Accueil Anniversaires, fêtes, commémorations 129e anniversaire de la naissance de Stefan Zweig

129e anniversaire de la naissance de Stefan Zweig

Commentaires fermés
0
9

 auteur6271.jpg

Stefan Zweig, né le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche-Hongrie et mort le 22 février 1942, à Petrópolis au Brésil, est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien.

Issu d’une famille de la bourgeoisie juive viennoise, Stefan Zweig parcourut l’Europe au cours de nombreux voyages avant la Première Guerre mondiale, et ira en Inde en 1910 puis aux États-Unis en 1912. Il se prit d’amitié avec notamment Romain Rolland, Sigmund Freud (dont il rédigea l’oraison funèbre et à qui il faisait lire ses nouvelles avant parution), Émile Verhaeren sur lequel il produisit une remarquable biographie pleine d’admiration et de reconnaissance pour le grand poète flamand. Polyglotte accompli, il traduisit de nombreuses œuvres de Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Paul Verlaine, John Keats… Grand connaisseur du monde des arts et des lettres, il nourrit toute sa vie une grande passion pour les autographes et les portraits d’écrivains, qu’il collectionnait.

D’après son autobiographie Le monde d’hier – Souvenirs d’un Européen, quoique engagé au service de l’Autriche au début de la Première Guerre mondiale, Zweig est un pacifiste convaincu. Son texte Jérémie (1916) où il laisse entrevoir la possibilité d’une défaite de l’Autriche, lui donne l’occasion de passer en Suisse en 1917 pour assister aux répétitions de cette pièce, à Zurich. Il en profite pour rencontrer nombre de pacifistes, en particulier son ami Romain Rolland à Genève.

Affecté par la sortie de guerre de l’Autriche, largement réduite, les difficultés matérielles et la dévaluation qui s’ensuivirent, il considère que la décennie 1924-33 constitue la période la plus intense de sa création artistique.

En 1934, il part en Angleterre à cause des persécutions antisémites, il y débutera l’écriture d’une biographie de Marie Stuart. Il attira la colère des nazis lors de l’adaptation cinématographique de l’un de ses ouvrages (Brûlant secret 1938) et un autodafé de ses œuvres eut lieu à Berlin. Il s’établit enfin au Brésil en 1941 où il se suicide à Pétropolis, près de Rio de Janeiro, le 23 février 1942, avec Lotte, son épouse, trop affecté de voir la Seconde Guerre mondiale détruire ses rêves d’humanisme et d’Europe pacifiée.

Son œuvre, particulièrement éclectique, comporte quelques recueils de poésies, quelques pièces de théâtre (Thersite 1907, Volpone 1927…). Il est surtout connu pour ses nouvelles (Amok 1922, la Confusion des sentiments 1926, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme 1934), histoires de passion intense pouvant aller parfois jusqu’au morbide ou à la folie. Son œuvre phare, le Joueur d’échecs, a été publiée à titre posthume. Il a écrit de nombreuses biographies (Fouché, Marie Stuart, Magellan, Marie-Antoinette…) d’une grande acuité psychologique et qui comportent une réflexion sur les problèmes de son temps (Érasme 1935). Il travailla durant plus de vingt ans à son recueil de nouvelles Les très riches heures de l’humanité qui retracent les 14 événements de l’Histoire mondiale les plus marquants à ses yeux.

Poésie

Cordes d’argent – poèmes, 1901 (titre original : Silberne Saiten)

Les Guirlandes précoces – poèmes, 1907

 

Romans et nouvelles

L’Étoile au-dessus de la forêt, autour de 1903 (Der Stern über dem Walde)

Les Prodiges de la vie, 1904

Dans la neige, 1904 (Im Schnee)

L’Amour d’Érika Ewald, 1904 (Die Liebe der Erika Ewald)

La Marche, 1904

 

La Croix

Amok ou Le Fou de Malaisie, 1922 (der Amokläufer)

La Confusion des sentiments, 1926 (Verwirrung der Gefühle)

Lettre d’une inconnue, 1927 (Brief einer Unbekannten)

La Ruelle au clair de lune, 1927

Vingt-quatre Heures de la vie d’une femme, 1929 (Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau)

Le voyage dans le passé (1929-1976) (die Reise in die Vergangenheit)

Destruction d’un cœur, 1931

La Gouvernante, 1931

Le Jeu dangereux, 1931

La Peur, 1935 (Angst)

Le Chandelier enterré, 1937

La Pitié dangereuse, 1939 (titre original : Ungeduld des Herzens) – roman

Un soupçon légitime, probablement entre 1935 et 1940 (titre original : War er es)

Le Joueur d’échecs, 1943 (Schachnovelle)

Brûlant Secret, 19454 (Brennendes Geheimnis, 19145)

La Nuit fantastique (Phantastische Nacht)

La Légende de la troisième colombe

Au bord du lac Léman (Episode am Genfer See)

La Contrainte, 1916

Un mariage à Lyon, recueil

Histoire d’une déchéance

Ivresse de la métamorphose dernière œuvre et roman inachevé de Zweig publiée à titre posthume sous le titre original Rausch der Verwandlung

Clarissa

Conte crépusculaire

La Collection invisible (Parue avec le recueil de ‘La Peur’) (die unsichtbare Sammlung)

Leporella (Parue avec le recueil de ‘La Peur’)

 

Le Bouquiniste Mendel (Parue avec le recueil de ‘La Peur’)

Révélation inattendue d’un métier (Parue avec le recueil de ‘La Peur’)

Virata

Rachel contre Dieu

Les Deux jumelles

Un homme qu’on n’oublie pas 1948

Wondrak 1990

Un soupçon légitime

 

Théâtre

Thersite – théâtre, 1907

La Maison au bord de la mer – théâtre, 1911

Jérémie – théâtre, 1916

Volpone – théâtre, 1927

L’Agneau du pauvre – théâtre, 1930

 

Essais et biographies

Émile Verhaeren : sa vie, son œuvre, 1910

Deux grands romanciers du xixe siècle : Balzac, Dickens, 1927

Les Très Riches Heures de l’humanité, 1927 (Sternstunden der Menschheit) – textes divers

Marceline Desbordes-Valmore : son œuvre, 1928

 

Dostoïevski, 1928

Tolstoï, 1928

Romain Rolland : sa vie, son œuvre, 1929

Nietzsche, 1930

Casanova, 1930

Joseph Fouché, 1930

Souvenirs sur Émile Verhaeren, 1931

 

Sigmund Freud , 1932 en français: La guérison par l’esprit, Editeur Biblio-essai – Lgf, 2003, ISBN 2-253-94338-X

Marie-Antoinette , 1933

Érasme, Grandeur et décadence d’une idée, 1934 (Triumph und Tragik des Erasmus von Rotterdam)

Conscience contre violence, 1936

 

Marie Stuart (biographie), 1935

Le Combat avec le démon (Kleist, Hölderlin, Nietzsche), 1937

Trois poètes de leur vie (Stendhal, Casanova, Tolstoï), 1937

Magellan, 1938

Essai sur Tolstoï, 1940?

Amerigo, Récit d’une erreur historique, 1941 (titre original : Amerigo, Die Geschichte eines historischen Irrtums)

Le Brésil, Terre d’avenir, 1942

Le Monde d’hier, Souvenirs d’un Européen – autobiographie, 1944 (Die Welt von Gestern – Erinnerungen eines Europäers)

Balzac, le roman de sa vie. Traduit de l’allemand par Fernand Delmas. Éditions Albin Michel, 1950

 

Hommes et Destins

Un caprice de Bonaparte 1952 (pour l’édition française chez Grasset)

Montaigne Essai biographique

 

Correspondance

Sigmund Freud – Stefan Zweig, Correspondance 1991

Arthur Schnitzler – Stefan Zweig, Correspondance 1994

Richard Strauss – Stefan Zweig, Correspondance 1931-1936 1994

Friderike Zweig – Stefan Zweig, L’Amour inquiet, Correspondance 1912-1942 1987

Romain Rolland – Stefan Zweig, Rencontre 1911

Amélie Breton – Stefan Zweig, Lettres 1922

Émile Verhaeren – Stefan Zweig 1996

Stefan Zweig, Correspondance. 1897-1919 (préface, notes et traduction de l’allemand par Isabelle Kalinowski). – Paris : Librairie générale française, coll. « Le livre de poche. Biblio » no 3414, 2005 – 471 pages, 18 cm – (ISBN 2-253-10856-1) – Titre original : Briefe

Stefan Zweig, Correspondance. 1920-1931 (préface, notes et traduction de l’allemand par Isabelle Kalinowski). – Paris : Librairie générale française, coll. « Le livre de poche. Biblio » no 3415, 2005 – 473 pages, 18 cm – (ISBN 2-253-10857-X) – Titre original : Briefe.

 

Source : Wikipedia

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Anniversaires, fêtes, commémorations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Chine – Le retour de Maître Kong

Vilipendé sous Mao, le confucianisme connaît un spectaculaire regain de faveur. À l’instig…