• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

94e anniversaire de la naissance de Robert Laffont

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

images.jpeg

Né à Marseille le 30 novembre 1916 et mort à Neuilly-sur-Seine le 19 mai 2010 (à 93 ans) Robert Laffont est le fondateur des éditions Robert Laffont (en 1941). Il a introduit en France des méthodes inspirées des USA : études de marché, à-valoir aux auteurs, lancements à grand bruit de best-sellers.

Ouvrages

Dictionnaire des personnages.

Dictionnaire des auteurs (4 volumes).

Le Nouveau dictionnaire des œuvres (7 volumes).

Dictionnaire des œuvres de tous les temps et de tous les pays (6 volumes).

Avec Jacques-Yves Cousteau, série de 24 volumes La planète Océan (12 volumes « Exploration », 12 volumes « Sciences »), en vente par correspondance auprès d’abonnés, au début des années 1980.

Jacques Boudet et Robert Laffont (dir.), L’Homme et l’animal – Cent mille ans de vie commune, éditions du Pont Royal, Paris, 1962.

Éditeur un homme et son métier, éditions Robert Laffont, 1974.

Les nouveaux dinosaures, éditions Anne Carrière, 2003 (sur le drame des attentats du 11 septembre 2001).

Une si longue quête, éditions Anne Carrière, 2005 (biographie).

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Citation du 30 novembre

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

Je n’aime pas qu’on me résume un livre. Tentez-moi à l’aide d’un titre, d’une scène, d’une citation, oui, mais pas de toute l’histoire. Amis enthousiastes, quatrièmes de couverture, enseignants et histoires de la littérature sabotent une grande partie de notre plaisir de lecture en révélant l’intrigue. Et, l’âge venant, la mémoire aussi peut gâcher le plaisir d’ignorer ce qui va se passer. Je me rappelle à peine ce que c’était de ne pas savoir que le docteur Jekill et Mr Hyde étaient une même personne, ni que Robinson Crusoé allait rencontrer Vendredi

Alberto Manguel

Journal d’un lecteur

 

 

Publié dans Citation, note, pensée du jour | Commentaires fermés

Ces romans qui font des bulles

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

Par Christine Ferniot

Télérama n° 3176

LE FIL LIVRES – Mis en planches, raboté, dessiné… le roman, noir mais pas seulement, s’adapte de plus en plus en BD. Parfois pour de mauvaises raisons, souvent avec des résultats intéressants. En bref, tout le monde ne parvient pas, à l’instar d’un Sfar ou d’un Tardi, à s’affranchir suffisamment de l’œuvre de départ pour réussir une œuvre originale.

 unebelletrahisonduromanm45515.jpegLe petit Prince de Joann Sfar (Gallimard)

 Depuis trois ans, le nombre d’adaptations de romans en bande dessinée a explosé. Il ne s’agit pas seulement d’attirer le jeune lecteur vers les œuvres du programme mais de séduire tous les publics, enfants et adultes, amateurs du répertoire classique ou de polars contemporains. Pour les scénaristes et les dessinateurs, le choix est vaste, et les manières d’aborder les textes sont plus ou moins imaginatives. Il y a ceux qui choisissent un récit court, pour se sentir libres de l’adapter sans avoir à le réduire ; ceux qui respectent l’œuvre à la lettre, quand d’autres assument la « trahison »… « La principale menace, c’est l’académisme », rappelle Benoît Peeters, écrivain et scénariste de BD.

 

 p.jpegSalammbô de Philippe Druillet (Les Humanoïdes)

Le risque est effectivement de coller au propos, d’illustrer l’œuvre originale jusqu’à s’en rendre esclave, d’aligner les cases sans oser y mettre son grain de sel. Aujourd’hui, de plus en plus d’éditeurs puisent dans les classiques pour proposer des adaptations de qualité inégale. Dans le sillage d’un Tardi, qui, depuis trente ans, réussit à transposer visuel lement Céline, Léo Malet ou Jean-Patrick Manchette, sans jamais les « illustrer », on voit des collections spécialisées se multiplier. Or « un grand roman ne fait pas nécessairement une grande BD », reprend Benoît Peeters. La tentation scolaire n’est jamais loin, avec cette envie de rendre attrayant un classique pour pousser les élèves à le lire. Cette volonté de les réconcilier avec de grands auteurs définit en grande partie la ligne de la collection Ex- Libris, chez Delcourt, et Fétiche, chez Gallimard. Elles s’adressent aux enseignants, aux parents et aux bibliothécaires qui se réjouissent de voir rendus accessibles des textes qui n’attirent pas le jeune public.

