• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 23 novembre 2010

Spécial flash 18 h 27 – Le Préfet résout l’énigme

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

 Le préfet de police de Paris, Michel Gaudin,  vient d’annoncer que Claude Ragon remporte le prix du Quai des Orfèvres 2011 avec Du bois pour les cercueils.

Publié dans Flashes, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Pompidou, lui, en pinçait pour la princesse de Clèves – Enchères

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

Georges Pompidou n’était pas seulement « un normalien sachant écrire »,comme le demanda le général de Gaulle lorsqu’il se mit en quête d’une plume pour lui écrire ses discours. Il était aussi un président de la République sachant encore lire. Et collectionner. En témoignent ces jours-cipompidou.1290513279.jpgquelques rayons de sa bibliothèque de bibliophile éclairé mis en vente demain à Paris par Sotheby’s. Quinze lots parmi lesquels de rares éditions magnifiquement composées, illustrées, imprimées et reliées, et parfois annotées de la main de leurs auteurs, des Fleurs du mal, de Don Quichotte, d’Hernani ou de Mme Bovary côtoient les considérations de Montesquieu sur la grandeur et la décadence des Romains ou les promenades dans Rome de Stendhal. Sans oublier un morceau de choix : une édition originale de La Princesse de Clèves, publiée sans nom d’auteur en 1678 chez Claude Barbin « au Palais sur le second perron de la Sainte-Chapelle », désormais ornée d’un ex-libris de Georges Pompidou. Mise à prix : entre 20 000 et 30 000 euros. Le représentant de l’Etat aux enchères poussera-t-il l’insolence jusqu’à faire jouer son droit de préemption ? Dans le cas contraire, espérons que l’acheteur aura le bon goût de l’offrir personnellement à l’un des successeurs du président Pompidou. Il n’est jamais trop tard.

Source :

http://www.google.fr/reader/view/?tab=my#stream/feed%2Fhttp%3A%2F%2Fpassouline.blog.lemonde.fr%2Ffeed%2F

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Enchères, ventes, bibliothèques privées | Commentaires fermés

Trésors du patrimoine écrit – Cycle de conférences à partir du 7 décembre

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

Par Karim Hammou

Le cycle de conférences « Trésors du patrimoine écrit » est un partenariat entre l’Institut national du patrimoine, la Bibliothèque nationale de France et les Archives nationales. Il permet une présentation inédite de documents manuscrits, grâce à l’observation via les zooms d’une caméra. Cette technique permet une approche du document tant historique que matérielle. Ces conférences à deux voix, entre un conservateur et un chercheur, ont pour objectif de croiser les connaissances des différentes disciplines dépositaires des savoirs autour d’un même objet. Elles permettent non seulement d’en donner le dernier état de la recherche, mais d’en élargir les champs d’investigation, de manière interdisciplinaire. L’approche des documents originaux, sortis exceptionnellement des magasins, en est alors complètement renouvelée.

Conférences de décembre 2010 à juin 2011,

Le mardi, à 18h15, à l’Institut national du patrimoine, 2 rue Vivienne 75002 PARIS – Auditorium Colbert

L’entrée et libre et gratuite

Programme détaillé :

http://calenda.revues.org/nouvelle18153.htlm

Publié dans Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie, Patrimoine culturel, patrimoine écrit | Commentaires fermés

Royaume-Uni – Le Ministère des Histoires, une initiative culturelle de Nick Hornby

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

L’écrivain anglais Nick Hornby, qui a récemment produit un album avec le musicien Ben Folds nommé Lonely Avenue, vient de fonder un centre destiné au développement des pratiques d’écritures chez les enfants. L’auteur féru de musique désire mettre à la portée des enfants et des adolescents des cours pratiques pour apprendre et s’exercer à l’écriture, du scénario à la nouvelle, en passant par la chanson pop. Hornby entend participer au combat contre l’analphabétisme chez les jeunes anglais n’ayant pas forcément accès à la culture ou à l’éducation supérieure. Le centre ouvre ses portes vendredi, et se trouve à Hoxton, à l’Est de Londres.

