Accueil Bibliophilie, imprimés anciens, incunables Les enluminures de la Bible d’Anjou

Les enluminures de la Bible d’Anjou

Commentaires fermés
0
12

divers3819.jpg

Tombé dans les oubliettes de l’histoire, la Bible d’Anjou a été restaurée avant d’être prochaînement relié, ce prestigieux manuscrit est un des plus beau que je n’ai jamais vu…Un cadeau royal de mariage exceptionnel du roi Robert d’Anjou aux futurs souverains, sa descendante Jeanne (reine de Naples à partir de 1343) et son mari Andreas de Hongrie. La commande date de 1340. enrichi d’extraordinaires enluminures médiévales.

La Bible d’Anjou constitue le joyau de la bibliothèque de la faculté de Théologie de la K.U.Leuven. En dépôt à la bibliothèque de la Faculté théologique de la K.U.L. dont elle constitue le joyau, cette Bible d’Anjou. Après une restauration pointue menée par Lieve Watteeuw et l’Irpa, grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin et du Fonds-InBev Baillet Latour qui finance à raison de 82.100 euros l’étude et la conservation du manuscrit. Ce document fascine par ses enluminures riches et raffinées qui viennent intensifier la luminosité des coloris.

Cristoforo Oriminia

La bible d’Anjou a été décoré par le miniaturiste illustrateur Cristoforo Oriminia (né et décédé à Naples, 1330-65). Il était un peintre, illustrateur et miniaturiste italien à la cour de Robert de Naples et de Jean I de Naples. Les Orimini étaient issus d’une famille patricienne de Naples, et appartenaient à la noblesse de Capuana. La résidence de cette famille était dans ce qu’on appelle aujourd’hui la Via dei Cimbres. Cristoforo s’est identifié sur la dernière feuille d’un manuscrit enluminé Bible.(source : Samantha Kelly, The New Solomon: Robert of Naples (1309-1343) and Fourteenth-Century Kingship (Leiden, 2003), p. 32.) . La comparaison stylistique permet de lui attribuer la facture des enluminures de sa facture ou de son atelier.

Un des ouvrages le plus connus enluminé aux alentours de l’an 1350 par son atelier est la Bible de Hamilton,qui fut acquis en 1884 par la Fondation du patrimoine culturel prussien et l’ouvrage se trouve actuellement au Kupferstichkabinett à Berlin.

Source :

http://a31.idata.over-blog.com/1/50/59/42/calligraphies/divers/divers/divers-3819.JPG

 

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lecteurs, bibliothécaires, auteurs, tous contre les DRM

de ng@actualitte.com (Nicolas Gary) Cher lecteur. Je t’écris aujourd’hui, parc…