Lire la suite :

http://www.telerama.fr/livre/une-belle-trahison-du-roman,62842.php

 

 

Publié dans Edition, éditeurs, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Spécial flash 19 h 16 – Pierre Danet Directeur Innovation et Technologie Numérique (Hachette)

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

À ce poste, Pierre Danet aura pour mission principale de développer la position du groupe en matière de numérique. Il prendra également en charge la coordination de projets, notamment dans le domaine Recherche et Développement. Pierre Danet demeure sous la direction de Catherine Cussigh, directrice du développement numérique.

Publié dans ebooks, livres numériques, livrels, etc., Edition, éditeurs, Flashes, Numérique | Commentaires fermés

Offres d’emploi du 29 novembre

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

 

Un(e) responsable de bibliothèque – Valdahon (25)

de annabiblioemplois

RECRUTEUR : Mairie du Valdahon (25

POSTE A POURVOIR Responsable de la bibliothèque municipale

CADRE D’EMPLOI : Assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques, CATEGORIE B

VOIE DE RECRUTEMENT Nomination par voie de mutation, détachement de la fonction publique ou recrutement direct par contra

MISSIONS :

Accueil et renseignement du public

Accueil de groupes pour visites guidées

Encadrement de personnel

Gestion de secteurs documentaire

Préparation et suivi du budget du service

Etablissement de bilans d’activité

Valorisation de l’information et de la participation active des usagers et des habitants

Développement et valorisation du service

Développement de partenariats

Mise à jour du blog dédié à la bibliothèque

PROFIL REQUIS :

Expérience et connaissance des métiers du livre indispensable

Excellentes connaissances en bibliothéconomie

Bonne connaissance de l’actualité éditoriale

Maîtrise de l’outil informatique, d’Internet

Bonne culture générale

Sens du service public

Qualités relationnelles et rédactionnelles

Autonomie

Esprit d’équipe

Capacités à l’encadrement de personnel (2 à 3 personnes)

Conditions de travail

Emploi permanent

35 heures hebdomadaires

Traitement indiciaire + régime indemnitaire statutaire + prestations CNAS

POSTE A POURVOIR LE : A compter du 6 décembre 2010

Adresser CV + photo + lettre de motivation avant le 31 décembre 2010 à :

Monsieur le Maire

Direction Générale des Services

1, rue de l’Hôtel de Ville BP 37 – 25800 VALDAHON

 

Médiathécaire référence : vim/33758/23112010 Italie (Rome – Saint-Siège)

 

du 15 février 2011 au 15 février 2012 (pour 12 mois)

établissement : centre culturel à Rome-Saint-Siège

Rémunération mensuelle : 1775€ (à titre indicatif, susceptible de subir des variations trimestrielles)

Fonctions :

Associé aux acquisitions, à l’indexation et à la gestion du fonds documentaire au sein d’un établissement en cours de modernisation, le médiathécaire devra participer à :

-            l’exploitation du logiciel de prêt paprika.

-          la remise à niveau des fonds (désherbage, réorganisation enrichissement).

-          la mise en place d’activités d’animation de l’espace médiathèque (organisation d’ateliers, invitations d’auteurs etc.)

-            L’accueil du public à la banque de prêt et d’information, dans le cadre d’une petite équipe de 4 personnes.

Dynamisme, autonomie, sens de l’accueil et créativité seront exigés afin de contribuer à l’évolution de la bibliothèque et à la conquête de nouveaux publics. Sera également attendue une forte implication dans la programmation culturelle liée à la valorisation du livre et dans les actions d’animation de la médiathèque (suivi de l’activité éditoriale en France t en Italie, invitations d’auteurs ou d’éditeurs…).