Source :
http://www.viabooks.fr/news/le-ministere-des-histoires-une-initiative-culturelle-de-nick-hornby-19211

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Dotation générale de décentralisation pour les bibliothèques municipales et départementales de prêt

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

Gazette des  communes

http://infos.lagazettedescommunes.com/49204/dotation-generale-de-decentralisation-pour-les-bibliotheques-municipales-et-departementales-de-pret/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=23-11-2010-quotidien

Le montant des crédits de la seconde fraction du concours particulier de la dotation générale de décentralisation relatif aux bibliothèques municipales et départementales de prêt est fixé, au titre de l’année 2010, à 15 % du montant du concours particulier.

En 2010, les opérations à subventionner et les montants attribués aux collectivités territoriales ou établissements publics de coopération intercommunale qui réalisent les investissements correspondants sont les suivants :

 

  • bibliothèque départementale de prêt de l’Hérault : 762 587 euros (équipements mobilier et informatique) ;
  • bibliothèque départementale de prêt de la Haute-Garonne : 2 580 824 euros (construction) ;
  • bibliothèque départementale de prêt de la Seine-Maritime : 392 390,20 euros (construction) ;
  • bibliothèque de la communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac : 1 889 389,50 euros (construction) ;
  • bibliothèque de la communauté d’agglomération de Moulins communauté : 2 025 492 euros (construction, équipement informatique, opérations de numérisation) ;
  • bibliothèque de la communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées : 2 505 511 euros (construction et équipement informatique) ;
  • bibliothèque de la communauté d’agglomération Plaine centrale du Val-de-Marne : 1 726 278,70 euros (construction et équipement mobilier) ;
  • bibliothèque municipale d’Orléans : 180 741,60 euros (opérations de numérisation).


 

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Economie du livre | Commentaires fermés

Algérie – Prix littéraire Tahar-Djaout

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

L’Association culturelle Tussna de Tizi Ouzou lance le Premier prix littéraire Tahar-Djaout durant l’année 2011. Trois prix seront décernés à cette occasion. Pour y participer, il faut être âgé de 21 ans et plus et être un auteur amateur (débutant). Il faut également que les auteurs en herbe traitent d’un sujet de société sous forme de roman ou nouvelles (envoi en PDF). L’ouvrage doit être remis à l’adresse de l’Association culturelle Tussna. 15200 Aïn El Hammam, Tizi Ouzou, ou déposé à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou et ce, avant la fin du mois de mars 2011.

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Spécial flash 15 h 20 – L’estocade Marini

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

L’amendement proposé par Philippe Marini, rapporteur général de la Commission des finances au Sénat, a été adopté par les sénateurs. Il instaure une taxe de 1% sur les achats B2B de publicité en ligne. Le gouvernement pourrait soutenir le principe d’une taxe lors du vote par les députés.

Publié dans Economie du livre | Commentaires fermés

Yukon (Canada) – Rétablissement du Fonds de formation des industries culturelles

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

WHITEHORSE – M. Patrick Rouble a annoncé aujourd’hui le rétablissement du Fonds de formation des industries culturelles.

Le Fonds, créé en 1999, visait à appuyer la formation dans le secteur culturel afin de favoriser les possibilités d’emploi et de rendre les entrepreneurs et les entreprises de l’industrie culturelle plus compétitifs. Le Fonds a toujours été régi par des représentants de divers secteurs de l’industrie culturelle et administré par des membres de la communauté culturelle.

Le gouvernement du Yukon et la Société du Centre des arts du Yukon ont signé un nouvel accord en vertu duquel l’administration du Fonds de formation des industries culturelles est dorénavant confiée au Centre des arts du Yukon.

« Le ministère de l’Éducation apprécie la communauté artistique et l’apport de cette dernière à la culture et à l’économie yukonnaise », a dit M. Rouble. « Notre gouvernement s’est engagé à soutenir le Fonds de formation des industries culturelles parce qu’il constitue un excellent moyen d’aider les travailleurs du secteur culturel du Yukon à développer leurs talents et à accroître leurs compétences. »

« La participation du Centre des arts au Fonds de formation appuie directement deux de nos objectifs principaux », a déclaré le PDG du Centre, M. Al Cushing.

Nous voulons nous assurer qu’il y aura des possibilités d’apprentissage dans le domaine des arts pour les travailleurs culturels, les artistes et les amateurs d’art de tous âges, et que tous les Yukonnais continueront de tirer avantage d’une économie culturelle forte et en expansion. Le programme constitue la prochaine étape logique, et il poursuit sur la lancée de notre engagement communautaire et de mise en valeur des arts dans le cadre du financement fourni par le programme Poursuite culturelle. »

« Le ministère de l’Éducation est heureux de s’associer au Centre des arts du Yukon afin de continuer à appuyer le dynamisme des industries culturelles du Yukon », a ajouté M. Rouble.

Le Centre des arts du Yukon administrera les 50 000 $ dont dispose le Fonds de formation des industries culturelles pour le reste de l’exercice financier 2010–2011, et il continuera de l’administrer à l’avenir. À compter du 29 novembre, les travailleurs des industries culturelles yukonnaises qui souhaitent obtenir un appui financier en vertu du Fonds devront communiquer avec l’administratrice, Mme Michele Emslie, au 867-667-8476, afin d’obtenir de plus amples renseignements. Un comité d’examen indépendant se réunira au moins quatre fois par année pour examiner les demandes et approuver les subventions.

Source :

http://www.gov.yk.ca/fr/news/10-205.html

Publié dans Economie du livre | Commentaires fermés

De la présence ardente de la lecture

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

 

 

De la présence ardente de la lecture dans Lecture, lecteur, lectorat Livre

Par Lorenzo Soccavo, Consultant indépendant en Prospective du Livre et de l’Édition, à Paris…

La fonction du livre, par rapport à nous, lecteurs, est dépendante de notre situation historique. Dépendante du contexte et de l’évolution de la société dans laquelle nous vivons, dépendante aussi depuis le siècle précédent des processus de financiarisation des industries culturelles.

N’oublions pas que, depuis le décret N° 2009-1393 du 11 novembre 2009, relatif aux missions et à l’organisation de l’administration centrale du ministère de la culture et de la communication, livre et lecture dépendent, pour ce qui est de leur dépendance administrative et de l’octroi de subventions, d’une direction générale des médias et des industries culturelles.

Jadis le livre, en marge de la scène de théâtre ou d’opéra, exerçait un certain nombre de fonctions, tant dans la sphère privée que sociétale, l’une influençant l’autre et réciproquement, fonctions que remplirent, progressivement, la peinture et les arts de l’illustration, la presse, la radio, le cinéma, la télévision, et que débordent amplement aujourd’hui internet et l’internet embarqué.

Lire la suite :

http://ple-consulting.blogspot.com/2010/11/de-la-presence-ardente-de-la-lecture.html

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Le Père Huc : Un aventurier missionnaire dans l’Empire chinois…

Posté par Serge Bénard le 23 novembre 2010

Le Père Huc : Un aventurier missionnaire dans l'Empire chinois... dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables huc%2Bempire%2Bchinois%2B001

Le Père Régis-Evariste Huc naquit à Caylus en 1813.

Entré chez les Lazaristes en 1837, il s’embarque au Havre en 1839, à destination de la Chine. Il touche le sol chinois en 1840, au moment où le Bienheureux Gabriel Perboyre, Lazariste comme lui, l’arrosait de son sang. En effet, le sort réservé aux missionnaires 

dans cette partie du monde était de nature à refroidir les vocations. Si l’on ne mourrait pas étranglé, on vivait martyrisé ! Mais l’homme n’était pas de nature à se laisser impressionner…

huc%2Bempire%2Bchinois%2B003 dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables

Digne précurseur de l’aventurier Tintin, il se rase la tête, aménage une longue tresse, maquille son visage, ses sourcils et revêt la tunique chinoise de Gabriel Perboyre. Ainsi déguisé, il franchit la grande Muraille via Pékin et rejoint son affectation dans un petit village de la Mongolie intérieure. C’est là qu’il rencontre son futur compagnon de voyage, le père Gabet. Après avoir converti au catholicisme le jeune Lama qui leur servira de guide et appris le mongol, nos deux Lazaristes partent pour le TibeT.

Lire la suite :

http://livresanciens-tarascon.blogspot.com/2010/11/le-pere-huc-un-aventurier-missionnaire.html

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar