Accueil Traductions, traducteurs Un entretien avec Guillaume Métayer, à propos d’Attila József

Un entretien avec Guillaume Métayer, à propos d’Attila József

Commentaires fermés
0
6

« Guillaume Métayer vient de terminer une nouvelle traduction du recueil majeur d’Attila József Ni père ni mère (Budapest, 1929) qui contient un certain nombre des poèmes les plus célèbres du poète (« Coeur pur », « Berceuse »…). L’ouvrage va paraître très prochainement [cet ouvrage est paru NDLR] aux éditions Sillage à Paris, qui publient de la poésie pour la première fois à cette occasion.
C’est la première fois qu’un seul traducteur, connaissant le hongrois, propose sa version de ce texte.
Le très beau recueil anthologique de Phébus, Aimez-moi, est en effet constitué de traductions dues à plusieurs mains (15 traducteurs pour ce seul recueil, dont plusieurs pour le magnifique poème-fleuve, les « Médailles », et plus de 35 pour l’ensemble du livre).

Poezibao a donc souhaité en savoir un peu plus sur ce travail et a mené un entretien avec Guillaume Métayer. » La suite surpoezibao.typepad.c

Merci a michartpoesho qui m’a fait connaître ce texte.
Voir aussi le Blog des Mardis hongrois

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Traductions, traducteurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

SOMMAIRE DU 10 MARS

Spécial flash 23 h 10 – Loppsi 2 censurée par le Conseil constitutionnel 91e anniver…