Diplômes demandés : Mastère en sciences de l’information et bibliothéconomie, lettres modernes ou sciences sociales

Langues : italien indispensable

Compétences informatiques : suite bureautique – logiciel Paprika (ou tout autre système de gestion documentaire)

Pays et Ville : Saint-Siège Rome

Établissement : Centre culturel Saint-Louis de France

Le Centre culturel Saint-Louis, situé au cœur de Rome, est le seul centre culturel français de cette ville. La médiathèque ouverte depuis un an, après une rénovation totale, en constitue la vitrine auprès des publics très variés que compte cette institution. Adresse : Largo Toniolo, 22 – 00186 ROME – tél : 06 68 02 636/637 – fax : 06 68 02 620 – bibliothèque@saintlouisdefrance.it

Descriptif précis des attributions :

-            Participation à toutes les activités de la bibliothèque

-            Gestion de fonds documentaires

-            Acquisition, catalogage, indexation

-            Accueil du public, animation

-             Participation à l’action culturelle / livre (présentation de livres, invitations d’auteurs, organisations d’ateliers…)

 

Un(e) conservateur(rice) concepteur pédagogique – Montpellier (34)

de annabiblioemplois

Annonce pour le recrutement d’un contractuel, poste vacant de Conservateur janvier 2011, ABES

Intitulé de l’offre :

Concepteur pédagogique multimédia pour le dispositif de formation à distance

Pour accompagner les publics professionnels utilisateurs de ses applications, l’ABES a, dès sa création en 1994, développé une offre de formation en présentiel. Soucieuse de mieux répondre aux besoins des établissements et d’adapter cette offre à leurs contraintes, elle a engagé depuis 2009 une démarche complémentaire de formation à distance (pour plus d’informations : http://www.abes.fr/abes/page,358,formation.html).

Elle souhaite aujourd’hui, étant donnée la montée en charge des besoins en formation à distance, renforcer son dispositif, et évaluer les outils existants. Au sein d’une équipe composée de professionnels de la documentation (le Département des services aux réseaux, 30 personnes), et plus particulièrement de notre pôle formation :

Vous participerez à la réflexion en cours sur le dispositif de formation à distance.

Vous coordonnerez l’évaluation de la stratégie et des outils,

A l’issue de cette évaluation, vous formulerez des propositions d’amélioration

En collaboration avec les professionnels du pôle formation et documentation, vous mettrez en œuvre tout ou partie des solutions validées par la direction de l’ABES

Ce poste de contractuel d’une durée de 6 mois à temps plein proposé par l’ABES (Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur) est à pourvoir au plus tôt au 1er janvier 2011.

Compétences requises

Vous avez une bonne connaissance du milieu universitaire et du fonctionnement des bibliothèques de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Vous maîtrisez les enjeux et problématiques de la formation à distance, et justifiez d’une expérience en la matière.

Vous témoignez d’une aptitude à travailler en équipe, à rendre compte, et disposez d’une facilité de communication et d’un sens accru de l’organisation et de l’anticipation.

Vous avez déjà pratiqué une ou plusieurs plateformes d’e-learning (la connaissance approfondie de Moodle serait un avantage).

Conditions

Contrat de 6 mois à plein temps sur niveau de recrutement « conservateur » : niveau Bac+3, 1640,47 € net.

Le poste est situé à l’ABES (Montpellier).

Positionnement dans l’organigramme : rattachement hiérarchique au Département des services aux réseaux.

Contacts

Camille DUMONT, Responsable du Département des services aux réseaux dumont@abes.fr

 04 67 54 84 53)

Laurent PIQUEMAL, Coordinateur du pôle formation et documentation piquemal@abes.fr

04 67 54 84 47

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Un automne de prix littéraires

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

par Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Grande Bibliothèque

La saison des prix littéraires bat son plein. Voici des auteurs primés dont
vous pourrez découvrir les titres sur les rayons de la Grande Bibliothèque.

