Commentaires fermés

Afrique de l’Ouest : lancement d’un forum d’édition numérique

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Afrique de l'Ouest : lancement d'un forum d'édition numérique dans Numérique intelligence_collective_s_325_220

Un forum d’édition numérique en Afrique de l’Ouest vient d’être mis en place en Afrique de l’Ouest, à l’issue d’une rencontre qui vient de clôturer ses travaux à Ouagadougou au Burkina Faso, tenue à l’initiative des éditeurs indépendants du continent, sous l’égide de l’Alliance Internationale des Editeurs et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

La rencontre, organisée en marge de la Foire du Livre organisée dans la capitale burkinabé, a permis un partage d’expériences respectueuses des spécificités et des besoins en Afrique de l’Ouest.

A travers des sessions théoriques et des ateliers pratiques, les participants ont étudié la chaîne du livre numérique et les questions juridiques et économiques qui en découlent.

La rencontre de Ouagadougou ambitionne de démystifier la numérisation du livre pour la sous région ouest africaine. Le passage de l’édition « traditionnelle » à l’édition numérique, notamment au livre électronique, va sonner, selon les attentes des participants, le glas des petits éditeurs ouest africains. Et pour gagner du numérique, les éditeurs de la sous-région entendent désormais s’organiser collectivement.

Lire la suite :

http://www.nextafrique.com/innovation/societe/748-afrique-de-louest–lancement-dun-forum-dedition-numerique

Publié dans Numérique | Commentaires fermés

Nouveau cycle Histoire(s) du livre

Posté par Serge Bénard le 31 décembre 2010

Nouveau cycle Histoire(s) du livre : techniques de fabrication et esthétique du livre

30DÉCEMBRE2010

Un nouveau cycle de conférences Histoire(s) du livre s’ouvre à la Bibliothèque nationale de France du 4 janvier au 8 février 2011, autour des techniques de fabrication et de l’esthétique du livre.

Détail d un papyrus égyptien - BnF, Manuscrits, Egyptien 158

Détail d un papyrus égyptien – BnF, Manuscrits, Egyptien 158

Ouverts à tous publics, néophytes et amateurs, sur inscription préalable, ces six “cours du soir”, abordant un thème sous forme de panorama, vous sont proposés par des conservateurs de la Bibliothèque. Ils ont lieu tous les mardis soir et sont complétés par des visites des départements et des collections.

  • programme

- Tablette, rouleaux, codex : les premiers supports de l’écrit, par Christian Förstel, département des Manuscrits, BnF

- Le papier, usages anciens et avenir, par Jean-Yves Sarazin, département des Cartes et plans, BnF

- La reliure française (XVIe-XVIIIe siècles), par Fabienne Le Bars, Réserve des livres rares, BnF

- La réalisation d’un manuscrit médiéval, par Marie-Pierre Laffitte, département des Manuscrits, BnF

Boccace, De la généalogie des dieux, 1498 - BnF, Réserve des livres rares

Boccace, De la généalogie des dieux, 1498 – BnF, Réserve des livres rares

- Typographie et mise en page du livre imprimé (XVe – XVIIIe siècles), par Jean-Marc Chatelain, Réserve des livres rares, BnF

- Le « livre d’artiste » : histoire du livre illustré au XXesiècle, par Marie Minssieux, Réserve des livres rares, BnF.

Pour en savoir plus : téléchargez le programme du cycle [fichier .pdf – 399 Ko]

  • Où ?

Bibliothèque nationale de France, site F.-Mitterrand, Petit auditorium
le mardi, du 4 janvier au 8 février 2011 – 18h 30 – 20h
entrée libre sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49 ou histoiresde-livre (at) bnf (point) fr
______

Source des images : Bibliothèque nationale de France
images.bnf.fr
Gallica - Boccace, De la généalogie des dieux

Source :

http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2010/12/30/nouveau-cycle-histoires-du-livre-techniques-de-fabrication-et-esthetique-du-livre/


Publié dans Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie, Livre, histoire, bibliographie, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

12345...75
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar