Accueil Anniversaires, fêtes, commémorations 102e anniversaire de la naissance de Claude Lévi-Strauss

102e anniversaire de la naissance de Claude Lévi-Strauss

Commentaires fermés
0
16

 

unknown8.jpeg

Né à Bruxelles (de parents français), le 28 novembre 1908, Claude Lévi-Strauss fait ses études secondaires à Paris (lycée Janson de Sailly), études supérieures à la faculté de droit de Paris (licence) et à la Sorbonne (agrégation de philosophie, 1931, doctorat ès lettres, 1948). Après deux ans d’enseignement aux lycées de Mont-de-Marsan et de Laon, il est nommé membre de la mission universitaire au Brésil, professeur à l’université de Sào Paulo (1935-1938). De 1935 à 1939, il organise et dirige plusieurs missions ethnographiques dans le Mato Grosso et en Amazonie. De retour en France à la veille de la guerre, il est mobilisé en 1939-1940. Quitte la France après l’armistice pour les États-Unis où il enseigne à la New School for Social Research de New York. Il est engagé volontaire dans les Forces françaises libres, affecté à la mission scientifique française aux États-Unis. Fonde avec Henri Focillon, Jacques Maritain, J. Perrin et d’autres l’École libre des hautes études de New York, dont il devient le secrétaire général. Rappelé en France, en 1944, par le ministère des Affaires étrangères, Claude Lévi-Strauss retourne aux États-Unis en 1945 pour y occuper les fonctions de conseiller culturel près l’ambassade. Il démissionne en 1948 pour se consacrer à son travail scientifique, devient sous-directeur du musée de l’Homme en 1949, puis directeur d’études à l’École pratique des hautes études, chaire des religions comparées des peuples sans écriture. Il est nommé professeur au Collège de France, chaire d’anthropologie sociale, qu’il occupe de 1959 à sa mise à la retraite en 1982. Claude Lévi-Strauss est membre étranger de l’Académie nationale des sciences des États-Unis d’Amérique, de l’American Academy and Institute of Arts and Letters, de l’Académie britannique, de l’Académie royale des Pays-Bas, de l’Académie norvégienne des lettres et des sciences. Il est docteur honoris causa des universités de Bruxelles, d’Oxford, de Chicago, de Stirling, d’Upsal, de Montréal, de l’université nationale autonome du Mexique, de l’université Laval à Québec, de l’université nationale du Zaïre, de l’université Visva Bharati (Inde), et des universités Yale, Harvard, Johns Hopkins et Columbia. Il a reçu, en 1966, la médaille d’or et le prix du Viking Fund, décerné par un vote international de la profession ethnologique ; en 1967, la médaille d’or du C.N.R.S. ; en 1973, le prix Érasme ; en 1986, le prix de la fondation Nonino et, en 1996, le prix Aby M. Warburg. Il a été élu à l’Académie française, le 24 mai 1973, en remplacement de Henry de Montherlant (29e fauteuil)

Œuvres (premières éditions) [modifier]

Liste non exhaustive ; la plupart des titres sont aujourd’hui disponibles en collection poche.

Gracchus Babeuf et le communisme, publié par la maison d’édition du Parti ouvrier belge L’églantine en 1926.

La Vie familiale et sociale des Indiens Nambikwara, Paris, Société des américanistes, 1948.

Les Structures élémentaires de la parenté, Paris, PUF, 1949 ; nouv. éd. revue, La Haye-Paris, Mouton, 1968.

« Introduction à l’œuvre de Marcel Mauss », dans Marcel Mauss, Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, 1950.

Race et Histoire, Paris, UNESCO, 1952.

Tristes Tropiques, Plon, Paris, 1955.

Anthropologie structurale, Paris, Plon, 1958 ; nombreuses rééd. Pocket, 1997. (ISBN 2-266-07754-6)

Le Totémisme aujourd’hui, Paris, PUF, 1962.

La Pensée sauvage, Paris, Plon, 1962.

Mythologiques, t. I : Le Cru et le cuit, Paris, Plon, 1964.

Mythologiques, t. II : Du miel aux cendres, Paris, Plon, 1967.

Mythologiques, t. III : L’Origine des manières de table, Paris, Plon, 1968.

Mythologiques, t. IV : L’Homme nu, Paris, Plon, 1971.

Anthropologie structurale deux, Paris, Plon, 1973.

La Voie des masques, 2 vol., Genève, Skira, 1975 ; nouv. éd. augmentée et rallongée de « Trois Excursions », Plon, 1979.

(en) Myth and Meaning, Londres, Routledge & Kegan Paul, 1978.

Le Regard éloigné, Paris, Plon, 1983.

Paroles données, Paris, Plon, 1984.

Histoire de Lynx, Paris, Pocket, 1991. (ISBN 2-266-00694-0)

Regarder écouter lire, Paris, Plon, 1993. (ISBN 2-259-02715-6)

Saudades do Brasil, Paris, Plon, 1994. (ISBN 2-259-18088-4)

Le Père Noël supplicié aux éditions des Sables, sur la route de l’Eglise à Pin-Balma, 1996 (pour cette édition) (ISBN 2-907530-22-4)

Œuvres, préface par Vincent Debaene ; édition établie par Vincent Debaene, Frédéric Keck, Marie Mauzé, et al., Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2008. (ISBN 978-2-07-0118021) (Ce volume réunit Tristes tropiques ; Le totémisme aujourd’hui ; La pensée sauvage ; La voie des masques ; La potière jalouse ; Histoire de lynx ; Regarder écouter lire avec une bibliographie des oeuvres de et sur Claude Lévi-Strauss).

D’après Wilkipédia.

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Anniversaires, fêtes, commémorations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les jours de Spider-Man sont comptés

La célèbre maison d’édition Marvel vient d’annoncer la mort prochaine de son p…