Prix Athanase-David 2010 : Suzanne Lebeau http://bit.ly/eFWXyu

Grand Prix du livre de Montréal 2010 : Perrine Leblanc pour L’homme blanc http://bit.ly/eTX4xC

Prix littéraires du Gouverneur général 2010 – Romans et nouvelles en
français : Kim Thuy pour Ru http://bit.ly/fgpDmC

Prix littéraires du Gouverneur général 2010 – Romans et nouvelles en
anglais : Dianne Warren pour Cool Water http://bit.ly/fLB0VG

Prix littéraires du Gouverneur général 2010 – Poésie : Danielle Fournier
pour Effleurés de lumière http://bit.ly/i3c7wP

Prix littéraires du Gouverneur général 2010 – Théâtre : David Paquet pour
Porc-épic http://bit.ly/hIbe86

Prix littéraires du Gouverneur général 2010 – Littérature jeunesse : Élise
Turcotte pour Rose – Derrière le rideau de la folie http://bit.ly/eVpgqF

Prix Nobel de littérature 2010 : Mario Vargas Llosa http://bit.ly/dN6WLR

Prix Goncourt 2010 : Michel Houellebecq pour La carte et le territoire http://bit.ly/fzu1v3

Prix Goncourt des lycéens 2010 : Mathias Énard pour
Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants http://bit.ly/dLF2an

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Prix « Campus de Cristal » 2010 – Yasmina Khadra rafle le trophée

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

L’écrivain algérien d’expression française Mohammed Moulessehoul  alias Yasmina Khadra doit être aux anges.  Car les prix, il en raffole et c’est à lui qu’a été décerné vendredi dernier  en Belgique le prix « Campus de Cristal » 2010 de la Haute école de la Province de Liège. Le trophée est décerné chaque année par cette prestigieuse école liégeoise à une personnalité du monde médiatique ou culturel. Décerné en 2002,  « Campus de Cristal » a été imaginé par des étudiants en communication de la Haute école de la Province de Liège. L’auteur de  « Ce que le jour doit à la nuit », a animé une rencontre publique au Palais des Congrès de Liège qui, à cette occasion, a enregistré une affluence record, soit quelque 1.700 personnes, selon les organisateurs qui affirment qu’aucun écrivain n’a réussi à attirer autant de monde en ce lieu. Que demande de mieux un écrivain dans un pays étranger ?

On se rappelle qu’en 2007, Yasmina Khadra s’était violemment attaqué aux institutions françaises qui n’ont pas mis en avant son dernier livre, « Ce que le jour doit à la nuit  » dans la liste des prix littéraires. Mais une semaine plus tard, à la surprise générale, un jury de téléspectateurs français a décerné le Prix Roman France Télévision 2008 pour le même livre paru chez Julliard et réédité par Sedia en octobre 2008. L’auteur de  » Cousine K  » clamait fort dans un entretien accordé au quotidien français Le Parisien, que  » toutes les institutions littéraires  » se seraient liguées contre lui et dénonçant les « aberrations parisianistes  » de ces mêmes institutions qui ont écarté son avant-dernier roman des principaux prix littéraires. Pas de Goncourt, ni de Fémina ni de Renaudot, ni de Médicis pour Yasmina Khadra , l’officier des arts et des lettres et chevalier de la Légion d’honneur (pour ne citer que ses distinctions françaises). L’auteur de « Les hirondelles de Kaboul  » a remporté le prix France Télévision au 4e tour du scrutin à 13 voix contre 12 pour Jean-Marie Blas de Roblès pour  » Là où les tigres sont chez eux  » (Zulma). Après le succès des  » Hirondelles de Kaboul  » (2002), de  » L’Attentat  » (2005) et des  » Sirènes de Bagdad  » (2006), l’écrivain retourne à l’Histoire de l’Algérie avec  » Ce que le jour doit à la nuit « , un roman fleuve dans lequel il tentait à travers deux personnages une réconciliation algéro-française. Internationalement reconnue, l’œuvre de Yasmina Khadra est aujourd’hui traduite dans 34 pays. L’auteur a obtenu le Prix des Libraires lors du Salon international du livre d’Alger (SILA) 2006 avec  » L’Attentat « . Son roman  » Les hirondelles de Kaboul  » a été consacré meilleur roman de l’année aux États-Unis. Ses ouvrages intéressent également le cinéma.  » Les hirondelles de Kaboul  » devrait être réalisé en France, alors qu’une version filmée de  » Morituri  » a été réalisée il y a trois ans par l’Algérien Okacha Touita. Dans son  » Ce que le jour doit à la nuit « , l’auteur revient à son pays natal, l’Algérie, après nous avoir emmenés en Palestine avec « L’attentat « , en Irak avec  » Les sirènes de Bagdad  » et en Afghanistan avec « Les hirondelles de Kaboul ». Décoré déjà du trophée de la Légion d’honneur des arts et des lettres, l’écrivain et directeur du Centre culturel algérien à Paris a reçu également un autre trophée, celui de « créateur sans frontières ». Le premier trophée, il l’avait reçu des mains d’une des personnalités françaises très influentes dans le monde de la Culture, Frédéric Mitterrand, alors que le second lui a été décerné par l’organisme  » Cultures France ».

