Accueil Numérique Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse Tout (ou presque) sur l’économie du e-book

Tout (ou presque) sur l’économie du e-book

Commentaires fermés
0
4

Par Jean-Michel Salaun

Un étudiant qui prépare aujourd’hui un mémoire ou une thèse sur l’économie du livre numérique ne manquera pas de références. Le nombre de rapport, études, enquêtes sur le sujet est impressionnant. Pour démarrer son sujet, je lui suggérerai deux lectures synthétiques et complémentaires toutes chaudes.

La première est un livre numérique justement, une réflexion ample, stimulante et plaisante par deux grands connaisseurs de l’édition, du livre et du numérique. Ce livre là pose les bonnes questions, clairement mais sans simplisme, sur la notion d’œuvre, sur la place des auteurs, des éditeurs, des libraires, des bibliothèques ou sur le rôle du lecteur. Il relativise quelques fausses évidences parfois proférées par les évangélistes du numérique sans pour autant sousestimer l’importance des changements.

Jean Sarzana et Alain Pierrot, Impressions numériques, Publie.net., 2010.

 

La seconde lecture est une enquête réalisée pour le Forum d’Avignon. Les enquêteurs se sont intéressés aux comportements d’achat et de lecture numérique dans six pays (Corée, États-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne et Japon).

Bain & Cie, Les écrits à l’heure du numérique (Forum d’Avignon, 2010), Pdf. Une quarantaine de références, une mine, accompagnent l’étude (là).

La principale leçon n’étonnera pas les lecteurs réguliers de ce blogue. Extrait (p.6-7) :

Le livre ne devrait pas connaître de scénario catastrophe similaire à celui de l’industrie musicale. Plusieurs indicateurs émanant de l’étude étayent ce constat. Les lecteurs qui ont effectué leur migration vers le numérique restent profondément attachés à la lecture papier, et trouvent à l’ebook des usages complémentaires. Cet ancrage dans la lecture du papier se vérifie également au sein des nouvelles générations, pourtant nées avec le numérique. En parallèle, des facteurs sousjacents assurent à l’industrie du livre une stabilité au moins temporaire sur laquelle l’industrie musicale n’a pas pu compter : une fragmentation des contenus limitée, en particulier pour la littérature, et un piratage modéré même parmi les jeunes lecteurs, au moins en ce qui concerne la “première vague” d’utilisateurs.

Lire la suite :

http://blogues.ebsi.umontreal.ca/jms/index.php/post/2010/11/08/Tout-%28ou-presque%29-sur-l-%C3%A9conomie-du-e-book

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Hachette: le poche américain fortement concurrencé

  21 MARS 2011 Arnaud Nourry (Président d’Hachette Livre) était l’invité du Bu…