Source :

http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=31460

 

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Francophonie, langue française, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Propriété intellectuelle à Dijon (21)

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

Les Rendez-vous de la Propriété Intellectuelle se déroulent les jeudis 1er et 16 décembre à la maison des entreprises de Dijon.

Des réponses seront apportées aux questions suivantes : A quoi sert un brevet ? Quel est le coût et quelle est la procédure de dépôt ? Comment se protéger dans le cas d’une sous-traitance d’un projet R&D ? Quelles sont les obligations de l’entreprise vis-à-vis de l’employé inventeur ? Que faire en cas de suspicion de contrefaçon ? Le brevet doit-il être valorisé à l’actif du bilan ? etc…

Renseignements au 03.80.77.85.00. ou à

medef21@maisondesentreprises.com

Source :

http://www.tracesecritesnews.fr/2010/11/29/lagenda-2/ 

 

 

Publié dans Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira, Journées, rencontres, événements, voyages | Commentaires fermés

Toulouse, bibliothèque universitaire des sciences – Nouveaux espaces et services

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

 De nouveaux espaces et services.

La dernière tranche de travaux de la bibliothèque universitaire de la Fac de Siences de Toulouse est réalisée. Elle est inaugurée ce lundi 29 novembre 2010. L’occasion de revenir sur cet espace repensé pour devenir un outil à part entière au service de la pédagogie : nouveaux espaces et services sont proposés aux étudiants, chercheurs et enseignants toulousains.

La restructuration de la Bibliothèque universitaire des sciences de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, prévue dans le cadre du Contrat de Plan État Région 2000-2006, est aujourd’hui achevée. Une phase d’extension de la bibliothèque, terminée en 2008, a été suivie jusqu’en 2010 d’une phase de rénovation du bâtiment d’origine.

Contemporain des débuts du campus universitaire scientifique de Rangueil, le bâtiment initial construit en 1965 et étendu une première fois en 1970 n’était plus adapté depuis de nombreuses années à l’évolution démographique étudiante et au développement des TIC. Locaux exigus, vétustes, conçus pour accueillir un public numériquement moins important et différent de celui d’aujourd’hui et autour d’une conception de la documentation obsolète, ont conduit au constat de la nécessité d’une rénovation.

Lire la suite :

http://www.pyreneesinfo.fr/actu/toulouse-bibliotheque-universitaire-des-sciences/

Publié dans Bibliothèques du monde | Commentaires fermés

Sénégal – Promotion de la lecture dans les écoles

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2010

Ziguinchor, 29 nov (APS) – La tournée de lecture initiée par l’agence Niyel pour exhorter parents d’élèves et acteurs du système éducatif à s’investir dans l’amélioration des compétences en lecture à l’école primaire a entamé lundi l’étape de la commune de Ziguinchor qui se déroulera sur une durée de cinq jours.

Organisée en collaboration avec l’Inspection départementale de l’éducation nationale (IDEN), cette étape a démarré par l’Ecole Luck Mendy. Cap sera ensuite mis sur les écoles Seydou Kane, Amath Barry, Goumel et Marie Brigitte Lemaire.

Une étude sur l’évaluation des compétences en lecture au Sénégal menée par Focus africa et RTI en 2009 dans 50 écoles primaires de 11 régions, soient 687 élèves en classe de CE1, révèle qu’un élève sur 5 en classe de CE1 n’a pas été en mesure de lire un seul mot d’une histoire qui commence par ‘’c’est la fête au village’’.

C’est compte tenu de cette situation que l’agence Niyel, en collaboration avec RTI, a débuté une campagne de lecture depuis le 11 novembre à Dakar et sa banlieue. Depuis lundi, cette campagne s’est poursuivie en régions, notamment à Ziguinchor et Kaolack.

Lire la suite :

http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=74430

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

12345...87
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar